Un chalet, un emploi, un supermarché : la prison du futur

Un nouveau concept va voir le jour en France, la prison « club-med » dans laquelle chaque détenu aura son petit chalet tranquille, son super-marché, son travail à plein temps, bref, à se demander s’il ne vaut mieux pas finir en prison que de rester en liberté quand on est SDF sans emploi… 120 petits chalets à deux pas de Paris, cout du budget: 10 millions d’euros!

LYON (Reuters) – Un petit chalet pour chacun, un emploi à plein-temps, des formations et un domaine ultra-sécurisé comprenant un supermarché : la prison du futur devrait ouvrir ses portes en 2012 dans la région parisienne.

Chargé de mission sur le milieu carcéral par le gouvernement, l’homme d’affaire Pierre Botton, qui a lui-même connu les geôles françaises, et son association « Les prisons du coeur » ont mis au point ce concept unique du monde de village-prison qui a retenu selon lui l’attention de l’Elysée.

« Ce centre sera composé de 120 chalets-cellules individuels », a-t-il expliqué à Lyon en présentant le prototype de l’une de ces petites habitations de 11,5 m2.

« L’originalité du concept tient aussi au fait que les détenus travailleront à plein-temps avec une rémunération au smic, qui leur permettra de payer leurs loyers, leurs charges, mais aussi d’indemniser leurs victimes », ajoute-t-il.

Pierre Botton a signé des partenariats avec de grandes entreprises comme Carrefour, Schneider-Electric, Lagardère, Toupargel et M6 qui offriront emplois et formations aux détenus.

Son village pénitentiaire comprendra en son sein un supermarché ouvert au grand public et géré par les détenus.

Il sera réservé au primo-délinquants âgés de moins de 35 ans condamnés à des peines inférieures à cinq ans, et excluant les crimes sexuels et les crimes de sang.

COÛT MODESTE

Chaque chalet-cellule sera volontairement dépourvu de télévision et de cuisine pour privilégier la vie en communauté.

Dans la salle de télévision commune, les programmes seront imposés certains jours par l’administration, et soumis démocratiquement aux votes des détenus d’autres jours.

L’armée sera intégrée à l’organisation. Elle prendra en charge pendant 11 semaines les nouveaux arrivants pour leur permettre, grâce à des tuteurs, de s’adapter à leur univers.

« Chaque homme a en lui la possibilité d’évoluer », estime Pierre Botton pour décrire son projet destinée à lutter contre la récidive et à favoriser la réinsertion pour un coût modeste.

Le projet, qui doit s’ouvrir sur une surface 4,5 hectares, représente en effet un budget total de 10 millions d’euros.

« Dans une prison classique, une place coûte 120.000 euros par an, ici seulement 98.000 euros », précise-t-il.

L’ancien gendre de Michel Noir qui fut maire de Lyon a purgé une peine de près de deux ans de prison après une condamnation pour abus de biens sociaux dans les années 1990.

Il est en charge, depuis le 18 janvier 2010, d’une mission auprès du ministère de la justice, sur « la lutte contre le choc carcéral ». Agé de 56 ans, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet.

Source: lepoint.fr

19 commentaires

  • Dr.um

    Bel aperçu de l’avenir qu’ils rêve pour nous.

  • bibi

    « L’originalité du concept tient aussi au fait que les détenus travailleront à plein-temps avec une rémunération au smic, qui leur permettra de payer leurs loyers, leurs charges, mais aussi d’indemniser leurs victimes »

    payer sa cellule et les charges et puis quoi encore… une pipe au dirlo! bande de bouffons

  • Hector

    L’orginalité de la vie depuis l’homo erectus :)

  • dupontg

    on signe ou?

  • Valerie

    Ouen… enfin si cette prison de luxe voit le jour… elle sera surement reservee pour les elites (enfin ceux qui comme Botton et Tapie ont eu droit a la prison) !

  • junior

    Ce sera pour mettre tous ceux que l’on aura éjecté du pouvoir quand le peuple se sera réveillé.Ils se préparent des nids douillet,pas folle la guêpe.

  • ciao

    Slt
    Messieurs je ne suis pas d’accord quel intérêt d’enfermé des gens si c’est pour qu’ils deviennent encore plus sauvage qu’ils étaient. En plus c’est pour des délits de moins de 5 ans, pas de crime de sang.
    Pourquoi le concept peut être essayé car une prison c’est bien le faite de ne pas être en liberté et 11 mètres carrés ce n’est pas grand chose si c’est le faite que le mot chalet vous en bête on enlève le bois et on met des par-pins!
    Dernièrement une vidéo du web montrait des dealers faisant leur business avec euros à l’appuie! Téléphones portables, amusement dans les couloirs de la prison et bagarre du grand n’importe quoi qui dit mieux?
    Bye

  • homme de l'eau

    Hum le principe peut sembler intéressant, pour le fait qu’on considère la prison comme un lieu de réhabilitation, pour le cout moindre …à voir d’ailleurs.

    Mais si on y réflèchit bien le problème ne réside pas dans ceux qui seront admis dans ce genre de prison, mais plutot dans ceux qui en seront exclu, et dont l’incarcération sera encore plus synonyme de relégation.
    Botton dont l’action en faveur des détenus est assez constante pour qu’on puisse le trouver intéressant nous refait le coup des « bons » et des « mauvais » détenus.

    Il est vrai que de nombreux SDF vont etre tentés d’aller dans ce genre de prison.

  • Dr.um

    Moi je vois plus ça comme un 1er pas vers un état de plus en plus policier qui pénalise de plus en plus (et de plus en plus arbitrairement) affin de maintenir les gens de plus en plus en esclavage dans ce genre de nouvelle prisons.

    On peut assez aisément imaginé des campement de « déviants » forcer de bosser avec l’armée pour leurs ouvrir l’esprit :p

  • gladys

    Les américains préfèrent le fouet, bein oui…ça leur coûte rien du tout, si ce n’est le salaire du bourreau, et quelques lanières de cuir.
    Qu’on réhumanise les prisons déjà existantes, et que l’on permette aux sans domiciles de se loger dignement!!!
    y’a pas d’argent?
    Mais si voyons y’en à plein!

  • marie-Claude

    Ce n’est rien d’autre qu’un camp de prisonniers… Lorsque ces petits chalets tout mignons perdront de leur fraîcheur, qu’ils dépériront, ce ne sera plus aussi enchanteur.
    Personnellement je voix plus la chose comme un zoo humain. C’est presque triste…
    Un supermarché ouvert au public?
    Et puis quoi encore! Croyez-vous réellement que les détenus serviront leur clientèle avec joie et fierté?

    C’est mon opinion. Il est clair pour moi qu’il y’a quelque chose de malsain derrière tout ceci.
    je préférerais 100 fois prendre mon trou caché aux yeux de la population derrière des murs sertis de barbelés que de m’afficher dans un pseudo village de carnaval pour les curieux…

  • Dry

    120 chalets et combien de détenus entassés dans nos prisons ??? On est vraiment dans un monde de ouf !!!!

  • Hector

    C’est bien on va enfin pouvoir analyser l’effet du bois sur l’ agressivite humaine…

  • melany

    Il est vrai qu’on peut se demander ou l’on est le mieux dans le fond.. parce que la liberté ne donne pas à manger, ne donne pas de sous pour payer un loyer d’avoir de quoi vivre décement si on a pas de boulot, ou un boulot payé au raz des pâquerettes .. alors à choisir.. je comprendrais ceux et celles qui préféreraient comettre un délit mineur et passer 5 ans comme ça ! Nourris, logé, blanchi, tv ^(même commune) travail rémunéré… c’est nettement plus reposant que de se faire un sang d’encre pour savoir ce qu’on va donner à manger à ses gamins le lendemain….De bosser 8h par jour pour des cacahuètes… ouai… En fait, dans notre société, il n’y a pas de milieu, c’est soit tout ou soit rien ! Pathétique !

  • candide

    Inspiré du modèle scandinave. Il paraît que ça marche bien. C’est tout de même moins cossu que la taule de DSK

  • siradesz

    yaura des tarif de groupe, avec des potes on aimerai passé une semaine labas ! cool

  • texcaltex

    Marrant, j’ai toujours cru que la prison servait, entre autres choses, à PUNIR des gens qui avaient, par leur mauvais comportement, bousillé la vie des honnêtes gens … comme quoi on se fait vite des idées…