Le cadre….

Acide, subversif, cruel ? Peut être, mais c’est certainement la vision que nous avons de nos politiques, au travers de ce qu’ils nous montrent de leurs programmes et de leurs contradictions. Et nous dans tout ça ?? L’actu en dessins de By Gee est plus que parlante..

Bon. 2017, année électorale, que faire ? Ne pas en parler, parce que c’est tellement déprimant et éloigné de ce que devrait être la politique qu’il vaut mieux justement se consacrer à des choses plus importantes ? Ou alors en parler parce que ces gens-là ont malgré tout le pouvoir, et que se résigner c’est leur donner raison ?

Bref, l’année 2016 aura eu son gros lot d’articles politiques. Je ne sais pas si je suivrais la tendance cette année. Ça peut soit me gonfler, soit m’inspirer. On verra bien.

En tout cas, on commence quand même l’année par ça. Et par ce problème fondamental qui n’est juste jamais évoqué dans les grands médias : comment on fait quand les deux partis présentés comme « gouvernementaux » (déjà ça, ça me gonfle), sont d’accord sur l’organisation fondamentale de la société ? Sur le fait de subir la mondialisation sans broncher et de continuer la grande marche de la libéralisation d’à peu près tout, de la destruction méthodique du programme du Conseil National de la Résistance ? Et d’autant plus quand ces deux partis se réclament d’idéologies (respectivement le socialisme et le gaullisme) qui, toutes deux, impliquent en principe le rejet de tout cela ?

Chaque jour de nouveaux clous dans le cercueil de la démocratie représentative

Auteur et source By Gee pour Grisebouille

Voir:

La France est impossible à réformer – Dessin sur cette phrase absolument insupportable qu’on nous ressort à chaque pilule politique qu’on veut nous faire avaler.

Le bug de l’an 2038 – Si vous pensiez avoir tout vu avec le bug de l’an 2000, vous vous trompiez lourdement…

6 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Perso j’ai adoré son « Enfant sans bouche » en lien PDF dans ce billet qui lui est consacré ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/28/grise-bouille-nest-pas-un-chat/ Grisebouille est celui qui m’a donné l’idée de sauter le pas et de créer un blog. LME et R71 ainsi que UG m’ayant nourri des idées à développer. Grisebouille par sa malice en fut le catalyseur et l’évènement déclencheur. Alors, il m’arrive d’être moins réceptive, parfois, à certaines nouvelles ou dessins… Mais ça c’est pas grave ! Merci Volti ! JBL

  • JBL1960 JBL1960

    Tiens, je le remerciais par ce billet en résumant tous ces PDF et planches de dessins sur l’actu du moment ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/16/jsuis-plus-sure-de-rien/ Et en prime, y’a la chanson des Frères Jacques « En sortant de l’école » un régal…

  • Rainette

    C’est surtout très bien vu… et très près de la réalité. Moi aussi je me demande quoi faire. Combien de français ont pris l’habitude de voter « contre » et non pas « pour ». Voter pour Paul, pour empêcher Pierre d’arriver au pouvoir et non pas parce que le programme du premier vous a intéressé http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif Juste une peau de banane jetée sous les pieds.
    Si je reste chez moi ça ne change rien et si je vote blanc non plus. Alors ? Ah zut, rien compris, c’est une forme de démocratie puisqu’on me donne le droit d’aller mettre mon bulletin dans l’urne. Ah bon ! Suis-je bête, je n’avais pas fait le rapprochement http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    ;

    • Voltigeur Voltigeur

      L’élection devrait nous donner l’administration des plus dignes, capables et compétents ; or, c’est précisément le contraire qui arrive le plus souvent. A remarquer avant tout que les élus ne le sont pas uniquement pour s’occuper de telle ou telle branche qu’ils peuvent connaître, plus ou moins bien, mais pour décider d’une foule d’affaires dont ils n’ont qu’une vague connaissance…/…
      L. BERTONI

  • ROY

    Il faut aller voir le film « La Sociale » de Gilles Perret.
    La France était financièrement au bord du gouffre après la deuxième guerre mondiale, et pourtant le CNR avait établies les bases même d’une société plus humaine, avec la création par CROIZAT de la Sécurité Sociale notamment.
    Aujourd’hui tout est entrepris pour casser cette assurance gérée par les citoyens et citoyennes au profit d’intérêts qui sont à la limite mafieux, le profit, toujours le profit, les actionnaires d’aujourd’hui sont les profiteurs, les exploiteurs, les colonisateurs d’hier…
    Relevons la tête, il est grand temps !

    http://www.lasociale.fr/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ambroise_Croizat