Destitution de François Hollande pour « Haute trahison » ? (Citoyens Debout) – independenza webtv ©

Tous droits réservés : independenza webtv © – Paris (France), jeudi 14 juillet 2016. Le collectif Citoyens Debout de Sylvain Baron & Sylvain Nisole s’est mobilisé devant BFMTV, France Télévisions, et la maison de la Radio pour appeler à la destitution de François Hollande pour « Haute trahison », à la sortie de la France de l’Union européenne et de l’OTAN. Par ailleurs, Wilson Pinto était présent avec son collectif (La Citadelle) pour soutenir ce mouvement.
Un reportage d’independenza webtv.
Durée : 25 minutes.

contact : independenzatv@gmail.com
www.facebook.com/independenza.webtv
www.youtube.com/user/independenzawebtv
https://twitter.com/independenzatv

13 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Pige pas.
    Pourquoi destituer une baudruche ?
    Il n’y est pour RIEN.
    Destituez les créateurs de Papiers Q qui alimentent le terrorisme et sont à l’origine des Sarko et autres maladies.
    C’est le financement de ces gens du Président aux djihadiste qu’il faut destituer,suivez mon regard
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Anatole

    Pour le symbole.
    Cette grosse nouille bredouillante n’est « of course » pas pour grand chose dans l’actualité décidée par les vrais puissants, mais c’est « quand mêêêêême » (selon l’expression consacrée) le Président de notre république.
    Le foutre dehors lui et ses sbires serait un grand bol d’air pur, avant de se retrousser les manches et de s’attaquer au problème de fond.

  • Bonjour LME,
    Un proces est important pour pls raisons, entre autres ;
    1) devoiler les preuves du crime
    2) attribuer les responsabilités
    3) ouvrir ( ou tenter d’ ) les consciences des auteurs et des citoyens
    4) exercer la justice
    5) faire la publicite de l’affaire jugee et de son traitement

    Il est important qu’un jour ces hollandouilles et Cie comprennent qu’ils sont dans l’erreur et qu’ils doivent payer pour leurs crimes. Ils sont qd meme aux manettes …merde. Qu’ils assument toutes leurs responsabilités !

  • sichri

    Tout à fait d’accord !

    Même si ce ne sont pas eux qui tirent les ficelles, ils sont le grelot qui tinte au bout de la ficelle.

    Ils sont la courroie de transmission qui permet aux donneurs d’ordre de rester dans l’ombre !

    Donc leur complicité est totale et pour cela ils doivent être condamnés, et pas que hollande, le gouvernement et les élus qui appuient ce gouvernement.

  • — Article 68 de la Constitution

    « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.

    La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l’autre qui se prononce dans les quinze jours.

    La Haute Cour est présidée par le président de l’Assemblée nationale. Elle statue dans un délai d’un mois, à bulletins secrets, sur la destitution. Sa décision est d’effet immédiat.

    Les décisions prises en application du présent article le sont à la majorité des deux tiers des membres composant l’assemblée concernée ou la Haute Cour. Toute délégation de vote est interdite. Seuls sont recensés les votes favorables à la proposition de réunion de la Haute Cour ou à la destitution.

    Une loi organique fixe les conditions d’application du présent article. »

    Cet article, comme l’article 67, a été profondément remanié lors de la révision constitutionnelle du 23 février 2007.

    Après qu’aucun projet ou proposition de loi organique n’ait été présenté devant le Parlement trois ans après la promulgation de la révision constitutionnelle, une proposition de loi portant application de l’article 68 de la Constitution a été examinée le 14 janvier 2010 par le Sénat, qui ne l’a pas adoptée. Cette proposition a ensuite été amendée et adoptée en première lecture par le Sénat le 15 novembre 20112.

    Le 24 janvier 2012 a été adopté par l’Assemblée nationale en première lecture, et déposé au Sénat, un projet de loi organique portant application de l’article 68. L’article 1er précise que « La décision de réunir la Haute Cour résulte de l’adoption d’une proposition de résolution par les deux assemblées du Parlement, dans les conditions fixées par l’article 68 de la Constitution » et que « La proposition de résolution est motivée. Elle justifie des motifs susceptibles de caractériser un manquement au sens du premier alinéa de l’article 68 de la Constitution. Elle est signée par au moins un dixième des membres de l’assemblée devant laquelle elle est déposée. »

    Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Article_68_de_la_Constitution_de_la_Cinqui%C3%A8me_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

  • Graine de piaf

    Bon rappel, merci Biquette !