Loi travail à Paris: 58 interpellations, 29 membres des forces de l’ordre et 11 manifestants blessés, la façade d’un hôpital pour enfants saccagé!

Les dégâts se multiplient entre les radicaux islamique, les radicaux footballistiques et les casseurs en général, la situation est actuellement de plus en plus chaotique, en clair, c’est le bordel. La manifestation à Paris a vu se multiplier les incidents et les blessés, et intolérable, un hôpital pour enfants a été pris pour cible! Contester en défilant est une chose, même si ce n’est pas la meilleure méthode, vouloir se battre contre ce gouvernement et même le renverser est acceptable voire normal, mais s’en prendre à un hôpital pour enfants, quelle lâcheté!!!

Ck6_7qvWYAQM7Xo

Lors de la mobilisation contre la loi travail, des casseurs ont jeté des projectiles, brisé 15 vitres et tagué une façade de cet hôpital spécialisé dans les soins des enfants malades. Sur les réseaux sociaux, citoyens et responsables politiques laissent éclater leur colère et l’AP-HP porte plainte.

Cette nouvelle journée de manifestation contre la loi travail a rapidement pris un tour violent. Des casseurs étaient venus en découdre avec les forces de l’ordre qui ont répliqué avec des bombes lacrymogènes et des canons à eau.

Des scènes de guérillas urbaines ont ainsi éclaté dans la capitale mais au-delà des violences contre les policiers et la destruction de matériels, c’est la dégradation de l’hôpital Necker qui a cristallisé la colère des Français. Près de la station Duroc, des baies vitrées du ministère des Outre-Mer et celles de cet établissement ont en effet été brisées.

Or cet hôpital est spécialisé dans la prise en charge des enfants malades. Les casseurs ont pourtant jeté des projectiles sur sa façade, brisé 15 baies vitrées et même inscrits des slogans. Sur une vitrine, on pouvait lire: «Ne travaillez jamais!», preuve que les casseurs n’ignoraient pas la nature de cet établissement.

Source et suite sur Lefigaro.fr

16 commentaires

  • verisheep

    Un hôpital pour enfant ciblé? « Intolérable », comme tu dis!
    Mais surtout surprenant, les black blocs s’attaquent habituellement aux symboles du capitalisme: banques, assurances,…

    Pas aux hôpitaux pour enfants. Par contre des cognes en civil, pour obtenir le soutien de la masse bêlante, ça n’aurait rien de surprenant!

    C’est d’autant plus troublant qu’on nous dit:
    « Consternés, les manifestants constatent les dégâts et incriminent la police qui «laisse faire» : «Mais pourquoi les flics n’ont pas empêché ça ?» demande une femme. »
    http://www.sudinfo.be/1598547/article/2016-06-14/loi-travail-en-france-ca-derape-degradations-a-l-hopital-necker-enfants-malades
    C’est vrai, bonne question… Peut-être parce qu’on ne tape pas sur les collègues?

    Pour mémoire, ce type d’opération n’a rien de nouveau: déjà en 75 Coluche nous prévenait:

    Et pis y a les appariteurs. C’est les mecs payés par la police.
    En civil, y cassent les carreaux et après on dit qu’c’est les étudiants, tout ça.
    Alors on est obligés d’faire vach’ment gaffe !

    http://www.youtube.com/watch?v=2Kq2JuElvUw

  • Philippe30

    Toujours gouverner dans l’émotionnel.

    Alors effectivement s’en prendre à l’Hôpital Necker provoquera un fort ressenti émotionnel dans l’opinion pour déstabiliser les organisations syndicales.

  • whackangel

    Plusieurs choses, à propos de l’Hopital.
    – Ok, c’est lamentable. Mais j’ai de TRES GROS DOUTES quant au fait que ce soient les manifestants « classiques » qui en soient responsables. Toutes les voies alentours étaient quadrillées des CRS, sauf ce tronçon de la rue Lecourbe ; par contre, floppée de journalistes et de photographes à cet endroit. Je vois le mal partout, je sais, mais les CRS avaient largement moins à faire rue du Cherche-Midi ou avenue du Maine, que devant un hôpital pour enfants.
    – Pour appeler à la honte nationale et au lynchage de ces casseurs, les ministres Touraine et Cazeneuve n’ont pas hésité un seul instant à briser le secret médical, en annonçant que c’est justement à Necker qu’a été hospitalisé le bébé des policiers assassinés lundi… Plus aucune once de dignité, de réserve, de rigueur, il faut avant tout en appeler à l’émotionnel, quels qu’en soient les résultats : ça, c’est lamentable.
    – On parle ici, au pire, de devantures brisées, peut-être de matériels détruits ? Aucune vie n’a été menacée par cet acte à Necker… Pendant qu’on parle de quelques bris de glace, les journalistes n’accordent aucune attention au fait que le gouvernement prévoit la destruction de plus de 20’000 postes au sein des hopitaux publics pour la seule année 2017. Autrement dit, 20’000 vies potentiellement détruites, par le seul bon vouloir des « recommandations » (qui n’en ont que le nom) de la Commission Européenne : il faut bien réduire les dépenses de l’Etat d’une manière ou d’une autre, n’est-ce pas ? Et, plutôt que de baisser les salaires des planqués, des ministres, des sénateurs, des députés, pourquoi ne pas mettre davantage de gens dans la mouise ? CA, c’est lamentable !

  • Grognard

    Ce à quoi on assiste c’est de la part de certains d’enclencher le cycle provocation-répression.
    Depuis le début de l’action des casseurs se pose la question que posent les forces de l’ordre: le laisser faire.
    Côté casseurs il y a un ou des commanditaires.
    Côté gouvernement on peut supposer qu’il y a attente de débordements sérieux servant de justificatif pour casser le mouvement social.
    La déclaration de Cazeneuve serait-elle un élément précurseur?

  • verisheep

    Et pour remettre les choses en perspective, d’après cette vidéo l’hôpital n’a PAS été pris d’assaut par une « meute de casseurs barbares », mais juste par DEUX crétins – DEUX!

    http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01637594/src/uxrmr3/zone/1/showtitle/1/

    L’action (à l’écart du cortège) dure 10 secondes, juste le temps de faire assez de dégâts pour transformer un mouvement de contestation légitime en terrorisme dans l’opinion…
    Et, le « hasard » faisant bien les choses, c’est l’hôpital où a été admis le gamin dont les parents flics ont été assassinés hier. Quelle chance inespérée pour nos maîtres!

    « La chance est bien souvent un hasard qui se provoque » disait Confucius…
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • verisheep

    Le témoignage d’un parent d’enfant hospitalisé à Necker:

    Si les jeunes émeutiers qui ont cassé les vitres de Necker ont été idiots, MM. Valls et Cazeneuve, eux, sont obscènes.
    Plutôt que de courir les plateaux télés pour dire des conneries pareilles, retirez la loi travail, financez correctement les hôpitaux et épargnez aux enfants et à leurs parents votre ignoble instrumentalisation.
    https://lundi.am/Sur-l-instrumentalisation-des-vitres-de-l-hopital-Necker-Un-parent

  • Tyr

    Le témoignage inédit de quelqu’un qui était aux alentours de Necker hier (moi):

    J’étais dans le quartier, que je connais bien et depuis longtemps.
    J’ai déjà voulu traverser le boulevard du Montparnasse (là où se trouve une des façades de l’hôpital Necker, un hôpital certes pour enfants mais surtout un très gros centre hospitalier universitaire.

    Quand j’ai voulu remonter vers la rue de Rennes, le dispositif policier était en place. Il était 13h30.
    Des dizaines de bus de la police, un barrage d’abord filtrant puis complet pour bloquer la rue de Rennes pour les piétons, des crs en grand nombre avec l »équipement anti-émeutes complet. Bref un énorme dispositif par rapport aux autres manifs qui passent dans le coin.
    J’ai même vu un policier devant la rue de Vaugirard (angle avec le boulevard du Montparnasse) qui était armé d’un fusil d’assaut.

    En devant traverser encore une fois le boulevard, mais dans l’autre sens, tout était bloqué jusqu’à la rue du Cherche-midi, qui est en dessous de la rue de Vaugirard (et un peu au dessus de là où la devanture du centre hospitalier a été attaquée.

    Question: avec un tel dispositif, avec autant d’hommes déployés sur le secteur, comment cela a-t-il pu arriver?

  • marco marco

    Hidalgo ne porte pas plainte après l’attaque de Necker.
    https://twitter.com/tprincedelamour/status/743165799070838784

  • Grognard

    A la prochaine manif que les syndicats de police donne la consigne à leurs adhérents de faire office de service d’ordre aux manifestants et de s’occuper des casseurs.

    A l’évidence le gvt joue aussi le pourrissement.
    Reste l’option de la gréve générale ou une action ponctuelle de masse qui voudrait aller au-delà de ses actuels mots d’ordre.
    En sachant que tant qu’il y a état d’urgence l’Assemblée Nationale ne peut être dissoute.
    Ce qui impliquerait d’aller encore plus loin.

  • C’est le rôle de l’état et non des syndicats de protéger grévistes et bâtiments.

    Vous avez signé pour le maintient de l’ordre, ceci est louable, et aussi pour vivre d’un emploi, ceci est compréhensible. Mais à quel niveau de tension allez-vous réagir ? 400v, 450v ? Milgram : http://www.scienceshumaines.com/milgram-l-experience-electro-choc_fr_31319.html

    Que le vote sur le traité de Lisbonne soit respecté. Après on parlera démocratie.

    Les peuples sont pacifiques, ne demandent qu’a vivre dans la paix et dans le respect mutuel.

    un scientifique (désolé le nom revient pas) comparait l’ensemble de l’humanité à un bloc de 1 m3. 1 mètre sur 1 mètre sur 1mètre c’est la correspondance de l’humanité entière. Les proches des décideurs ainsi que les forces armées représentaient 0,0001 mètre sur le cube, ils étaient représentés par l’ épaisseur d’une feuille de papier. Quant aux décideurs eux mêmes, l’épaisseur était si fine quelle ne pouvait même pas être représentée par de la poussière. Pourtant, c’est eux qui déclenchent guerres et conflits, c’est eux qui décident du sort de l’humanité.

    Pourquoi ?

  • Balou

    Il y a deux sortes d’hommes : ceux qui font l’histoire et ceux qui la subissent.

    http://www.youtube.com/watch?v=P2W4FsDVKMY

  • ROY

    Il est recherché surtout la criminalisation des actions syndicales , quant aux « casseurs » il y a beaucoup à écrire à ce sujet (… »à qui profite le crime ? ») :

    http://autonomes.blogspot.fr/2016/06/reactions-aux-propos-inacceptables-du.html