Bientôt une identité numérique?

Big Brother gagne du terrain, rien de bien neuf là dedans, que cela soit par le biais de puces RFID ou de caméra de surveillance, nous risquons de ne pas pouvoir échapper à ce phénomène dans les années qui arrivent. Dernier fait en date, Eugène Kaperksy père fondateur d’un anti-virus bien connu explique que l’identité numérique permettrait de lutter contre la cyber-criminalité. Au passage, un petit rappel dans l’article sur Obama qui souhaite transformer le web en espace de liberté aussi agréable qu’il l’est en Chine.

L’instauration d’une identité numérique pour chaque citoyen du monde serait une des meilleures solutions pour lutter contre la cyber-criminalité, a estimé lundi Eugène Kaspersky, un des fondateurs de l’éditeur russe de solutions anti-virus, Kaspersky Lab.
Lire la suite

Même les espions ne peuvent plus espionner tranquillement, merci Hadopi!

A trop surveiller la population en imposant des lois comme Hadopi, on créé des situations qui ne font pas plaisir à tout le monde et les services d’espionnage en subissent les conséquences directes.


La NSA, la DGSE et la DCRI ne disent pas merci à l’Hadopi

Aujourd’hui, pour traquer les candidats à l’action suicide, nos agents passent plus de temps derrière un écran d’ordinateur qu’à la sortie des mosquées.

Un expert de la DCRI, service de contre-espionnage français.

La Hadopi fait de nous des pirates Lire la suite

Certains assureurs peuvent accéder aux données de soins en pharmacie

Voici un article qui explique que les assureurs pourront accéder à certaines données médicales relatives à leurs clients. Je vous propose cet article à vous de vous faire votre opinion sur le sujet, quand à son contenu, il a été publié par la ligue des droits de l’homme de Toulon, les propos tenus n’engagent donc qu’eux..

La Commission nationale informatique et libertés (Cnil) a autorisé la société Axa France à avoir accès sous conditions aux données de soins en pharmacie de ses assurés santé en préservant le secret médical, ce qui va lui permettre de « moduler leur prise en charge jusqu’au niveau le plus fin ».

La Fédération de la Mutualité française (FNMF) est autorisée par la Cnil à accéder, sous forme anonymisée, aux données de santé figurant sur les demandes de remboursement électroniques (DRE) adressées par les pharmacies aux mutuelles, et à y intégrer, pour expérimentation, l’indication de l’efficacité des médicaments – le SMR (service médical rendu). L’objectif poursuivi étant de parvenir à « ne rembourser que les choses reconnues comme efficaces par la communauté médicale ».
Lire la suite

Orwell se retourne dans sa tombe

Petit documentaire à voir pour ceux qui n’ont pas encore ouvert les yeux. Plusieurs fois nous avons démontré ici que le roman d’Orwell 1984 n’était plus une simple fiction, la réalité devenant petit à petit bien pire. Le phénomène est très présent aux États-Unis mais la France est également de moins en moins épargnée, a voir absolument!

Orwell rolls in his grave« Orwell se retourne dans sa tombe » de Robert Kane Pappas, se veut la critique définitive du quatrième pouvoir, considéré autrefois comme le bastion de la démocratie américaine.
En se demandant si l’Amérique est entrée dans un monde orwellien au double langage où les mensonges peuvent passer pour la vérité, Pappas explore ce dont les médias n’aiment pas parler, c’est-à-dire eux-mêmes.

Site du film : http://www.orwellrollsinhisgrave.com/

Retraçant méticuleusement le processus par lequel les médias déforment et censurent les évènements d’actualité, Pappas présente de fascinantes et éloquentes interventions de professionnels des médias.

Lire la suite

"AIR PRINT" nouvel outil de "Big Brother"

 

On arrête pas le progrès, après les « scanners déshabilleurs » pourquoi pas un gadget qui relèvera les empreintes digitales à 2 mètres de distance! les terroristes de tout poils n’ont qu’à bien se tenir! et……….. les autres aussi non?

C’est article est traduit par ImTranlator, sans corrections!

Pas sympathique le gadget?

Alors que oreilles peuvent être la nouvelle du jour biométriques, Advanced Optical Systems (AOS) est fait de son mieux pour garder les empreintes digitales comme méthode privilégiée pour identifier les ennemis de l’État. La société a construit un scanner d’empreintes digitales avec la capacité de lire correctement une impression pouvant aller jusqu’à deux mètres, et notre point de vue militaire le système comme un moyen de réduire les risques pour les soldats aux postes de contrôle de sécurité dans le monde entier. Le système AIRPrint est une amélioration significative par rapport aux précédentes systèmes de sécurité biométriques car elle permet d’identité d’une personne à être confirmée par le personnel militaire de l’arrière de la sécurité d’un mur de souffle ou de véhicules blindés, qui maintient notre technicien hors d’état de nuire. AIRPrint utilise une source de lumière polarisée et deux 1,3 mégapixels (pour recevoir une lumière polarisée verticalement et l’autre pour recevoir la lumière polarisée horizontalement) afin de produire une empreinte exacte. Le prototype est capable de scanner et de vérifier une impression en moins de cinq secondes, mais le dispositif ne peut actuellement traiter que d’un seul doigt à la fois, et que le doigt doit rester à une distance fixe de la caméra pour obtenir une lecture précise. Malgré ces restrictions, les revendications AOS que bientôt le matériel sera capable de lire les cinq copies simultanément, tandis qu’une personne est s’approche ou s’éloigne de l’appareil. Le système sera prêt pour le marché au troisième trimestre de cette année, ce qui est des mauvaises nouvelles pour les terroristes et hooligans de football, Mais une aubaine pour Big Brother.

sourceAdvanced Systems optique

Une puce RFID au cyanure?

Étrange information qui circule sur internet et qui n’a rien de bien rassurante. Un scientifique saoudien à tenté de faire breveter une puce RFID donc qui peut être implantée sous la peau, censée vous suivre à la trace mais également vous envoyer une dose de cyanure si jamais vous commencez à déranger, tout simplement! Hallucinant! On pourrait penser à du conspirationnisme complet, à un délire d’illuminé, mais la source est suffisamment officielle pour ne pas être « trop » mise en doute, je relaie donc celle-ci.

Mercredi 6 Mai 2009, une porte-parole du Bureau allemand des brevets a dit que la demande avait été reçue le 30 octobre 2007 et publiée 18 mois plus tard, comme l’exige la loi, dans une base de données de brevets. Mais les inventions qui sont contraires à l’éthique ou qui présentent un danger pour le public ne sont pas reconnues.

Lire la suite

1 165 166 167