Les humains et les objets connectés, « Je t’aime, moi non plus »…

Vaste sujet que celui des objets connectés. À force de s’en remettre à la technique, l’homme ne va t-il pas voir sa sécurité et sa santé reléguée au second plan ? Tout le monde peut il « piloter » ces nouvelles technologies sans risque ? Ce petit article, mériterait d’être traité en profondeur, l’auteur met en avant la domotique et tout ce qui est connectés, mais il y a aussi Linky et les risques sanitaires liés aux OEM. On va baigner 24/24h dans un environnement que l’on redoute, mais que les « spécialistes » disent sans danger, sans un mot pour l’accumulation probablement toxique, qu’induisent tous ces objets émetteurs***.  O. Abercha vous pose la question, danger ou pas ?

Tous les jours, on assiste à l’apparition de nouveaux objets connectés et on en raffole sans se rendre compte des dangers qu’ils peuvent nous causer. Des lentilles de contact pour mesurer le taux de diabète, une machine à laver pilotée depuis votre smartphone ou encore un grille-pain qui imprime tout ce que vous souhaitez… Le phénomène des objets connectés s’est rapidement incrusté dans notre quotidien.

« Contrôler tout ce qui vous entoure du bout des doigts », telle est la promesse de la plupart des objets connectés. Certes, ces objets dits « intelligents » sont très addictifs et nous ne pouvons pas nous en passer, mais ils représentent une pléthore de risques qui nous impactent d’une façon directe ou indirecte.

Les objets connectés représentent-ils des risques de sécurité ?

La réponse est oui ! Nous le savons tous et toutes, les objets connectés s’avèrent très risqués lorsqu’il s’agit de la protection des données personnelles ou encore de la sécurité.

Parlons sécurité. Les objets connectés représentent des failles de sécurité importantes qui ont été récemment démontrées par des experts. Ces appareils ne possèdent aucun système de protection et s’exposent à toutes sortes de risques en se connectant à Internet.

Les équipements domotiques sont de plus en plus vulgarisés afin de permettre au grand public de les utiliser sans avoir recours à un vocabulaire incompréhensible ou à des lignes de codes. Des applications mobiles ont vu le jour afin de faciliter la compréhension de ces appareils domotiques. Par exemple, pour contrôler les cycles de son lave-linge, certains constructeurs ont obligé leurs clients d’installer des applications adaptées à son utilisation.

Alors, il faut être intelligent avant de s’offrir un appareil intelligent. En lisant le descriptif des lave-linges intelligents, on se rend compte de leur utilisation facile via une application mobile. Seul bémol, cette situation peut représenter un énorme avantage pour des malfaiteurs qui souhaitent recueillir certaines informations et données personnelles.

Avez-vous déjà entendu parler de ces smart TV qui espionnent, vous espionnent, ou encore de ces ampoules connectées qui déverrouillent vos réseaux Wi-Fi ? Elles sont toutes connectées et on les apprécie, mais elles représentent, certes, des failles de sécurité qui nous laissent sans voix.

D’où le « je t’aime, moi non plus ».

Et vous, chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? Les objets connectés représentent-ils des dangers particuliers ?

Article proposé par O.Abercha – Journaliste et marketeur digital. pour lesmoutonsenragés

_______________________

*** (2014) La CNIL consacre le numéro 2 des « Cahiers innovation et prospective » au thème du « quantified self » (quantification de soi) et santé mobile (M-Santé). Le document apporte un éclairage sur les enjeux que soulève l’apparition des objets connectés pour la protection des données personnelles, et propose des pistes de réflexion pour une régulation adaptée.

Pour télécharger le document : http://www.cnil.fr/fileadmin/documents/La_CNIL/publications/DEIP/CNIL_CAHIERS_IP2_WEB.pdf

Trouvé sur Médecin-geek

9 commentaires

  • vision2d

    bonjour les ME,
    A quand ils pucerons pénis et vagins, pour savoir à quelle heure nos con….sitoyens se masturberont?De peur qu’ils ou elles deviennent sourds(es). Cette masse d’émerveillés ,ces champions de claviers tactiles tomberont de très haut car tôt ou tard la machine pliera sous le poids du progrès ,portez vous bien les ME

  • fantome

    bonjour voila pour mon opinion cela ne sers a rien a part inciter les imbéciles a achetés en les rendant toujours plus fainéants et indépendant.et bien entendu comme toujours a récupérer encore et toujours plus de donnés personnel.et comme la masse ignorante adore financer ceux qui vont petit a petit les enfermés dans une technologie complétement inutile cela va continuer vu que de toutes façon ils n’écoutent rien même quand on leur explique.et le pire est a venir avec la génération de maintenant qui ne s’informe de rien a part sur les reseaux sociaux qui pour ma part est une hérésie sans nom.

  • Bonjour,
    Ce n’est pas aux objets que l’ont devrait être connecter, mais à la nature, la faune et la flore aux autres, à nos amis, la familles, les autres cultures à l’inconnu, aux nécessiteux aux veilles personnes et autres oubliés de la société.

    Connecté aux énergies à nos ancêtres, nos guides spirituels, aux Dieux et à notre monde intérieurs !

    Et certainement pas à un objet fait de Ferrites, de Microprocesseur et de circuit intégré (soupire).

    Orné

  • Bien d’accord aussi ! Oui, on peut s’en passer.
    Et quand tout ce petit monde sera connecté à son tour au Linky, ce sera génial ! Autant avoir une maison transparente puisque, pour certains, on n’a rien à cacher.
    Exposition maxi aux ondes électromagnétiques, augmentation maxi des électro-hypersensibles, des cancers dont certains ignorés jusque-là (ils montent en flèche).
    J’ai appris hier qu’il y allait avoir des essais d’envois de ballons pour couvrir les zones blanches ! Qu’on leur foute la paix à ces zones blanches !

    J’ai parlé avec une jeune femme obligée d’habiter un cabanon de 11 m2, sans le moindre confort, sans chauffage car trop petit pour y mettre même un poêle, pas très loin de chez moi. Elle a du fuir son appartement à cause des ondes; et le Linky n’est pas encore installé dans la région.
    J’en connais une autre qui a pu trouver une maison dans les bois et qui doit s’équiper d’un filet métallique pour se protéger des ondes dès qu’elle sort de chez elle.
    Beaucoup d’entre nous ont des symptômes qui correspondent à l’EHS sans savoir qu’il s’agit de cela.