Pluies et orages: alerte orange maintenue dans 14 départements, un mort dans l’Hérault

La situation ne s’améliore décidément pas dans le sud de la France, touchée par une météo particulièrement mauvaise pour ne pas dire catastrophique. Une pensée au passage pour Voltigeur qui a connu un souci d’inondation suite aux conditions météos, cotisons nous pour lui fournir un canoé qui aura sa place dans le salon si jamais l’eau doit monter encore un peu, sans cela elle risque de ne plus trop pouvoir poster d’articles sur le blog… :-P

gare

MARSEILLE – Quatorze départements du sud du pays restaient placés en alerte orange jusqu’à dimanche soir par Météo France en raison de fortes pluies et d’orages, à l’origine de crues et d’inondations qui ont fait un mort dans l’Hérault et plusieurs centaines d’évacués dans le Sud-Est.

Dans les Alpes-Maritimes, environ 600 personnes ont dû quitter leur domicile de façon préventive face à la montée des eaux. Des évacuations ont eu lieu aussi dans les Bouches-du-Rhône et le Var, où les orages ont fait ressurgir le spectre des inondations meurtrières de 2010.

L’alerte orange concerne encore les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, l’Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault, la Lozère, le Var et le Vaucluse.


Météo France a levé son alerte pour l’Ardèche et la Haute-Loire samedi soir et l’a maintenue pour les autres départements, en alerte pour certains depuis mercredi, jusqu’à dimanche 21H00. Depuis jeudi minuit, les cumuls de précipitation les plus importants ont atteint 750 mm sur les Cévennes, 200 mm dans le Var, 300 mm dans les Alpes-Maritimes et plus de 200 mm en Haute-Corse, dont le littoral était frappé samedi soir par des vagues de plusieurs mètres et des rafales de vent atteignant 140 km/h.

De nouveaux orages étaient attendus dans la nuit en Corse, dans le Var et les Alpes-Maritimes, en particulier sur les zones littorales, avant une accalmie dimanche. Les précipitations devaient s’intensifier sur les Pyrénées.

Un Allemand d’une cinquantaine d’années, qui vivait dans une caravane à Lézignan-la-Cèbe, au bord du fleuve Hérault, a été découvert mort samedi matin. Il était porté disparu depuis la veille après avoir été aperçu pour la dernière fois accroché à une branche. C’est la seule victime des intempéries à ce stade.

Dans les Alpes-Maritimes, environ 600 personnes ont été évacuées de campings et d’habitations à Mandelieu et Puget-Théniers, La Colle-sur-Loup, Pégomas et Auribeau-sur-Siagne, dans l’ouest du département où la pluie est tombée dru.

Dans le Var, des orages entre Draguignan et Fréjus ont réveillé le mauvais souvenir des inondations de juin 2010 qui avaient fait 23 morts et deux disparus, sans faire autant de dégâts.

Douze membres de la communauté des gens du voyage, dont deux enfants, qui vivaient dans des caravanes à Roquebrune-sur-Argens, ont été hélitreuillés. D’autres riverains de cette zone submergée il y a un an et demi ont été mis en sécurité et des commerces ont été sinistrés.

Il y a un quart d’heure, tout est monté d’un coup (…) Cela ne faisait même pas six mois qu’on avait tout refait pour réparer les dégâts de 2010, a déploré une boulangère de Roquebrune.

Une soixantaine de résidents d’une maison de retraite à Barjols ont été évacués, ainsi qu’une vingtaine d’habitations autour de Brignoles et Saint-Maximin, où des zones commerciales ont été inondées, comme à Toulon.

Partout dans la région, des axes routiers ont été coupés, notamment en bord de mer à l’ouest et à l’est de Nice. Les trois voies de l’autoroute A8 entre Puget-sur-Argens et Le Muy dans le Var ont été inondées.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence près de Manosque, un TER a été immobilisé par une vague d’eau de la Durance qui a submergé la voie ferrée, dont la digue de protection a en outre été heurtée par un véhicule non occupé charrié par les eaux. L’incident n’a fait aucun blessé et les 56 passagers du train ont été évacués en minibus, selon la préfecture.
Selon un porte-parole de la SNCF, des rames de TGV ont aussi été bloquées samedi soir près de Cannes après un éboulement sur la voie. Le nombre de passagers à bord n’a pas été précisé.

En Haute-Corse, le tunnel de Bastia, envahi par 70 cm d’eau, a été fermé et 5.000 foyers étaient encore privés d’électricité sur l’île en début de soirée. Six vols au départ ou à destination de l’île ont été annulés samedi soir en raison des intempéries.

Dans tous les départements touchés, les pompiers sont intervenus à plusieurs centaines de reprises pour pomper l’eau dans des caves, déblayer des arbres tombés sur la chaussée ou bâcher des toitures endommagées, comme à Générargues dans le Gard, touché par une mini-tornade dans la nuit de jeudi à vendredi.

Dans les Bouches-du-Rhône, la ville d’Arles et ses hameaux de Camargue surveillaient le Rhône dont le niveau refluait samedi soir. Une quarantaine de personnes ont été évacuées dans les Alpilles.

Source: AFP via Romandie.com

 

Un commentaire