Le champ magnétique terrestre va-t-il nous lâcher?

file6sjs8asrnxi1mguc74i7

Des scientifiques ont mis au point un nouvel outil d’analyse du passé du champ magnétique terrestre. Ils confirment que cette barrière protectrice perd de son intensité depuis 200 ans. Les conséquences sur le vivant et l’électronique sont à prendre au sérieux.

Notre planète va-t-elle perdre son bouclier? L’intensité du champ magnétique terrestre, barrière qui bloque les particules radioactives en provenance du cosmos, diminue depuis environ 200 ans.

Si bien que de plus en plus de rayonnements particulièrement nocifs pour les êtres vivants et les appareils électroniques parviennent jusqu’à nous. Pour mieux comprendre le phénomène et son impact futur, des géophysiciens ont mis au point un nouvel outil pour étudier les fluctuations passées du champ magnétique terrestre. Leurs résultats ont été publiés fin novembre dans la revue «Journal of Geophysical Research: Solid Earth».

Le béryllium, témoin de l’évolution du champ magnétique

Les auteurs ont retracé avec précision l’histoire du champ magnétique grâce au béryllium 10 (10Be), une version alourdie du béryllium (on parle aussi d’isotope). Cet élément se forme dans l’atmosphère, lorsque des particules cosmiques radioactives percutent de l’oxygène atmosphérique, avant d’être précipité au sol avec les pluies. Son accumulation en couches successives, avec divers minéraux, aboutit à la formation d’une roche sédimentaire dont la concentration en béryllium 10 renseigne sur l’intensité du champ magnétique: plus celle-ci est faible, plus le rayonnement cosmique est important, et plus le béryllium 10 s’accumule.

Lire aussi: Les secrets de la dynamo terrestre

«Nous avons étudié des roches sédimentaires déposées au fond de l’océan Indo-Pacifique au cours du dernier million d’années», indique Nicolas Thouveny, de l’Université d’Aix-Marseille, un des auteurs de l’étude. L’isotope a été mesuré avec une grande précision temporelle: tous les mille ans sur une période de 850 000 ans. Résultat, l’évolution du béryllium 10 est bien corrélée avec les variations du champ magnétique terrestre déjà connues par des méthodes paléomagnétiques similaires.

Selon Philippe Cardin, géophysicien à l’Université de Grenoble, qui n’a pas pris part à ces travaux, «cette étude isotopique analyse les 850 000 dernières années, en gros depuis la dernière inversion magnétique. On couvre alors toute une période de manière continue. C’est très impressionnant et une grande première dans l’étude du champ magnétique terrestre».

Vers une inversion?

La dernière inversion connue du champ magnétique a eu lieu il y a environ 770 000 ans. Or les inversions sont précédées d’une baisse d’intensité. Celle constatée en ce moment annonce-t-elle une inversion dans un futur proche?

Lire aussi: Le géomagnétisme sous l’œil des satellites

Difficile de le confirmer: toutes les diminutions de champ magnétique ne sont pas forcément suivies par une inversion. Parfois, elles correspondent à ce que les spécialistes appellent une excursion magnétique, autrement dit une inversion «ratée». Comme juste avant une inversion, l’intensité du champ baisse très vite, en quelques milliers d’années, et les pôles magnétiques se déplacent… avant que tout ne rentre dans l’ordre: les pôles regagnent leur position initiale et le champ retrouve une intensité normale.

De telles excursions se produisent tous les 20 000 à 50 000 ans. La dernière remonte à 41 500 ans. Or «depuis les deux derniers siècles l’intensité du champ a baissé de 10%, commente Nicolas Thouveny. Une baisse aussi rapide peut impliquer la ‘préparation’ d’une excursion ou d’une inversion, ce qui serait alors très contraignant dès les prochains siècles».

Source et fin de l’article sur Letemps.ch

 

31 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif En attendant elle serait aujourd’hui plutôt la bienvenue http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif; …histoire de calmer un peu notre joie humanesque écocide autodestructrice ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Kool

      Salut ConscienceU12 et autres,
      J’ai toujours pensé comme toi qu’une ME ou un affaissement de la magnétosphère serait un retour au « bon vieux temps ».
      Hélas (sans parler des problèmes d’eau, de nourritures, d’urgences médicales, etc…), cela ferait sauter un certain nombre de centrales nucléaires, piscines et centre de traitement des déchets nucléaires. C-a-d des Fukushima et Tchernobyl aux quatre coins du pays et de la planète.
      Il faut surtout considérer que si une tache solaire est orientée dans notre direction, même si la magnétosphère est plus faible, elle encaissera. Mais par ce fait sera comprimée.
      Si une deuxième ou une troisième éjection coronale se produisent (ce qui est attendu dans ce cas de figure). Les vagues plasmatiques toucheront quasi de plein fouet notre atmosphère au risque de l’endommager (cfr disparition de l’atmosphère de Mars). Je laisse imaginer les conséquences…
      « Tu vas pas mourir de rire… »

      PS : Le taux de probabilité d’un tel scenario, d’après certains scientifiques, est de plus de 10% de chances pour les dix ans à venir (c’est vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup comparé à tous les autres scenarios catastrophes).

      PPS : @ Eagle quid des effets d’un tel phénomène sur les couches magmatiques et autres (augmentations de tremblements de terre, d’éruptions volcaniques,… ?).

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Bonjour Kool,

        En effet et c’est fort probablement déjà le cas.
        Je me rappelle des paroles d’un vieux sages qui l’avait entendu bien avant lui etc … un fait assez troublant qui fut catalogué par nos biens-pensants, comme étant un mythe !
        « ….l’homme brandit un bâton de métal vers l’intérieur des terres, et dit ceci  » que les montagnes deviennent des plaines et que les plaines deviennent des montagnes …. » « .
        Assez troublant, c’est ce que a tendance à se produire de plus en plus, et pour l’instant d’une manière peu remarquable quoique significative. Ce fut le cas, au Japon (Iles Bonin), Pakistan, et dernièrement en N-Z lors de forts séisme. En N-Z ce fut un dénivelé de plus de 30m venant du fond marin à au-dessus de la surface. Plusieurs autres endroits ce sont des affaissements, Japon (Honshu/Sendai2011), Italie (l’Aquila, Amatrice) alors que ces régions sont faiblement montagneuses ! !!

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Autre cas de figure, la modification de ce champ magnétique peut conduire à l’extinction d’espèces, et j’ai depuis les premiers cas (USA), pensé à cela lors des morts de masse d’animaux, aucune lésion, bonne santé des cadavres, et à chaque fois, qu’une seule espèce touchée, les voisines directes ne sont pas affectées !!

        • Kool

          Oui,
          Je me suis aussi intéressé au sujet à la suite de messages d’un sage qui induisait cela, et qui n’a pas l’habitude de faire dans la prédiction ou la prédication (sauf fin 2011 pour dire qu’il savait que beaucoup de gens avaient peur pour 2012 MAIS qu’il n’y avait rien à craindre, que 2012 serait une bonne année).
          Quoi qu’il arrive, malgré ma connaissance limitée du domaine scientifique, le fait de reconsidérer ces facteurs (magnétosphère, éruptions solaires) par rapport aux évènements mineurs et majeurs de l’histoire humaine et terrestre, offre une nouvelle grille de lecture assez intéressante.

        • keephope

          Slt à tous,
          À l’apéro entre voisins intelligents hier soir, avant même de lire cet article, nous nous posions la question du lien probable entre la fatigue, le sentiment dépressif exacerbé actuel de l’humanité avec une activité magnétique élevée, une hausse de l’activité sismique (séismes de M6 et plus qui ont doublé depuis 2004, 8 séismes M8 et plus depuis 2000 alors que l’on en compte que 6 pour tout le 20eme siècle) et si les décès de masse de certaines espèces n’en était pas un autre symptôme… je ne connais pas vos qualifications ni vos sources, mais vos propos me « rassure » sur le fait que notre instinct inconcient d’hier soir est probablement le bon…. et ça fait chier, du coup! C’est pas vraiment une bonne nouvelle… :(

    • dereco

      Effarant certaines absurdités non scientifiques recopiées de sur le web !!
      La terre va continuer à tourner et en 6 millions d’années nos ancêtres sur deux pieds ont survécu à plein d’inversions du champ magnétique terrestre passées, en simples sauvages !!

  • La mission « SWARM » confirme l’affaiblissement du champ magnétique terrestre
    http://www.brujitafr.fr/article-la-mission-swarm-confirme-l-affaiblissement-du-champ-magnetique-terrestre-124091389.html

    Le premier ensemble de résultats haute-résolution obtenus par la constellation de trois satellites Swarm de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) confirme que le champ magnétique qui protège notre planète s’affaiblit, un prélude possible à une inversion des pôles. Les conséquences, bien que relativement lointaines, pourraient être significatives pour nos civilisations basées sur les technologies.

    L’affaiblissement du champ magnétique terrestre aura comme conséquence le changement de l’écliptique. Le nord ne sera plus le nord. Nous devrions commencer à sentir ça en 2020.

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Bonjour Brujitafr,

      Les données et les résultats d’études en liaison avec l’ESA ont déjà permis de confirmé « l’effet balancier », ou « parabolique » ! C’est à dire que lorsque le maximum critique est atteint le basculement se fait et la remise en place inverse est susceptible de prendre peu de temps. Il existe diverses moyens de surveillance directes ou indirectes, mis en place, et tous n’affichent pas la même situation aussi critique. Il existe des fluctuation dans le temps, un peu comme des pulsations. Tantôt c’est fort, tantôt ce l’est moins, le TECU en est un et je dirais le plus sûr avec SOHO.
      Il y a également un autre outil mis à notre disposition, le déplacement du pôle, via ce lien : http://hpiers.obspm.fr/eop-pc/index.php?index=C04&lang=en#eop_plot vous y entrez les dates de début et celles de fin d’observation, et vous pouvez voir le déplacement. Pour ce faire prenez le deuxième tableau, et sélectionnez « Polhody » (x,y) cm, et soumettez votre requête le graphique s’affichera dans un nouvel onglet.

      En reprenant la dernière position (-900×600) et que vous sélectionnez la toute première date disponible soit 01/01/1962 vous comprendrez mieux la situation et le voyage du pôle depuis lors.

    • « L’affaiblissement du champ magnétique terrestre aura comme conséquence le changement de l’écliptique ».  »
      Ah bon ? quel rapport. L’inclinaison de l’axe de rotation n’a pas de rapport direct, disons de cause à effet avec la position et surtout la polarité des pôles.
      « Le nord ne sera plus le nord. Nous devrions commencer à sentir ça en 2020. » Le Nord sera toujours au nord mais l’aiguille aimantée sera attirée par le Sud .
      En fait la période difficile c’est celle où il n’y a plus de polarité Nord/Sud et ça peut mettre du temps à se rétablir, peut-être plusieurs milliers d’années ? Là tout le monde va mourir à cause du rayonnement cosmique. Mais que le Nord ne soit plus le nord magnétique n’a en soit aucune influence sur la vie quotidienne d’une civilisation préelectronique, si la terre reste polarisée.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Ce que nous désignons actuellement le pôle Nord, serait en fait le Sud.
        Le repositionnement ne durera pas des milliers d’années, des experts ont estimé la durée possible entre 4 jours à plusieurs mois mais n’excédant pas un semestre.

        Des inversions de polarité ont déjà eu lieux mais c’est très différent d’un inversion de pôle. Vous qui prenez en référence la Bible, il y a un fait des plus troublants avec l’étoile du Berger, les ordinateurs n’ont jamais pu la repositionné là où elle est décrite dans les récits bibliques. Cette situation suggère qu’il y a bel et bien eu un changement à un moment.
        La règle de Matuyama-Brunhes https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/1/13/Geomagnetic_polarity_late_Cenozoic.svg/180px-Geomagnetic_polarity_late_Cenozoic.svg.png

        • je n’ai pas eu l’impression de prendre la Bible en référence. Ma connaissance en polarité terrestre est assez limitée mais j’ai lu qu’une inversion de polarité n’était pas instantanée, elle commencerait par une dérive des pôles magnétiques ce que l’on commence à observer, puis par la création d’une multiplicité de pôles ce qu’on commence aussi à observer sous la forme encore bénigne d’anomalies de l’électromagnétisme terrestre. Ensuite au cours d’un cycle qui durerait de 100 à 10 000 ans (!) selon visiblement des experts différents :-) le pôle regagnerait la position proche de l’axe de rotation . Dans un certain nombre de cas (plus rares) ce retour à la normale s’accompagnerait d’une inversion de la polarité.

          • Eaglefeather Eaglefeather

            Bonsoir,

            Le mécanisme est un peu plus complexe. La polarité est imprimée dans les roches en fonction des contenus magmatiques, qui à leur tour sont induits par la polarité du noyau terrestre. Ce dernier est influencé par la réactivité, à la fois du champ terrestre face aux particules qui voyagent dans l’espace, mais aussi face aux émissions solaires.
            Je me permet toutefois de rappeler que ces émissions sont constantes, et notre planète les traverse ou du moins ce qu’il en reste, lorsque qu’elle tourne autour de notre soleil.
            Il arrive que nous faisons face à des éjections de masses coronales (EMC/CME), c’est lors de celles-ci que le noyau est le plus malmené, les répercutions peuvent se faire attendre, car ça perturbe en premier, les mouvements de circonvolutions mantelliques, pour après atteindre le dessous du plancher lithosphériques, et d’induire par après des mouvements dans la croûte terrestre et occasionner des séismes voir de la fissurer et de permettre au magma de remonter vers la surface et donner lieu à des éruptions volcaniques.

            Les indices d’un changement tentent en effet de se multiplier, la Terre est entrée dans sa phase de mutation et nul humain n’est en mesure de prétendre ce qui va se produire et encore moins comment et quand, car l’humain n’y a jamais fait face !

            • Vous confondez les conséquences et les causes.
              Le magnétisme provient du noyau métallique terrestre – c’est la cause. Ce magnétisme oriente les particules des liquides magmatiques qui, lorsqu’ils se solidifient, gardent ainsi en mémoire la direction du flux magnétique, la polarité en d’autres mots, au moment de la solidification – c’est la conséquence.
              En datant ces roches on peut ainsi retrouver la polarité et la position des pôles à un moment donné.
              Je n’ai pas trouvé de documents qui indiquent que la polarité et le magnétisme terrestre soient influencés par les particules cosmiques ou même l’activité solaire. Ce qui est sûr, c’est que magnétisme terrestre canalise ou détourne le vent solaire et qu’un champ magnétique perturbé voire quasiment nul à un moment donné permettrait à ce flux cosmique et solaire d’atteindre la surface, donc la vie et d’induire des dommages plus ou moins importants pouvant aller jusqu’à une extinction de la quasi totalité des espèces comme la terre en a connu plusieurs dans son existence.
              Mais toujours pas de rapport avec le fait que cela aurait une influence sur l’axe de rotation de la terre.

              Pour modifier l’axe de rotation de la terre il faudrait un impact cataclysmique avec un autre corps céleste, ou peut-être le passage à proximité d’un corps céleste relativement massif . Tout ceci pourrait entrainer un déséquilibre dans les masses terrestres. Une fonte totale des glaces ou au contraire un gel de la plus grande partie des eaux de la planète pourraient également engendrer un tel cataclysme entrainant le globe à basculer brutalement jusqu’à une position équilibre. C’est ce genre de cataclysme qui pourrait expliquer qu’on retrouve des fossiles ou des mammouths gelés, comme surpris par la mort instantanée ou des masses d’ossements de différentes espèces entassés par une main invisible et regroupés en un seul endroit comme en Sibérie . Aucun rapport direct avec les pôles magnétiques, il s’agirait bien d’un basculement de la terre sur son axe, ce qui demeure une hypothèse.

            • @Paul-Emic

              Quand tu dis « toujours pas de rapport avec le fait que cela aurait une influence sur l’axe de rotation de la terre », je dirais pas « directement », mais il faut prendre en compte les conséquences inhérentes à des perturbation géomagnétiques qui peuvent engendrer un changement de répartition des masses terrestres, qui elles, peuvent provoquer un changement d’axe.

              Voir :
              Les scientifiques disent que la Terre subit une vraie dérive des pôles
              http://www.le-veilleur.com/article/les-scientifiques-disent-que-la-terre-subit-une-vraie-derive-des-poles

              Et connexes :

              Terre : nouvelles découvertes sur les inversions du champ magnétique
              http://www.le-veilleur.com/article/terre-nouvelles-decouvertes-sur-les-inversions-du-champ-magnetique

              Changements climatiques et éruptions volcaniques sont liés aux variations du champ magnétique terrestre
              http://www.le-veilleur.com/article/changements-climatiques-et-eruptions-volcaniques-sont-lies-aux-variations-du-champ-magnetique-terrestre

              Et plus récemment :

              Champ magnétique terrestre : Les scientifiques ont détecté une fissure
              http://www.le-veilleur.com/article/champ-magnetique-terrestre-les-scientifiques-ont-detecte-une-fissure

            • @Le-veilleur.com
              Ce que je dis c’est exactement ce qui est publié sur le site du veilleur, donc par toi si j’en crois ton pseudo.
              Je cite :
              « Les vraies dérives polaires ne sont pas :
              • Une inversion géomagnétique, ou inversion du champ magnétique de la Terre, connue pour s’être produit avant dans l’histoire de la Terre …

              Le-veilleur.com – Article libre de reproduction à condition de laisser le lien pointant vers cette page »

              Il y a plein d’évènements qui semblent se préparer en ce qui concerne les pôles mais en notre état de connaissances on ne peut directement lier une dérive des pôles magnétiques et un basculement de l’axe de la terre.

              Mon intervention répondait en premier lieu à la phrase de Brujitafr : « L’affaiblissement du champ magnétique terrestre aura comme conséquence le changement de l’écliptique. Le nord ne sera plus le nord. »

            • Oui, moi c’est « veilleur.com », et non « veilleur » tout court :-)
              En fait, lors d’une inversion totale des pôles magnétiques, le dipôle se « dilue » en quelques sortes, et au lieu d’avoir un nord et un sud, nous allons nous retrouver durant la transition avec de multiples pôles nord & sud. Le pôle physique (ou géographique) lui ne changera pas.

              Mais je tenais à souligner que les conséquences d’une inversion des poles magnétiques pourraient contribuer à une répartition des masses terrestres, ce qui aurait pour effet un changement d’axe de la rotation terrestre, même infime.

            • @veilleur.com
              J’avais déjà lu un article assez ancien dans Sciences&Vie je crois, sur l’apparition de disparités magnétiques qui pourraient être les précurseurs de ces multipôles.
              Sur les conséquences possibles d’une dérive des pôles suivie d’une inversion de polarité, je n’ai pas dit que ce n’était pas possible, juste que ce n’était pas une conséquence directe prévue par les théories actuelles. Ça relève du domaine du possibilités sans plus.
              De toute façon, l’un ou l’autre des évènements nous tuera à coup sûr.

    • laspirateur

      Aussi faut-il préciser que l’affaiblissement du champs magnétique terrestre influe sur le climat. Là où certains se demandent encore pourquoi il y a autant d’écarts de températures en si peu de temps et que les saisons ne sont plus aussi marquées qu’autrefois, c’est en parti du à cet affaiblissement. Je pense que c’est ce qu’on voudrait peut-être aussi nous cacher sous l’appellation « réchauffement climatique » (2014/2015 observation de la plus grande étendue de banquise Antarctique…). Le truc c’est que les scientifiques ne savent pas comment la Terre fonctionne réellement, ils en ont une bonne idée mais sont incapables de prédire quelque éruption solaire qui soit et qui nous mettrait en danger de mort. Les cycles cosmiques ont été transmis à « l’homme » il y a 5000 ans et plus et certains doivent mieux savoir que d’autres là où nous en sommes vraiment…

  • Daniel PIGNARD

    Ce qu’on constate actuellement est que la longévité de l’homme augmente d’environ 1 an tous les 4 ans. Ceci démontre que la champ magnétique terrestre ne diminue pas mais s’oriente de mieux en mieux pour arrêter les rayons cosmiques venant du Soleil.
    En effet, le pôle Nord magnétique tend à se rapprocher du pôle nord géographique ce qui augmente la perpendicularité du cône magnétique au pôle par rapport à l’écliptique et donc augmente notre protection aux rayons cosmiques qui ont plus de mal à entrer dans ce cône laissant passer facilement ces rayons.
    Explications dans ce document page 6 au chapitre VIII.
    http://andre.gagnoud.free.fr/BIBLIOGRAPHIES/La_BIBLE_face_a_la_SCIENCE/Daniel_Pignard_-_20010609%20_-_Recherche_sur_le_Deluge_et_la_Derive_des_Continents_-_Resume.pdf

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Bonsoir Daniel Pignard,

      Juste que c’est l’effet inverse qui est en train de se produire, la surface du champ magnétique terrestre faisant face aux émissions solaires, se voit de plus en plus comprimée ou se voit affaiblie par un phénomène de perte au sein même de notre globe. Plus fine devient la ceinture de Van Allen, moins forte est notre protection face aux divers rayonnements. Une diminution de celle-ci aurait pour conséquences entre autre, des modifications de notre structure ADN, soit sous forme de mutations diverses, soit la disparition d’espèces, voire les deux ensembles.

      Il a été démontré au début des années 70, que notre planète était sur le point de se stabilisé, mais que pour une raison encore inconnue elle avait repris un mouvement oscillatoire. Certains scientifiques ont été jusqu’à prétendre dans les années 80 que l’oscillation s’amorçait de plus en plus (vrai) et que c’était dû aux essais nucléaires, tant en surface, que souterrains et qu’atmosphérique ce qui n’a pas pu être démontré. Enfin si, mais la démonstration fut ironisée, et déniée tellement elle était simple, un ballon avec un pétard, à l’explosion de ce dernier le ballon s’en est allé galvaudé dans les airs !!

      Quant à la prolongation de l’existence de l’homme on la doit surtout à la médecine (!!) et le fait de référencer par la Bible, n’est pas le meilleur des exemples, la longévité des personnages se réduit considérablement au fil de l’histoire. De plus, c’est la grossière erreur qui fut commise, celle d’allier la religion à la science, elles sont incompatibles à cause de l’homme. J’analyserai votre approche à tête reposée.

    • Graine de piaf

      @ Daniel Pignard : D’après ce que j’ai lu récemment la longévité de l’homme n’augmente plus depuis les années 60 et est au contraire en régression. Les chiffres prennent seulement en compte qu’il y a moins de morts d’enfants en bas âge. Il était dit aussi que ceux qui sont jeunes maintenant, environ 20 ans ne vivraient guère au-delà de 60 ans !

      • Daniel PIGNARD

        De 1900 à 2000, l’espérance de vie en France (moyenne hommes et femmes) est passée de 48 à 79 ans, soit une hausse de 65 % en un siècle seulement. L’explication principale est à mon avis la perpendicularité plus ou moins accentuée du cône magnétique au pôle par rapport à l’écliptique.
        Espérance de vie en France en 2003 : 78,7 ans pour l’homme ; 85 ans pour la femme.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3%A9rance_de_vie_humaine
        Les petits Français naissant depuis ces 15 dernières années vivront de 115 ans (angle entre pôle magnétique et géographique de 11,5°) à 180 ans (angle entre pôle magnétique et géographique de 5°) d’après mes courbes calculées.

        • dereco

          Effarant certaines absurdités non scientifiques recopiées de sur le web !!

          « Les petits Français naissant depuis ces 15 dernières années vivront de 115 ans (angle entre pôle magnétique et géographique de 11,5°) à 180 ans (angle entre pôle magnétique et géographique de 5°) d’après mes courbes calculées. »

          sic !!

          La malbouffe, et saletés l’obésité, etc… vont leur raccourcir la vie bien plus !!

          Justice :en plus vous êtes condamné si vous dites qu’on empoisonne vos enfants avec les pesticides de 35 traitements à pesticides et fongicides :

          Biocoop condamné à payer 30.000€ pour avoir critiqué les pommes non bio
          http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/34611/justice-biocoop-condamne-payer-30000eu-avoir-critique-pommes-non-bio

          La terre va continuer à tourner et en 6 millions d’années nos ancêtres sur deux pieds ont survécu à plein d’inversions du champ magnétique terrestre passées, en simples sauvages !!

          • Daniel PIGNARD

            « Effarant certaines absurdités non scientifiques recopiées de sur le web !! »
            En effet, vous voulez sans doute parler du Giec qui prétend que l’homme influe sur le climat ou encore des évolutionnistes qui prétendent que les zozios descendent des dinosaures.
            Faut y êtes Bêêêête !

  • Lilith Lilith

    Depuis 2011 l’aéroport de Tampa en Floride doit réajusté ses pistes en permanences en cause la rapidité du changement des pôles

    https://fr.sott.net/article/2442-Mouvement-des-poles-Regardez-le-ciel

  • Les Pôles se déplacent.

    Le champ magnétique fluctue, et « pourrait » disparaitre…

    Y pouvons-nous quelque chose ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    NON ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Donc, nous ferons avec. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    SI, cela se produit… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    Au moins, vous offrez à des auteurs de SF, matière à des centaines de bouquins… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

Laisser un commentaire