Strasbourg : Un carburant moins polluant peut remplacer le gazole, « mais le bug, c’est la fiscalité »…

Tous ces beaux parleurs, qui disent vouloir lutter pour la Planète, ont en commun une tare congénitale et pas des moindres! Ils se fichent complètement de la Planète. En PACA on préfère subventionner les chasseurs que les associations écolos. Tout est fait pour le profit avant tout, les emplâtres sur jambe de bois, sont en stock dans leur « pharmacie » obsolète. Culpabiliser le mouton lambda est un « mantra » incontournable, pour justifier de leur incompétence. Pourtant, l’air que l’on respire ne devrait pas nous empoisonner à petit feu. Les asthmatiques, et autres malades de la pollution, ne me contrediront pas.

La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) en accord avec Shell expérimente sur dix bus en condition réelle d’exploitation, un carburant alternatif, le GTL, qui présente de nombreux avantages sur le diesel mais se frotte à la fiscalité française…

Et si c’était une solution ? En tout cas, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) y croit. Depuis près de six mois, elle expérimente avec succès, sur dix bus gazole, un carburant alternatif issu du gaz naturel, le GTL (Gas to liquids). Et c’est une première en France.

Une solution immédiate

C’est à la demande et en partenariat avec la compagnie Shell, que la CTS s’est lancée dans l’aventure en septembre : « Cela s’inscrit parfaitement dans notre logique de transition énergétique, pour un air propre. C’est une solution parmi d’autres, mais qui permet, dans l’immédiat, de diminuer les émissions de particules fines. Cela permettrait d’accompagner la fin de vie de nos véhicules diesel », assure Alain Fontanel, président de la CTS, compagnie qui compte encore une centaine de bus gazole.

Et l’histoire serait presque trop belle :  moins polluant (-20 % d’émission de particules fines), plus confortable, inodore, ce carburant ne demande aucun aménagement de structures ou sur les moteurs. Cerise sur le gâteau, il est même miscible au gazole traditionnel. Selon les premières constatations de la CTS, le carburant tient toutes ses promesses et n’est plus cher que de quelques centimes que le gazole, alors qu’il permet en même temps de faire des économies significatives de maintenance sur les moteurs, notamment sur les filtres aux particules fines, réduisant ainsi les coûts.

Convaincre Bercy

Oui, « mais le bug, c’est la fiscalité », concède Alain Fontanel. En effet, si le produit va bénéficier prochainement d’une autorisation de mise sur le marché, sa fiscalité sur les autres carburants n’est pas encore alignée.

…/…

Lire la suite

Auteur Gilles Varela pour 20Minutes

Voir:

Saint-Nazaire: La première éolienne en mer de France mise en service fin 2017

Nantes: Le supermarché coopératif et participatif Scopéli devrait ouvrir à Rezé fin 2017

Montpellier : Des chercheurs créent des emballages à partir de déchets industriels

Lille: La lumière naturelle d’Espaciel lève 500.000 euros

5 commentaires

  • ROY

    Le moteur diesel est un moteur conçu pour utiliser comme carburant de l’huile, donc c’est un moteur d’avenir car il peut dans des périodes difficiles (grèves par exemple) utiliser de l’huile de table ou encore du pétrole …
    Les paysans utilisent je pense pour leurs tracteurs du fuel…(bien moins cher)…
    J’ai fait des essais de mélange huile et gaz-oïl (gaz d’huile) et avec un moteur ancien il y a aucun problème pour démarrer et rouler normalement.
    C’est en vérité, le genre de moteur qui gène beaucoup…
    Alors on parle de pollution aux particules fines engendrées par ces moteurs afin de réduire ces derniers et bien évidemment à contraindre les automobilistes à opter vers un véhicule électrique (nous pourrons ainsi faire tourner à fond nos vielles centrales nucléaires jusqu’à ce que la pollution radioactive ( dégazéification annuelle des réacteurs, incidents etc etc) aseptise les citoyens et citoyennes, on ne parlera plus du virus de la grippe (1) probablement…
    Mais les particules fines elles sont partout, et moi j’aimerai connaître l’incidence dans les logements des chauffage dit secondaires utilisant du pétrole, d’autant que ces appareils ne sont pas raccordés à une évacuation des gaz brulés, l’oxygène des appartements est moindre, les gaz eux sont bien présents et les personnes doivent dans le temps avoir des problèmes repiratoires…MAIS CECI EST ABSOLUMENT PAS PRIS EN COMPTE, alors quand on parle de l’incidence de certaines particules il faudrait tout prendre en considération et là la pollution énorme (au desssus de nos têtes) des avions est aussi passé sous silence, et puis il y a bien d’autres pollutions pulvérulentes, enfin les orientations sont surtout:

    – Privilégier la voiture électrique (avec en sus un contrat de location concernant les batteries)…et de fait accentuer le programme d’énergie nucléaire déjà « exemplaire » en France.
    – Privilégier les véhicules de location comme les Autolib’ qui ne profitent qu’à des personnes comme Bolloré, et c’est peu écrire… d’autant que les contribuables connaîtront le prix à payer de toutes ces orientations… (119 millions d’euros pourront être supportés par eux à la fin du contrat Autolib’ en 2023…et le renouvellement des véhicules a t’il été pensé vraiment, quant au recyclage des batteries tout ne semble pas résolu, mais c’est pour le nucléaire « on profite, on profite… du temps présent… » quant à l’héritage qui sera laissé aux générations futures ce n’est le problème des actionnaires et hommes et femmes politiques de paille…

    – Amener la population à se faire vacciner et pourquoi pas pucé plus besoin de carte d’identité, elle est pas belle la vie dans ce monde pourri par les tentacules des pieuvres mafieuses.

    1) En ce moment les médias parlent des ravages de la grippe (qui est effectivement dangereuse pour les personnes âgées – vaccinées ou non – si ces dernières sont fragilisées au niveau de leur santé, ou encore ne mangent pas assez et on beaucoup moins de résistance aux maladies… les médecins, les personnels soignants pourtant exposés ne sont pas pour autant les premières victimes ce qui apparaît donner plus de sens à ce que je pense sur le sujet.
    Et, puis ils ne savent plus comment faire du profit au niveau des vaccins, même si certains sont dangereux, le profit, toujours le profit et dans la finalité ce sont encore les pompes funèbres qui tirent profits des suites de la grippe, dite grippe qui verra de plus en plus de mortalité pour le simple fait qu’il y aura de plus en plus de personnes très âgées. Dernièrement dans une « maison de retraite » privée 13 pensionnaires sont décédées… la fourchette des âges est évaluée dans cet établissement entre 96 et 102 ans, et il faut prendre en considération que les contaminations auraient dues dès le premier cas faire l’objet de décisions médicales permettant des hospitalisations… mais voilà dans ces établissements où les conditions de travail sont difficiles, il y a peu de personnels, hélas nous voyons de plus en plus cette situation dans les hôpitaux publics qui sont de plus en plus incapables de faire face.
    Il faut aussi montrer de l’index la politique de santé qui vise à privilégier l’ambulatoire, fermer des lits, réduire les effectifs, et avec les Groupements hospitaliers de territoire (GHT) nous allons encore un peu plus vers un certain marasme.

  • Le veilleur

    Oui ROY le moteur diesel est un moteur conçu pour utiliser de l’huile comme carburant mais cela marche sur les anciens modèles diésel mais pas sur les récents.

    Les politiques ne veulent pas changer et comme tu le dis Volti, ils se foutent pas mal de la planète. Leur seul intérêt est le profit et celui des multinationnales du pétrole sinon nous serions déjà passé à autre chose car les véhicules non polluants existent depuis longtemps maintenant, hélas dans les villes ont compte encore chaque années 7 millions de morts à cause de la pollution des véhicules et des usines. Si ça c’est pas un crime contre l’humanité c’est quoi ?

    De Paris à Pékin, la pollution atmosphérique fait déjà des millions de morts par an. Un documentaire important, qui cartographie ses plus graves méfaits à travers le monde.

    http://www.youtube.com/watch?v=Ylb_kziAHOA

  • samedi soir

    Le deux roues électriques, les voitures deux places. Une voiture est rarement pleine, commençons par ne plus promener des places vides et des centaines de kilos de ferrailles qui n’abritent que le conducteur.
    Redonner au véhicule sa symbolique de transport et non plus un objet d’apparat, ou de marqueur social.
    Bref, y’a du boulot.

    • totoche

      @Samedi soir
      Ce que vous proposez c’est ce que veulent certaines multi nationale, et les oligarques pour se construire de nouvelles rentes.
      La voiture est une avancé majeure pour les libertés individuelles, la supprimer va dans le même sens que le reste, la mise en esclavage des masses.
      Les voitures peu polluante sont assez faciles à faire, mais cela rendra les individus autonomes et indépendants économiquement.
      Pour info, une voiture à pile à combustible permet aussi de rendre votre maison energétiquement autonome, il suffit de brancher la voiture sur le réseau de la maison, ce n’est pas un rêve cela existe déjà.
      L’hydrogène est simplement la ressource la plus abondante de l’univers et de plus en plus facile à produire, et fini la pollution lié aux énergies, les procédés écologiques de production et d’utilisation de l’hydrogène sont au point dans les labos.

  • totoche

    Les bus au gaz naturel existe depuis longtemps en France, au début des années 2000 il y en avait a Valence dans la Drome. Le problème c’est qu’il faut installer des stations spécifiques.
    Sinon en Allemagne et en Italie, les voitures au gaz naturel existe depuis longtemps.
    En France, des individus ont décidé après avoir promu le diesel, de contraindre à utiliser les voitures électriques.
    L’arrière pensée étant, de louer les voitures et les batteries pour créer de nouvelles rentes, ce qui est un choix stratégique débile et va plomber à terme notre industrie automobile, puisque l’avenir passera par les piles combustibles qui deviennent peu chers et peu énergivore.
    Dans ce domaines les leaders sont l’Allemagne et la Chine donc les voitures de demain seront allemande et chinoise, c’est tout simple ….

Laisser un commentaire