Contre-terrorisme – Al-Qaida et les petits gâteaux de Sa Majesté

Voilà une histoire qui m’a faite rire, inouï ce qu’il peut se passer en coulisse………

Le magazine « Inspire »

C’est une drôle d’histoire, où se croisent des terroristes islamistes, des recettes de cupcakes, des conspirationnistes et une obscure opération de sabotage menée par les services secrets de Sa Majesté.

Il y a un an, Al-Qaida lançait son premier magazine en ligne de propagande en anglais, sobrement intitulé Inspire (voir l’article que Le Monde.fr y avait consacré en juillet 2010). Objectif : inspirer les potentiels terroristes anglophones susceptibles de passer à l’acte mais manquant de savoir-faire. L’un des chapitres du magazine était notamment intitulé : « Comment faire une bombe dans la cuisine de sa mère ».

En juillet 2010, l’universitaire Mathieu Guidère expliquait au Monde.fr que ce guide du parfait terroriste anglophone marquait un véritable « tournant » dans la communication et la stratégie de recrutement d’Al-Qaida.

Le document est à l’époque authentifié par les autorités américaines. Mais certains internautes et plusieurs sites Internet s’interrogent aussitôt sur sa véracité, s’empressant d’y voir un faux réalisé par les services secrets américains. Lee Gillentine, un webdesigner basé à New York, décide alors de vérifier par lui-même l’information afin de dénicher une éventuelle supercherie.

En dehors des trois premières pages de la revue, les 64 suivantes sont illisibles : le fichier PDF est crypté. Mais Lee Gillentine finit par en identifier l’origine : il s’agit d’un texte intitulé « Les meilleurs petits gâteaux en Amérique », mis en ligne sur le site Web de Main Street Cupcakes, entreprise basée dans la ville de Hudson, en Ohio. On y apprend comment confectionner soi-même un « Mojito Cupcake » ou encore un « Rocky Road Cupcake »… Comble de l’ironie : le texte d’origine est l’oeuvre d’un certain Dulcy Israel…

Le jeune geek partage aussitôt ses découvertes sur son blog et son compte Twitter. A peine l’information reprise sur la Toile, la tornade conspirationniste s’emballe. Plusieurs sites, parmi lesquels Oumma.com, s’empressent de dévoiler la « manipulation » en éreintant les titres qui s’en étaient fait l’écho.

Coup de théâtre : à en croire le quotidien anglais The Telegraph, le magazine d’Al-Qaida était authentique, et ne devait la présence de cupcakes dans ses pages intérieures qu’à une opération de sabotage menée par les services secrets anglais ! Des hackers du MI6 auraient en fait eux-mêmes introduit le texte « The Best Cupcakes in America » dans le manuel du parfait terroriste.

En apprenant la sortie, prévue pour juin 2010, d’Inspire, les services secrets anglais et américains préparent différentes attaques pour tenter de saboter sa parution en ligne. Une opération du Pentagone, planifiée par Gen Keith Alexander, directeur de la National Security Agency et responsable de l’US Cyber Command, aurait été avortée par la CIA en raison des risques qu’elle comportait, selon une source américaine citée par le quotidien. Une opération aurait alors été intiée depuis le sol anglais par le MI6.

source bigbrowser.blog.lemonde

  • gesell

    beaucoup de conditionnel dans cet article… quelle est l’information à retenir??

  • Ce que j’ai retenu pour ma part, c’est l’emploi du ridicule pour décourager les mauvaises intentions.
    Comme si ces groupes terroristes n’avaient que ce moyen, faire une revue en ligne, pour recruter.
    Comment prendre au sérieux, on dirait à la lecture de ce billet, que les services secrets se sont bien amusés.