USA: strip-tease condamné près des gros avions!

Haaaaa, du nouveau du coté des TSA américains, ces scanners déshabillant qui représentent ouvertement une des preuves du néo-fascisme américain. Aaron B. Tobey a enlevé ses habits au poste de controle pour protester contre cette pratique, se retrouvant non pas nu mais en sous-vetements. Pour cela il a été arreté, intérrogé et remis en liberté dans l’attente de son passage devant un tribunal. (Je rappelle au passage que les banquiers responsables du foreclosure gate, des milliers de saisies immobilières illégales, des faux documents officiels utilisés ainsi que les responsables des délits d’initiés à Wall street n’ont quand à eux toujours pas été inquiété que cela soit par les autorités comme par la justice.)

 

Un homme a enlevé ses vêtements au poste de contrôle d’un aéroport américain pour protester contre la multiplication des fouilles de sécurité, a indiqué la police.

L’homme a retiré sa chemise et son pantalon, jeudi, à l’aéroport international de Richmond, en Virginie, ne gardant que ses sous-vêtements.

Selon la police de l’aéroport, il avait griffonné sur son torse des références au 4e amendement de la Constitution américaine, qui protège les citoyens contre les fouilles abusives.

Aaron B. Tobey, âgé de 21 ans, de Charlottesville, en Virginie, a dit à la police qu’il était étudiant à l’Université de Cincinnati.

Après un interrogatoire de la police de l’aéroport et des autorités fédérales, il a été cité à comparaître pour inconduite, puis libéré jusqu’à son audience, le 10 janvier.

Source: cyberpresse.ca