Le gouvernement pille les ménages pour servir le capital

Nous payons, encore et toujours pour financer un pays en faillite et des élus dont beaucoup ont un casier judiciaire… Et si les prélèvements ont augmenté ces dernières années, dites-vous bien que cela n’est pas terminé, les 10 prochaines années s’annoncent encore plus taxées, puisqu’il va falloir payer le démantèlement des centrales nucléaires: « Nucléaire Français : la bombe fiscale des 10 prochaines années« . Peut-être un jour vivrons-nous dans un système plus juste, mais pour l’instant, rien n’est garanti…

business-taxes

C’est une députée socialiste qui l’explique. Selon Valérie Rabault, depuis l’élection de François Hollande à l’Elysée la contribution de l’impôt des ménages au Produit Intérieur Brut (PIB) a augmenté de 1,3 point et celui des entreprises à diminué de 0,3 points. Le vote de la loi El Khomri contre la quelle se déroule aujourd’hui une journée d’action aggraverait encore cette injustice.

Pour dire les choses simplement les ménages paient de plus en plus d’impôts directs et indirects tandis que les entreprises en paient de moins en moins.

Comme si cela ne suffisait pas, l’épargne populaire des ménages est de moins en moins rémunérée tandis que les prêts accordés aux grandes entreprises, aux banques, aux spéculateurs de tout poil et aux Etats via la politique monétaire des grandes institutions comme la FED aux Etats Unis et la Banque centrale européenne (BCE) ne coûtent pratiquement rien. Il arrive même que l’on paie les emprunteurs pour s’endetter afin de placer les sommes disponibles après avoir fait tourner la planche à billets, notamment en Europe .

Valérie Rabault est députée socialiste du Tarn-et-Garonne et rapporteure du budget. Elle a dans le cadre de son travail parlementaire comparé la contribution des impôts payés par les ménages et ceux payés par les entreprises en comparant l’évolution de leur apport respectif au Produit intérieur brut du pays, tous prélèvements confondus. Cela va de l’impôt sur le revenu à la TVA en passant par quelques autres prélèvements. L’argent prélevé sur les ménages est passé de 22,9% du PIB en 2007 à 25,5% en 2015. Il était de 24,2% en 2012, année de fin de mandat de Nicolas Sarkozy relayé en mai par François Hollande. Puis les prélèvements des années Hollande on t continué d’augmenter : 24,7% en 2013 et 25,1% en 2014.
Pour les entreprises on en était à 18,7% du PIB prélevé en 2007 via l’imposition. En 2012 la contribution des entreprises au PIB par l’impôt était de 18,9%. Il a atteint 19,3% en 2013 avant d’amorcer sa descente en 2014 avec un taux de prélèvement à 19,1%. Il est tombé à 18,6% en 2015. Selon les calculs de Valérie Rabault, l’augmentation des impôts payés par les ménages a été de 110 milliards d’euros entre 2007 et 2015. Mais elle n’a été que de 46 milliards pour les entreprises entre ces deux dates. Suite sur l’Humanite.fr

 

4 commentaires

  • dubois20

    TAXE

    Salut mec
    Ca va? Tu vas bien?
    On se présente,
    Mais non, tu nous connais.
    On est là pour te pomper,
    T’imposer sans répit et sans repos.
    Pour te sucer ton flouze,
    Ton oseille, ton pognon,
    Ton pèze, ton fric,
    Ton blé, tes économies, tes sous,
    Ton salaire, tes bénéfs,
    Tes bas de laine,
    Tout ce qui traîne.
    C’que tu as sué de ton front,
    On te le sucera jusqu’au fond!

    On est là partout,
    Même quand tu joues au fripou
    On est là partout!
    Le loto, c’est nous.
    Le Bingo, c’est nous.
    Le tiercé, le quarté, le quinté,
    C’est encore nous!
    Le quinté plus, on te resuce.

    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…

    T’as pensé à payer ta…
    Taxe foncière, taxe immobilière,
    Taxe professionnelle, taxe sur le personnel,
    Taxe d’apprentissage, taxe si t’es pas sage,
    Taxe sur tout c’qui bouge,
    Sur les clopes et sur ton rouge
    Sur tes cachets d’aspirine,
    Sur ta vodka et sur ton gin
    Ah! Ah!…
    Majorations relevées,
    Vignettes et timbres fiscaux,
    Carte grise et assurance auto.
    Droit d’immatriculation, PV…
    Crache! Crache!
    Essence, péage, héritage,
    Partage, mariage, concubinage…
    On est là à tous les étages!

    Nous sommes Urssaf, Cancras et Carbalas,
    Qui que tu sois, quoi que tu fasses,
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes.
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…
    Je t’offre un pot?
    Eh oui, impÃ’ts
    ImpÃ’ts fiscaux, impÃ’ts locaux,
    ImpÃ’ts directs et impÃ’ts indirects,
    ImpÃ’ts foncier, impÃ’ts rentier,
    ImpÃ’ts sur les grandes fortunes
    ImpÃ’ts même si t’as pas d’thune

    ImpÃ’ts sécheresse, impÃ’ts richesse
    ImpÃ’ts nouveaux, impÃ’ts rétro
    ImpÃ’ts recto, impÃ’ts verso
    ImpÃ’ts sur les revenus
    ImpÃ’ts sur les revenants!

    Nous sommes Urssaf, Cancras et Carbalas,
    Qui que tu sois, quoi que tu fasses,
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes.
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…

    Et ta déclaration?
    Tu sais ce que ça veut dire I.F.A?
    ImpÃ’t Forfaitaire Annuel,
    C’est moi qui l’ai inventé,
    Cotisation complémentaire de 0, 1%,
    Contibution sociale de solidarité,
    Attends, attends, attends
    C’est pas fini:
    Majorations, relevés,
    Charges sociales et plus value
    Cotisation pré-retraite,
    Cotisation post-retraite
    T’as pensé à payer ta
    Taxe foncière, taxe immobilière,
    Taxe professionnelle, taxe sur le personnel,
    On est là pour te pomper,
    T’imposer sans répit et sans repos.
    Pour te sucer ton flouze,
    Ton oseille, ton pognon,
    Ton pèze, ton fric,
    Ton blé, tes biftons, tes rond,
    Tes actions, tes SICAV,
    Ton liquide, Tes pourliches,
    Ton salaire, tes bénéfs,
    Tes magots, tes lingots,
    Tes napos, tes bas de laine,
    Tout ce qui traîne.
    C’que tu as sué de ton front,
    On te le sucera jusqu’au fond!

    Nous sommes Urssaf, Cancras et Carbalas,
    Qui que tu sois, quoi que tu fasses,
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes.
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…

    Nous sommes Urssaf, Cancras et Carbalas,
    Qui que tu sois, quoi que tu fasses,
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes.
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…

    Salut, T.V.A bien?

    Nous sommes Urssaf, Cancras et Carbalas,
    Qui que tu sois, quoi que tu fasses,
    Faut qu’tu craches, faut qu’tu payes.
    Pas possible que t’en réchappes,
    Nous sommes les frères qui rapent tout…

    Nous comprenons votre douleur,
    C’est une triste disparition.
    Mais dans votre malheur,
    N’oubliez pas de règler
    Vos droits de succession…

    Ah! Ah! Ah! Ah! Ah!

  • Mouais

    Encore un article orienté de cette épave journalistique qu’est l’humanité. Ils oublient de dire que leur survie ne tient qu’aux subventions de l’état donc l’impôt. Donc, encore et toujours la faute de ces salauds de patrons qui ne payent pas assez d’impôt. Bonne idée d’augmenter massivement les taxes sur les entreprises, comme si elles ne seront pas répercutées sur les prix. Ce n’est pas la vache qui paie les taxes sur le lait !

  • Bellerophon

    En plus ils sont payés pour le faire

    Évolution en % de l’IR de 2004 à 2013

    Nous aussi on peut trouver des solutions

Laisser un commentaire