Ça y est, les entreprises commencent à implanter des puces électroniques dans le corps de leurs employés

implant-humain-peau

Une entreprise suédoise a fait greffer à certains de ses employés une puce d’identification sous la peau. Derrière cette initiative vraiment étrange, Epicenter dit vouloir « faciliter la vie » de ses employés. Ils peuvent par exemple passer les portiques de sécurité ou payer leurs repas à la cafétéria plus simplement. Pourtant, certains s’inquiètent d’une telle technologie. En effet, cette puce pourrait devenir un outil de contrôle et de surveillance. DGS vous en dit plus sur ce projet qui fait polémique. 

Finis les badges, les cartes, les clés et les codes, la société Epicenter a trouvé LA solution pour simplifier la vie très compliquée de ses employés. L’entreprise a décidé d’équiper ses employés (volontaires bien sûr) de puces RFID. Ce dispositif, qui a la taille d’un grain de riz, est implanté sous la peau de la main. Les puces RFID sont des puces électroniques qui contiennent entre autres un identifiant et des données complémentaires.

Dès lors qu’il est implanté, le dispositif permet aux employés de passer comme une lettre à la poste aux portiques de sécurité, de payer leur repas rapidement d’un simple geste de la main et même d’utiliser la photocopieuse en un claquement de doigt (enfin presque). L’initiative peut paraître grotesque et assez disproportionnée mais elle a tout de même séduit pas moins de 450 salariés. C’est ainsi plus de la moitié des employés suédois qui se sont rendus chez un tatoueur qui leur a implanté le dispositif sous-cutané au dos de la main, entre le pouce et l’index.

Habituellement, cette technologie est plutôt réservée aux objets (sous forme de code-barres), aux passeports, aux cartes de paiement (sous forme d’étiquette auto-adhésive) ou elle peut même être implantée à des animaux (sous forme de puce). Aujourd’hui c’est pourtant des employés de bureau qui la testent.

La puce implantée est presque aussi petite qu’un grain de riz 

Malgré l’apparence comique du projet, de vraies questions éthiques se posent. Ce type de dispositif comporte-t-il des risques pour la santé ? Quelles sont les limites de l’intrusion dans la vie personnelle de l’employé ? Peut-il être détourné ? Tant de questions qui rendent l’initiative de l’entreprise quelque peu effrayante. En effet, les dérives pourraient être nombreuses si le projet était repris par d’autres entreprises aux intentions moins honorables : les implants pourraient par exemple servir à pister l’employé, savoir s’il est arrivé à l’heure au bureau, s’il ne prend pas trop de pauses. Cette démocratisation des implants pour une utilisation dans la vie de tous les jours inquiète même la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

La société se félicite tout de même de l’engouement de ses employés et rappelle qu’il s’agit avant tout de « séduire les entreprises numériques de pointe à forte croissance et [les] entreprises innovantes ». « Les puces sont faciles à implanter et tout aussi faciles à retirer », explique Hannes Sjöblad, fondateur de Bionyfiken, une association de bio-hackers. « La durée de vie de ce type d’implant est assez longue. Je pense que celle que j’ai sous la main pourra tenir plus de 10 ans, mais il est probable que j’aurai envie de la changer pour un modèle plus récent d’ici là. » Et il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’un choix personnel de l’employé.

Source+article complet+illustrations: Soocurious.com via Fortune de souche

Le souci, c’est que les puces RFID sont piratables, tout comme les cartes de paiement à distance, la sécurité n’est que toute relative. Rendez-vous compte, lorsqu’ils ont sorti les passeports avec puce RFID, une merveille technologique révolutionnaire au niveau sécurité, mais piratables à 70 mètres

Heureusement, il y a moyen de les désactiver:

Première méthode:

  • Mettre la puce au micro-onde durant 5 secondes, le temps que l’antenne chauffe et que la puce en devienne inutilisable. Attention aux risque qu’il pourrait y avoir au niveau incendie puisque cette méthode comporte néanmoins quelques risques. Cette méthode ne convient pas par contre aux documents officiels tels que les cartes d’identités puisque cela peut laisser traces visibles. Une méthode à éviter également sur les cartes de crédit pûisque la bande magnétique reste sensible.

Seconde méthode:

  • S’attaquer à la puce RFID avec une pointe, une aiguille ou le bout du couteau. Bien évidement, cela laisse là aussi des traces visibles et détériore autant le contenant que le contenu, toujours un souci avec les documents officiels. Le but est de couper l’antenne de la puce RFID l’empêchant de recevoir/émettre ainsi que de se recharger le cas échéant.

Dernière méthode:

  • Peut-être la plus simple: attaquer la puce à coups de marteau, en frappant sur la puce avec des coups secs. Les dommages sur les documents officiels sont moindres et ne laissent pas percevoir que la destruction est volontaire.

Cela reste des méthodes intéressantes lorsque la puce n’est pas implantée, pour cette dernière option, une autre méthode est possible mais demande un minimum de bricolage:

  • Rien de plus simple apparemment que de désactiver les puces RFID. Pour ce faire, il suffit de prendre un appareil photo numérique bon marché, de le coupler à un solénoïde pour augmenter la puissance du flah, ce qui permet alors de générer un champ électromagnétique pulsé fort mal supporté par les puces RFID. Une solution plus rustique nécessite un flash cube, une pile 9 volts et un bobinage réalisé avec une dizaine de mètres de fil électrique. Rustique, mais efficace. Seul ennui dans ce dernier cas, certains microordinateurs mal isolés ont alors tendance à faire des caprices. Mais, comme on peut le constater, la RFID devient aussi un loisir créatif.

 D’autres méthodes seraient disponibles dont avec un téléphone portable, si quelqu’un réussi à trouver cette méthode, n’oubliez pas que nous sommes tous intéressés. ;)

Sources: filrfid.org, boingboing.net

25 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Avec un téléphone portable j’émets des doutes. Mais pour l’appareil photo jetable c’est réel. Cela fonctionne tres bien.

  • lalumiere

    Il était temps, avant que le monde s’endorme. :)

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Cela commence à devenir un problème sérieux, non seulement pour notre intégrité physique,car on ne connaît pas les conséquences à court ou long terme, mais aussi pour nos libertés.
    Parfois certaines boîtes de nuit proposent à leurs habitués des puces de ce genre afin que l’accès aux lieux se fasse facilement, il est aussi question de « pucer » les bébés ( et et les adultes !) en même temps qu’on leur injecte un vaccin, sous prétexte qu’ils seraient plus faciles à retrouver en cas d’enlèvement par exemple.

    Une infirmière a dit un jour que cela se faisait déjà à l’insu des parents, ou des adultes, à certains endroits.

    En fait, de toutes parts, notre liberté est attaquée ou le sera bientôt, nous devons devenir des sortes de robots, maniables et manipulables par les autorités, des sous-hommes en un mot ! Pucés, flikés – ça nous le sommes déjà en partie grâce aux mobiles,qui, même fermés, permettent de savoir où nous nous trouvons – à certaines cartes à puce, aux compteurs Linky déjà posés à certains endroits en France, etc… si nous ne sommes pas vigilants dès maintenant, après il sera trop tard !

    • Darkos

      Votre histoire de l’infirmière est un canular ambulant, si c’était le cas on l’aurait vu depuis bien longtemps… ne serait que par des scanners par exemple.

      Quant au reste il faut faire attention.

      • A condition de passer un scanner juste à cet endroit. Or si on sent une petite boule à l’endroit d’une piqûre, on ne passera pas de scanner ou de radio pour cela.

        De plus, le toubib pourrait aussi bien argumenter que c’est pour le bien de la personne, pour telle ou telle raison, et qu’elle devrait même dire merci. Il y a en a tant qui croient les blouses blanches que c’en est … inquiétant !

      • Darkos

        Certes il faut faire un scanner à cet endroit mais si des gens étaient vraiment pucés sans le savoir, en faisant une radio ou un irm (y a bien des gens qui ont des cancers dans le tas ou des fractures) on l’aurait su ne vous inquiètez pas ^^

        Les toubibs doivent être autant contre que la plupart des gens, et le premier qui verrait apparaitre ça hurlerait au scandale.

        Des trucs futuristes, je pense que les puces RFID implantées c’est l’histoire la moins plausible, les gens sont trop attachés à leur intégrité physique.

      • rouletabille rouletabille

        Moi je me suis fait pucé contre ma volonté au baptême..J’ai crié,crié …..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Laurence

    Comment peut t’on accepter d’être pucé de la sorte… si les gens sont suffisamment débiles pour accepter cela….je vais pas les plaindre pour ma part je préfère encore perdre mon job que d’accepter ça… faudra me tuer pour me mettre une puce dans le corps… sur les cartes d’identité française d’ailleurs la puce est située au niveau du chakra de la gorge sur la photo…. est ce réellement un hasard??? j’en doute je crois pas au hasard dans ce domaine et je confirme la méthode du marteau laisse peu de traces

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Ce n’est pas un hasard, c’est d’ailleurs pourquoi je garde ma vieille CI car elle ne comporte pas de puce, même si elle est périmée. D’ailleurs beaucoup de personnes conscientes de cela détruise cette fichue puce.

      Le chakra de la gorge concerne notamment l’élocution,l’expression, or que veulent ceux qui nous bombardent de puces ? nous faire taire en premier lieu en nous empêchant de nous exprimer que ce soit verbalement ou autrement…ce n’est pas anodin !

      • marco marco

        « Comment peut t’on accepter d’être pucé de la sorte »

        tres nombreux seront dac!
        peu auront ton raisonnement.

        à grand coup de médias, ça va passer comme une lettre à la poste!

      • Maverick Maverick

        Quand la carte vitale sera remplacée par la puce vitale, par exemple … Implantée aux enfants avec les vaccins obligatoires, et proposée aux adultes à l’occasion d’une opération chirurgicale ?

      • vodnara

        tout à fait…

    • Le veilleur

      Tout à fait Laurence, il faudra qu’il m’attache pour me mettre une puce et je ne me soumettrai pas à un emploi qu’il l’oblige, avant tout nous sommes des êtres libres et il ne peuvent rien contre ceux qui sont libres.

      De toute façon il y aura toujours la résistance pour nous l’enlever si elle devenait obligatoire comme dans toute décision apporté par les états, il y a les pour et les contre.

      • marco marco

        pourquoi si?

        elle deviendra obligatoire.
        pour ceux qui la refuseront, la vie sera un peu plus compliquée et faudra utiliser le systeme démerde.

      • Le veilleur

        Et bien c’est pas grave marco, j’ai la foi ! je suis pour la démerde ! c’est mon crédo, j’ai toujours fonctionné comme ça et je n’ai jamais manqué de rien, justement parce que mon but est de rester libre de toutes attaches et obligations contres natures.

        Il y a une justice pour tout. Pour ma part, je respecte les règles du savoir vivre en société mais je ne me soumettrais jamais à tout leurs caprices.

      • Tout à fait d’accord. Oui, la vie deviendra très compliquée, mais il faut tenir le coup et ne pas oublier que c’est le nombre qui fait la différence.

        Idem pour moi: pas question !!
        (C’est la même chose pour Linky).

      • marco marco

        idem pour moi, plutot creuver!
        ceux qui ont la foi savent que cette période sera de toute façon pas si longue.

        nous serons la résistance!
        comme en 40!

  • nomdemon

    Oui, oui, on en a même parlé au journal de l’Etat :

    http://www.youtube.com/watch?v=VSoRS2heNGM

  • Merci Nomdemon pour la vidéo. La carte d’identité est donc déjà prête ! Elle sera obligatoire ET payante !
    Il faudrait ensuite acheter un étui cage de Faraday pour empêcher l’intrusion…

    le monde est fou, c’est sûr ! La marque de la Bête dans la main, c’est en cours. Reste celle sur le front et on y est !!

  • vodnara

    Sans être alarmiste, voici ce qu’écrivait l’apôtre St Jean dans l’Apocalypse en parlant de la bête qui monte de la terre

    APOCALYPSE 13 VERSET 16: Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent « une marque sur leur main droite ou sur leur front »

    « et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque « le nom de la bête ou le nombre de son nom »

  • Ariane54

    Une chose est sûre, je préférerais me couper moi-même la main plutôt que d’être pucée. Non, mais, on peut déjà être repéré assez facilement comme ça.

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Bon, j’espère ne pas avoir en arriver à cette extrémité, mais tout cela me semble bien dangereux pour notre liberté !
      Alors plutôt que de me couper la main qui m’est précieuse, je préférerai déménager dans un autre pays plus… agréable à vivre !