Selon un CRS, nous sommes déjà en guerre civile (vidéo)

C’est un témoignage qui fait réfléchir, nous serions déjà en guerre civile… Tout est une question de point de vue en fait, et de ressenti, celui du jour vient du terrain, de la confrontation avec ce que vivent les forces de l’ordre chaque jour.

La récente agression des policiers n’est pas une première, loin de là, car ce sont plus de 12 000 policiers qui ont été blessés en 2015, et l’année 2016 s’annonce pire. La colère monte parmi les policiers, les langues se délient, certains reconnaissent qu’ils font « semblant d’intervenir » car la situation est intenable et qu’ils ne peuvent pas faire grand chose de plus…

guerrecivileEt il y a CE témoignage, celui d’un CRS qui explique qu’en France, nous sommes déjà en guerre civile, et il pointe certaines aberrations comme l’arrestation d’un dealer avec plus de 50 condamnations, mais aucune peine de prison, comment voulez-vous qu’ils n’aient pas le sentiment d’impunité, et qu’ils recommencent?

Et cela ne serait qu’un début…

Vous savez, en France, malgré tout, tout est simple : vous travaillez, vous commercez gentiment, vous payez vos impôts et en échange, l’État fait régner la loi et l’ordre et tout va bien. C’est sur ce principe simple que repose le consentement à l’impôt, et c’est sur l’assurance d’un minimum d’ordre et de règles que la société arrive à fonctionner. Enfin, en principe.

Parce qu’en réalité, c’est nettement moins simple.

Par exemple, il serait inconcevable qu’en l’échange des douzaines et des douzaines de milliards d’euros levés en impôts, taxes et ponctions, le chômage continue de grimper ; que la formation des adultes soit toujours plus fumeuse ; que les transports en commun soient toujours plus médiocres ; que la couverture sociale laisse tous les jours plus à désirer ; que l’éducation de nos enfants se réalise toujours de façon plus lâche et floue, ou sur des concepts tous les jours plus fumeux, pour aboutir à excréter des illettrés et des analphabètes toujours plus nombreux.

 

Accordons cependant que ces domaines, hors du régalien, peuvent souffrir d’un peu de relâchement si, d’un autre côté, le régalien est suivi à la culotte, que ce domaine est taillé au cordeau et en devient d’autant plus irréprochable. Pour rappel et pour ceux qui ne suivraient pas, le régalien, c’est la police, la justice, la diplomatie et l’armée, et la bonne utilisation de ces institutions assurent normalement la loi et l’ordre sur le territoire républicain. Dans ce cadre, il serait donc parfaitement outrageant que des pans entiers du territoire échappent à la loi.

Malheureusement, il faudrait être niais, mal informé ou aveugle pour ignorer encore que, depuis de nombreuses années, le territoire français supporte quelques petits trous, ici ou là, officiellement appelés ZSP (zones de sécurité prioritaires) ou plus pudiquement dans les médias, des quartiers émotifs sensibles.

Dans ces zones impressionnables, la police a bien du mal à faire régner quoi que ce soit et c’est une autre loi qui s’est installée. Ainsi, dans la cité de la Grande Borne (Essonne) et depuis des années, il est devenu extrêmement dangereux de s’arrêter à certains feux de circulation : au « carrefour du Fournil » qui tient son nom d’une boulangerie installée à l’angle, on ne dit ni pain au chocolat, ni chocolatine, mais plutôt car jacking ou vol à la portière avec violence. Depuis plus d’un an, la mairie tente de reprendre ce territoire aux agresseurs… Sans succès.

La mairie sent bien que ces petits désagréments aux feux provoquent probablement un manque à gagner au niveau du commerce, des taxes et des impôts, sans parler des petites démangeaisons frontistes de certains électeurs, ce qui la motive donc à pousser la police à tenter de faire des trucs et des machins. On ne parle pas, ici, de réinvestir les lieux, tenter de pacifier la cité et d’y faire régner la loi et l’ordre, que nenni ; et de toute façon, des lois douces, des procédures souples et surtout des juges compréhensifs veillent à ce qu’un retour local à la norme ne puisse avoir lieu que dans les limites strictes d’un plan (multi-quinquennal ?) forcément câlin. Partant, la police tente malgré tout de faire, vaguement, son travail en installant quelques automates de surveillance. Manque de bol comme dirait un président à la (petite) hauteur, ces caméras sont détruites, avec application.

On insiste donc. Puisqu’il le faut, on va sécuriser le dispositif de sécurisation. On va surveiller l’appareil de surveillance. On va mettre des flics au pied des caméras (oui, oui, n’importe quelle autorité préfectorale peut très bien tenir ce genre de raisonnement à condition d’être correctement gonadectomisée).

Et bien sûr, là, c’est le drame.

 

Comme le territoire, perdu pour la République mais manifestement gagne-pain pour une certaine catégorie de « jeunes », tente d’être repris par un camp (celui de l’État), l’autre s’empresse de bien faire comprendre qu’il n’en sera pas ainsi. Une violente attaque à base de cocktails Molotov s’en suit donc logiquement. Pour s’assurer que le message passera bien, les assaillants des voitures empêcheront les fonctionnaires de police de sortir, ce qui aboutira à des brûlures graves pour une policière et à une mise en coma artificiel pour un adjoint de sécurité.

Le temps que les réseaux sociaux fassent monter la sauce et que la presse, forcée de suivre les clics et les pages vues, relaie l’information, les politiciens montent au créneau : tous dénoncent l’acte (étonnant !), tous réclament des sanctions exemplaires (surprenant !), tous expliquent doctement que la justice sera faite (et encore heureux !). Aucun, pas même ceux qui sont en campagne, pour admettre que nos systèmes régaliens ont quelques petits soucis. Aucun, ni Cazeneuve (substance évanescente en charge de l’Intérieur et dont la matérialisation sur ce plan astral n’est manifestement pas prévue à l’ordre du jour), ni Urvoas (l’actuel patron de l’Ajustice) pour admettre qu’il faut en finir avec les zones de non droit. C’est bien simple : elles ont un nom (ZSP) mais elles n’existent pas, il n’est donc pas besoin de s’en occuper, oh oh oh, même si ce qui vient de se passer en est une illustration frappante/brûlante.

Le constat posé, l’indignation correctement étalée en couche épaisse dans les journaux, que peut-on dire à présent ?

Il suffit de lire un peu la presse pour comprendre qu’absolument rien n’a changé et que ces événements — pourtant scandaleux qui nécessiteraient certainement une reprise en main complète de ces quartiers oubliés — ne provoqueront qu’une volée de papiers pondérés et d’analyses subtiles, un rapport ou l’autre d’une commission quelconque, et que rapidement, les choses reprendront leur cours normal. Il faut se résoudre à l’évidence : un pays qui voit régulièrement des émeutes dans les banlieues avec tentatives de meurtres de flics, caillassages/lapidations, douzaines de voitures cramées, etc… sans plus réagir que ça pourra très bien supporter de perdre un quartier de plus à ces petits gangs mafieux.

Il suffit d’ailleurs de lire la titraille consacrée au tragique événement pour s’en convaincre tristement :

Policiers attaqués : « une situation prise très au sérieux au sommet de l’État »

… On peut pouffer intérieurement : la seule question qui doit préoccuper vraiment le « sommet de l’État » est probablement de savoir si cet événement pourra faire grimper le Front National ou pas et si cela lui permettra d’en tirer quelques bénéfices pour sa prochaine et inévitable campagne. En réalité, le sort de policiers brûlés (ou blessés, ou en grève, ou sur le terrain, avec ou sans revendication, etc…) indiffère complètement le sommet de l’État. Le sommet de l’État proute dans la direction générale de ces quartiers et des problèmes qu’ils génèrent. Le sommet de l’État a un buffet cet après-midi ou demain, doit serrer des pognes dans la semaine, et il doit se débrouiller pour éliminer un maximum de concurrents de la droite et de la gauche pour choper la queue du Mickey et obtenir un tour de manège supplémentaire. Sur le plan sécuritaire, sur le plan social, le sommet de l’État n’a rien, absolument rien à carrer de ce qui s’est passé à Viry-Châtillon qu’il serait d’ailleurs infoutu de situer sur une carte sans utiliser Google.

Soyons clair : Le sommet de l’État a pris un bon petit déjeuner ce matin et il vous emmerde.

Eh oui, chers lecteurs, il n’y aura pas de prise de conscience. Il n’y aura pas d’action ferme, pas plus que de sanctions rapides. La justice ira son petit train-train quotidien. La justice continuera, proprement, calmement, à poursuivre avec assiduité les octogénaires courageux qui font fuir leurs cambrioleurs. La justice continuera à condamner ceux qui tenteront de remettre un peu d’ordre et de morale dans ce pays, ceux qui, après 53 cambriolages, finissent par prendre les armes. La justice sera ferme, pour le coup, avec les méchantes milices de citoyens excédés par l’absence de réponse des autorités. La justice, comme le sommet de l’État, n’a que faire des récriminations des gueux et des petites gens : ils sont solvables. Ils sont calmes. Ils sont punissables. Ils sont faciles à choper.

En vertu de quoi, je vous le garantis : ce qui s’est passé à Viry-Châtillon se reproduira, de façon plus violente, encore et encore.

Ce pays est foutu.

Source: H16free.com

32 commentaires

  • Chèvre intello

    euh, ce n’est pas une guerre civile. Pour le moment, ce sont des voyous qui font n’importe quoi pour protéger leurs petits trafics. Une guerre civile, c’est d’abord deux conceptions du patriotisme qui s’opposent par les armes à défaut d’intelligence. On en est à des milliards de kilomètres.

    • BigRobert

      Tout a fait d’accord. C’est plutôt une guerre de type révolutionnaire ethnique et religieuse qui s’annonce.
      Asymétrique avec pour but de choquer la population (état de sidération), de mettre en scène des attentats, égorgements, des prises d’otages et des enlèvements afin de faire plier les élites et d’obtenir des concessions formulées entre autre par les frères musulmans. Un chantage a la paix civile leur permettra alors de se voir remettre progressivement les clés des pouvoirs. Et au pouvoir en place de voter de nouvelles lois liberticides demandées par la population.
      Dans ce type de guerre, les forces armées auront toujours un temps de retard…

    • engel

      Dixit: « On en est à des milliards de kilomètres (de la guerre civile).

      B’heinnnn….

      Quand les aides sociales seront coupées par l’état, faute de pouvoir continuer à s’endetter au niveau international(ça va pas tarder…)
      Espérons que ces millions de « petits nouveaux et vieux assistés depuis toujours » ne rentrent pas dans le lard des « autochtones du coin », qui à leurs yeux, représentent les fils d’exploiteurs.

      Faut dire que certaines officines bien pensantes les auront bien préparer.

      …Et ceci, rendu possible par l’apathie d’une masse aveugle!

    • Gevaudan01

      Bonjours

      « euh, ce n’est pas une guerre civile. » […]  » Une guerre civile, c’est d’abord deux conceptions du patriotisme qui s’opposent par les armes à défaut d’intelligence. »

      C’est tout de même 2 conceptions de société qui s’affronte:
      L’une souhaite se réaliser par un métier épanouissant dans le cadre de service rendu pour le collectif, mais est très loin des faits puisque la réalité c’est qu’une masse non pensante prends le pas et prends ancrage par l’acte de consomation, abrutissement qui y est attaché et esclavagisme volontaire par le travail (pas le métier!).
      L’autre depuis des lustres proclame haut et fort « ni**e la France » fait l’apologie de la délinquance, du crime organisé et du grand banditisme (cf les paroles d’une grosse majorité de production rap) et souhaites voir à l’Elysé les arabes et les noirs » (parole extrait d’un titre rap). On est bien là dans une idée vangeresse de vendetta culturel et néo impérialiste contre « l’oppresseur blanc ».

      Donc oui nous somme depuis au moins 2 décennie voir 3 dans une logique de guerre civile, jusqu’a présent larvé par une forte présence de 5eme colonne et qui prenant de l’ampleur, marquant de plus en plus la territorialité d’une nouvelle société hostile et violente. Ce mouvement se sert des armes de l’adversaire (les « droits de l’homme ») et affirme une opposition de plus en plus marqué en terme de valeurs.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

    c’est cuit cuit pour nous , à tout moment maintenant cela peu dégénéré grave http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    le premier qui m’agresse si je peu rien faire je me réserve le droit de ######’# » plus tard ou un des sien faute de mieux et chaque Français de souche devra y venir sinon cuit cuit http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    petit exemple bon minable ok la racaille chance pour la France ma niqué mon vélo (roue explosé , pneu crevé , câble de frein coupé et j’en passe) juste parce que je veux pas leurs prêté donné , la société HLM COUPABLE de ma souffrance me dit ont peu rien faire . ok ils rigolent la racaille eux tout leurs vélo , trottinette ect personne ni touche , j’ai attendu 5 mois et surprise pendant la nuit plus de trottinette de vélo de ballon et autre , tout est cassé , crever ou disparu : le message est passé pas plus de preuve que moi pour mon vélo mais leurs regard en dit long http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    la loi du talion œil pour œil , et j’ajoute un dentier pour une dent . AUX ARME CITOYEN de toute façon on n’y échappera pas et il va falloir bouger vite . j’ai la chance d’avoir un garage aujourd’hui qu’ils convoitent grave car comme partout plus d’appart que de garage , mais il faut veillé : alarme , serrure de qualité et de toute façon si par malheur ma voiture crame dedans toutes les leurs sur le parking finiront mal aussi .

    ici je peu même plus laissé mon parapluie séché dehors http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    MARINE au secours , voté utile (Marine) ou voté blanc et pas bronzé style gauche ou noir pour la droite et même comme ça : CUIT CUIT .

  • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

    comment l’état racaille peut il laissé cramé des policiers SANS AUCUNE REPRÉSAILLES sur tout ces sales chien ??? comme la dit un policier je vous laissent imaginé ce que vivent les gens ordinaire .

    pour finir merci aux force de l’ordre Policier , Gendarmes et tout les autres Corps du maintient de l’ordre qui nous protègent comme ils le peuvent de toutes cette #########$

    Message modéré : tu veux faire brûler le blog ou le faire censurer?

    • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

      le blog brûler ? dur dur pour griller les serveur dans un autre pays et de plus moins grave que des Policiers .
      comment vouler vous vous battre et gagner contre la racaille de **** je mais des étoiles au lieu de t’es #### si vous avez la peur de tout ces bat### .

      et dire que allah n’est pas un dieu mais un démon ne risque pas de choquer ceux qui surveille http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • FreeMan FreeMan

        Anakin-Skywalker

        Vos propos sont vraiment limités.., vous avez vraiment détruits des biens qui ne vous appartenaient pas parce que vous avez supputé que leurs propriétaires étaient coupables mais cela aucune preuve (seulement pour des regards qui en disent long)? et seriez prêt a je vous cites « de toute façon si par malheur ma voiture crame dedans toutes les leurs sur le parking finiront mal aussi », finalement vous êtes comme ceux que vous critiquez …!

        Si tout le monde raisonnaient comme vous sur la terre, notre espèce serait en voie d’extinction…Un peu de sérieux pensez vous réellement que cela soit une conduite juste ? Vos émotions occulte votre raison, prenez du recul, relativisez, ça devient urgent !

        • Zeitgeist Zeitgeist

          Nous vivons dans un monde, où l’on devient de plus en plus des révoltés… devenons plutôt des révolutionnaires… car le révolté perd les pédales dans cette frustration de ne plus pouvoir vivre simplement dans le bonheur….et d’exister…….de voir l’avenir qu’il réserve à ses enfants….

        • engel

          Facile de juger quand on est pas dans la situation!

          Entre parenthèse, on ne ment qu’avec des mots.
          Parfois un regards, un sourire narquois en disent bien plus que de longues palabres.

          Et puis, « A chaque milieu ses codes. »

          • FreeMan FreeMan

            engel

            Certes, ceci dit le problème est que quand on juge sur un regards, un sourire narquois on est dans l’interprétation! et cela devient un réel problème quand il y a une action/réaction suite a une interprétation! c’est le genre de situation qui peu vite virer au drame et ceci uniquement pour une interprétation (juste ou non), c’est vraiment stupide..

            • Freeman, il faut vivre ou avoir vécu dans ce type d’environnement pour avoir le droit de juger. Si la police et la justice faisaient leur travail, il n’y aurait nul besoin d’agir de la sorte.
              Selon les théories, soit nous avons délégué nos pouvoirs à l’État, soit il les a confisqués, mais dans un seul but maintenir l’ordre et la paix. Quand l’État défaille, et qui nierait que ce soit le cas, le citoyen est en droit de reprendre sa liberté. C’est ce qu’à fait Anakin-Skywalker. Tout le reste relève du bisounoursisme ou d’une vision frelatée des rapports en société.

  • Jean68bis

    Dommage que « Guerilla » d’Obertone soit à 19,95€ au lieu d’un honnête 20€. Je vais attendre de le trouver d’occasion.

  • Nez

    Souvenez vous de l Ukraine, le chaos est un but pour prendre ou garder le pouvoir, surtout quand vous tirez des deux côtés et que ni la population ni la police ne se sentent plus en sécurité alors que c est vous qui avez tout fait pour que cela se passe ainsi.
    Ils essaient de faire la même chose en France, via les banlieues …
    un indice justement est l impunité des fauteurs de troubles …

  • Nez

    Une des solutions est la prise de conscience de cette instrumentalisation par la police et tous les rouages de l état, pour qu envers et contre tout ils restent dans leur rôle et qu ils n obéissent pas à ceux qui veulent mettre le chaos … n ayant pas d armes, nous savons que la violence n est pas une solution. La police elle s en sert et c est à chacun de ceux qui la maîtrisent de garder cette maîtrise et de ne pas la retourner contre les populations innocentes, même si elles sont montrées du doigt par d autres.

    • JBL1960 JBL1960

      @ Nez = Très juste ! Rappelons les « crosses en l’air » sous la Commune… C’est à cela qu’il faut appeler plutôt qu’attiser les peurs et les haines. Ce n’est que mon humble avis. Même si parfois, j’ai envie de mordre, pour autant je n’ai pas envie de tuer…

  • Pleurer c’est bien, agir c’est mieux. Si ceux qui ont le monopole de la force légitime viennent chialer dans notre giron, on est mal.
    Au moins les Prétoriens de l’époque romaine, quand ça ne leur plaisait plus renversaient l’empereur et nommaient le leur.
    Les forces de polices, sont pléthoriques et ont largement les moyens de mettre l’État au pas. Le problème c’est que nous vivons une époque de couilles molles.

    • engel

      L’empire romain c’est 1000 ans d’histoire.
      Et le plus souvent, les prétoriens faisaient « carpette »…et c’était leur rôle.
      – La preuve, l’empire à explosé sous la pression des « barbares une chance pour Rome » qui ont littéralement explosés l’empire de l’intérieur.
      – Eh oui, ils avaient donné à tour de bras la « nationalité romaine », au point que même certaines armées en furent majoritairement pourvu!
      Le résultat fut à la hauteur de la connerie du pédant prétentieux civilisé romain.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Bis-repetita ?

      • Ils auront tenu un peu plus que nous.
        D’ailleurs quand on s’intéresse de près à cette époque on s’aperçoit que l’effondrement a été relativement brutal. Certes l’Empire vivotait depuis un siècle ou deux mais les frontières tenaient et puis … plouf en à peine 70 ans il ne restait plus rien. Mais je faisais allusion à une époque antérieure, les 3 premiers siècles de notre ère quand l’Empire était (encore) puissant

        • rouletabille rouletabille

          de toute façon les régimes passent et les FLICS RESTENT .
          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • rouletabille rouletabille

            ce sont les mêmes sous Vichy et autres insanités du répertoire politique,leurs gamelles remplies comptent avant tout.
            les plus sales besognes bénéficient de la sanctification des gouvernements ,qu’ils soient Fascistes,communiste,ou sans aucunes réalités,voir le NOUNOURS à 0 % ne les dérangent PAS.
            ÊTRE CRS c’est être choisis pour son imbécilité .
            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • gnafron

    le « sommet de l’Etat » ??? y peut pas s’occuper de la France, il est déjà tellement préoccupé par Alep…

  • rhubarbe

    Dans ce véritable merdier il faut convenir que faire de l »anti-flic » à la gauchiste (ou façon racaille-voyoucratie) est une ineptie, une imbécillité ; bien qu »elle soit utilisée par les gouvernants contre les populations « tranquilles » et responsables,les forces de l’ordre seront de notre côté les jours ou il y aura de la casse.
    Les gouvernants; les élus nationaux et européens veulent notre peau écorchée alors respectons les flics et que les flics nous aident car nous sommes désormais du même bord c’est à dire contre la destruction de l’Europe par diverses gangrènes et assauts…La preuve en est ces milliers de policiers blessés,ou tués qui ne font pas les grands titres alors qu’un seul loubard amoché provoque des émeutes et des colonnes à la une des merdias.

    • MiracleBoy

      lol … c’est là où tu te trompe .. si la police était vraiment la pour faire respecter la loi , ça ferait longtemps que les problèmes auraient disparus .. c’est bête à dire mais la plupart des malheurs dans ce pays sont le fait que ces gens la sont corrompus et ont une politique de l’autruche , d’ailleurs chaque jour dans les médias nous pouvons voir avec quelle violence , quel mépris , et quel coeur ils prennent à faire leur métier tout en pensant qu’ils font le bien et avec toute une idéologie d’honneur et de patrie (lol) corrompue dans leur tête .. pour certains ceci est purement volontaire , pour d’autres ils n’en sont même pas conscients . n’oublions qui dirige la plus grande mafia de ce pays , comment ils financent la police et leurs dirigeants …comment l’insubordination est traitée dans ce genre de milieu .. tous ceux qui rêvent de justice sont vite écartés des postes importants .. ils seront trop peureux de perdre leur place et ceux qui marchent plus ou moins droit obéissent .. lol c’est bien fait quand même ^^ et si vous cherchez un peu trop loin voyez ce qu’il arrive aux enqueteurs du 13nov ..
      non l’obéissance aveugle au gouvernement n’est pas à respecter , il n’y a aucun honneur ni aucun respect à obéir à une autorité corrompue , et ça tant qu’ils auront pas compris et que toute la clique au pouvoir sera pas en prison je n’aurais pas plus de pitié pour eux qu’ils n’en ont pour moi .

        • Kool

          Je confirme les flics honnetes le diront, ils connaissent les vrais mechants, mais ne peuvent rien entreprendre…

          • rouletabille rouletabille

            Des flics HONNÊTES ??
            hahhaahahah
            Des modérés aux carrefours ,mais HONNÊTE ?
            Obéir aux ordres de n’importe quel Gouvernement en font juste des larbins ,des lâches,des soumis à la gamelle
            Faut vraiment pas être Français pour accepter cette soumis SION à ceux (peut importe)qui ,bof,voila qu’on veut me faire croire que des gens payés du service existent pour nous protéger hahahahahahahahahaahha
            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Guni

    En me baladant dans ce quartier… Sur « google street » j’ai remarqué que les visages pâles étaient flouté…
    https://www.google.fr/maps/@48.6574777,2.3760832,3a,15y,150.35h,80.86t/data=!3m6!1e1!3m4!1s_iwsbF83TUyi_9ARDxjapw!2e0!7i13312!8i6656

    Mais pas les noirs situés quelques mètres plus loin…
    https://www.google.fr/maps/@48.6573546,2.376301,3a,15y,168.04h,82.36t/data=!3m6!1e1!3m4!1siU-2jM72YhHjja66j4F9yA!2e0!7i13312!8i6656

    Google stweet view sewait’il wasiste?

  • clipart

    bonjour,

    bien-sur que nous sommes dans une guerre civile qui ne dit pas encore son nom!

    L’état d’urgence qui est là depuis 1 an, ne sert que de catalyseur contre le peuple des sans-dents
    la jungle de Calais, les manifestations qui finissent avec des casseurs antifa et des policiers en civile pour attiser la haine, tout cela est voulu par l’état

    les chrétiens contre les musulman, les noir contre les blancs, la police contre le peuple, tout est bien orchestré, la mariage pour tous en fait aussi parti

    Les attentats sous faux drapeaux, c’est exactement ce qu’il faut pour durcir les lois contre le peuple

    Les banlieues dortoirs sans aucune âme depuis des décennies et laissé à l’abandon par les élus y sont pour beaucoup

    La vente de nos industries, de nos infrastructures à des pays étrangers sont là pour casser le pays

    L’état de délabrement de nos hôpitaux, nos paysans qui se suicides, la mal bouffe, les médocs qui ne guérissent plus et tant d’autres sujets tous plus insidieux les uns que les autres ne sont que pour gouverner par le chaos comme l’a démontré le livre de Lucien Cerise

    Depuis mai 68, c’est la CIA qui est à l’origine de ces émeutes

    Demain, qu’en sera t’il?

    Il reste une étape ultime à franchir, c’est la loi martiale qui sera instaurée peut être juste en les 2 tours de la présidentielle 2017
    N’oubliez pas que nous faisons malheureusement partie de l’OTAN, que si les gendarme, la police et l’armée décident de créer un coup d’état pour le peuple, ce sera l’Otan qui interviendra en France et nous subirons la même chose que subit aujourd’hui la Syrie

    Ce n’est pas gagné, l’avenir nous le dira, mais on est très mal barré pour le moment