HAARP: la preuve officielle de son existence

C’est un lien dont j’ai eut connaissance par le site conscience du peuple, je le remercie mais bloque par moment sur la traduction qui se révèle être assez technique par moments. Ce document prouve l’existence de Haarp ainsi que son but,c’est à dire modifier le plasma de la ionosphère avec des fréquences radios à haute densité, et pour la petite cerise sur le gâteau, si vous regardez le lien internet du site source, vous pourrez constater qu’il se termine par « navy.mil », c’est le nom de domaine pour la marine américaine, de l’officiel donc! Maintenant, dire que Haarp permet de stimuler l’activité sismique ou le climat, c’est peut être de la spéculation avant tout même si nombre d’informations vont dans ce sens… L’article explique néanmoins que des aurores boréales artificielles ont pu être créées grâce au système Haarp, et que certains tests ont pu être réalisés depuis l’espace.

Pour les anglophones, je met tout de même l’intégralité du texte dans sa version originale, dans la langue de Sheakspeare.

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2008/05/haarp.jpg

Dr. Paul A. Bernhardt, a senior research physicist in the Plasma Physics Division at the Naval Research Laboratory, has been elected as Fellow of the Institute for Electrical and Electronics Engineers (IEEE). The position recognizes Dr. Bernhardt for his contributions to artificial modification of space plasmas with high power radio waves. He is a member of the Nuclear and Plasma Science Society (NPSS) of the IEEE.

Dr. Bernhardt received his B.S. degree in electrical engineering from the University of California at Santa Barbara in 1971; his Masters degree in 1972 and Ph.D. in 1976, also in electrical engineering, from Stanford University. He was a design engineer at the Naval Missile Center, Pt. Mugu, California, from 1971 to 1973. Dr. Bernhardt held the positions of post doctorate research affiliate, research associate, and senior research associate at Stanford University from 1976 to 1980. Starting in 1981, he was a member of the technical staff of the Los Alamos National Laboratory. Dr. Bernhardt joined NRL in 1987 as a research physicist in the Plasma Physics Division. He was promoted to his current position as senior research physicist in 1990. Dr. Bernhardt’s research interests have been primarily in the areas of ionospheric modification with high power radio waves and chemical releases and satellite based radio-beacon sensing of space plasmas.

Dr. Bernhardt used the high-power HF facility near Arecibo, Puerto Rico, and Nizhny Novgorod, Russia, from 1985 to 1999, to record the first CCD images of artificial aurora at mid latitudes. These images illuminated natural and artificial irregularities in the ionosphere. He served on the Arecibo Users and Science Advisory Council from 1992 to 1994. Dr. Bernhardt is currently sponsored for ionospheric modification research by the High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP) in Alaska.

Dr. Bernhardt has pioneered the use of chemical releases to study the ionosphere. His ionospheric modification experiments have been monitored with Incoherent Scatter Radar (ISR) systems around the world and with in situ plasma probes provided by NRL’s Plasma Physics Division. The 1992 NRL Ionospheric Focused Heating (IFH) experiment, combined chemical release and high-power radio wave technology to produce the highest level of plasma turbulence ever measured with the Arecibo ISR. Dr. Bernhardt has conducted over eight experiments from 1985 to the present, using the Space Shuttle Orbital Maneuver Subsystem (OMS) engines, to modify the ionosphere with high-speed exhaust injections into the upper atmosphere. The results of these dedicated engine burns have been recorded using the VHF and UHF radars at Arecibo, Puerto Rico; Kwajalein, Marshall Islands; Millstone Hill, Massachusetts; and Jicamarca, Peru. Currently, Dr. Bernhardt is the principal investigator for the Charged Aerosol Release Experiment (CARE) program, designed to study the scattering of radar from electrons in the vicinity of charged particulates that form artificial « dusty plasmas. »

The Coherent Electromagnetic Radio Tomography (CERTO) and Computerized Ionospheric Tomography Receiver in Space (CITRIS) programs were started at NRL by Dr. Bernhardt to provide global, satellite-based sensors of ionospheric space weather. In the next four years, ten CERTO beacons and one CITRIS receiver are scheduled to be launched on low-earth-orbit (LEO) satellites that will monitor both integrated electron densities and plasma irregularities. The data from these sensors will provide « now-casting » for navigation and communications system outages caused by the ionosphere with one-hundred times better resolution than are provided by GPS radio signals. The CERTO and CITRIS programs are supported by the Plasma Physics Division and NRL’s Naval Center for Space Technology.

Dr. Bernhardt has published over 100 papers in ionospheric and space physics. He holds patents for hyper-spectral imaging and radio beacon design. He is a Fellow of the American Physical Society (APS) and is a member of the American Geophysical Union (AGU). For AGU, Dr. Bernhardt has been an associate editor of the Journal of Geophysical Research (JGR) and the journal Radio Science as well as a member of the AGU Books Board Editor. He is also a member of the International Union of Radio Science (URSI) where he was Chairman of the US Commission on Waves in Plasmas from 1994-1997. Dr. Bernhardt is currently member-at-large of US National Commission of URSI.

Page originale: nrl.navy.mil

20 commentaires

  • breizhjoker breizhjoker

    J’ai traduit la partie la plus intéressante.
    N’étant pas un scientifique j’ai traduit certains passage sans comprendre précisément leur sans, aussi si certains peuvent corriger …
    En tout cas ce qui est troublant c’est qu’il est question d’épandages athmosphériques qui font penser aux chemtrails.
    Ainsi les chemtrails seraient liés à HAARP.
    Ce document est franchement énorme, surtout au vu de la source …

    Le Dr Bernhardt a utilisé les installations de haute puissance HF près d’Arecibo, à Porto Rico, et à Nijni Novgorod, en Russie, de 1985 à 1999, pour enregistrer les premières images CCD d’aurores artificielles sous latitudes moyennes. Ces images permettent de visualiser les irrégularités naturelles et artificielles dans l’ionosphère. Il a fait parti du conseil “Arecibo Users and Science Advisory” from 1992 to 1994.
    Dr Bernhardt travaille actuellement sur HAARP, en Alaska.
    Le professeur Bernhardt est un pionnier dans l’usage d’épandage chimiques destinés à l’étude de la ionosphère. Ses expériences de modification ionosphériques ont été enregistrées avec l’ISR (Incoherent Scatter Radar) autour du monde et localement avec des sondes plasma fournies par le division « plasma physique » de NRL.
    En 1992 l’expérience NRL de réchauffement ionosphérique ciblé combinée avec des épandages chimiques et une technologie de vagues radio émises à très forte puissance destinés à permis de produire les turbulences de plasma les plus élevées que l’on n’ai jamais mesuré avec le Arecibo ISR.
    Le Dr Bernhardt a dirigé plus de 8 expériences depuis 1985 jusqu’à aujourd’hui en utilisant le Space Shuttle Orbital Maneuver Subsystem (OMS) pour modifier la ionosphère avec des injections haute vitesse dans l’ atmosphère supérieure.
    Le résultat de ces « brûlures de moteur dédié » (aide technique bienvenue) a été enregistré avec des radars VHF et UHF à Arecibo, Puerto Rico, Kwajalein, Marshall Islands; Millstone Hill, Massachusetts; and Jicamarca, Peru.

    Actuellement de Dr Bernhardt est le principal acteur dans la recherche sur les dispersions d’aérosol destiné à l’étude de la diffusion radar d’électrons dans le voisinage des particules chargées qui forme le « plasma poussiéreux » artificiel.
     

  • breizhjoker breizhjoker

    La source est la UNITED STATES NAVAL RESEARCH
    http://www.nrl.navy.mil/
     

  • viking

    tapez Haarp sur votre moteur de recherche : il y a des centaines de site

    Vous trouvez une vidéo de Hugo Charvez dénonçant le tremblement de terre de Haiti comme un test HAARP  idem pour le tsunami a l’origine de Fukushima par d’autre …

    Il y a un centre HAARP en Norvège , les habitants alentour s’en plaignent…. j’ai vu une vidéo de centaine de corbeau mort sur la neige, ils ont été autopsié eux…

    explosion du coeur (de mémoire, c’est l’équivalent… en langue de bois médical)

  • babou

    bonjour à tous
    Avez vous remarqué, je vais aussi sur le site de Nature Alerte quotidiennement, et je regarde la carte des séismes. Depuis plusieurs jours la carte est modifiée dans le sens que l’on y trouve que les derniers séismes (points rouge) et en ce moment ça ce rapproche de chez nous que des multitudes de micro séismes (Turquie, Italie, Grèce) plus un peu Espagne et France (il y en a eu ce matin). Quelqu’un as t’il une idée de ce qui ce passe ?
    HAARP ?
    Bonne journée à tous…..

  • Un Passant

    Un doc « officiel » qui date un peu, mais qui se pose la question sérieusement, sans chercher à railler la thèse conspirationniste, ce qui est assez rare : http://youtu.be/4v6jA0vX58U

  • breizhjoker breizhjoker

    Cet article nous donne des indications précieuses sur HAARP.
    Reste à se poser la question : quelles peuvent être les conséquences de la modification ponctuelle de la ionosphère ?
    J’imagine mal que cela cause des séismes en tout cas…

    • Eagleeyes

      Hello Breizh,

      Si certaines ondes (infrasons) ne sont perceptibles par l’humain elles peuvent être en revanche dévastatrices. Quelques phénomènes naturels en sont des producteurs, cascades, séismes, éruptions volcaniques, et même les aurores boréales, etc.
      En-dessous de 15 hz ils commencent à être gênants et sous 7 hz ils sont mortels.

      Par ailleurs, les vibrations qu’ils génèrent, font vibrer tout élément solide, à partir d’un seuil (?) ils font office de masse (gros marteau) et plus l’oscillation de l’onde se raccourci, plus c’est destructeur.

      Ce fut déjà expérimenté par les allemands pendant la guerre, une des applications récentes, est le « subwoofer ». Dans une salle de danse, où il y en a, et qu’il soit réglé à sa limite autorisée, vous allez ressentir une sensation comme une crise d’asthme.

  • Lecteur

    J’ai entendu dire qu’ils pourraient rediriger leurs ondes envoyées depuis la terre, à l’aide de satellites…

  • christian

    http://www.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag.cgi?Bx=on&date=20110310
     
    Il suffit de mettre une date par exemple le 10 mars avant l’accident de Fukushima, il y a aussi une enquête qui a étée faite par l’ex député Jesse Ventura, c’est très intéressant.

  • Eagleeyes

    Durant la première phase de la guerre du Golf, il fut utilisé. Il y a eu une fuite, sur un contrôle médical concernant un peloton de huit soldats GI’s arrivés 48h00 avant une attaque, tous étaient en pleine forme, santé éblouissante, à leur retour, certains présentaient des lésions de l’oreille interne avec saignement, d’autres, pris de migraine céphalée et un présentait les signes consécutifs d’une fracture du crâne, alors qu’il se trouvait assis dans la jeep-mitrailleuse et ne présentait aucun traumat suite à un choc quelconque !
    Cette fuite fut enrayée dans l’heure qui suivait sa diffusion elle émanait d’un parent d’un des soldats concernés.

  • martinB

    poussons encore plus loin, si haarp peut être une arme militaire, c’est aussi volontairement ou pas un outil ou un facteur climatique.
    Donc la polution qui est soit disant génrée par les mechants conducteurs et qui cause le dereglement climatique – c’est de la foutaise

  • dan

    Il est étonnant que vous ne découvrez que maintenant l’existence HAARP situé à Gakona (Alaska)
    Cette technique découlant de la découverte par Nicolas Tesla de l’utilastion des ondes à basse fréquence
    Ce procédé est utilisé aussi par la Russie
    La question se pose de savoir si l’utilisation est devenue une arme climatique et peut être reponsable de tempêtes ou tremblement de terre –
    http://www.syti.net/ArmesClimatiques.html

    • voltigeur voltigeur

      Ne pas oublier les Russes ;)
      SURA
      Le HAARP russe
      Tout à fait similaire à l’installation américaine. Elle lui est par ailleurs antérieure de plus de 10 ans :
      L’installation d’excitation ionosphérique de Sura, située près de la petite ville de Vasilsursk à environ 100 km à l’est de Nijni Novgorod en Russie, est un laboratoire de recherche ionosphère. Sura est capable de rayonner sur environ 190 MW, de puissance apparente rayonnée (ERP), en ondes courtes.
      Cette installation est exploitée par l’Institut de recherche radiophysiques NIRFI à Nijni-Novgorod.
      L’installation de la SURA a été commandée en 1981.
      Grâce à cette installation, les chercheurs russes ont atteint des résultats intéressants concernant le comportement extrême de la ionosphère et ont découvert l’effet de génération de fréquences à faible émission dus à la modulation de la ionosphère en cours [1].
      Au début, la plupart du temps, le département soviétique de la Défense a repoussé du pied l’annonce du projet.
      Le Système américain de d’excitation ionosphérique HAARP est similaire à l’installation de la SURA.
      Le projet HAARP a commencé en 1993.
      Lire la suite http://electra2zeiss.tonempire.net/t5336-sura-le-haarp-russe

  • timinux

    un petit addon(du rechauffé pour certains) : un petit doc passé a l’epoque sur itété
    (on peut applaudir, pour une fois, que ce genre de sujet est abordé a la télé)
    http://www.dailymotion.com/video/xhjz50_itele-une-comission-d-enquete-europeenne-se-casse-les-dents-sur-h-a-a-r-p_tech

    Et vous pouvez faire une petite recherche sur ce qui est arrivé a Tom spencer, qui en 1997, etait le chargé de la commission d’enquete europeene… interessant tout autant qu le sujet lui-meme
    Des bisous les gens

  • Babylonebox

    Si ca vous interesse, je vous invite a regarder ceci :

    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do;jsessionid=7D7D448B04BF509CD2C8819007A20796.node1?language=FR&pubRef=-%2F%2FEP%2F%2FTEXT+REPORT+A4-1999-0005+0+DOC+XML+V0%2F%2FFR

    C’est un lien, trouve sur le site de la communaute europeen qui demande au USA de faire le point sur HARRP… edifiant!