Femmes et filles syriennes …

Nous allons regarder, ce qui se passe réellement ,  avec un reportage réalisé en Syrie par Julien Rochedy pour TV Libertés. On y découvre le point de vue de femmes et filles syriennes, libres de faire leurs études, de pratiquer leurs passions ou d’exercer leur profession, dans la peur qu’elles ressentent tous les jours depuis le début du conflit Syrien de voir les rebelles islamistes triompher. Ce reportage permet d’offrir un autre angle sur le conflit le plus sanglant de ce début de XXIe siècle, afin de comprendre une réalité bien plus complexe que celle qui nous est montrée par les grands médias traditionnels. Partagez!!


Auteur TV Libertés relayé par Paul

20 commentaires

  • Thibaultraa

    Nous y voilà, c’est la seule raison pour laquelle Les Moutons Enragés sont classés par certain à l’extrême droite par la bienpensense de mon cul sur la commode. (Le monde entre autre)..

    Simplement parcequ’il témoignent de la réalité du terrain. Bravo Volti pour votre courage, de relayer ce reportage « à contre courant ».

    Rien à foutre du FN, et seul la vérité est féconde.

    • voltigeur voltigeur

      Je n’ai rien à voir avec le FN, j’ai mes convictions il a les siennes, la vérité à t-elle un côté particulier? ;)

      • Thibaultraa

        Moi non plus!!!!!!! C’est là que tout devient réaliste. Les partis polilitique, on s’en s’en bas les nouilles…..
        Mais, ce mec là, dans ces circonstances, nous renseignent sur la réalité du terrain. Donc on écoute. On se renseignent, on s’informent…

  • Superbe reportage de Julien Rochedy. Il avait été interviewé aussi pour son reportage et cela vaut aussi d’être écouté, c’est un très bon complément.

    – GRAND ANGLE : Julien Rochedy présente « Syriennes »
    https://www.youtube.com/watch?v=bD9t9JEmirI

    Et tant qu’on parle de femmes syriennes il est sommes tout logique de présenter une de leur grande partisane, une vraie, pas une de ses blogueuses adoubée par nos médias et défenderesse des faux rebelles. Une femme qui se tient réellement derrière le peuple syrien sans aucun parti-pris !

    Elle se nomme « Syrian Girl » Elle est aussi belle que intelligente (sourires).

    – A voir! Deux Syriennes face aux frères musulmans sur la TV Australienne
    https://www.youtube.com/watch?v=-kn-DrSJ6NU

    Et ça chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/SyrianGirlpartisan

    Orné

  • jardinfleuri

    Ces femmes sont éblouissantes de beauté. Merci pour ce reportage, et souhaitons la fin de cette guerre atroce.

  • Torp44

    « la vérité ?? » Y en a t-il une ? Dans chaque reportage, chacun nous montre sa vérité… ce qu’il a envie de montrer pour orienter ou non notre pensée… c’est toujours un peu plus dérangeant de mon point de vu lorsqu’un tel reportage est fait par une personne politisé comme c’est le cas de Julien Rochedy.

    De toute manière tout n’est pas blanc ou noir et jamais on me fera croire que tout est beau sous le regime de bachar. Dans une telle dictature, oui, une partie de la population vie bien ! Les riches et ceux qui font particulièrement attention à ce qu’ils disent. C’est précisément cela que Julien Rochedy nous montre c’est tout. De la a en faire une généralité.

    • engel

      Certes tu as raison, la vérité….
      Mais vraiment, expliques moi pourquoi ce genre de reportage ne passe absolument pas dans les médias conventionnels.
      Oui, expliques moi…

    • voltigeur voltigeur

      Il a montré une certaine partie des femmes de la société syrienne, sûrement qu’il doit y en avoir comme chez nous, de moins favorisées, surtout dans un pays en guerre sous embargo. Mais on voit qu’au moins, elles essayent de vivre à peu près normalement. On sait tous que Bachar n’est pas un saint, pas plus que Poutine. Mais on ne peut s’empêcher de penser, à ce que deviendrait ces femmes, si ce sont les « égorgeurs » qui prennent le pouvoir.. On voit la différence à la fin avec ces autres femmes, qui ont vécu dans la partie de la ville contrôlée par les terroristes. Que ce soit un journaliste « politisé », du mauvais côté de la barrière, parce que ses idées ne collent pas au camp des « gentils », ne change pas grand chose. Tous les autres politisés aussi, mais de l’autre bord, véhiculent leurs idées en transformant la réalité. On ne va pas parler de ce que nous savons tous ici, à savoir, qu’il y a de la manipulation partout. J’ose espérer que ceux qui ont des neurones et les synapses pour les faire fonctionner, ne tombent pas dans les pièges de la propagande. J’ai tendance à miser, sur l’intelligence de la majorité des moutons. :)

      • Puis ce qu’il faut surtout savoir en voyant se genre de reportage, c’est que le peuple a accès à la liberté de faire ce qu’il veulent et que le pays est un régime laïque. Ici ce n’est pas vraiment une question de classe car dans se cas c’est le même ici en France ou chez nous en Belgique.

        Le but est de montrer tout ce que les syriens perdront en cas de victoire des « rebelles » et de Daech…. Déjà ses femmes devront porter le voile !

        Akasha.

        • voltigeur voltigeur

          C’est évident ;)

        • Torp44

          Au travers ce reportage il a montrer non pas le peuple syrien, mais sans nul doute une minorité de privilégiés. Il ne fait aucun doute que le même genre de reportage pourrait etre tourné en Corée du Nord sous les directives de Kim Jong-Un pour se faire une belle image.
          Difficile de s’exprimer dans ces pays où le simple fait d’etre opposant t’expose à la torture…

          Oui bachard, kadafi… sont sans nul doute moins pire que daesh mais ces peuples méritent peut etre mieux que de choisir entre la peste et le choléras non ? J’imagine qu’ils se sentiraient mieux en vivant bien dans leur pays au lieux de devoir s’expatrier en europe ou ailleurs.

          La rareté d’une opinion dans les grands media n’en fait pas pour autant une vérité absolue.

          • Une minorité ? ?

            Et pourquoi se serait une minorité ? Ce ne sont( pas des nantis qu’on voit quoi que je sache… Et heureusement que la classe moyenne n’est pas encore une minorité qu’on soit en occident ou au moyens orient !

            Et si tu fait référence au fait qu’elles ne soient pas voilée, c’est de même car la Syrie est un pays laique, et si Assad tombe ils seront justement aux mains des islamiques que se soit les rebelles (mercenaires de l’ OTAN) ou de Daech.

            Et il est-là le but du reportage, de montrer quelle est la vraie vie en Syrie et non celle véhiculée par les médias dominants qui! essaye de montrer une Syrie totalitaire, or c’est faux, c’est ce qui arriverait si la Syrie tombe entre de mauvaises mains justement….

            Akasha.

  • engel

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifMerci pour la diffusion de ce reportage qui équilibre les choses..
    Ce reportage nous montrent un monde d’orient sous un angle absolument dérangeant pour la doxa-doctrina officielle.
    ..Et absolument différent de celui que les faiseurs de discordes nous vendent!

  • Il est intéressant d’avoir tous les « sons de cloches » pour pouvoir se forger sa propre opinion .
    Personnellement, puisque l’on parle de « TV Liberté » que je suis régulièrement et je ne suis pas un fachos pour autant ! Mais j’apprécie une partie des articles, intervenants ,JT…
    Comme je ne suis pas ni de gauche ni de droite , mais bien apolitique et contre ces élections qui n’en seront pas, la seule solution pour un vrai changement ; cessez de voter, je n’en démord pas !

  • Balou

    Les informations sur les «crimes» de l’armée syrienne à Alep sont fausses

    https://fr.sputniknews.com/international/201612161029218393-informations-armee-syrienne-alep/

  • clegiru

    L’intérêt de ce reportage est de montrer des scènes de rue qui montrent une société majoritairement musulmane mais moderne. Un peu ce qu’était et est peut être encore la Tunisie. C’est probablement ce qui dérange les promoteurs de l’islamisation dure soutenus par nos gouvernements. Pour le reste, il faut faire un mix avec les enfumages de l’autre côté pour tenter d’avoir une image plus équilibrée de la réalité. Quelque part entre les deux, mais où placer le curseur ? Impossible de le savoir à distance et sans connaître vraiment ce pays.

  • Ce reportage est vraiment intéressant. Si on regarde bien, il montre bien plusieurs aspects de la vie en société, de la liberté. Et les menaces permanentes qui planent sur ces habitants.
    Regardons aussi ce qu’il se passe chez nous. Sommes-nous vraiment libres ? De moins en moins, ne serait-ce que vu la pléthore de lois diverses et variées. On parle bien de dictature, ou au mieux de « démocrature », non ?