L’allergologie reconnue comme spécialité médicale…

Si vous avez la gorge qui pique, le nez qui gratte ou les yeux qui pleurent, ceci vous concerne.

Pollen de plusieurs fleurs, vu au microscope/Wikipédia

La mesure a été saluée par le syndicat français des allergologues et devrait l’être par ceux qui ont le nez qui coule et les yeux qui grattent.

Un arrêté publié jeudi au Journal Officiel permet en effet pour la première fois aux internes en médecine de se spécialiser en allergologie, le gouvernement prévoyant que trente étudiants puissent être formés au cours de l’année 2017-2018.

A lire aussi : Attention aux allergies avec les sprays qui contiennent des huiles essentielles

L’allergologie est ainsi reconnue comme une spécialité médicale à part entière, « une nécessité pour une pathologie qui touche aujourd’hui 18 millions de Français », juge le syndicat des allergologues (Syfal).

1 200 allergologues en France

La France ne compte que quelque 1 200 allergologues, des médecins généralistes, pneumologues ou encore dermatologues qui ont suivi une formation complémentaire de deux ans pour se « sur-spécialiser », avait fait remarquer le Syfal en mars.

Près de 30 % des Français (18 millions) sont allergiques, contre 2 à 3 % en 1970, selon les chiffres de l’association Asthme et Allergies. L’Organisation mondiale de la santé estime que, d’ici à 2050, la moitié de la population occidentale sera touchée, notamment à cause du réchauffement climatique et de la pollution.

Source 20Minutes/Santé

Voir:

Quels sont les effets des pics de pollution sur la santé?

Allergies chez l’enfant: Des acariens déjà présents dans le lait maternel

Un parent ne transmet pas forcément son allergie

6 commentaires

  • bob_tail

    Ah tiens ? Les huiles essentielles aussi maintenant ?
    J’avais bien remarqué que c’était très souvent la Nature qui venait en premier comme cause des allergies pour la médecine allopathique : pollens, acariens, aliments, même le soleil…
    La même qui a fait interdire le diplôme d’herboriste sous Pétain (toujours interdit), et qui récite son mantra pour enfants de 3 ans à chaque nouveau client : ‘vous fumez ?’, ‘Ah, c’est pas bien’, etc, encore une plante tiens, on ne change pas d’ennemi.
    Par contre leur chimie mortifère, appuyée sur les labos de quelques multinationales qui engraissent toute la chaîne des différents ‘décideurs’, là on glisse. On consent un peu de pollution, quand même. Que les allergies aux soi disant pollens coïncide avec la période des épandages massifs dans les champs des saloperies Bayer, Monsanto & Co, là… Que les gens vont manger ça derrière… C’est même recommandé par le bouquin de la médecine du travail, d’en manger beaucoup. Pas un mot sur le bio, sur les pesticides que contiennent la majorité des fruits et légumes, irradiés discrètement en cadeau bonus.

    Moi au final c’est à la médecine allopathique que je suis devenu allergique. Je ne m’en porte pas plus mal.

  • mirzabad

    Si vous avez la gorge qui pique, le nez qui gratte ou les yeux qui pleurent….

    Prenez de l’argent colloïdal !!! c’est encore ce qui marche le mieux pour les allergies quelles qu’elles soient….

    Sauf les allergies à payer les impôts comme certains parlementaires…

  • sephiros

    a tiens encore un travail fictif créer de toute pièces
    on aseptise tout, on met tous le monde dans des villes ou il ne côtoie plus la nature et tout se quel contient
    puis une fois que se monde a perdu sa résistance a toute ses choses on créer des remède lucratif

    il suffit juste d’observer les gens de la ville et les vrai campagnards (ceux qui non pas peur du vivant et de la nature)

  • sephiros

    mon commentaire ne s’affiche pas quand je suis déconnecter j’ai fait une fausse manipulation ou le commentaire et bloquer?

    lesmoutonsenrages.fr/2015/09/04/comment-la-ferme-protege-de-lallergie/

Laisser un commentaire