Loi travail : La mobilisation s’étend et le ministère du Travail propose une rencontre à la CGT

7268284-11170809Le ministère du Travail aurait contacté la CGT pour lui proposer une rencontre le vendredi 17 juin. | Reuters Le ministère du Travail aurait contacté jeudi la CGT pour lui proposer une rencontre le 17 juin prochain, selon un communiqué adressé aux membres du syndicat et publié sur le blog de la plateforme CGT pétrochimie de Normandie.

Cette demande de rencontre intervient à la veille du lancement de l’Euro de football, alors que la contestation contre la réforme du Code du travail se poursuit. La CGT est à la pointe de ce mouvement. « Après plus de trois mois de mobilisation, la ministre du Travail daigne enfin contacter la première organisation syndicale du pays ; il était temps! », peut-on lire dans ce communiqué diffusé jeudi soir.

Voici en attendant l’état du mouvement…La mobilisation s’étend
Déterminés à gagner le retrait du projet de loi travail et de nouveaux droits les salarié-es jeunes retraités privés d’emploi continuent cette semaine à faire la démonstration que les mobilisations se développent avec force. Les 8 et 9 juin étaient organisées de très nombreuses initiatives, rassemblements, manifestations, grèves, occupations pacifiques, et notamment :
– Des dizaines de milliers de retraité-es dont 5 000 à Paris ont manifesté dans plus de 90 villes de France pour exiger une augmentation de leur pouvoir d’achat à l’appel d’une intersyndicale (CGT, FO, CFTC, CFE CGC, FSU, Solidaires). Ces manifestations ont convergé avec les actions et manifestations des jeunes et des salarié-es contre la loi travail.
Dans tous les départements, des initiatives diverses et massives avec de nombreuses manifestations et notamment :
  • Au Havre 37 000 personnes ont défilé les grèves se poursuivent notamment à la Compagnie Industrielle Maritime et au terminal pétrolier.
  • A la frontière franco-belge, une manifestation a rassemblé 1000 salarié-es des 2 pays
  • En Ile de France, 1000 salarié-es ont bloqué le MIN de Rungis
  • Dans le Tarn des journées parking gratuit et coupure des radars ont été organisées
– Les mouvements de grève continuent à s’étendre avec de nouvelles professions et entreprises :
  • Les portuaires étaient massivement en grève, avec plus de 80% de l’activité arrêtée dans la quasi totalité des ports de France.
  • 6 sites de traitement des ordures et déchets ménagères sont en grève, dont celui de la TIRU (paris 13e) depuis 10 jours ;
  • La mobilisation est massive dans l’énergie avec notamment 200 000 foyers franciliens basculés ce 9 juin en heures creuses, des arrêts de travail dans 5 centrales nucléaires, plusieurs sites bloqués (Porcheville, Romainville, Villeneuve la Garenne…)
  • La grève continue chez les cheminots, les suites du mouvement sont débattues en AG et la signature de la CGT sur le projet d’accord sera décidée par les syndiqués
  • Les intermittent-es continuent à se mobiliser et ont envahi le siège du MEDEF le 8/06
  • La mobilisation s’ancre et s’élargit dans le privé avec des des actions reconductibles dans de nombreuses entreprises du verre (Owen Sillinoy 63, Pochet du Courval 80, Verrerie Brosse 76, l’ensemble des sites de Verralia,…), de l’agroalimentaire (Panzani 13, Volvic 63, William Saurin 02, Brossard 45 où les salariés après avoir investi une réunion avec la direction, sont en grève à 80% depuis mardi…) du commerce (Amazone 3 sites français sur 4, débrayages d’une heure dans les Intermarché), de la sécurité/prévention (SERRIS, ICTS…) Construction (Vinci IDF, SPIE 44)
La Votation dans les lieux de travail et de vie se poursuit : près de 600 votations sont recensés sur le site votationtravail.fr, permettant à toute la population et notamment aux ingénieurs, cadres et techniciens de débattre et donner leur avis sur la loi travail.
La mobilisation porte d’ores et déjà ses fruits, et des avancées ont été arrachées dans de nombreuses entreprises. Derniers en date, ERDF à Noisy le sec où les agents ont gagné des recrutements et augmentations de salaires tout en faisant profiter 820 familles de leur lutte, et les territoriaux de St Etienne et de son agglomération (embauches…).
La répression qui s’accentue est scandaleuse. Des dizaines de salarié-es mobilisés font l’objet de poursuites, un jeune militant de la CGT est même incarcéré depuis 3 semaines à Lille ! Le gouvernement doit retrouver la raison et répondre à la demande de l’intersyndicale qui appelle à des négociations ! La stratégie de passage en force ne fonctionne pas, les salarié-es sont déterminés à gagner :

le 14 juin s’annonce d’ores et déjà massif, et le 23 et 28 juin, nouvelles journées de grève et manifestation, sont prévues par l’intersyndicale.

La CGT appelle les salarié-es à continuer à étendre et amplifier leurs luttes !

Source: Histoireetsociete.wordpress.com

 

13 commentaires

  • nomdemon

    Pourtant du côté de « l’info officielle », on aurait tendance à nous faire croire que le mouvement s’essouffle.

  • ErJiEff

    « Après plus de trois mois de mobilisation, la ministre du Travail daigne enfin contacter la première organisation syndicale du pays ; il était temps! »

    Les grévistes devraient chanter, comme Brel, Le Valls a mis le temps ; ça ferait un assez bel hymne.

  • Jadis

    Ce n’est pas une loi, mais un dictat.
    Il y a non représentativité du peuple, de sens, la loi est caduc.

    Libre aux gens de respecter une mafia.
    La différence entre mafia et instance? Le bien commun.
    Les faits sont là.

    Hollande devrait être en prison, de même pour sarko et chirac et les autres, pourtant, ils touchent de la rente.
    C’est comique, tellement c’est gros. Bref!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif Et le gros Hollandouille qui se vantait tout fière ce soir au stade de France, d’avoir réussi à le remplir de ces 80000 personnes sans problème malgré les grèves, du genre « finger in the nose »; …quel pauvre minable méprisant ! …il me fait trop gerber ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    …Y’a plus moyen, faut vraiment le chopper d’urgence pour lui faire sa fêtes, entre lui le Macro, Vallsseuse, et la Bel Konnerie y’en à vraiment ras le bol de leur mépris pleinement assumé ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Grognard

      Ces 4 là à la fin de leur mandat il faudrait les coller dans un éros center pour LGBT au tarif loi travail.
      Bien entendu leurs salaires seraient reversés au budget de l’état.
      Vu ce qu’ils ont gagné sans le mériter ; pas de pitié.

  • Jadis

    Salut ConscienceU12, ce n’est pas du mépris, mais de la malveillance. Il y a une nuance.
    (sifflote)

  • Big brother Big brother

    Excellente intervention de Gérard Filoche face à Bourdin sur RMC. Gérard déboulonne avec brio l’intox médiatico-politique occultant les causes moyens et buts réels de la loi El machin…
    Bourdin comprend vite, qu’à lui, il ne lui la fera pas, mais il balbutie, éructe malgrès tout quelques rengaines de propagande… En Vain… Il fini par faire silence, la vérité est passée avec flashs, précision et fracas.

    http://www.youtube.com/watch?v=rWTFUPFVwtE

    • Grognard

      Effectivement c’est un réquisitoire.
      Nous savons qu’Hollande ne changera pas son fusil d’épaule.
      Il reste à découvrir dans les mois qui viennent à quelles magouilles il va se livrer
      pour se représenter.
      Avec Cambadélis qui contrôle l’appareil il va y avoir du sport dans le marigot PS.
      Les orientations d’un parti de notables consisteront toujours à préserver les avantages de ces derniers.

    • Excellent. A mettre en avant sur le blog et sur tous les réseaux sociaux.

  • Grognard

    Pourquoi la CGT?
    Pourquoi pas une délégation intersyndicale?
    J’écris bien une délégation intersyndicale ; pas des rencontres bilatérales.
    Elles ouvrent les portes à tous les marchandages.