Un bouquin dépravé au possible et destiné aux enfants par Yves Saint Laurent

Là je reste bouche béé, on en apprend tous les jours, certes, mais je suis complètement décontenancé par ce genre d’information, c’est au delà de tout ce que j’ai pu lire au niveau de la connerie humaine, et l’auteur du-dit livre a été « béatifié » par nombre de professionnels, de journalistes, de politiques, etc… Attention, c’est du lourd, avis aux lecteurs, c’est réservé à un public averti!

 

51EBRMA7CMLLa Vilaine Lulu, c’est le nom du bouquin, édité en édition collector pour la modique somme de 190€. La première version de cette BD de 96 pages en noir, blanc et rouge, daterait de 1957, quand YSL a crée ce personnage de gamine qui devient de plus en plus perverse, au point de sacrifier des bébés et de prostituer ses copines.

L’idée de la vilaine Lulu serait venue à YSL quand il regardait un de ses collaborateurs, dont il se moquait, disait-il, dans la BD. Celle-ci a été éditée une première fois en 1967, puis réeditée en 2002 dans une édition à 550 € tirée à 500 exemplaires seulement, puis en 2010 aux éditions La Martinière, pour la modique somme de 19€ (à l’époque, le magazine Elle disait que la BD était « la plus fashion du moment« … En effet, beaucoup de commentateurs (sinon tous dans les médias commerciaux) disent qu’il s’agit d’une simple critique sociale, ironique etc.

Je ne laisserais pourtant jamais un enfant approcher d’un tel bouquin, malgré les commentaires fort élogieux qu’on peut lire sur les sites des éditeurs et ailleurs. Extraits choisis :

« Personnage politically not correct, en phase avec la légèreté des années 60 qui a bien inspiré Yves Saint-Laurent, dont le coup de crayon est plutôt efficace dans le portrait caricatural qu’il dresse d’une femme et aussi d’une génération. Les situations mettant en scène Lulu font partie de la vie quotidienne, avec leur dose d’exceptionnel, des allusions à des vedettes de l’époque, des jeux de mots faisant référence à des marques (Dorothée Bis devient Gertrude Bis et Ted lapidus Tedy Lapidouze). Un album rempli de fraîcheur et de pétillant, dont je n’avais que très peu entendu parler avant la réédition (identique à l’original) chez Sand et Tchou ».

Il ne s’agit pas d’un « portrait caricatural », et les scènes ne font heureusement pas du tout partie de la « vie quotidienne » des gens normaux, ou à peu près normaux. Cet album n’est pas « rempli de fraîcheur et pétillant », au contraire il donne plutôt envie de vomir. D’autres ont qualifié cette publication de « mordant et drôle« , comme on le voit sur le site de la FNAC, qui présente la BD:LULU3_190149

« La vilaine Lulu est une petite fille espiègle qui vit des aventures la menant de l’école à la télévision, de New York aux colonies de vacances, du monde de la mode à Dijon. Elle porte un regard drôle et ironique sur le monde curieux dans lequel vivent les adultes qui l’entourent.
Dans un style naïf, presque enfantin, Yves Saint Laurent se moque parfois avec cruauté, souvent avec humour, toujours avec intelligence, de ses contemporains, de ses proches, du milieu de la mode et des mœurs de l’époque. L’ensemble est mordant et drôle, et n’a pas pris une ride« .

Les auteurs auraient pu préciser que les scènes racontées et illustrées sont d’un rare sadisme, au point où on se demande s’ils ont seulement ouvert le bouquin. Une chose est sûre, il plaît beaucoup si on en juge par le nombre de rééditions de cette BD vieille de plus de 50 ans.

Comme par hasard, depuis une semaine, les blogs critiquant ce machin et les vidéos explicatives ne sont plus disponibles sur Internet, suite à « une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur soumise par la Foundation Pierre Bergé Yves Saint Laurent », précise Youtube.

On en trouve heureusement encore quelques versions, mais apparemment les vidéos sont souvent effacées des sites Youtube et Dailymotion, mais republiées par les internautes:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=yd1kXB7L8C0

Dans cette BD, les enfants peuvent ainsi voir des sacrifices humains et même de bébés en offrande à Vénus: des sacrifices de bébés démembrés dont les corps sont jetés au bas d’un autel,  l’égorgement d’une jeune fille ligottée, des enfants torturés et d’autres jetés dans un gros chaudron, l’enlèvement de gamines par Lulu à la sortie de l’école, pour ensuite les attacher sur un lit et les torturer ou pour les pendre.

Lulu affiche toujours un sourire radieux durant ces scènes, et réutilise les cheveux des enfants pour en faire des coussins pourlulu182522 son rat, son animal de compagnie. Elle recrute aussi d’ « énormes lutteurs » pour piétiner les enfants « afin de les rendre souples et minces », empoisonne des bébés, envoie les petites filles qu’elle prend dans les écoles chez un émir dont le harem est rempli… Lulu, qui a en fait plusieurs personnalités dans le bouquin, tombe amoureuse d’un pompier et décide de brûler sa rivale amoureuse.

Ensuite, elle prend le pouvoir mondial et même au sein de l’Eglise en tuant le pape.

Bref, rien d’enfantin là-dedans, juste un condensé d’histoires toutes plus sadiques les unes que les autres. Etrangement, ce que j’ai pu voir de ce livre ne m’a pas du tout fait rire.

D’aucuns estiment qu’il s’agit même plutôt d’un manuel d’initiation satanique, ou parlent d’un « conte satanique contemporain »… Qui était présente lors de la rétrospective Yves St Laurent qui a eu lieu en 2010.

Qui marche apparemment très bien au Japon, où il a été édité sous le nom « otemba Lulu », et où un site Internet lui est consacré.

lulu209Bref, à chacun de se faire son opinion, mais le fait qu’un tel bouqin ait été publié, et surtout qu’il soit destiné officiellement à des enfants, pose de véritables questions. Imaginons deux minutes une maîtresse d’école lire ce genre de truc à des gamins de maternelle ou primaire, et demandons nous comment on réagirait en tant que parents. Non, ce livre est destiné aux adultes, adeptes d’humour nir, dirons-nous.

Pour terminer, on va conclure avec la petite note rédigée à la fin de la BD:  » Toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue ».

Source: dondevamos.canalblog.com

23 commentaires

  • Mouton dérangé

    Y’aurait-il la possibilité de faire une action dans le but d’interdire la commercialisation de ce bouquin (mode d’emploi d’initiation) en faisant expertiser le contenu par un professionnel (psy pour enfant maltraité) et sous contrôle d’huissier comme la loi le préconise et ensuite déposer une action judiciaire en association… D’autre part, comme lorsque l’on remue la merde ceux qui irai défendre cette oeuvre se mettrait à vu pour savoir quelles sont les personnes qui défendent et quels intérêts… ce qui donnerait également des indices pour savoir quel personne et quel réseau défend les intérêts de qui….
    D’autre association sur les réseaux de l’horreur peuvent être contacté pour certaines actions, ils sont équipé de conseillers juridique et avocat….

    • regoris regoris

      Bof c’est pas nouveau..
      un exemple de désinformation .

      Vous savez que Dutrou agit SEUL ..
      Un mec solitaire avec une épouse éducatrice..(proposée au couvent en France )

      • Antoine

        Mais oui il agit seul bien sûr…

        Et vous ne vous êtes pas demandé pour le compte de qui et ce que ces personnes faisaient de ces enfants?

        Reformule ton poste j’ai peur de mal comprendre (parceque là j’aurais presque envie de t’en coller une)

  • fabien d.

    1957 ? et bien les neo-nazis ont été patient pour ressortit une de leurs horreur pédophiles et satanistes. heureusement les franc-maçons et illuminati en tête ont prit le relaie. ces défécations biologiquement animés cachent de moins en moins leur nature de déchet de lhumanité.
    ça éveillera sans doute de plus en plus de conscience. ils continuent denfoncer le clou car savent pertinemment que leurs jours sont comptés, réaction primaire de sataniste pédophile et mégalomane. au lieu de rebrousser chemin et daller crever au fond dune forêt, les voilà quils font les buldozer en espérant que ça passe….pathétiques
    sur le contenu no comment, une guillotine ou un échafaud parlera bien assez pour nous tous

  • regoris regoris

    ouch

    voici..
    Vladimir Ashkenazy & Joshua Bell

    pardonnez moi d’être à coter de la plaque?

  • SuperBird

    Pour moi c’est à vomir, tout ce bouquin est de l’apologie du crime et de l’incitation au crime ,
    en tant que tel, il doit tomber sous le coup de la loi, et leurs auteurs doivent être condamnés lourdement, ainsi que les éditeurs, et les libraires et autres chaines de distribution de type Fnac et consorts qui vendent ce bouquin….
    Ensuite bien sur remonter juridiquement et policièrement la filière ou les filières des personnages
    qui exultent avec ce bouquin, qui doit être en rapport avec certains de leurs actes ou croyances perverses.
    Est ce qu’une association de consommateurs ou de parents ne peuvent pas porter plainte en justice et se porter partie civile ????

  • Lecteur

    Quand je pense que certains passent au tribunal pour une phrase alambiquée… Quel « drôle » de monde! Ce truc, signifie bien plus qu’un simple itchy et scratchy, ce n’est même pas du gore pour du gore, là, ce sont des métaphores scrupuleusement morbides. Sans compter les billets qu’il faut aligner pour espérer toucher la divine oeuvre d’art de monseigneur Yves Sale Argent! :roll:

  • yvanstanislas

    Comme disait un intervenant dans une vidéo, qui depuis a été retirée :
    « où voyez vous de l’humour noir ???, moi je ne vois que l’apologie d’une ultime dévience sexuelle dans une déprévation mortifére et scatologique !!!  »
    Et dire que l’on fait un procés d’intention à Hergé pour « Tintin au Congo « .
    Manupulé un jour, manipulé toujours !!! ,???

  • zed

    Les adorateurs de lucifer… C’est signé.

  • pm

    YSL, pervers, satanique, pedophile? et j’en passe, il faut absolument jeter le discredit sur ce torchon

  • Valderkvart

    Le 27 mars 1999 à 23h00, France 3 à eu le courage de diffuser un stupéfiant documentaire portant sur des réseaux criminels pédophiles oeuvrant en France dans les plus hautes sphère de l’appareil d’état.
    Dès le lendemain de la diffusion, la journaliste responsable de l’investigation à été remerciée ainsi que quelques membres de son staff. La magistrate présente lors du débat qui suivait le reportage à elle aussi subit des pressions et à été mutée par décision du conseil de la magistrature.

    Les similitudes entre les dessins de l’ouvrage de YSL et les récits et illustrations des protagonistes du reportage de FR3 sont saisissantes.
    Dans ce fameux reportage, les enfants parlent d’un groupe d’individus en tenue de cérémonie qui s’adonnent à des viol et sacrifices d’enfants sur un autel. Ils énumèrent différent actes barbares: viols, décapitation, démembrement…

    Il semble bien s’agir, dans les deux cas, de tentatives de dénonciations d’un phénomène sectaire élitiste à vocation criminelle. Une mouvance occulte très organisée et suffisamment puissante pour entraver la justice.
    ——-
    Lien videos: http://www.dailymotion.com/video/x165ma_parole-d-enfantspartie-15_politics
    ——-
    TÉLÉCHARGEMENT FTP du Reportage ENTIER :
    http://jawed59.free.fr/SOVAN/-La%20fin%20du%20SLence-.wmv%20%28Reportage%20Complet%29
    renommer ensuite le fichier avec l’extension .wmv
    ——-
    Parole d’ Enfants / Viols d’enfants : la fin du silence ?
    Le 27 Mars 1999
    Présenté par la journaliste Elise Lucet.
    Une investigation menée par la journaliste Pascale Justice
    Une courageuse émission d’Elise Lucet sur les réseaux pédophiles et satanistes en France et leur dissimulation par une justice aux ordres.
    A mettre en rapport avec l’interview des enfants Roche.
    ici : http://www.dailymotion.com/video/x28l2_interview-des-enfants-roche
    Interview qui presente beaucoup de similitude avec ce reportage.

  • Valderkvart

    Le lien FTP ainsi que le lien vers l’interview des enfants Roche sont inopérants. Voici un lien qui fonctionne.

    http://video.google.com/videoplay?docid=2446309226549109687

  • Antoine

    Les viols et assassinats d’enfants ont été légions en France mais la justice n’a jamais rien fait et a toujours fermé les yeux sur ces actes. Des charniers d’enfants ont parfois été retrouvés, personnes ne s’en est vraiment inquiété. Les FM sont présents massivement dans la justice et la police, guère étonnant que ces actes de satanisme soient couverts. Quant à l’affaire tout le monde sait que l’enquête a été bâclée et que la recherche des « clients », des donneurs d’ordres et des milieux qui exploitaient ces enfants a été sciemment stoppée.

    Peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de cette affaire, pensez donc des satanistes pratiquant l’inceste, violant et tuant des bébés, buvant leur sang et faisant acte de cannibalisme une paille… : http://www.dailymotion.com/video/xjqddq_pierre-temoigne-messes-noires-et-snuff-movies-en-france_news

  • nogard

    Moi, ce qui m’intrigue surtout, c’est cette phrase que YSL a mis à la fin de son bouquin : « Toute ressemblance avec…… a été parfaitement voulue. »
    Tout le monde se doute que YSL, avec sa fortune, doit côtoyer les « élites » régulièrement. Et si (c’est une hypothèse) YSL avait écrit ce bouquin pour dénoncer ceux qui pratiquent de telles ignominies, tout en faisant croire à ceux-là que c’est pour rigoler, et pour gagner un peu d’argent de poche ?? Sinon, je ne vois pas l’utilité, pour lui, s’il fait partie de ces gens, de se « tirer une balle dans le pied » en publiant ces histoires et en révélant du même coup leurs jeux diaboliques.
    Reste la question de la clientèle visée : pour cacher à ses « potes » qu’il les dénonce ? (humour très noir) ou parce qu’il fait lui aussi partie de ces gens et souhaite « habituer » les enfants à de tels actes ?

    Moi, je serais un journaliste d’investigation, j’irai l’interviewer, YSL. Rien que pour avoir sa version de l’histoire sur la raison de cette publication. Vraie ou fausse, peu importe, ce qui compte, c’est de voir dans quel état d’esprit et d’humeur il répondrait à l’interview, serait-il à l’aise, par exemple, ou gêné ? C’est par leur attitude et non par ce qu’ils disent que les gent se trahissent.

  • Dr.um

    Attaquer ce ‘livre » est en effet pas forcement justifier, il peut être un livre dénonciateur des dérive actuellement immondes qui peuvent avoir lieu.

    Moi je serrai plus pour vraiment demander des compte sur toute les affaire de réseau pédophile organisés !
    Et les peines encourue sera plus dans la catégorie de crime contre l’humanité d’après moi….

    un complément d’info sur ces sombres histoires un reportage qui date de chai pas trop quand mais qui en dit long….
    (ne regarder pas si vous avez pas un peut la pèche car c’est vraiment vraiment sombre)
    http://www.dailymotion.com/video/xjoavw_messes-noirs-et-snuff-movies-en-france-1-5-vostfr_webcam

  • Humain

    Bande de pudibonds réactionnaires, si ce livre ne vous plait pas, ne l’achetez pas …
    de plus, vous n’en avez même pas les moyens et concernant vos enfants, vous préférez leur acheter des dvd violents et pervers, que le système met en vente pour en faire de citoyens concurrentiels et violents.

  • Humain

    Je reste étonné de voir ce blog « mouton enragé  » se comporter comme un mouton tout court.

  • dlaballe

    Jean-Pierre Mocky, pédophilie institutionnalisée, son film « Les Ballets écarlates » (2005/2006) interdit en salle :

    http://www.dailymotion.com/video/xgwu6g_jean-pierre-mocky-reseaux-pedophiles_news

  • Joy

    « La première version de cette BD de 96 pages en noir, blanc et rouge, daterait de 1957… », à cette date YvesSatanisteLuciférien avait 21 ans puisqu’il est né en 1936, à cette date aussi il est devenu le remplaçant de Christian Dior à sa mort.????Je me demande comment il a pu trouver l’inspiration pour produire de telles horreurs à moins qu’il n’y ait participé comme l’exposent les témoignages de ces enfants de parentsFM ILLUMINATI pédophiles, incestueux et meurtriers. Serait-il un produit de cette horreur ? Ils veulent vraiment nous noyer dans leurs saletés répugnantes!
    C’est bien si ce livre dénonce les crimes pédophiles mais il est destiné aux enfants et ça c’est très grave, ça donne l’impression qu’il y a une volonté de former les enfants et les habituer au satanisme. On ne peut pas laisser faire ça, je suis persuadée qu’il faut préparer nos enfants en leur donnant une base morale solide basée sur l’amour et la foi pour pouvoir résister à un tel empoisonnement.

    • Valderkvart

      J’ai plutôt tendance à penser que YSL à été, d’une manière ou d’une autre, victime de ce genre de pratiques.

      Quant au choix du débouché commercial, il serait volontairement choquant pour faire, à la fois, parler de l’ouvrage, de son contenu et, surtout, faire progresser le débat.
      Je le l’interpête comme une stratégie de communication, une tentative de faire ressurgir un sujet qu’il est primordial de médiatiser. Comme une volonté d’entrouvrir les portes de certains placards afin que nous, les moutons curieux, les ouvrions bien grand pour regarder les cadavres qui s’y trouvent.

      Puis, franchement, je ne connais pas de gens assez stupides pour acheter un livre à les enfants, sans en consulter le contenu. Et pourtant je connais de bons échantillons de crétins, à commencer par moi même ;o)

  • ceri

    ce livre était réellement présent au rayon enfant dans les librairires, il ne dénonce rien, il initie