ALERTE: Secteur pétrolier: Jetez un œil sur l’un des graphiques les plus inouïs de 2016 à en effrayer les Investisseurs !

Aujourd’hui kingworldnews est heureux de partager l’extrait d’un article qui met en avant l’un des plus effrayants graphiques de l’année 2016

Cet extrait comprend un graphique clé que tous les lecteurs de kingworldnews à travers le monde doivent absolument voir.

Jason Goepfert de SentimenTrader: “Selon un cabinet d’avocats de Houston, tel que rapporté par le Wall Street Journal, au moins 300 sociétés du secteur de l’énergie sont en danger de défaut de paiement, ou de mise en faillite. Voilà ce qui effraie les investisseurs potentiels”.

Jetez un oeil ci-dessous à ce spéctaculaire graphique provenant du site “SentimenTrader” qui montre que les défauts de paiement commencent à augmenter exponentiellement dans le secteur de l’énergie et de l’industrie pétrolière !

cumulative-number-of-debt-defaults-for-energy-companies

La principale question à se poser est de savoir si cette situation instable va impacter le secteur des produits dérivés, le secteur bancaire, et donc le système financier mondial ? Seul le temps nous le dira !

Source: kingworldnews Traduction: Business bourse

6 commentaires

  • Panurgie

    Rien de vraiment dangereux sur le plan économique, les plus petites entreprises prennent de plein fouet la baisse du pétrole et les grands consortiums résistent du moins je suppose.

    Ce qui est important c’est de voir la taille, le budget, le développement des entreprises qui sont concernés. De plus kingworldnews a fait un graphique particulièrement mauvais sur cette histoire.
    Bref peu d’infos au final dans l’article mais qui peut être intéressant si l’on regarde en détails quels sont justement les entreprises concernés (voir notamment si cela ne concerne pas le pétrole extrait par fracturation)

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Pire ça chlingue franchement « le Grand Reset » à plein nez:
        http://lesakerfrancophone.fr/comment-leconomie-mondiale-va-sortir-du-grand-reset http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • J’ai bien aimé la conclusion :

          Tous les dangers décrits ci-dessus ne sont pas écrits dans la pierre. Certains peuvent prétendre que la fin est proche – ces gens sont des idiots. La fin n’est jamais proche. L’humanité a fait face, calamité après calamité, depuis des générations; notre malheur se trouve juste être historiquement épique par comparaison. Ce n’est pas la dernière calamité. Dans plusieurs siècles à partir de maintenant, il y aura de nouvelles catastrophes et de nouveaux idiots, disant à tout le monde la fin est proche.

          À chaque fois, des gens courageux sont apparus. Certains ont réussi, d’autres pas, mais nous ne vivons pas encore dans un nouvel ordre mondial, et c’est peu de le dire. Aujourd’hui est loin d’être aussi terrible que demain pourrait l’être, si nous ne réagissons pas en conséquence.

          La remise à zéro globaliste a besoin d’un déclencheur, d’une crise impossible à éviter. Mais, la remise à zéro dépend aussi de bonnes personnes en place pour reconstruire le système après le déroulement de la crise. Voici où l’avenir peut être déterminé. Ceux qui seront encore debout après la salve d’ouverture, auront un choix: se cacher et espérer pour le mieux, ou se battre pour être en position de choisir qui construira demain. Sera-ce la cabale mondialiste psychotique ou des gens libres de conscience? Cela peut ne pas apparaître clairement maintenant, mais le résultat final ne dépend que de nous.

        • Panurgie

          Les sociétés américaines sont endettés, mais c’est normale nous marchons dans un système d’économie de dettes. Les crises économiques libéralistes marchent selon un certain schéma, notamment cyclique, et la ca n’y est pas du tout.

          Pour ta deuxième sources
          je me suis fait violence pour la lire, pleins d’inepties, une vision partial, etc..
          Pour ne t’en citer qu’une d’énormité: notre malheur est historiquement épique en comparaison.
          Bref l’économie est une science complexe, beaucoup ici regarde toujours les facteurs économiques négatifs mais jamais les positifs.
          L’eco n’est pas une science exact mais beaucoup de « sources » sont très loin d’une analyse eco rigoureuse.

          • ConscienceU12 ConscienceU12

            http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Y’en a aussi qui aime bien se voiler la face pour se rassurer ! …mais bon ce qui me rassure, c’est que bientôt cela ne sera plus possible, …mais pour les indécrottables hyper-positivistes ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif