La destruction de la classe politique dirigeante a commencé….

Pourquoi toutes ces affaires nauséabondes, connues de tous les pourritiques depuis des années, sortent maintenant? Nous avons compris que c’est le Macron de Rothschild qui a été choisit, au vu du lynchage des uns et du podium accordé à ce Macron, produit de la haute finance qui va finir de vendre le pays, si les politiques ne se bougent pas pour dénoncer ce totalitarisme en devenir, avec cet excité aux dents longues..

Macron président 2017

Nous sommes en train d’entrer dans une nouvelle phase de la mise en place du nouveau système mondial (cf notre dossier sur la réorganisation du monde). La destruction de la classe politique traditionnelle semble enclenchée. Le nouveau système n’en a plus que faire et le fait savoir. Elle est devenue inutile et non recyclable au vu de son efficacité plutôt limitée.

Les nouveaux patrons de la planète que sont les dirigeants de la haute finance vont la donner en pâture aux peuples après l’avoir copieusement utilisée comme interface.La classe politique, aidée des médias dominants, a longtemps tenté de masquer les réels décideurs : la haute finance.

Nous entrons actuellement dans la phase de son lynchage. Et la chose sera d’autant plus aisée que les Etats ont d’ores et déjà été vampirisés (informations sensibles comprises) et les peuples appauvris, désecurisés, trahis et remplis de colère.

L’heure est donc aux scandales.

Et certains doivent trembler à l’idée de voir des pratiques, pour ne pas dire magouilles, longtemps admises par leur caste étalées sur la place publique.

Le fait est que le haut de la pyramide des organisations républicaines a été largement gangréné par la corruption, les conflits d’intérêts et autres copinages avec les détenteurs du grand capital transnational.

La puissance de feu financière des uns a fait oublier à ces représentants de la démocratie leurs devoirs d’élus envers les autres.

Cette classe de dirigeants politiques qui était aux commandes, s’est retrouvée telle une interface entre la haute finance internationale et les masses populaires ignorantes des réels enjeux tus par les médias.

Progressivement grâce à des des théories fallacieuses, portées par des « conseillers politiques » indécrottables, cette interface a servi de pompe aspirante des richesses publiques et privées locales, mais aussi des droits régaliens des institutions publiques et des législations, qu’elle a eu le culot de transférer à la haute finance restée dans l’ombre.

Installée dans un monde d’ors et de privilèges totalement immérité, la classe politique dirigeante a fait preuve d’un déni de démocratie qui pourrait être qualifié de haute trahison !

Elle a oublié dans son confort anesthésiant qu’elle n’était pas au-dessus des lois, et qu’elle ne fera jamais le poids face au grand nombre.

Elle a fait preuve de méconnaissance de la culture des multinationales qui cherche à économiser le moindre centime gaspillé. Or, payer des élus politiques est un gaspillage pour des managers qui les méprisent …

Cette classe politique endormie et obèse n’a rien vu venir de la réforme financière qui la frappera tôt ou tard.

Coupée comme elle l’est de la réalité, elle s’est assoupie sans anticiper sa fin programmée par ses alliés ou plutôt complices d’hier ! En réalité, cette classe dirigeante a donné elle-même le fouet pour se faire battre. Elle a donné accès à des entités privées et même étrangères à entrer dans la surveillance des données de la République et des individus !

Exemple.Le candidat Fillon est devenu célèbre non pas à cause de sa vocation à devenir président, mais plutôt à être évincé de la course à la présidence. Les ficelles largement usées par la classe politique de droite comme de gauche sont aujourd’hui sur la place publique avec comme emblème Mme Fillon ! Une dame qui a le tort évident d’être « l’épouse de ». Mais au-delà de la réprobation de ce genre de pratique qu’il aurait fallu dénoncer il y a belle lurette, la question est pourquoi maintenant ? Pourquoi lui ?

D’un coup d’un seul, de nouvelles casseroles font surface. Le Nouvel Obs écrivait ceci en 2017 : « Selon le Journal du Dimanche et Médiapart, le candidat de la droite pour la présidentielle a touché sept chèques -à son nom- de crédits théoriquement réservés à la rémunération des assistants lorsqu’il était sénateur entre 2005 et 2007. Ces chèques, d’une valeur d’environ 3.000 euros chacun (21.000 euros au total), qui correspondaient à des reliquats de crédits, ont été versés par une association visée par la justice depuis quelques temps« .

La question bête est de savoir comment ce genre d’informations arrivent comme par hasard aujourd’hui ? Et pourquoi ont-elles mis autant de temps pour être publiées ?

Des sujets du même style nous arrivent au sujet d’un candidat de la gauche dont l’épouse serait une dirigeante d’une multinationale du luxe. pourtant le monsieur a déjà deux enfants. Il ne s’est pas marié hier. Les médias auraient eu tout le loisir d’en informer le public. Pourquoi maintenant ?

Face à ce lynchage politico-médiatique, nous repensons aux scandales des élections américaines où le glauque a défié le sordide ! Le sommet ayant été atteint avec les révélations sur des réseaux pédophiles. Cela a débouché sur la victoire d’un homme issu de la haute finance…

Chers politiciens dirigeants porteurs de la classique rhétorique droite-gauche, la haute finance en a fini avec vous. Vos petits secrets seront dévoilés à petites doses sur la place publique en fonction des circonstances. Avec la place que vous leur avez donnée, vos amis d’hier sont au courant de TOUT ce que vous faites, vous dites, vous financez. Et ne dites pas que ce sont des rumeurs, des complots et d’autres explications éculées. Ils savent tout de vous et ce, dans les menus détails.

Vous irez donc grossir les rangs du groupe de chômeurs que vous avez vous-mêmes créés, en ayant bien voulu appliquer des théories économiques faussement libérales mais véritablement vampirisantes.

Toutes les sensibilités politiques de droite et de gauche sont cuites. Et pour cause, elles ont été utilisées comme des écrans publicitaires pendant que le vrai programme politique, économique et financier était celui des corporations transnationales.

Aujourd’hui les multinationales sont prêtes à prendre les rênes du pouvoir.

Chambres fédérales : Les deux nouveaux présidents du Conseil des Etats et du National sont rémunérés par l’assureur maladie.

Les seuls candidats qui trouvent actuellement grâce aux yeux des faiseurs d’opinions, propriétés de la finance internationale sont les candidats qu’elle a formatée. M Macron est le chouchou des médias mainstream. Qu’il soit bon ou pas, qu’il soit suivi par le public ou pas ne compte guère plus !

Il est adoubé par la haute finance. M Draghi, patron de la BCE et lui-même ex Goldman-Sachs l’a choisi ! (Draghi : la solution c’est Macron, pas Le Pen). Les médias, en réels porte-parole de leurs propriétaires de la haute finance lui pavent le chemin. en matraquant notre inconscient avec des reportages. La différence de traitement entre candidats est significative. Au 21ème siècle, ça compte.

Mettons tout de même à l’actif de M Macron son message qui se démarque volontairement de la droite ET de la gauche. Un message à la mode globaliste qui se veut refondateur d’une nouvelle société qui consolide depuis le bas (Bottom-up).

Cette approche qui travaille sur la base en direct (sans partis politiques et autres organes publics) est nouvelle. Elle s’appuie sur la technologie et la numérisation pour gouverner. Les intermédiaires y sont éliminés. C’est le modèle qui fut appliquer aux entreprises au moment de l’aplatissement de la hiérarchie.

En résumé, il est moins une pour que les corporations fassent leur coming-out en tant que nouveaux patrons du monde. La preuve si vous deviez encore douter vient du Danemark. Ce pays ouvre une ambassade auprès des GAFA (Google, Alphabet, Facebook, Amazon). Le ministre danois dans une conférence aurait même dit ceci :

Google, Apple ou Amazon doivent être considérées désormais comme des nouvelles nations avec lesquelles il faut donc entretenir des relations diplomatiques.

Et voilà que nos médias font les surpris ! Si nous l’avions annoncé sur ce petit site il y a plusieurs années, il n’y a aucune raison que France Inter soit étonnée !

Quant à nos chers dirigeants politiques, le temps presse. Mais ils pourraient se rattraper auprès des gens qui leur ont livrées leur vies et l’avenir de leurs enfants.

Il faut qu’il dénonce le système avant que celui-ci ne prenne le pouvoir de manière définitive, irrémédiable et totalitaire !!!

Nous avons besoin de leur revirement de position.

Auteur et source Liliane Held-Khawam relayé par Le-Grand-Soir

Url: https://www.legrandsoir.info/la-destruction-de-la-classe-politique-dirigeante-a-commence.html

Voir aussi:

 Articles associés

44 commentaires

  • Bonne journée à vous

    annonce vue sur le bon coin

    « cède fond de commerce : vaseline avec sac de gravillons » rentabilité assurée

  • Je n’irais pas si vite aux conclusions « faciles ».
    Fillon est tout autant memebre de cette élite, ill est le candidat de l’austérité et des privatisations… soutenu par un des gros bonnets du Bilderberg. Selon un article que j’ai lu (ici ou ailleurs?) les fuites sur l’affaire Pénélope seraient d’origine interne, donc cela sent nettement plus le règlement de compte.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Quel est l‘intetet de faire le jeu de l‘oligarchie en relayant se genre de merde …….
    Des affaires pendant les periodes electorales il y en a toujours eu, ça fait partie du cirque…. au moin depuis chirac le poste de president est un emploie fictif.
    Alors a quoi bon d‘en parler de cette manière ?

    c‘est bon moi aussi j‘ai droit à ma carte de presse

    • cogitologue

      Autant d’intérêt que tes réponses….Des gens mécontents, antitout, il y en a toujours eu, ça fait partie du cirque…
      Alors à quoi bon râler de cette manière ?
      Les gens sont friands de ça, c’est pour ça qu’ils vont sur les « People » du net, les sites alternatifs !
      Et en l’absence de débats autour des programmes, de la (sur)médiatisation orientée en faveur d’un candidat qui n’a eu droit à aucune attaque ni confrontation avec des concurrents, à 70 jours des élections, faut dire qu’il ne reste que ça pour nous défouler ! Alors, quand on a un nonosse, on le ronge jusqu’à la moëlle !
      Constater, désabusé….déjà buzzé….et se rendormir

  • samedi soir

    Votre article est intéressant.

  • samedi soir

    Cette architecture ne date pas d’hier mais du lendemain de la seconde guerre mondiale.
    Nous vivons aujourd’hui les orientations prisent à cette époque.

  • Ecomotard

    16 mn pour connaître notre histoire commune de la sécu et comprendre le dépeçage programmé par fillon et macron :
    https://www.youtube.com/watch?v=0IPznaM7ET8
    Aujourd’hui, on apprend que fillon a touché 200 000 € (minimum) de axa assurance, tout le monde comprend ou il faut encore expliquer !!
    Je rappelle que les frais de gestion (cotisation – dépenses médicales) sont entre 3 et 10 fois moins élevé à la sécu que dans le privé (vive les bonus + retraites chapeaux + salaires des administrateurs + dividendes + … ). Donc attention au venin rampant distillé sans cesse par les libéraux-spoliateurs du bien commun. L’exemple de la santé aux USA n’est pas assez flagrant ou quoi ???
    (Merci à kalon de nous épargner de ses âneries de fan lobotomisé par les spindoctors d’un parti de voyous)

  • Musashi Musashi

    C’est un peu tiré par les cheveux et très négatif …

  • Et surtout cet article, déjà mis hier.
    http://lesakerfrancophone.fr/comment-vaincre-le-systeme-globaliste

    A lire et a réfléchir a plusieurs autour et comment chacun peut agir.

    • JBL1960 JBL1960

      « si les politiques ne se bougent pas pour dénoncer ce totalitarisme en devenir » il me semblait que tous les politiques participent à se totalitarisme en devenir, et qu’ils n’ont donc aucun intérêt à lutter contre ; Faire semblant, oui peut-être. Mais pas plus. Brandon Smith fait référence à l’Art de la Guerre et c’est vraiment ce qu’il faut lire et intégrer. Car ainsi on apprend les techniques de changement de plan. C’est le livre qu’il faut avoir en tête et en plus du reste pour pas virer zinzin en ce moment. Maintenant, il appert que qui que ce soit, le combat frontal est totalement vain. Fissurer, instiller le doute, faire jaillir les petites flammes. Finalement le temps est notre meilleur ami quoiqu’on en pense. Et se recommander des bonnes lectures oui ► s’interconnecter ► inter reliés…

  • .article35.

    « La destruction de la classe politique dirigeante a commencé…. »
    A mon avis le mot « dirigeante » est de trop ici. Nous avons bien compris que les pourritiques ne dirigent rien du tout, ils transmettent les dictats de la finance. Comme il est dit dans le texte ce ne sont que des interfaces .
    Et c’est là que cette phrase prend tout son relief et devrait nous faire « flipper not’race » :
    « Google, Apple ou Amazon doivent être considérées désormais comme des nouvelles nations avec lesquelles il faut donc entretenir des relations diplomatiques. »
    Le sommet de la pyramide a bien compris qu’un pays structuré avec un gouvernement (même fantoche) a la capacité de se retourner à un moment ou un autre . Le peuple n’est pas autonome il a besoin de s’appuyer sur un chef . Si aucun leader n’est plus là pour mener le troupeau alors le premier berger aussi baltringue soit-il sera accepté comme meneur . Si notre classe de bons à rien est détruite c’est que son remplacement est déjà prévu . Dans un monde en voie de virtualisation les intermédiaires deviennent inutiles .

    • Bl@ck Sheep

      Exactement ! Quand on voit que le Danemark souhaite ouvrir une ambassade auprès des GAFA, on se demande quand ils seront invités au G20. En fait, ce qui se passe, c’est qu’on « officialise » la prise en compte du point de vue des entreprises dans les décisions politiques. Leur influence n’est certes pas nouvelle, mais là on la met carrément en avant, et on la justifie par leur poids économique, ce qui revient à avouer que le fait économique remplace le fait politique. A se demander si à terme ils auront encore besoin de lobbyistes pour faire les intermédiaires..

      Tout ça se rapproche des pires scénarios d’anticipation dystopique de la SF, où ce sont les mégacorporations qui dirigent le monde, sans intermédiaire politique. On nous prépare tranquillement à ça, mais j’ai des doutes sur l’utilité de virer à terme les interfaces, car leur utilité première est de jouer le rôle de soupape de sécurité, de fusible à faire sauter en cas de besoin.

      Alors à qui s’en prendra-t-on à l’avenir ? Qui accusera-t-on de tous les maux si les interfaces ne sont plus là pour tempérer ? Je pense personnellement qu’elles sont bien utiles pour le système et les décideurs du haut de la pyramide, afin de mettre des sécurités entre eux et l’écrasante majorité qui subit leurs lubies d’accaparement généralisé.

  • BA

    Mercredi 8 février 2017 :

    Le Canard Enchaîné :

    Titre de l’article : « Quinze ans de labeur et pas une trace. »

    Penelope Fillon n’a pas reçu que des salaires, mais aussi, en deux fois, 45 000 euros d’indemnités de licenciement.

    Mais, pour les enquêteurs, toujours pas la moindre trace de travail : ni mail, ni notes, ni agenda. Pas même un SMS.

    Source :

    Le Canard Enchaîné, page 3.

    Rappel :

    « Je n’ai jamais été l’assistante de mon mari », déclarait Penelope Fillon en 2007.

    VIDÉO – L’émission Envoyé Spécial annonce la diffusion jeudi soir d’extraits vidéos inédits d’une interview de l’épouse de François Fillon à un quotidien britannique en 2007, où elle confie qu’elle n’assistait pas son mari dans ses fonctions.

    Les propos remontent peu après la nomination de François Fillon à Matignon en mai 2007. Penelope Fillon accorde alors au Sunday Telegraph une interview dans laquelle, interrogée sur sa vie quotidienne, elle affirme n’avoir «jamais été l’assistante» de son mari, avant d’ajouter : « Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus ».

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/02/02/01002-20170202ARTFIG00011-je-n-ai-jamais-ete-l-assistante-de-mon-mari-declarait-penelope-fillon-en-2007.php

  • BA

    Dans son programme, François Fillon voulait privatiser la Sécurité sociale.

    Les grandes gagnantes de cette privatisation auraient été les assurances privées.

    Or, en France, la plus puissante assurance privée est AXA.

    L’entreprise AXA et ses dirigeants avaient tout intérêt à ce que le prochain président de la République soit François Fillon : ils auraient gagné des milliards d’euros grâce à la privatisation de la Sécurité sociale.

    Comme c’est bizarre : le meilleur ami de François Fillon est Henri de Castries.

    Henri de Castries était le président-directeur général du groupe d’assurance AXA de mai 2000 au 31 août 2016.

    Il a travaillé dès 2013 sur le programme de François Fillon et l’a aidé à lever de l’argent pour sa campagne présidentielle. Il pourrait devenir un membre important du gouvernement de Fillon si celui-ci gagne la présidentielle de 2017. Selon la presse, il pourrait être nommé conseiller économique à l’Elysée, ministre de l’Économie et des Finances, ministre des Affaires étrangères ou même Premier ministre. Le 17 janvier 2017, il annonce officiellement son soutien à François Fillon et affirme son engagement pour que ce dernier puisse accéder au pouvoir.

    Source : article Wikipedia « Henri de Castries »

    Comme c’est bizarre :

    Axa a versé 200 000 euros à la société de François Fillon.

    Ce montant correspond au double de la rémunération perçue en tant que conseiller chez Ricol Lasteyrie. Le cabinet d’expert-comptable a versé 200.000 euros à 2F Conseil mais sur quatre années – de 2012 à 2016 – contre deux ans pour Axa.
    François Fillon a ouvert des portes au plus haut niveau de la commission européenne et en Allemagne pour la compagnie d’assurance. Le PDG d’Axa de l’époque, Henri de Castries, détient pourtant un carnet d’adresse très fourni dans le monde des affaires internationales.
    D’ailleurs chez Axa, on explique que François Fillon a justement « enrôlé » le PDG d’Axa pour son entregent dans le monde des affaires à l’étranger. Henri de Castries est notamment le président du puissant comité Bilderberg qui réunit politiques, dirigeants et autres personnalités européens et américains pour tisser des liens entre les deux puissances.

    http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/francois-fillon-a-touche-200-000-euros-d-axa-1098642.html

  • Planete bleu Planete bleu

    Ségolène Royal voulait que la police de la chasse ne verbalisent pas les chasseurs jusqu’au 12 février. Insensé ! C’était carrément de l’incitation au Braconnage. On voit de quel côté est notre gouvernement actuel

    Prolonger la chasse aux oies : le Conseil d’Etat dit non

    https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/oiseaux/prolonger-la-chasse-aux-oies-le-conseil-d-etat-dit-non_110394

    • On parle ici de la chasse aux pourripolititures et non de celle concernant nos meilleurs amis les animaux. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Info news du 8 février

      • samedi soir

        Ségolaine pensait également que Madame Fillon a perçu des indemnités à l’insu de son plein gré.
        Quand on pense que ces gens ont des responsabilités…c’est flippant!

        • Ce qui est encore plus flippant, c’est lorsqu’ on pense que le peuple laisse faire…

          • samedi soir

            Je ferme les yeux lorsqu’ils passent à la tv. Vive la résistance.
            Le peuple est une idée, dans la réalité c’est un aggloméra de personnalités, un ensemble non homogène et non uniforme.
            Les intérêts poursuivis sont disparates et contradictoires quelquefois.
            Toujours évolutifs.
            Cette idée de peuple à été tué. C’est justement les grands principes fondateurs et fédérateurs qui font le peuple.
            Quid de ces valeurs?
            Un Macron plébiscité par 25000 personnes permet aux médias des extrapolations extravagantes.
            Lorsque les instances informatives fabriquent également le contenu…
            Le peuple ne bouge pas car le peuple est une force vive allant dans tout les sens, c’est précisément cela qui est convoité.
            La folie et le non sens d’aujourd’hui ne vont pas aider à poser les choses.

            • On a passé un cap et même si la majorité se laisse happer par l’ombre du Dieu sataniste financier, de plus en plus de gens sont en quête des sens, justement parce que les élites, leurs ont enlevé trop de valeurs et de repères.
              En Grèce, je n’aurais jamais imaginé que le peuple se laisserait à un tel point déposséder de ses acquits sans réaction de destruction du système. Au contraire, le système continue et les émeutes du début, ne sont plus qu’un lointain souvenir. Pas de révolution à la 1789( et tant mieux car ces révolutions ce n’est que du vent) mais une révolution silencieuse, un retour à la terre.
              En occident, il y a un mouvement de contestation de l’ombre, les gens quittent le système, se regroupent pour changer totalement le paradigme. Nous assistons en fait à un changement drastique de paradigme, les consciences changent petit à petit. C’est un combat titanesque qui se déroule dans l’humanité. C’est un combat qui ne dit pas son nom, et je ne parle pas de l’oligarchie financière contre les peuples, mais de la prise de conscience d’un nombre de plus en plus important d’individu, du vrai sens non marchand de la vie. Souvent, on doit passer par le mauvais pour arriver au bon, c’est ce qui se passe. L’humanité plonge dans les ténèbres pour enfin pouvoir approcher la lumière.
              Alors oui, parfois je rêve que l’on va tout faire péter et reconstruire un monde meilleur sur les cendres de l’ancien. Mais, c’est plus subtil que ça, le changement est en marche. Il est discret, lent et profond.

Laisser un commentaire