Economie: le début de la fin?

La situation est grave, ce n’est pas une découverte ni une nouvelle, il faut bien voir quelle est la situation actuelle, c’est la fin d’un système et nous allons être les spectateurs (et surement aussi les victimes) de ce triste spectacle. Pour bien se rendre compte de la situation, ils en parlent même aux JT, et ce n’est pas rien!

krack-monnaie0.jpg

Les enfants de Menphis sans école

La Commission scolaire de Memphis prévient, les écoles  ne rouvriront pas en début d’année scolaire. La raison ? Plus d’argent dans les caisses !
Il y a en effet un différend financier sérieux entre la commission scolaire et le gouvernement de la ville de Menphis.  Un membre du Conseil, Tomeka Hart, explique que le système scolaire a été patient et a besoin des 55 millions de dollars qu’il attend pour payer les factures.
Myron Lowery, Président du Conseil de la ville, explique que certaines questions de financement sont ligotées en Cour. Dans ce budget, poursuit-il, 1/10e est consacré aux fournitures scolaires.  Sans cet argent, la rentrée qui a lieu le 8 août à Menphis est donc pour l’instant compromise.
Plus généralement, dans tous les Etats-Unis, le manque d’argent commence cruellement à se faire ressentir.

Felix Goodmanpour WikiStrike

Wire National News

Webinfos

Bank run en Allemagne

Ça y est c’est dans Bild, le journal de la populasse: L’euro est mort.

Les économies et les retraites sont en danger.

Les gens retirent leur argent en masse, les banques sont à court de gros billets, les marchands de métal engagent du personnel de sécurité. Les gens achètent ce qui reste.
On ne trouve plus du tout de Krügerrands ni de barres de 100gr, l’or devient rare.
Mais il y en a encore…

Maha

À lire aussi:

Trader Noe : Krach des monnaies et plan du cartel bancaire
*Nouvelles en direct de Grèce

(traduit par myself):

Voitures, voiliers et marchandises de luxe coutent 50% moins cher. En ce moment c’est les soldes d’été, avec 70-80% de réduction sur les vêtements, mais les magasins sont quand même vides.

Les travailleurs au noir (dans le batiment) coutent 3 eur de l’heure.

Les prix de l’immobilier chutent.

Par contre les prix des produits alimentaires explosent. L’inflation officielle est de 5%, mais en réalité c’est plus, et ça va augmenter encore, car de nouveaux impôts viennent de sortir.

Autre témoignage de Grèce:
Le gouvernement a augmenté les impots pour les propriétaires d’immobilier, qui ne sont plus qu’une immense source de pertes. La base de calculation pour les impôts c’est les valeurs de 2005. Mais un immeuble coté en 2005 à 6 millions n’en vaut même plus 1,5 et les loyers ne rentrent plus.

Maha

Et pendant ce temps, on vous dit quoi dans les médias? que tout va bien…

Jo ^^

Source: leveil2011.syl20jonathan.net

5 commentaires