450 milliards d’euros de superprofits pour les propriétaires

Les loyers coutent parfois très cher, surtout dans le privé, on vous louerait presque par endroit une cage à poule avec une écuelle pouvant passer pour un studio avec baignoire… Mais si les loyers augmentent, les charges également, le reste ne suit pas forcément, que cela soit les salaires (c’te blague…), l’entretien des bâtiments, etc..

http://www.paris75003.fr/wp-content/uploads/2010/05/a-louer.jpg

Une étude commandée par Droit au logement (DAL) évalue les « surprofits » réalisés dans le secteur immobilier. Un « surprofit », c’est le revenu généré par une activité qui dépasse un profit considéré comme « normal ». Si, depuis 1978, les revenus liés au secteur immobilier – perception de loyers et plus-value à la vente – avaient suivi une courbe similaire à la moyenne des autres types de revenus, ces revenus auraient dû atteindre 31,1 milliards d’euros en 2009 (contre 18,3 milliards en 1978). Or, les bailleurs, détenteurs de logements, de bureaux ou d’immeubles, ont perçu plus du double : 64,7 milliards d’euros. Ce qui fait du secteur immobilier l’une des activités les plus lucratives : cumulés sur 30 ans, ces surprofits atteignent 450 milliards d’euros. Avec une forte accélération entre 2002 et 2008, les « années UMP » d’avant crise.

En 10 ans, les revenus des promoteurs, propriétaires, marchands de bien et autres agences immobilières ont progressé trois fois plus que la masse totale des profits (de 60% dans l’immobilier, de 17% en moyenne ailleurs). « Le logement cher a donc permis aux bailleurs et aux intermédiaires d’accroître de façon substantielle leurs profits, bien au-delà de ce que l’on a pu observer en moyenne dans les autres activités », analyse l’économiste Pierre Concialdi, qui a rédigé cette note à la demande du DAL et de la Fondation Copernic, qui regroupe chercheurs et syndicalistes de gauche. Tel est, selon lui, « le coût de la spéculation immobilière et de la libéralisation des loyers supportés par les ménages ».

« Le débat est désormais lancé », estime le DAL. « Nous savions déjà que les loyers ont augmenté de 50% en moyenne depuis 2000 dans le parc locatif privé, (dont près de 30% dans le parc HLM) et que les prix de l’immobilier ont plus que doublé, il restait à savoir combien [les bailleurs] ont gagné sur ce renchérissement ininterrompu des prix du logement. Il était temps de faire connaître ces profits mirifiques, réalisés sur le dos des locataires, des accédants, mais aussi des entreprises et des professionnels, notamment durant les années Sarkozy. » L’association promet que de nouveaux chiffres seront publiés prochainement. Le 9 janvier 2012, un meeting « urgence contre le logement cher » est organisé par la Fondation Copernic à Paris, en présence notamment de plusieurs candidats à la présidentielle : Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), d’Eva Joly (Europe écologie – Les verts) et Philippe Poutou (NPA).

Source: bastamag.net

16 commentaires

  • delphine

    Il faudrait peut-être nuancer sagement tout cela.

    et pour en parler être dans le milieu de la location privée, des caf et du logement social.

    PRIMO : il existe encore des tas de braves gens, des bons locataires qui se battent au quotidien pour payer leurs loyers rubis sur l’ongle O:-)

    SECUNDO :  il vrai aussi que certains  petits propriétaires pourris exagèrent sur les loyers, et laissent les logements se dégrader, ça s’appelle des marchands de sommeil! :bomb:

    TERTIO : il est vrai aussi que des petits proprios se battent souvent au quotidien pour entretenir des logements rendus ou abandonnés souillés et dégradés par des salocataires, qui empochent les allocations logements tant qu’ils le peuvent puis se sauvent ailleurs et recommencent le même circuit sans fin.

    de toute façon on ne peut pas les poursuivre car ils savent se rendre apparemment insolvables, alors qu’ils bossent au noir, trafiquent diversement et récupèrent toutes les allocs possibles et imaginables. et vivent souvent mieux que vous et moi réunis :vampire:

    des locataires empochent parfois des caf sur plusieurs départements tout en vivant à l’étranger et en venant simplement  récupérer les allocs versées sur les comptes en FRANCE tous les 6 mois.

    C’EST UNE REALITE qu’elle plaise ou non aux sots de tous bords

    les 450 milliards évoqués par l’article réfèrent beaucoup plus:
    au parc immobilier détenu par les banques, les assurances, les fonds de pensions etc, qui sont très exigeants sur les documents pour pouvoir louer et ont les moyens en plus d’assurer les locations.
    OUI CELA RAPPORTE TRES GROS à ces très chers petits :pig:

    surtout quand on connaît le véritable coût de base de la construction des bâtiments, :shout:

    que l’on mesure tous les pots de vins politiques et autres qui gonflent les coûts de base, :handcuffs:

    les assurances, la CSG, les impôts fonciers etc…il est certain que cela sur-dimensionne les loyers. 
    Loyers qui dans l’absolu devraient être plus bas d’au moins un quart  :-X

    il y aurait encore vraiment beaucoup à dire,
    mais demandez des comptes
    aux promoteurs, aux syndics, aux banques, à l’état, aux CAF,
    si déjà les CAF faisaient correctement leur boulot et que le législateur avait fait le sien, la location ne devrait plus être un problème dans notre pays,
    et les aides sociales profiteraient à ceux qui en ont vraiment besoin, et Dieu sait qu’il y en a toujours trop.

    demandez les haut et fort :announce: :announce:

    et vous comprendrez vite où sont les 450 milliards,
    certainement pas dans la poche de la majorité des petits proprios!

    il faudrait pondre des articles un peu plus informés sur les scandales de la location en France, notamment celui des marchands de sommeil , dont les loyers exorbitants  (minimum 1500 EUROS pour quelques mètres carrés insalubres)sont généralement payés 50/50 par les aides sociales et la Mairie de PARIS.

    • engel

      Oh DELPHINE !
      Tu sais de quoi tu parles et tu en parles très justement.
      Merci.

      PS : Comme le fait l’article, il est facile de mettre tout le monde dans le « même sac ». Ainsi les salauds sont moins reconnaissables….
      Ou l’art de noyer le poisson !

    • observateur

      coucou,moi ce qui m’etonnes en fonction des actions de la CAF pour rechercher les « voleurs » et bien c’est qu’il n’y en a pas d’actions .Le probleme avec les fonctionnaire c’est qu’ils ont été habitués a regarder la pendule est c’est tout,tout allait bien tant qu’il y avait du fric mais c’est plus le cas,alors d’un seul coup il se rende compte qu’il y a des abus,entre parenthese à voir si il n’y a pas eut de profit aussi pour laisser faire les choses,et si on fait un ratio concernant les sommes escroquées et le nombre de personnes qui peuvent etre employés pour remedier à ces escroqueries ,le contribuable y gagne bcp et les proprios pourris se feront plus discret et je sais de quoi je parle .

  • viking

    Le Dal = zéro comme source d’info , c’est un Valet & Domestique du système, un vrai faux rebel pour occuper, canaliser les GoGos, ZoZos…

    le DAL dans cet article sert à culpabiliser les gens pour les préparer, puis, leur faire accepter les futures fortes hausses généralisé des impôts de toutes nature sur l’Immobilier : j’ai trouvé les futurs échéance d’emprunt que l’Etat doit payer d’ici fin Janvier 2012….ou trouver les mêmes sommes à emprunter vous ferais la liste/date….

    des doutes ??? on en reparle en 2012….j’ai déjà des pistes

    le meilleur site pour l’immobilier avec courbe, graphique, ratio, très incorrect puisque c’est le seul à vous offrir environ 50 ans d’historique sur les Prix, le ratio Prix/loyer/salaire  les évolutions de taux d’intérêt/prix/loyer  Ratio/prix/charge/loyer

    Meilleur Site Immobilier : Marc-candelier.com

    le plus gros profiteur de l’immobilier c’est l’Etat  : TVA  sur matériaux, sur les factures de travaux, sur les frais d’agence, de notaires, de diagnostiques…. Plus value fiscale, taxe Foncière, d’habitation, taxe sur les frais d’acquisition pour l’Etat, le département (1 source de Rapport ) et la commune….camouflé par la fausse appellation « frais de Notaire » sans oublié la Dîme sur la Mort impôt d’origine Romaine « les droits de succession »

    Histoire vrai

    le sénateur, dépitès de ma région viennent faire une messe avant les élections dans ma commune, j’y vais avec plusieurs copie des feuilles d’impôt foncier, taxe d’habitation de ma maison les plus anciennes  1949, 1962, 1970, 1981, puis 2005 avec copie des feuilles pour distribution aux gens alentours de ma place assise :

    la hausse des taxes étaient telle que personne n’y croyaient de mémoire (1981/2005  X par 4)nos salaires n’ont pas X 4, n’y les Loyers, le coût des matériaux OUI pour certain même plus…. .j »ai du montrer les originaux des feuilles d’impôts…….. si je vous fais 1949 / 2012 c’est 100 fois mini….

    j’avais une facture de plomberie de Bossette de 1968 un robinet c’était 15 F soit moins env 2,5 euros , une barre de cuivre Idem….. un maçon (déjà dit sur le site) touchait net 200 F/mois en 1961 (bulletin de salaire d’époque) …la mobylette Bleu luxe type AV 89 en 1961 : 78 F/mois en 6 versements sans intérêt

    Lors de la Messe des Elus, j’ai fait ma harangue, j’ai finit debout sur ma chaise brandissant les feuilles…. les Elus on dit  » vous montrez des fausses preuves » les gens autour de moi on pris fait & cause pour moi puisqu’ils avaient vu mes documents avant….. Les Elus ont suspendu la séance : Voilà votre Démocratie, Voila pour qui vous VOTEZ

  • thehawk

    Les illuminatis vous volent votre âme!!!

    Le dormeur doit se réveiller…

  • Marie

    pardon ,je suis étonnée ,de voir que les parts versées par les prestations diverses ,passent à la trappe !!
    car combien de logements sont justement loués dans des conditions ,ok pas trés salubres ,bruits ,nuissances diverses ,logements si petits ,ect ,
    justement car la demande de logements ,pour des couples, familles ,est énorme ,pas assez de logements modéres sociaux , les prix élévés car seront pris  les proprios ainsi assurés d’être payés ,je connais une multitude de locataires-propriétaires dans ces cas là !!
    mais j’ai du rater quelque chose ,c’est une habitude !.
    ET QUE dire des colocations ?;pour ceux qui n’ont d’autre choix ,avec ces demandes
    de loyer énormes ,et comme les co loc ,peuvent toucher aussi aides !!!,allez bonnes fêtes !;$
    a combien se chriffre ces aides ,qui certainement faussent ce billet ,juste; pour ceux qui en ont besoin ,mais facilitent peut-être ces envolées

    • delphine

      Salut Marie
      (hmm ça fait bizarre de te dire ça pour Noël :-))

      les parts versées par les prestations sociales ne couvrent souvent su’une partie du loyer :
      ex : environ 217 euros pour un célibataire qui doit verser le reste de sa poche, c’est souvent là que ça se gâte.

      pour les familles n’oublions pas que le parc locatif HLM est souvent trop cher, et que même si les allocs couvrent les loyers, c’est souvent à partir de trois enfants que ça marche à peu près.

      une chose est sure le parc locatif social est trop cher en France, et si l’Etat faisait son boulot, les prix seraient mieux encadrés, mais surtout personne ne devrait pouvoir louer un taudis dans notre pays.
      donc avant tout manque de volonté politique, comme d’habitude.