C’est américain, alors ce n’est plus dangereux! Le glyphosate n’est plus cancérigène, et les OGM sont maintenant inoffensives!!!

Mais c’est dingue, après toutes ces années de polémiques, de controverses, de rapports scientifiques attestant que le glyphosate comme les OGM ne sont que de vastes abominations bien dangereuses, voilà que l’OMS et l’Académie américaine des sciences prétendent le contraire, on en serait presque rassurés! Bientôt nous apprendrons que les boeufs aux hormones, les poulets à la javel, l’intégralité des additifs alimentaires, des pesticides les fast-foods et l’ensemble des boissons gazeuses et/ou énergisantes apportent plus de bienfaits à l’organisme que le bio.

Commençons avec le glyphosate, on en prendrait presque à l’apéro du coup, ce que le représentant de Monsanto lui-même avait refusé de faire soit-dit en passant… Pourtant, de nouvelles preuves du contraire viennent d’apparaitre, mais bon, il faut les croire soit-disant…

85614925_oMais oui vous pouvez manger, c’est sain, c’est américain, c’est mieux que le biosounours!

Une nouvelle étude menée par l’OMS et la FAO estime « improbable » que l’herbicide de Monsento « constitue un risque cancérogène pour l’homme ».

Et il en serait de même avec les OGM qui sont des plantes avec les pesticides de génétiquement intégrés dans la plante, là encore aucun danger:

Les cultures OGM ne présentent pas plus de risques environnementaux et pour la santé que les récoltes conventionnelles, conclut un nouveau rapport de l’Académie américaine des sciences, tout en notant que la résistance développée par les insectes nuisibles est un sérieux problème pour l’agriculture.

Cette étude publiée mardi « indique qu’il est difficile désormais de faire la distinction entre les nouvelles technologies d’ingénierie génétiques développées depuis les années 1970 et les méthodes conventionnelles de culture ».Pas de différence
Tout en reconnaissant « la difficulté à détecter des effets subtils ou à long terme sur la santé ou l’environnement », les membres de ce comité scientifique « n’ont pas décelé d’indications montrant une différence dans les risques pour les humains entre les cultures OGM actuellement commercialisées et les récoltes conventionnelles ». Ils ont fait le même constat pour l’environnement.

Résistance
Mais ces experts indépendants s’alarment du « développement d’une résistance » chez les insectes et d’autres plantes autour des cultures OGM. Le rapport cite l’exemple des cultures OGM modifiées pour devenir résistantes à l’herbicide glyphosate. Or, dans « beaucoup d’endroits », les mauvaises herbes autour de ces cultures ont développé une résistance à ce désherbant. L’Académie américaine des sciences voit là « un problème majeur pour l’agriculture ».

Les auteurs insistent aussi sur l’importance de recourir à toutes les nouvelles technologies découlant de la génomique pour améliorer la capacité à détecter la moindre petite modification imprévue dans les caractéristiques des nouvelles variétés de récoltes, qu’elles soient OGM ou pas.

« Les nouvelles variétés de plantes qui présentent, volontairement ou non, des caractéristiques inédites pouvant représenter un danger doivent subir des tests de sécurité, peu importe qu’elles aient été développées en utilisant des techniques conventionnelles ou utilisant des manipulations génétiques », demande le rapport.

Ces scientifiques ont analysé toutes les études animales effectuées sur les effets des composants chimiques contenus dans les aliments OGM actuellement sur le marché. Ils n’ont pas trouvé de différences avec les produits conventionnels qui auraient montré un risque accru pour la santé.

Source et suite sur 7sur7.be

Puisque rien n’est dangereux avec la nourriture américaine, je sent que l’on va se régaler une fois le traité transatlantique en place….

6 commentaires