Contre les projets miniers…

Il y a des milliers de pétitions en circulation, pour beaucoup de choses, dans notre constitution, c’est un moyen de se faire entendre, à défaut d’être écouté par les sourds et aveugles qui sont censés œuvrer pour le bien commun et qui pour l’instant, s’écharpent à qui mieux-mieux. Bientôt il y aura une nouvelle marionnette dans le fauteuil de l’Élysée, vous avez remarqué le lynchage médiatique dont certains sont les victimes et pas d’autres, pourtant pas si blancs que ça ?. C’est le moment de leur demander de se positionner pour l’avenir de notre belle France, en passe d’être un peu plus défigurée qu’elle ne l’est déjà par des projets de recherches, véritables portes ouvertes à l’exploitation des richesses de son sous sol.

L’avenir ce ne sont pas des trous dans le paysage, on laisse ça pour ceux qui forent dans les caisses de l’état, en toute impunité. Notre avenir et celui de nos enfants, dépend de notre engagement personnel pour que ce monde change vraiment. Ce sont les citoyens qui doivent redonner au mot démocratie son sens originel « le pouvoir par le peuple ». Les délégués qui seront élus bientôt, ne feront qu’exécuter les ordres les plus profitables, aux destructeurs et profiteurs qui pilotent la pourritique actuelle pour engranger des profits, dont nous ne verrons pas la couleur, mais dont nous subirons les effets néfastes. À qui appartient la France si ce n’est au peuple français ?

Si vous ne voulez pas de cette horreur……..

Auteur : Association Oui à l’avenir

À l’attention : du Gouvernement

Le gouvernement français, par l’intermédiaire de ses ministres, Arnaud MONTEBOURG, Emmanuel MACRON et Christophe SIRUGUE, a accordé de nombreux permis exclusifs de recherches miniers, dit PER, à des compagnies minières (COMINOR, VARISCAN, CORDIER, etc.) afin qu’elles puissent rechercher de l’or et autres métaux précieux.

L’objectif de ces compagnies est d’obtenir dans le futur des permis d’exploitation, qui sera alors une catastrophe écologique pour notre pays avec des dégâts environnementaux et des conséquences sur la santé publique irréversibles.

Les paysages seront défigurés à jamais par des mines à ciel ouvert ou galeries souterraines.

L’agriculture sera anéantie, le tourisme disparaîtra des zones concernées, l’immobilier sera dévalué.

Nous connaîtrons des pollutions de l’air, de l’eau avec des répercussions sur notre santé (cancers, etc.)

Pour traiter le minerai extrait du sol, les compagnies emploieront le cyanure qui, comme chacun sait, est un poison mortel pour l’homme, les animaux et notre environnement.

Il est impératif que ces exploitations ne voient jamais le jour.

L’association OUI À L’ AVENIR lutte pour la protection de notre environnement et la santé publique.

Manifestons notre désapprobation envers les permis accordés en signant la pétition que nous devons diffuser le plus largement possible.

Je signe

11 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Le mouton ne serait plus dupe des pétitions ?
    Ou bien serait-il devenu pro-forages ?

    Il est vrai que les signatures en ligne ne valent pas un pet de lapin pour ceux qui en sont les destinataires, alors il va falloir imaginer autre-chose pour se faire enfin entendre et accessoirement pour que notre pays soit respecté …

    M.G.

  • Et c’est une façon comme une autre de vendre les richesses de la France aux multinationales étrangères en prétextant des retombées économiques alors que les bénéfices seront engrangés a l’étranger., et en touchant les bakchichs au passage.

  • Nak1neuron

    Disons que si un argument est une dévaluation de l’immobilier (oui, il faut faire feu de tout bois) … on voit le poids des arguments, la corde sensible ….
    Puis mieux vaut aller creuser chez les autres, au Niger, au Congo, …. on est tous sur la même terre et les merdes ailleurs finiront pas aussi sentir mauvais chez nous. A moins que les gaz dits de schiste finissent pas puer sous nos nez, demain …

  • Veritas

    En vrac:

    – « Ce sont les citoyens qui doivent redonner au mot démocratie son sens originel « le pouvoir par le peuple ». » sauf qu’à l’origine dans la Grèce antique, le « pouvoir du peuple » était celui de la classe de propriétaires d’esclaves. Les esclaves en tant que peuple n’avaient aucun droit.

    – « À qui appartient la France si ce n’est au peuple français ? ». Depuis 1789, à la bourgeoisie française et aujourd’hui représentée par sa faction de classe dominante, celle du capital financier, celle de l’impérialisme français.

    – « Il est impératif que ces exploitations ne voient jamais le jour. » Continuons la politique néo-coloniale en pillant les ressources naturelles de nos anciennes colonies africaines.

    – Au fait, la photo de la fosse à ciel ouvert doit avoir un nom et une localisation??

  • C’est quand même incroyable de voir ça. On sait qu’il faut changer totalement de politique, de paradigme. Mais une poignée d’individus continue de tout détruire, avec la complicité des gouvernements.

    Je ne crois pas à cette pétition trop généraliste, j’ai idée que ce sera du cas par cas, permis par permis, avec occupation des lieux, et bataille juridique. Il y a trop d’enjeux en cours, trop de finances qui circulent. Ils n’en ont rien à faire de quelques milliers de signatures.

Laisser un commentaire