Espoir…Bientôt un moyen de stocker l’énergie photovoltaïque pour la planète sans batteries

Décroissance, autonomie, envie de consommer plus vert ou simple envie de réduire les dépenses, l’énergie photovoltaïque est une solution intéressante qui malheureusement souffre d’un gros souci, le stockage qui doit se faire sur batteries, sachant que celles-ci ont une durée de vie limitée, et que ce type de stockage n’est ni écologique, ni réellement économique.

Pourtant, une solution est en train de voir le jour, stocker l’énergie grâce au béton, et aussi incroyable que cela puisse paraître, le concept est non seulement abordable, mais également très prometteur. Suivant l’intervenant de la vidéo qui s’est expliqué sur le sujet durant le salon TedX de Paris en Octobre 2015, cela pourrait signifier la fin du nucléaire, et de nombreuses autres formes de productions d’énergie, que du bonheur!

En espérant que cela puisse être mis à disposition du public le plus vite possible…

11 commentaires

  • blackout

    Il y a un d’autres moyens de stocker l’énergie en la transformant.
    En faisant une électrolyse de l’eau on obtient de l’hydrogène qui est un carburant qu’on peut stocker pour utiliser plus tard.
    C’est du concret, un exemple parmi tant d’autre:
    http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/2014/05/30/stocker-de-l-energie-photovoltaique-l-hydrogene-l-ambitieux-projet-myrte-487719.html

    Mais pour que ça voit le jour, il faut laisser tomber certaines mentalités ,et ça, c’est pas une mince affairehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Ecomotard

    « Trop commercial pour être honnête ».

    1) Le stockage inertiel est en général limité de 1 à 2 h
    2) Rendement de 80 à 85 % si le stockage est de courte durée
    3) Le coût du béton fibré et précontraint + équilibrage plus difficile ne doit être si loin de celui de l’acier
    4) Le coût du volant inertiel n’est qu’une partie du coup final
    Le stockage inertiel n’a rien de nouveau et techniquement rien a vraiment changer depuis 70 ans.
    Un peu de lecture :
    http://www.8-e.fr/2014/02/volants-dinertie.html
    Voir les commentaires techniques : https://pulse.edf.com/fr/voss-volant-de-stockage-solaire

    Je suis beaucoup plus enthousiaste avec les futures batteries Zinc-air puis Aluminium-air.
    Concernant la Zinc – air :
    – « 400 Wh/kg, soit 2.5 fois plus que le lithium-ion »
    – « profondeur de décharge peut atteindre 95% »
    – « durée de vie garantie de 30 ans »
    – « 10000 cycles (10 x plus que les lithium-ion!) »
    Et cerise sur le gâteau : « peu chère comparativement au lithium-ion (facteur 3) »
    http://blog.erios.org/index.php?post/2015/03/05/La-batterie-Zinc/Air

    • Pinpin

      Tres interressant ecomotar, excellent article… Zinc/air…A suivre…

      Ici les batteries sont un GROS probleme… Le soleil est tellement fort, qu’apres un parking plein soleil, j’ai trouver une bouteille d’eau (sur tableau de bord), qui commençait une ebullition !!!! Les batteries débordent tres régulierement et deviennent vite irrechargeable !!!

      A chaque climat ses avantages…lol

      Merci, que ta journée soit douce…

    • philippeflorin

      Oui et surtout la deuxième solution avec les batteries, c’est que commercialement c’est plus intéressant… pour les lobbies… c’est là tout l’histoire du monde…

    • thorgari

      Oui, rien de nouveau sous le soleil, à part peu être l’idée de mettre de béton comme masse inertielle, bien que je doute de la résistance aux vibrations du béton. Faut bien que nos universitaires rendent leur école attrayantes aux yeux des profanes. ;-) Il est possible de stocker suffisamment d’énergie dans un volant bien dimensionné. Encore faut-il que l’enceinte de rotation soit bien arrimée au sol (là oui besoin de béton) pour éviter qu’elle ne s’envole, et capable de retenir un volant qui s’emballe (un volant mal équilibré peut se mettre à vibrer à sa fréquence de résonance, et là attention les dégâts). De plus, il faut que l’enceinte soit sous vide d’air afin d’éviter les pertes, que les paliers soient bien adaptés à la masse et la vitesse de rotation (là on arrive sur des paliers à coussins d’huile). Disons que le prix du béton dans le volant est dérisoire face au reste de la construction. Ces volant à inertie existent déjà et servent à restituer beaucoup d’énergie sur une courte période. Bien construits, ils pourraient fournir peu d’énergie sur une moyenne période.

  • clegiru

    Le stockage sous forme de calories dans les centrales thermiques solaires à sel fondu ou fluide caloporteur n’est pas une mauvaise solution.
    Plus simple mais plus limité en type d’usage : le classique chauffe-eau solaire permet déjà d’économiser environ 20-40 % de sa facture d’électricité.

    • gneu

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      ça fait un moment que je martèle cette information.
      SOLAIRE THERMIQUE A CONCENTRATION avec stockage dans cuves à sel fondu + désalinisation de l’eau de mer en prime… BREF : L’EAU ET L’ELECTRICITE QUASI GRATUITE
      Coût ridicule par rapport au photovoltaïque.