Fukushima: les doses libérées sont colossales!

Les doses sont ahurissantes, comment le gouvernement japonais peut-il camoufler réellement cela? Quand aux autres gouvernements, ils maintiennent le silence également sur l’ampleur de la catastrophe et des doses libérées.

Yokohama, le 15 octobre – Mochizuki du site Diary Fukushima a communiqué sur un rapport qui révèle que les plutonium-238, -239, -240, -241 et ont été libérés « à l’air libre « de Fukushima Daiichi durant les 100 premières heures après le séisme.La quantité de plutonium libéré serait de 120 milliards de becquerels.

Il stipule également il y avait une version du rapport qui parle de 7,6 trillions de becquerels de neptunium-239. Comme le neptunium-239 se désintègre, il devient le plutonium-239. ( SOURCE )

Mochizuki dit ce rapport a été faite par Tepco pour une conférence de presse le 6 Juin et les médias qui savaient ont « dissimulé le risque durant 7 mois et maintenu les personnes exposées dans l’ignorance ».

Source: enenews.com

24 commentaires

  • pokefric pokefric

    Ah bein, on peu pas tout avoir aux infos, François Hollande, Sarkotroll, le rugby et le foot….

    • Pikpuss

      Manifestement il n’y a plus que deux partis politiques en France….les autres ont disparu dans la trappe médiatique… Hollande nous a déjà vendu aux banquiers !

  • pokefric pokefric

    Je regarde le journal de France2, ils ont parlaient de Hollande pendant 14 min chrono, bande d’abrutis, ils finiront bien par boire le bouillon.
    Fukushima ne doit pas être évoqué car les Français en ont rien à foutre, c’est loin le Japon mais ça se rapproche très vite….

  • viking

    il y avait des centaines de site internet parlant de Fukushima, de tous les pays, avec des cartes de disfusion, selon les vents en haute et basses altitude, pareil pour les courants marins tout a disparu..

    j’avais averti la CRIIRAD  des radiations étaient sur Vancouver 2 ou 3 jours après selon un site Canadien dont je leur avais donné le nom = site disparu
    la criirad n’était pas au courant elle tentait d’organisé avec peux de moyen une vielle en France les Canadiens s’étaient par les vents en haute et basse Altitude, idem pour les Norvégiens….

    Sur la cote Est chez les BomB-ricains eux y faisait : le lait des vaches et l’eau potable : elle viens de lac réservoir = site disparu

    et patati, c’est bien aujourd’hui de tenter de se libérer du musellage,

  • renaud

    ben et vous imaginez quoi que les services secrets c’est juste pour casser du barbu, moi j’ai été irradié chez un marchand d’arme, ben je vous assure que si je devais énumérer les fautes de procédures et les bétises médicales écrites à ce sujet, y’aurait du travail.

    Faut les arroser d’informations y en sont fous.

  • mémé

    De toutes façons, on s’en doutait, qu’on allait être plus ou moins contaminés.
    Mais si on n’en parle pas, les gens atteints de maladies dues aux rejets ne les mettront pas sur le dos de la contamination liée à Fukushima.
    Il n’y a qu’à voir les gens atteints de maladies de la thyroïde , qui ont attaqué l’état et qui ont été déboutés.
    Si on ne peut pas constituer de dossier avec des chiffres qui prouvent les niveaux de radiations, on n’a pas de preuves…..

  • renaud

    arrachez une de vos dents si vous trouvez un labo honnête dans une dizaine d’année vous faites comparer les taux d’isoptopes présents avant et après fukushima (ou une autre centrale qui pète, on a ka attendre, c’est ce qui va arriver.)