Brésil: les réseaux sociaux organisent une manifestation anti-corruption

Voilà qui ne va pas améliorer l’opinion des politiques quand aux réseaux sociaux…

Brésil: les réseaux sociaux organisent une manifestation anti-corruption

afp.com/Justin Sullivan

RIO DE JANEIRO – Un groupe de Cariocas (habitants de Rio) ont lancé l’organisation, via les réseaux sociaux internet, d’une grande manifestation contre la corruption au Brésil, après une série de scandales dans plusieurs ministères au cours des dernières semaines.

Christine Maza, une des organisatrices de la manifestation « Tous ensemble contre la corruption! », prévue le 20 septembre au centre de Rio, a déclaré vendredi au quotidien O Globo que le mouvement avait commencé il y a quinze jours sur Facebook et que son succès avait été instantané.

« Nous discutions entre amis sur le réseau du besoin de créer un mouvement contre la corruption et l’impunité. D’autres amis ont adhéré et diffusé l’idée; ça a fait boule de neige », a dit Maza, directrice d’une entreprise de scénographie.

« Nous avons choisi la Place Cinelandia, au coeur de Rio, pour réaliser cette manifestation » qui sera ouverte aux gens de tous les partis politiques, a-t-elle précisé.

Selon elle, le groupe de plus de 500 personnes qui a déjà adhéré « est très varié ».

« Nous comptons sur la participation massive des jeunes. Ils sont la base de ce changement » en politique, a-t-elle souligné.

Après une série de scandales dans plusieurs ministères, la présidente Dilma Rousseff a donné ces derniers temps un coup de balai inédit contre la corruption au risque de mettre en péril la coalition gouvernementale.

Au cours des deux derniers mois, scandales et dénonciations ont éclaboussé plusieurs ministères et quatre ministres ont dû démissionner ainsi que plusieurs fonctionnaires.

En début de semaine, un petit groupe de sénateurs brésiliens avait lancé « un front de combat de la corruption », lié à aucun parti.

Le président de l’Association Brésilienne de presse (ABI), Mauricio Azêdo, a déclaré qu’il était fondamental que le mouvement gagne les rues « pour conquérir plus de légitimité ».

Par AFP via lexpress.fr

Un commentaire

  • pokefric pokefric

    Voila ce qui emmerde les politiques français, la liberté d’expression !
    Internet est une encyclopédie formidable et beaucoup plus attrayante qu’un simple livre , on y apprend plein de chose, ont communiquent, ont dénoncent, ont apprends, ont découvrent, tout ce que nos chers politiques ne cautionnent pas.
    Ils veulent isoler les gens dans un monde d’ignorance dicté à leurs manières en leurs faisant croire que jean-pierre pernot ne leurs cachera rien de ce qui se passe.Je lis le journal, je regarde le JT et je vais me coucher pour être opérationnel dans mon entreprise, je suis le prototype même des rêves et fantasme de nos dirigeants.
    Jean Ferrat à essayé de dénoncé TF1 et les merdias dans l’une de ses chansons, résultat,plus aucunes télévision n’a voulu de lui, ils l’ont isolé à leurs façons !
    Vive internet vive la liberté, à bas la dictature  !!!!!!!!!!!!!!