Mortalité infantile élevée dans les pays qui vaccinent le plus

Faut-il vacciner ses enfants quand on connait les dangers potentiels ou réels de ces meme vaccins? Les campagnes toujours plus nombreuses incitant à vacciner pour des raisons parfois falacieuses éveillent de plus en plus de doutes, les détracteurs étant de plus en plus nombreux! Ils vont jusqu’à faire participer les futurs vaccinés à des concours pour gagner des cadeaux, dingue!

Les pays qui vaccinent le plus les nouveau-nés connaissent aussi la mortalité infantile la plus élevée.

L’étude

Une étude publiée le 4 mai dans la revue Human and Experimental Toxicology est de nature à relancer le débat sur le nombre de doses de vaccins administrés aux nourrissons. Elle suggère que les pays avec les taux de mortalité infantile les plus élevés ont tendance à donner plus de doses de vaccins aux enfants en bas âge. Les États-Unis, par exemple, en exigent pas moins de 26 – un record mondial – alors que l’on compte dans ce pays plus de 6 décès (6,22) pour 1000 naissances. En revanche, en Suède et au Japon, on n’administre que 12 vaccins, et ces pays comptent moins de trois décès pour 1000 (2,75 et 2,79 respectivement). La France recommande 19 doses et enregistre 3,33 décès pour 1000.

Les résultats

Les auteurs de l’étude, Neil Z. Miller et le Dr Gary Goldman, deux Américains, ont procédé à une revue de la littérature afin de déterminer le calendrier de vaccination et le nombre de doses de vaccins aux Etats-Unis et dans les 33 pays qui enregistrent un meilleur taux de mortalité infantile qu’aux USA. Les 34 nations ont ensuite été organisées en paires constituées du nombre total de doses de vaccins spécifiés pour leurs enfants et leur taux de mortalité infantile respectif. Un diagramme de dispersion des paires de données montre une corrélation positive : le taux de mortalité infantile et les doses de vaccin ont tendance à croître de concert. Lorsque les pays sont rassemblés en 5 groupes selon des fourchettes de doses administrées aux enfants en bas-âge (12–14, 15–17, 18–20, 21–23, 24–26 doses), une association similaire apparaît avec la mortalité moyenne.

L’interprétation

Les pays qui connaissent des taux de mortalité infantile élevés ont tendance à vacciner plus. Il ne faut pas écarter le fait que dans ce cas, la politique vaccinale s’explique par le fait que ces pays sont touchés par des maladies endémiques, et que la malnutrition fait grimper les chiffres de mortalité. Mais dans les pays développés, comment expliquer cette association ? Les auteurs de l’étude avancent l’hypothèse que des décès de nourrissons pourraient être liés à une survaccination. Ils notent en particulier que certains bébés semblent plus susceptibles de mourir de mort subite après avoir été vaccinés. Par exemple, dans une étude, deux tiers des bébés décédés de mort subite avaient reçu le vaccin DTPolio (administré après l’âge de deux mois). Parmi eux, 6.5% sont décédés dans les 12 heures qui ont suivi la vaccination, 13% dans les 24 heures, 26% dans les 3 jours et 37%, 61%, et 70% une, deux et trois semaines plus tard respectivement. Cette étude conclut que le « vaccin pourrait être une cause majeure ignorée du syndrome de mort subite du nourrisson et que les risques de la vaccination pourraient être supérieurs aux bénéfices. » Il ne s’agit que d’une hypothèse, car cette étude comporte des limites.

Références Miller N. Infant mortality rates regressed against number of vaccine doses routinely given: Is there a biochemical or synergistic toxicity ? Hum Exp Toxicol May 4, 2011 0960327111407644. Torch WC. Diphtheria-pertussis-tetanus (DPT) immunization: a potential cause of the sudden infant death syndrome (SIDS). American Academy of Neurology, 34th Annual Meeting, Apr 25-May 1, 1982. Neurology 32(4): pt. 2.

Source: liesidotorg.wordpress.com

  • **

    on devrait traduire ces gens devant une justice réveillée et clean pour condamner ces gens à perpete qui , depuis des lustres s’amusent AUX APPRENTIS SORCIERS !!!!!

  • Dr.um

    Au nom de la très haute autorité de moi même, je condamne les décideurs de Big-Pharma à l’injection en continue de leurs saloperie jusqu’à ce que mort s’en suive.

    La justice actuel de valant rien, ce jugement est aussi valable qu’un autre.
    Circulez il n’y a plus rien a voire.

  • le monde veut nous empoisonner!!! mais écoutez vous un peu!! vous ne savez donc pas ce qu’était la mortalité infantile avant les vaccinations. vos raisonnements complètement rétrogrades nuisent à l’efficacité d’un discours écolo responsable. les labos nous mentent, les multinationales nous empoisonnent, ben laden n’existe pas et les tours du WTC sont tombées toutes seules…. pfouu, je vous aime bien, mais des fois c’est dur….c’est con d’être comme ça car ça nuit et ça brouille les pistes. alors oui on bouffe de la merde mais c’est à chacun de faire la part des choses et de pas s’empiffrer de plats préparés, mais bon, un ptit peu de malbouffe ça le fait aussi !!! quant aux vaccins, les gars, vous déconnez à plein tube, il y a forcément une part de risque, comme à chaque fois qu’on intervient sur un corps humain, mais c’est justement la balance entre l’avantage procuré et le risque (minimum) causé qui fait qu’on préconise ou non un traitement. regardez l’aspirine! aujourdhui un tel medicament ne passerait pas les barrières de la mise sur le marché je suis sur, et pourtant quel merveilleux produit c’est. donc , conclusion, il faut savoir garder la bonne mesure, tout en étant conscient de certains bobards qui nous sont servis par les « multinationales », et ne pas tomber dans l’outrance inverse

    • Je suis d’accord avec toi, il ne faut pas tomber dans la paranoïa et le délire conspirationniste, mais il a été vu à plusieurs reprises des vaccins dont l’efficacité était largement discutable, il n’y a pas que le médiator qui fut une création dangereuse et insensée des labos pharmaceutiques, certains vaccins contre le H1N1 préparés à la va-vite se sont révélés bien plus dangereux que la maladie elle même, le nombre d’effets secondaires étant bien plus importants et même mortels que le virus qu’il était censé combattre. Il faut bien sur voir les documentaires très sérieux autour du sujet pour comprendre comme « les medicamenteurs » limpide et magistralement expliqué.
      Les labos sont des machines à fric quitte à vendre du poison et les vaccins deviennent plus un business qu’un moyen de soigner.

      • Ok mais ne jamais omettre de préciser quand on sort ce genre d’ articles les millions de gamins qui sont vivants grace a eux. Le message passe mieux quand on est honnête même quand ça risque d’être un contre exemple a sa démonstration. tu vois, mélanger le mediator qui était la pour faire du fric comme beaucoup d’ autres qui au mieux ne servent a rien, et des vaccins qui sauvent des millions de vie et/ou empêchent des handicaps c est ridicule comme raisonnement!

      • La médecine est devenue une machine à fric, sortant tout et n’importe quoi au nom de la santé alors que la santé, elle s’en bat l’oeil! Recherche les infos sur le sida ou le cancer, sur les scandales qui y sont rattachés, et tu verras bien si on peut faire confiance à big pharma! Le professeur Montagné qui est « le découvreur » du virus du sida a reconnu que le sida était très facile à guérir, les traitements ne sont là que pour engranger les dollars, ils pourraient soigner mais n’en ont pas l’envie, si le sida était soigné, alors il y aurait de grosses pertes financières, idem pour le cancer, combien vivent grâce au cancer? Et je ne parle pas de leur dernière trouvaille: le tétanos du nourrisson! Un vaccin contre une maladie qui est apparue comme par miracle, c’est beau ça aussi! Et qui dit maladie dit vaccin donc rentrée d’argent sur une maladie qui il y a 2 ans n’existait pas. Justifié le vaccin là?

      • Dr.um

        Prouve moi que des gamins sont sauvés grâce au vaccin, des source des fait stp….

      • Quel con ce pasteur, se faire autant chier pour rien! S’il avait su qu’il récolterai autant de compliments 100 ans après! Vous en trimbalez sur ce site…je sais pas pas a quoi vous tournez mais continuez, c’est de la bonne!

      • Tiens petite info pour toi, fraiche du jour. 5000 cas de rougeoles en France en 2010. 96% sur des patients non vaccinés. Source hebdomadaire les 4 vérités du 13 mai 2011.

        Quand on connait les conséquences potentielles d’une rougeole…

  • Dr.um

    ma remarque est pour leblogdelhommelibre