La Commission européenne met en garde Facebook sur les « fake news » …

C’est le mot à la mode, les « fake news », en français fausses informations, sont le cauchemar de la commission européenne. C’est Facebook qui est visé, mais nul doute que tous les alters seront sur le grill.

Il a beau être pointé du doigt depuis la dernière campagne présidentielle américaine, le phénomène des « fake news » se poursuit. La « désinformation » se propage et provoque l’inquiétude voire l’irritation des pouvoirs publics.

Dernier en date, le commissaire européen chargé du marché unique numérique Andrus Ansip. Ce dernier veut avertir Facebook et les autres réseaux sociaux : ils doivent prendre une position plus forte contre les « fake news » : « Je suis très préoccupé comme tout le monde au sujet des fausses informations, surtout après les élections aux Etats-Unis », indique Ansip dans le Financial Times.

Plus qu’un avertissement, c’est surtout une mise en garde. Car Bruxelles promet de sévir : « Je crois vraiment aux mesures d’autoréglementation, mais si des clarifications sont à faire, nous serons prêts à les faire », ajoute Ansip.

…/…

En France, la direction interministérielle des systèmes d’informations et de communication de l’Etat (DISIC) ainsi que le ministère de l’ Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) ont invité les géants du net à une rencontre afin de trouver un moyen de lutter contre la propagation de ces « fake », notamment en vu de l’élection présidentielle qui s’annonce.

Lire l’article complet sur Les Échos

2 commentaires

Laisser un commentaire