Si nous parlions de surveillance ?…

La peur, la paranoïa font que, les sociétés qui installent des systèmes protecteurs, ne chôment pas. Une brebis m’a fait part, d’un nouveau gadget installé dans son immeuble, qu’elle appelle « Pass des immeubles de particuliers », qui enregistre qui entre et sort, à quelle heure, avec transfert des données à un « responsable ».
Ce système permet aussi, d’ouvrir toutes les portes. (Là j’ai un doute, certaines portes de locaux techniques, certainement ) Ça peut être très utile si on perd ses clés mais, ça peut aussi servir à entrer dans les appartements sans l’autorisation (?) Je vous dit!! parano quand tu nous tiens… Exemple du système ICI Pdf à consulter LE PASS IMM HEXACT ENREGISTRE NOS ALLEES ET VENUES. Bien sûr, c’est ultra sécurisé, les dépositaires des codes choisis sur le volet.

La question est, qui est ce responsable, gérant ou autre? que pourrait il faire avec ces informations, est ce normal d’être pisté sur les faits et gestes des locataires, et le pompon si on est atteint d’affection paranoïde, de savoir que n’importe qui peut entrer chez vous en votre absence ? Elle se sent en « liberté surveillée » et ça ne lui plaît pas du tout. Imaginons qu’il y ait un retard de loyer, un proprio intolérant ou qui veut vous faire déguerpir, désactivation du « pass » et, plus d’accès à son logement. Ce sont des suppositions, il doit y avoir des recours etc, mais c’est assez inquiétant non? …

J’ai eu il n’y a pas longtemps, une longue conversation avec Dubitatif, la talentueuse auteur entre autres de « Meurtres en Inéquation**** » Voir des extraits (parut en 2011) qui me faisait remarquer que, la surveillance n’est pas une nouveauté, ça date de 1952,  elle en parle dans son livre cité plus haut, puisque, ne serait ce qu’avec les codes barre, on peut savoir où va la marchandise achetée.

Créé à l’origine, pour la gestion des stocks, ce code sert aussi à « pister » à l’unité le parcours de l’article. Ce qui détermine pour les fabricants, qu’elle catégorie de clients achètent, en fonction de la concentration de l’article dans un lieu donné, peut être aussi, pour gérer la politique de fabrication (?). (Témoignage explicatif fait à Lydie par un ingénieur, à l’occasion de ses recherches pour l’écriture de son livre) Rien d’affirmatif sur la question sur Wikipédia, mais puce RFID, et divers codes sont mentionnés et donc traçables. VOIR

À l’heure où, tout est en passe d’être connecté, c’est assez angoissant. Déjà nous avons, les cartes bancaires, cartes vitale, téléphones mobiles, nos ordinateurs, on peut rajouter l’espion Linky, certaines TV, réfrigérateurs, etc…  Tous ces « petits plus » sensés nous faciliter la vie, qui font que, « les grandes oreilles » n’auront qu’à ce servir dans le « big data » et pourquoi pas, sélectionner les individus en fonction de certains critères… Brrrr!

Nous sommes insidieusement entrés dans 1984 d’Orwell. Va t-on aller jusqu’au Meilleur des Mondes d’Huxley ou du film Élysium. ?

Cet article aussi envoyé titré : « Le pacte » 104 , document apparu en 2001 offrant une description de tous les mécanismes secrets de contrôle qui m’a fait penser aux sinistres protocoles de Sion, chers à tous conspis qui se respecte. (Faux plagiés du « dialogues aux enfers entre Montesquieu et Machiavel« ) pour les esprits vérificateurs.

L’histoire…

Des meurtres inexpliqués se multiplient dans Paris. L’assassin sadique laisse sur place des indices codés.
Trois retraités fantaisistes vont aider la police à les décrypter afin de
tenter de découvrir l’identité du tueur.

**** Pour commander à Lydie, son excellent livre Meurtres en Inéquation ou Les Nanomonstres, ou encore, Dieu ou Diable Page Contact (Un peu de pub pour notre amie enragée)

15 commentaires

  • soubiemyriam

    Dans le genre surveillance il y a les voitures qui se conduiront toute seule. trajet surveillé et si on est pas content du moutons que tu es….

    • Salut!

      La police a désormais le droit de lire les informations numériques de ton véhicule lors d’un contrôle!

      https://www.nextinpact.com/news/99985-policiers-et-gendarmes-auront-acces-aux-donnees-embarquees-vehicules.htm

      Snif dire que j’avais une porshe du bled, Zx(1994) qui roulait à l’huile avant mon accident… Putain d’alcolo!

      • Ah toi aussi tu t’es planté comme un con en état d’ébriété ?
        Cela m’a valu 5 ans de retrait de permis car j’étais en récidive et déjà en retrait de 2 mois. donc j’ai fait de 2010 à 2015 en bus ou en train. Enfin parfois je craquait (sourire). Maintenant je suis sobre de chez sobre, c’est avec le sport et le s… que je m’éclate (rires).

        Tu dis du bled, tu es marocain sans indiscrétion ?

        Orné

      • soubiemyriam

        je suis certaine que tu peux en retrouver une au bled. et pour l’alcool que dire à part  » c’est pa bien » mais tu l’as constaté par toi même.

      • Salut les gens!

        Alors je me suis mal exprimé
        « ….Puta..n d’alcolo qui m’est rentré dedans! »
        La chance que j’ai eu, travaillant à la frontière espagnole, c’est d’être rentré à vide ce jour là…

        Après je ne me reconnais qu’en tant qu’être humain, surtout que mes grands parents ont chacun une nationalité différente!
        Donc terrien, et au pire si on insiste, Français comme mes papiers!

        Pour ma Citröen Zx TD qui roule à l’huile, c’est bel et bien une voiture qui part en masse sur le continent africain… snif snif… tant de souvenirs, et ca va être coton d’en retrouver une.
        Peut être devrais je retourner dans mon ancienne boîte d’import export internationnale, histoire de retrouver mon AMG de fonction..(mon ex patron: mais comment cela se fait que tu roule en ZX avec les salaires que je te verse? Moi: par soucis d’écono… non en fait suis collectionneur de jacky tunning show!)

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        • Re (sourire),

          Moi aussi je m’identifie en tant qu’être humain avant-tout, nous sommes tous un (sourire). C’était une simple curiosité de ma part, sinon je suis d’origine franco-italienne et je vis en Belgique.

          Ah c’était pas toi l’alcoolo (rire), du coup je suis le seul à passer pour un (ex) pochard ^^

          Point de vue voiture, je suis un grand passionné aussi, bien que je suis limité dans mes goûts, un des rares domaines ou j’ai des idées arrêtées. J’ai donc jeter mon dévolu sur une Audi as8. Avec le temps neigeux qu’on a pour l’instant, ça m’est très utile.

          Petit hs, sorry ^^

          Orné

  • poulpe magique

    Et bien c’est sombre tout ça, mais je vois pas l’intérêt d’un tel système. Et les données qu’on récolte sûr nous chaque jour ont un but commercial avant tout à mon humble avis. Le capitalisme appliqué sans frein est un totalitarisme je pense, mais il se passe de système comme ça, la société adhère d’elle même.
    Sinon c’est quoi le protocole des sages de sions ?

    • FreeMan FreeMan

      poulpe magique

      Que ce soit pour un devoir commandé par le cadre scolaire ou afin d’assouvir votre curiosité, le cheminement que vous avez a effectuer pour trouver les réponses a vos questions doit être personnel, chercher au delà des strass et des paillettes que le système agite devant nos yeux, ouvrira en vous une boite de pandore que votre esprit ne pourra n’y ne voudra refermer.

  • totoche

    Le comble dans cette histoire, c’est que les vrais malfaisants vont rapidement trouver les parades, pour que rien n’apparaisse sur l’ordi de bord.
    . Tout comme, il existe déjà, des lettres autocollantes qui empêche la lecture des plaques minéralogiques par des appareils numériques et des maquillages qui empêchent la reconnaissance faciale automatisée.
    Ce sont donc les gentils moutons qui sont visés.

  • Je comprends le souci de cette Brebis ! Je n’apprécierais pas du tout cette surveillance.
    Une voisine est en clinique de suivi. Pour y entrer, on est censé inscrire son nom et l’heure d’entrée, et signer. Idem pour l’heure de la sortie. Je suis passée 3 fois avant de m’apercevoir de cela. Il y avait un petit écriteau près de l’accueil.
    Mesure soi-disant due à l’état d’urgence, mais complètement stupide. Sur l’écriteau, il est marqué que l’on doit montrer sa carte d’identité: elle n’est pourtant pas demandée. Les autres voisines qui sont venues ont de 73 à 86 ans je crois. Quelles têtes de terroristes ! Y a t-il une caméra ? Je ne sais pas. Normalement, il devrait y avoir un panneau l’indiquant.

    Bon, vous me direz, ce n’est pas Big Brother, mais une surveillance idiote parce que, en fait, inutile, avec le prétexte de l’état d’urgence. Mais je n’ai pas du tout envie de donner quelque information que ce soit quant à mes déplacements, et à qui que ce soit. En revanche, les mamies n’ont pas compris ma révolte: je devais me montrer brebis bien gentillette et obéissante puisque c’est pour la « bonne cause ».

    • totoche

      @biquette
      Si vous affirmez que ce n’est pas Big Brother, je vous invite à lire 1984.
      Parce que c’est très précisément cela, mettre des moyens de surveillance en place et modifier les comportements en utilisant les pressions directes, mais aussi de façon indirecte plus subtilement,de par l’existence de la surveillance les comportements changent d’eux même.
      Il est donc logique que vous voyez des mesures de sécurités que vous croyez inéfficaces, l’objectif n’est pas de sécuriser un lieu dans l’absolu ce qui est de toute façon impossible, mais d’avoir un impact sur la façon d’être et de penser. Cela, peut paraître compliqué à comprendre, lisez donc en plus de 1984, la société du spectacle et de la marchandise, vous devriez mieux appréhender la façon dont on gère un bétail humain.

  • tobor tobor

    Certains font du journalisme, d’autres de l’extrapolation ou encore de la désinformation et les sujets vont de la vaccination aux crop-circle… À quoi bon les regrouper?
    C’est justement en mettant ce tas hétéroclite de sites dans un même sac qu’on donne de la consistance au terme « conspi »!

  • ROSSEL

    Prés de chez moi les conteneurs de tri sélectif débordent d’ordures qui n’ont rien à y faire déposées par des porcs sans éducation. Pour contrer cette forme d’incivilité, certains administrés de ma commune réclament la mise en place d’une caméra de surveillance sur le site. Lorsque je leur ai fait part de mon désaccord de principe, il m’a été répondu que n’ayant rien à me reprocher, je n’avais pas matière à me tracasser. C’est le même argument qui est avancé lorsque nous nous opposons au flicage. Les moutons bêlants ( j’avoue n’avoir guère de sympathie pour cet animal ), en bon troupeau, n’ont que que faire d’être surveillés, bien au contraire. Ils sacrifient sans broncher leur liberté et leur intimité pour toujours plus de pseudo-sécurité. Vouloir les sensibiliser au problème est la plupart du temps inutile. Nous ne parlons pas le même langage et notre cerveau fonctionne de manière radicalement différente.

Laisser un commentaire