« Si on avait été sans-papiers, on aurait été logés tout de suite, malheureusement on a des papiers… » (vidéo)

C’est la petite histoire tragique du jour, celle d’une famille sans-domicile fixe qui depuis 2 mois vit sous deux tentes simplement par ce qu’il n’y a aucun logement de disponible pour eux. Le pire vient peut-être même des explications qui leur ont été données, comme quoi s’ils avaient été sans-papiers, ils auraient eu un hébergement…

Que nos politiques veuillent absolument aider les migrants est une chose, mais il y en a qui sont sur place depuis des décennies qui ont également besoin d’aide!!!

sdf-la-javieSource de l’image: Capture de la vidéo

Une famille sans domicile fixe vit au bord de la route à La Javie à côté de Digne-les-Bains. Cela fait 2 mois qu’ils sont dans cette situation précaire et que personne ne semble se soucier de leur sort, excepté Frédéric Abadie et sa femme qui nous ont alertés et cherchent de l’aide auprès des villageois. Nous somme allés à la rencontre de cette famille soudée dans la détresse.


Alpes-de-Haute-Provence : Une famille sans… par dicitv31

Source: Dici.fr

 

 

28 commentaires

  • Et en plus on leur pique la voiture de peur qu’ils ne s’en servent ! Piètre abri mais au moins ils étaient au sec.
    De plus en plus on entend: vous êtes Français, vous n’avez droit à rien ! Même les assistantes sociales, ceux qui gèrent divers dossiers, ne se cachent pas, sans pour autant le dire ouvertement. Bien sûr, parce que nous savons que dire la vérité peut coûter cher !!
    Triste France ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • lumpenproletariat

    A mais non !!!
    Là c’est pas pareil dans ce cas là !!!!

    Eux c’est ce qu’on appelle des cas sociaux, des gens à problème, des feignasses, des loosers, des « qui-en font trop », des « qui veulent pas s’en sortir », des « il me parle tout le temps de ses problèmes » etc…

    Si tu vivais dans un pays avec des gens qui ont un cerveau, pas là où on préfère laisser crever un membre de sa famille pour se payer une Super Nintendo et où on a le jugement facile, alors là aussi tu aurais été relogé.

  • engel

    Jusque où allons nous accepter toutes ces humiliations et injustices!

    Oui,…. jusque où ???

    • lumpenproletariat

      Bouah ce n’est pas un phénomène nouveau tout ça…
      Je me souviens que lorsque j’avais été pour la premiére fois de ma vie à Paris en 1996, j’avais été pris littéralement aux tripes devant le nombre inouïe de SDF et autres tapeurs de manche et apparemment cela n’empêchait personne de dormir sur les deux oreilles. Je suis d’autant plus écœuré de voir avec quelle facilité aujourd’hui nos politiciens suceurs de ploutocrates réquisitionnent des centres de vacances, châteaux etc… et versent des millions pour ouvrir des centres d’hébergement pour accueillir les futurs esclaves fossoyeurs du SMIC réfugiés des guerres et autres chaos impériaux.
      Allez je vous laisse c’est l’heure des chiffres et des lettres, super l’épisode des feux de l’amour aujourd’hui sinon, et ce soir j’ai un pokemon à attraper, faut bien s’insérer les gars….http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      Allez rien de tel qu’un bon morceau de zik pour remonter le moral
      http://www.youtube.com/watch?v=jw5d_W-JPP4

  • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

    Ces gens sont dans la mouise on ne peut le nier, je compatis.
    Sur ce, rejeter la cause de leurs infortunes sur les migrants est dégueulasse.
    Une argumentaire classique, fascisante et fallacieuce de trou-du-cul sans cervelles.
    Allez donc voir à la jungle de Calais ou dans les bidonvilles de Paname… C’est mieux peut être ?
    Force est de constater aussi que l’accueil que l’on réserve aux migrants est absolument indigne d’un pays civilisé.
    Certes ces infortunés sont « français », mais je suis tenter de vous demander: au nom de quel sacro-saint principe devrions nous les aider eux au détriment des autres ? La race, la religion, la couleur des yeux, la nationalité ? Foutaises ! Ce raisonnement serait absurde.
    Un homme est un homme, point.
    Et en tant que tel son droit naturel de vivre dignement sur la terre ou bon lui semble doit être respecté.
    Si il y a des personnes à blâmer, ce sont les proprios, les accapareurs, les rupins… .
    Car de l’argent, il y en a, il suffit de le prendre là ou il est !
    Ce sont là tous ces enfoirés de possédants, parasites et vaniteux, qui écrasent les peuples du haut de leurs positions privilégiées qui doivent être chassés à coup de pierres, pendus et dépossédés.
    Afin que justice se fasse.

    • Le veilleur

      Tu n’as pas tort, tout le monde devrait pouvoir vivre dans la dignité, avoir un toit, de quoi manger et se chauffer.

      L’argent est bien quelque part mais hélas, il n’appartient pas aux plus pauvres et en attendant ont fait comment tout en sachant que le gouvernement ne va rien faire pour réquisitionner les maisons vides et l’argent qui dort alors que cet argent pourrait aider les plus démunis.

      Il ne sert à rien de hurler à l’injustice, les fait sont là, en espérant qu’après cette annonce ces gens trouveront une solution auprès de ceux qui peuvent leur proposer un appartement à un prix raisonnable.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Tout cela est triste et vrai !
    Il y a 6 ans je me suis cassé deux vertèbres. Demandant de l’aide auprès d’une assistante sociale je me suis entendu dire « votre retraite est insuffisante vous n’avez droit à rien !  » et comme j’étais abasourdie elle a ajouté  » ah Madame ! si seulement vous étiez née de l’autre côté de la mer vous auriez tout et le reste » !
    Il y a trois semaines j’ai fait une mauvaise chute chez moi, rien de cassé mais déchirures musculaires et beaucoup de souffrance, incapable de remuer ma carcasse. encore un appel non seulement à une AS mais à différents organismes « d’aide à la personne » mêmes réponses. Ou alors, il fallait faire une demande en bonne et due forme auprès du département ( je ne sais plus où) sans vraiment être sûre d’un résultat positif, qui serait arrivé quand je n’en aurais plus eu besoin, mais le remboursement des sommes qui m’auraient été avancées aurait eu lieu soit sur ma succession, soit mes enfants auraient eu à payer de leur poche au cas où je ne laisserais rien !
    Je crois que je vais passer la Méditerranée et que je vais me faire naturaliser dans d’autres pays, vous voyez lesquels !

    • Nall Dine Oumouk qu’ils sont !

      Akasha.

      • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

        Vaste blague que tout cela. Vous voulez que l’on s’apitoie sur votre sort ?
        Si vos revenus sont suffisants, je trouve cela normal et raisonnable que l’on ne vous prenne pas en charge socialement.
        Prétendre que les « immigrés » auraient plus d’avantages sociaux que les français de souche est une gaberie infâme. Ce n’est bien évidement pas le cas !

  • rouletabille rouletabille

    C’est maintenant qu’on se rend seulement compte de NOTRE misère ?(j’ai vus la vidéo).
    Ce GVT nous tue ,ce GVT ne représente pas les Français ,d’ailleurs c’est PAS UN GVT c’edst une succursale du Sionisme.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Maverick Maverick

    J’ai l’esprit mal touné, j’ai compris « Paul Bobard » … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • rouletabille rouletabille

      C’est limite hahah.
      C’est curieux que ceux qui sont sans papiers laissent leurs cartes d’identités sur les lieux d’attentats comme le 11/9,bataclan,Charlie hebdo etc.
      Les Français qui squattent les résidences des migrants doivent etre poursuivis par la justice ,les migrants sont partout chez eux en France.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Musashi Musashi

    Oui mais voilà …. ils ont acheté une tente …. fallait acheter des gilets de sauvetage orange . http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • verisheep

    Avec ou sans papiers, ils n’auraient pas été logés tout de suite. Il faudrait arrêter vos délires 5 minutes, il y a dix ans de ça je campais en plein hiver sur les bords de la Vilaine… Ma bouteille de flotte gelait pendant la nuit. Il n’y avait pas de « crise des migrants » à l’époque..

    On a toujours laissé crever les sdf, les réfugiés n’y sont pour rien.
    Pour ce genre de connerie il y a jeanmarcmorandini.com, cet article me rappelle celui sur le couple de la Rochelle avec son enfant en bas-âge, que vous aviez complaisamment relayé…
    Et qui s’ est avéré n’être qu’un mytho pour apprentis fachos influençables.

    Vous valez mieux que ça malgré votre recent rachat…

    • Ah tiens qui voilà, ça fait longtemps ! Tu vas bien Verisheep ?

      Akasha.

    • engel

      Tu exagères un max, mais c’est bien dans l’air du temps…(pour faire pleurer les bobos influençableshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif).

      En France jusqu’il y a peu seuls les marginaux, qui refusaient les foyers d’accueils, mouraient de froid.

      Ceci dit.
      Il était plus que normal, pour un (vrai pur)marginal, de ne pas fréquenter ces lieux de perdition.
      …Où, violence, vol, bassesses humaines se concentrent pour vous tirer encore plus vers le bas.
      Lieux encore moins fréquentable si vous veniez de toucher votre RSA et que vous n’aimiez pas les coups de couteaux, en autres…!

      Ps: C’est quoi ton allégation de rachat des M.E ???

  • C’est vrai, on a toujours, plus ou moins, laissé crever les sdf. Mais il n’y avait pas de comparaison avant la venue des émigrés. Il ne s’agit pas là encore de fustiger ces derniers. Bien sûr, il y a la Jungle. Mais certains sont aussi logés dans des châteaux… Pas si mal quand même. Envers et malgré toutes leurs difficultés, bien sûr. Va-t-on mesurer les taux de galère des uns et des autres ? Ce serait absurde.

    Mais pour moi, commencer par s’occuper de ceux qui sont en France avant ceux qui sont derniers arrivants, – et qu’on a fait venir volontairement, ne l’oublions pas – ce serait logique. Une fois tout le monde – on peut rêver – logés, on voit s’il reste des places et quoi faire. Juste une question d’organisation, non ?

  • mrc4315

    Nous habitons en auvergne, en haute loire pour mieux situer.
    Ici les maisons tombent en ruine ou sont laissées à l’abandon. Ma femme appelle l’auvergne le « cimetière de maisons »…
    Aucun politique, de gauche ou de droite ne lève son petit doigt pour réhabiliter ces maisons, pour y accueillir des gens SDF…
    En revanche et je suis désolé, même si c’est facile à dire, c’est la vérité, des communes accueillent des migrants. Eh oui…ceux là rapportent de l’argent…
    Alors n’en déplaisent aux bien pensant, il y a une vérité, même si celle-ci dérange.