Le Sénat a une idée pour faire baisser le chômage : moins compter les chômeurs !

Ha non ce n’est pas de l’humour… ils sont très sérieux même, ils n’ont pas trouvé d’idée plus intelligente pour réduire le chômage dans le pays que de « moins compter les chômeurs », ce qui ferait passer le nom de 6,275 millions à 4,3 millions de chômeurs. Et dire qu’ils sont payés pour cela……

Cela ressemble à du blog_chomage_hausseIonesco. Les politiques pour lutter contre le chômage ont échoué. Les sénateurs, droite et gauche confondus, proposent un remède : changer la méthode comptable des demandeurs d’emploi.

Les chiffres du chômage ne sont pas bons. Aussi pour remédier à cette situation, les sénateurs, droite et gauche unies, n’ont rien trouvé de mieux que de rendre public un rapport dans lequel ils préconisent de changer la méthode comptable des demandeurs d’emploi.

On voit bien l’intérêt d’une telle démarche : l’adoption d’un nouveau système permettrait d’en faire baisser le nombre de manière significative.

« Les chiffres (de Pôle Emploi) sont sincères, a cependant déclaré mardi le sénateur Philippe Dallier (Seine-Saint-Denis, Les Républicains), affirmant que les « soupçons de manipulation ne sont pas justifiés ». « Mais nous proposons de changer la manière de communiquer sur ces chiffres ».

Magique !

Le but de l’opération n’est plus seulement de se fonder sur ceux donnés par Pôle Emploi qui, chaque mois, comptabilise les nouveaux inscrits sur ses listes, mais de faire appel à l’Institut national de la Statistique et des études économiques (Insee) qui, tous les trimestres, publie des chiffres basés sur un sondage, établi selon un taux en vigueur au Bureau international du travail (BIT).
Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l’Obs

L’échantillonnage trimestriel de l’Insee revient à 20 millions d’euros et une enquête mensuelle entraînerait un coût supplémentaire que le Sénat n’est pas en mesure d’évaluer.

Il y a actuellement 6,275 millions de chômeurs toutes catégories confondues – entre ceux de la catégorie A concernant les personnes sans aucun emploi à ceux de la catégorie E bénéficiaires de contrats aidés, en passant par ceux de la catégorie B ayant travaillé au moins 78 heures dans le mois.

Une nouvelle « méthodologie » permettrait de faire revenir le nombre de 4,3 millions. Comme par un coup de baguette magique.

Suite sur Tempsreel.nouvelobs.com

 

2 commentaires

  • Meme la façon de se foutre de notre gueule change. Ils n’ont meme pas peur de nous le dire a l’avance. « On va vous mentir, et vous allez nous croire ».

  • Bellerophon

    « Les chiffres (de Pôle Emploi) sont sincères »
    lol:
    [Avertissement : cf. onglet lisez-moi
    Les chiffres présentés ci-dessous pour un mois M donné correspondent au nombre mensuel moyen d’entrées sur les mois M, M-1 et M-2.]
    pour apprécier l’humour nous allons forcer le trait
    en M (Août) = 300
    en M-1 (Juillet) = 200
    en M-2 (Juin) = 100
    Vous pouvez afficher pour Août ((100+200+300)/3)= 200
    Le vilain 300 du Mois d’Août devient un présentable 200
    apparemment cela ne concerne que « Entrées en catégories A, B, C par motif » et « Sorties de catégories A, B, C par motif »