Belgique: le secteur nucléaire va devoir verser 550 millions d’euros par an

Là je dis ENFIN une bonne idée, bonne et intelligente!!! Mais j’aurais fait payer encore plus personnellement… Avec interdiction de répercutions sur la facture des belges, bien évidement….

http://www.astrosurf.com/luxorion/Physique/belgique-iode.gif

Les partis politiques belges qui négocient actuellement la formation d’un gouvernement sont tombés d’accord lundi soir pour faire payer au secteur nucléaire dans le pays une rente annuelle de quelque 550 millions d’euros pour pouvoir continuer à exploiter.

Cet accord, annoncé par plusieurs médias belges, va aboutir à un doublement de la somme forfaitaire dont le secteur, essentiellement le groupe Electrabel, filiale du géant français GDF Suez, va devoir s’acquitter jusqu’en 2015.

Jusqu’ici il doit verser quelque 250 millions d’euros par an pour avoir le droit de poursuivre son exploitation.

Le chiffre retenu au final reste toutefois inférieur aux dernières estimations parues dans la presse belge qui faisaient état d’un chèque annuel à payer d’un milliards d’euros. Electrabel avait à l’époque réagi en menaçant dans ces conditions de fermer dès 2015 trois de ses réacteurs nucléaires en Belgique.

Cette rente vient du fait que les centrales nucléaires belges sont depuis longtemps amorties et beaucoup plus rentables que prévu à l’origine pour les exploitants du pays, parmi lesquels on trouve aussi dans une petite mesure le groupe français EDF et l’allemand E.ON. Le gouvernement belge a donc demandé une compensation sous forme de paiement forfaitaire annuel.

L’accord conclu lundi soir prévoit, outre le montant, deux autres points importants. Electrabel sera contraint de mettre à disposition du marché une partie de sa production nucléaire afin de faire jouer la concurrence.

Par ailleurs, le régulateur du secteur, la CREG, est invité à mettre sur pied un mécanisme visant à bloquer les prix dans les cas où aucune condition objective ne permettrait de justifier des prix plus élevés en Belgique que dans les pays voisins, selon les médias belges.

L’argent ainsi récolté par le gouvernement belge doit permettre d’aider à boucher les trous budgétaires de l’Etat.

Les six partis francophones et flamands engagés dans les négociations sur la formation du gouvernement doivent trouver l’an prochain plus de 11 milliards d’euros d’économie afin de boucler un budget ramenant le déficit public du royaume à 2,8% de son produit intérieur brut en 2012.

La confection du budget – en pleine crise de la dette en zone euro – est l’un des derniers obstacles, mais de taille, à la constitution d’un gouvernement de plein exercice en Belgique, alors que le pays est dirigé depuis avril 2010 par un gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes.

Source: Romandie.com

2 commentaires

  • renaud

    550 million d’euros pour faire taire les médecins, scientifiques, syndicats et politiciens mais c’est de l’escroquerie, c’est la somme qui correspond à un seul procès en justice pour une vie de torture subie par l’irradiation.

  • Bouffon

    hahaha, il ferrais mieux de faire payé une taxe unique de 10 milliards et un prix plancher de l’électricité, ainsi les riches devrais ouvrir leur porte-monnaie. Là c’est le peuple qui va le payé dans sa facture.