Le général Piquemal radié des cadres de l’armée

Nos politiques n’ont pas encore compris à quel point le terrain était délicat… On ne s’attaque pas à l’armée ni à ses hommes indéfiniment sans qu’il y ait un retour de bâton, et la radiation du Général Piquemal risque de rester en travers de quelques gorges…
piquem10

Le général de corps d’armée Christian Piquemal, qui avait participé à une manifestation non autorisée contre la politique migratoire à Calais le 6 février dernier, est, selon nos informations, radié des cadres. Cette mesure disciplinaire très forte intervient comme une surprise, cinq mois après sa comparution devant le tribunal de Boulogne-sur-mer, d’autant que l’institution judiciaire l’avait finalement relaxé le 26 mai. Source: Le Figaro

15 commentaires

  • Il perd son quart de place sur la SNCF, ce n’est pas le bout du monde. J’espère qu’il a la possibilité de faire appel de cette décision inique.
    Si je peux me permettre une analyse sommaire sur le sujet, le général a eu tort de faire repentance après son arrestation en essayant de se justifier et de se démarquer de « l’extrême droite » – je mets des guillemets parce qu’en France aujourd’hui tout ce qui est à droite du centre gauche est qualifié d’extrême droite . A posteriori, on voit que cela ne lui aura servi à rien et au contraire lui a nui auprès des « résistants »

  • ROSSEL

    Le général Picquemal, ex-inspecteur de la Légion Etrangère, ne suscite pas ma compassion. Ses lamentables reptations chez Fogiel pour tenter d’écarter de sa personne tout soupçon de racisme en chargeant Pegida et les Identitaires étaient répugnantes. Encore un poireau (terme d’argot militaire pour désigner un général) effrayé de son audace passagère et incapable d’assumer ses actes. Avec de tels centurions,nos gouvernements peuvent dormir tranquilles.Il y a trois ans, au Mali, un malheureux légionnaires avait suscité une feinte indignation chez les journalopes en arborant un foulard tête de mort. Les pucelles effarouchées furent probablement soulagées lorsque l’immonde fut viré de l’armée au mépris de la tradition légionnaire qui veut que l’on couvre ses subordonnés. Ce malheureux simple caporal s’est depuis suicidé.Je n’ai pas souvenir que le général Picquemal se soit distingué à l’époque en le défendant.

  • « et encore » effectivement, depuis 1960 l’armée est formatée, les généraux sont cooptés, j’affirmerais, sans preuve, que la plupart doivent être francs maçons, leur promotion doit plus aux loges et aux soutiens politiques et au fait qu’on sait que ce sont de bons toutous qui ne feront pas de vagues qu’à leur véritable valeur militaire ou personnelle . Finie l’époque des Bigeard ou même des Massu ayant fait le coup de feu.
    Là on a le florilège des officiers d’état-major, diplômés de l’école de guerre, ayant une carrière tirée au cordeau, sous laquelle on a soigneusement ôté tout obstacle.
    Je me souviens d’un Lieutenant de Vaisseau connu dans les années 70 dont tout le monde disait qu’il serait Chef d’Etat-Major de la Marine. Il l’a effectivement été, bien qu’ayant raté l’entrée à l’École de Guerre. Si ça n’est pas de la prédestination qu’est-ce que c’est ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    Inutile d’attendre quoi que ce soit d’eux.

  • rouletabille rouletabille

    QUEL PLOUC ce général
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif