Les preuves du soutien de la coalition internationale à l’Etat Islamique se multiplient

TEHERAN (FNA) – Un parlementaire a révélé lundi que l’armée irakienne avait abattu deux avions britanniques transportant des armes pour les terroristes de l’EI dans la province d’Al-Anbar,

« La Commission de sécurité nationale et de la défense du Parlement irakien a accès aux photos des deux avions qui sont britanniques et qui se sont écrasés alors qu’ils transportaient des armes pour l’EI, » a déclaré le président de la commission, Hakem al-Zameli, selon un rapport publié lundi par le centre d’information en langue arabe du Conseil suprême islamique d’Irak.

Il a déclaré que le parlement irakien a demandé des explications à Londres.

Le législateur irakien a aussi révélé que le gouvernement de Bagdad reçoit des rapports quotidiens de la population et des forces de sécurité dans la province d’al-Anbar sur de nombreux vols par les avions de la coalition sous commandement américain qui larguent des armes et des fournitures pour l’EI dans les zones contrôlées par les terroristes.

Le législateur irakienne a en outre souligné le motif de ces aides occidentales au groupe terroriste en expliquant que les États-Unis préfèrent une situation chaotique dans la province d’Anbar qui est près des villes de Kerbala et Bagdad car ils ne veulent pas résoudre la crise de l’EI.

Plus tôt dans la journée, un haut responsable provincial irakien a accusé les pays occidentaux et leurs alliés régionaux de soutenir les terroristes takfiri en Irak, révélant que des armes de fabrication US et israélienne ont été découvertes dans les zones libérées.

Le site d’informations Al-Ahad a cité Khalaf Tarmouz, Chef du Conseil Provincial : « Nous avons découvert des armes fabriquées aux États-Unis, dans les pays européens et Israël, dans les zones libérées du contrôle de l’EI dans la région d’Al-Baqdadi, »

Il a noté que les armes fabriquées par les pays européens et Israël ont été découvertes aux mains des terroristes dans les régions orientales de la ville de Ramadi.

Al-Zameli avait également révélé en Janvier que les avions de la coalition anti-EI avaient largué des armes et des denrées alimentaires pour l’EI dans les provinces de Salahuddin, Al-Anbar et Diyala.

Al-Zameli a souligné que la coalition est la principale cause de la survie de l’EI en Irak.

« Il y a des preuves et des témoignages de l’aide militaire que la coalition menée par les USA fournit par air (largages) aux terroristes l’EI » a-t-il déclaré à FNA en Janvier.

Il a précisé que les membres de sa commission ont déjà prouvé que les avions américains ont largué des armes de pointe, y compris des armes anti-aériennes, pour l’EI, et qu’il avait mis en place une commission d’enquête sur la question.

« Les Etats-Unis larguent des armes pour l’EI en prétextant ne pas connaître les positions de l’EI et s’efforcent de déformer la réalité avec leurs allégations. »

Il a noté que la commission avait recueilli des données et des preuves fournies par des témoins oculaires, dont des officiers de l’armée irakienne et les forces populaires, et a dit : « Ces documents ont été remis à la commission d’enquête … et les mesures nécessaires seront prises pour protéger l’espace aérien irakien. »

Toujours en Janvier, un autre législateur irakienne a réitéré que la coalition menée par les USA est la principale cause de la survie de l’EI en Irak.

« La coalition internationale n’est qu’une excuse pour protéger l’EI et aider le groupe terroriste avec des fournitures et des armes, » a déclaré Jome Divan, membre du bloc al-Sadr au parlement irakien.

Il a dit que le soutien de la coalition à l’EI est désormais évident pour tout le monde, et a ajouté, « La coalition n’a pas ciblé les principales positions de l’EI en Irak. »

À la fin de Décembre, le député de la Commission de sécurité nationale et de la défense du Parlement irakien a révélé qu’un avion américain avait fourni à l’organisation terroriste EI des armes et des munitions dans la province de Salahuddin.

Selon Irak TradeLink, le député Majid al-Gharawi a déclaré que les informations disponibles indiquaient que les avions américains fournissent l’organisation EI, non seulement dans la province de Salahuddin, mais aussi dans d’autres provinces.

Il a ajouté que les Etats-Unis et de la coalition internationale ne sont « pas sérieux dans la lutte contre l’organisation EI, parce qu’ils ont les moyens technologiques pour déterminer la position des hommes de l’EI et les détruire en un mois, »

Gharawi a ajouté que « Les Etats-Unis cherchent à faire traîner la guerre contre l’EI pour obtenir des garanties du gouvernement irakien d’avoir des bases dans les provinces de Mossoul et d’Anbar, »

La commission de sécurité de Salahuddin a également révélé que « des avions inconnus ont largué des armes et des munitions aux hommes de l’EI dans la ville du sud-est, Tikrit »

Aussi à la fin Décembre, un député irakien a émis des doutes quant au sérieux de la coalition anti-EI dirigée par les Etats-Unis, et a déclaré que le groupe terroriste avait encore reçu des aides larguées par des avions non identifiés.

« La coalition internationale n’est pas sérieuse au sujet des frappes aériennes contre les terroristes de l’EI et a même cherché à éliminer les forces populaires (volontaires) du champ de bataille contre les Takfiris afin que le problème de l’EI ne soit pas résolu dans un avenir proche » a déclaré Nahlah al-Hababi à FNA.

« Les terroristes de l’EI reçoivent toujours des aides d’avions de combat non identifiés en Irak et en Syrie », a-t-elle ajouté.

Hababi a dit que la coalition ne lançait des frappes aériennes précises que dans les zones où les forces Pishmarga kurdes sont présentes, alors que les frappes dans d’autres régions sont moins précises.

À la fin de Décembre, la coalition menée par les Etats-Unis a largué de l’aide aux militants takfiri dans une zone au nord de Bagdad.

Des sources sur place en Irak ont déclaré à Al-Manar que les avions de la coalition internationale ont largué des aides aux militants terroristes à Balad, une zone qui se trouve dans la province de Salahuddin au nord de Bagdad.

En Octobre, un commandant iranien de haut rang a également critiqué les Etats-Unis pour fournir du matériel à l’EI, en ajoutant que les allégations des Etats-Unis, selon lesquelles les armes avaient été larguées à l’EI par erreur, étaient fausses.

« Les États-Unis et la soi-disant coalition anti-EI affirment qu’ils ont lancé une campagne contre ce groupe terroriste et criminel – tout en leur fournissant des armes, de la nourriture et des médicaments dans la région de Jalawla (une ville dans le gouvernorat de Diyala, Irak). Ce qui contredit explicitement les affirmations de la coalition et des Etats-Unis » a déclaré le chef adjoint d’état-major des forces armées iraniennes, le général de brigade Massoud Jazayeri.

Les États-Unis ont affirmé qu’ils avaient largué des armes et une aide médicale aux combattants kurdes qui combattent l’EI à Kobani, près de la frontière turque dans le nord de la Syrie.

Le Département de la Défense américain a déclaré qu’ils avait largué 28 colis d’armes et de fournitures, mais que l’un des colis n’était pas arrivé aux combattants kurdes.

Plus tard, des images vidéo ont montré que certaines de ces armes larguées par les Etats-Unis s’étaient retrouvées entre les mains des militants de l’EI.

Le commandant iranien a insisté que les États-Unis avaient les informations nécessaires sur le déploiement de l’EI dans la région et que leurs affirmations selon lesquelles ils leur auraient largué des armes par erreur sont aussi improbables que fausses.

 

Traduction par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles

Source : http://english.farsnews.com/newstext.aspx++cs_INTERRO++nn=13931204001534

22 commentaires

  • Bonjour les moutons. Pile-poil, lien ajouté à la Caillasse du jour : Stop à la pollution abusive des cerveaux !

  • Pierre L

    Plus étonnant encore, Il y a quelques temps déjà, The Guardian avait révélé que les Talibans bénéficient de la logistique de transport rosbif.

    Ce journal avait montré que des hélicoptères rosbifs transportaient les Talibans d’un lieu à l’autre, sur les théâtres d’opérations.

    En fait, le but de l’empire est tout simplement d’entretenir le bordel partout.

    Question : Est-ce que la France, avec son porte-avions, va suivre le mouvement en s’attaquant à l’Iraq et à la Syrie ?

  • suzanna

    Ce que Poutine ne fait étrangement pas, les Irakiens le font. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Oui et les russes ils attendent quoi pour dénoncer cet état de fait ? …on se le demande http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif; …pas encore assez de preuves c’est ça ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif …mouai !

  • ROY

    Pour moi personnellement ceci ne m’étonne pas.
    L’EI, Boko Haram etc sont des groupes dits terroristes qui en définitive servent bien certains intérêts financiers (la mafia s’étend et elle n’est pas forcément « islamiste » comme on veut bien nous le faire croire…).
    Une chose est évidente les conflits il y en a de plus en plus, et où il y a quelque chose à gagner (pétrole, diamants, uranium, territoire pouvant servir de bases militaires…etc etc).
    Les USA apparaissent dans ce jeu comme de gentils petits défenseurs des droits humains…déjà ils feraient bien de balayer devant leurs portes quand l’on voit la misère qui existe aujourd’hui dans ce regroupement d’états qui ne vaut pas grand chose à mes yeux (il n’y a que le fric qui compte pour ces gens là et ils sont prêts à tout, le commerce des armes est florissant, de la drogue aussi, des organes humains en fait de tout ce qui peut rapporter du fric…).
    Ils sont répugnants, puants, ils ont tous les défrauts !
    Ils ont ces gens là un passé historique qui est loin d’être exemplare concernant les droits humains : le génocide des peuples premiers…ne serions-nous pas menacés nous aussi par ces salopards! Ils utilisent tous les moyens pour arriver à leurs fins!
    L’EI c’est une armée bien utile, elle fait ce que ne peuvent pas faire officiellement les USA (et leurs complices…) dans un sens, et c’est peut être la raison de l’envois d’armements (1), c’est une honte!
    Le trafic d’armes est évident.
    Qui se ressemblent s’assemblent…
    Nous avons des tueurs en face de nous, ce ne sont pas des musulmans comme on veut nous le faire croire, mais bien des tueurs drogués et avides de sang.
    A nous de comprendre que les USA nous manipulent de A juqu’à Z.
    On ne doit pas oublier le conflit qui existe en Ukraine, c’est la même situation, les civils (femme, hommes et enfants ne sont plus que de la chair à canon)…
    Tous des salopards!

    1) On a vu la même situation près des frontières turques, alors que les kurdes se battaient contre l’EI.

    • Franravel

      Oui absolument.
      Mais il est inévitable de ne pas évoquer le rôle d’Israël, premier allié américain, pour ne pas dire que c’est même d’abord lui qui dirige en sous mains ses opérations de coulisses de scène. En effet, à première vue, on serait en mesure de penser que la présence de l’EI à moins de 200km de ses frontières devrait constituer une présence intolérable pour Israël, or, d’après les informations officielles, il n’en est rien. C’est pour le moins curieux de la part d’un état, tellement jaloux de sa sécurité, qui se veut aussi sévère dans la répression du terrorisme. On l’a vu dans la bande de Gaza l’été dernier et les années précédentes, comme aussi dans la répression du Hezbollah dans le Sud-Liban.
      Les propos aussi décriés de Roland Dumas au sujet des influences à ne pas dire, frappant Manuel Vals, pourraient être appliquées aux Etats-Unis.

  • PhildeFer

    Analyse intéressante de Louis d’Alencourt sur le sujet: « DAECH ». Je ne m’associe pas, par contre, à toutes les simagrées qu’il ne cesse de préconiser et qui ne sont que l’héritage d’une multitude de traditions empilées au cours des siècles par des dévots zélés mais sans aucune origine biblique…

    https://legrandreveil.wordpress.com/2015/02/24/lorigine-satanique-de-daech/

    Et comme le fait remarquer un intervenant dans la partie commentaire: troublante similitude entre le drapeau de DAECH et la pancarte « Je suis Charlie »… Hasard?

  • 108

    Général Wesley K. Clark : « Nos amis & alliés ont créé Daesh ».

    http://www.youtube.com/watch?v=ml-piXRdnow

  • Balou

    Hollande « condamne » l’initiative des élus auprès d’el-Assad

    Extrait : « Cette initiative, je la condamne. Il s’agit d’une rencontre entre des parlementaires français, qui n’ont été mandatés que par eux-mêmes, et une dictature qui a bombardé son propre peuple. Et qui a utilisé l’arme chimique pour détruire des vies humaines », a déclaré le chef de l’Etat, en visite à Manille. »

    http://fr.sputniknews.com/international/20150226/1014917758.html

    La dictature néonazie de Kiev, que notre « Président » veut nous faire avaler comme une démocratie, et qu’il nous fait sponsoriser de force en faisant tout pour le cacher aux Français, elle ne bombarde pas son peuple, mais non..
    C’est pas un crime contre l’humanité, qu’est-ce que tu vas chercher là..

    François Hollande devenu l’eunuque de Benjamin NettoieTout… Avez-vous remarqué comme il chante plus haut ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • 108

      J’aimerais bien savoir ce qu’il en ressort de cette entrevue, si tu trouves (ou d’autres) des infos ;)

      • Balou

        Conférence de presse de Bachar al-Jaafari
        20 février 2015

        Bonjour Mesdames et Messieurs,

        Vous venez d’écouter, comme moi, l’Ambassadeur britannique [1] censé devenir le prochain Président du Conseil de sécurité. Il vous a parlé de la réunion informelle de la Commission d’enquête internationale sur les violations des droits de l’homme en Syrie. Je fais remarquer et souligne qu’il s’agit d’une réunion informelle, parce qu’elle a eu lieu en dehors du Conseil de sécurité et, par conséquent, ne représente que le point de vue de celui qui s’exprime.

        Néanmoins, j’aimerais faire les remarques suivantes :

        Comme vous le savez, le Gouvernement syrien a toujours exprimé ses réserves vis-à-vis du travail entrepris par cette soi-disant Commission indépendante diligentée par le Conseil des droits de l’homme. Et ceci, nous l’avons dit dès le début, parce qu’elle a été créée à des fins politiques pour servir l’agenda caché des manipulateurs et des maîtres du terrorisme qui frappe la Syrie, son gouvernement et son peuple.

        Une Commission biaisée dès le début. Elle ne s’est pas rendue en Syrie. Elle n’a rencontré que des personnes vivant à l’étranger et se présentant comme des opposants, tout en continuant à ignorer tous les rapports qui lui ont été adressés par le Gouvernement syrien.

        Si vous consultez le rapport de cette Commission [2], vous constaterez qu’il ne reflète que les points de vue des dits opposants se trouvant à l’extérieur de la Syrie et dans des camps [de réfugiés, Ndt] en Turquie, en Jordanie, au Liban et ailleurs, mais néglige de mentionner le moindre mot des milliers d’informations fournies par le Gouvernement syrien depuis des années ; ce qui, en soi, indique à quel point elle est biaisée.

        C’est pourquoi nous pensons que cette Commission fait partie intégrante du problème et non de la solution qui résoudrait la crise syrienne. Elle a été utilisée par des membres influents au Conseil des droits de l’homme, aussi bien qu’au Conseil de sécurité, pour nuire au Gouvernement syrien et diaboliser ses actions, alors qu’il fait face à la guerre menée contre lui, contre la Syrie et le peuple syrien, depuis quatre ans.

        Avant de nous engager dans l’exercice des questions / réponses, j’aimerais vous montrer quelque chose de très utile et de très instructif. Ceci est un registre de 500 pages, un registre inhabituel élaboré par les autorités syriennes et listant les terroristes tués en Syrie, pour le seul mois d’Octobre 2013 ; des terroristes étrangers uniquement, avec leurs photos, leurs noms, leurs nationalités. Certains d’entre eux ont peut-être été utilisés comme témoins contre le Gouvernement syrien. Beaucoup sont arrivés de Jordanie qui assure, comme vous le savez, la présidence du Conseil des droits de l’Homme. Beaucoup sont arrivés d’Arabie saoudite, de Libye, de Tunisie, du Pakistan, d’Afghanistan, d’Australie, des USA, de Grande Bretagne, de France, de Belgique, d’Allemagne, d’Italie, du Qatar, des Émirats arabes unis, du Koweït, du Turkménistan, de Lituanie, du Burkina Faso, du Nigéria, d’Égypte, du Canada… des Palestiniens par hasard, des Libanais…

        Ceux-là sont des opposants syriens. Tous des étrangers. Des étrangers que les USA qualifient d’ « opposition syrienne modérée ». Ils sont Australiens, mais ce sont des opposants syriens modérés. Que cela vous plaise ou non, c’est ainsi que les USA vous les présentent ! Ceux-là sont les représentants de l’opposition syrienne légitime, démocratique et pacifique ! Ils sont peut-être pakistanais, mais ce sont des opposants syriens !

        Une même méprise répétée illégitimement et insolemment par de hauts fonctionnaires de l’ONU, tel le porte-parole du Secrétaire général lui-même ; lequel a maintes fois considéré les terroristes sévissant dans le Golan syrien -occupé par Israël- comme des éléments appartenant aux groupes armés de l’opposition syrienne.

        Ceci, alors que nous savons tous, d’après les rapports du Conseil de sécurité, que ces individus sont des terroristes de l’EIIL [État Islamique en Irak et au Levant] et de Jabhat al-Nosra ; lesquels ont kidnappé l’équipe de la FNUOD [Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement] sur instructions du Qatar, leurs blessés étant soignés dans les hôpitaux israéliens avec l’accord des autorités israéliennes. Mais le porte-parole du Secrétaire général insiste et continue à considérer ces terroristes comme des groupes d’opposants syriens armés, en sachant que leur chef est, comme par hasard, un Jordanien et ex-bras droit d’Al-Zarqaoui en Irak.

        Par conséquent, quelque chose ne tourne pas rond ici. Quelque chose d’hypocrite est entrain de s’installer quelque part. On cherche à tromper les membres du Conseil de sécurité. Certaines personnes influentes cherchent à tromper les médias et l’opinion publique. Ils traitent le Gouvernement syrien et les groupes terroristes sur un pied d’égalité. N’est-ce pas là une violation des résolutions du Conseil de sécurité, 2170, 2178 et 2199 ?

        Trois résolutions très récemment adoptées par le Conseil de sécurité contre l’EIIL, les combattants étrangers et Jabhat al-Nosra, condamnant le parrainage des terroristes et leur passage à travers la frontière syro-turque, le vol d’antiquités et d’artéfacts de l’héritage culturel… Que fait-on de ces résolutions ? Que fait-on dans ce Conseil qui devrait appliquer ses propres termes ?

        Nous sommes le seul gouvernement de cette organisation [ONU] à mettre en exécution ces trois résolutions. Ce registre le prouve et en témoigne. Je vous rappelle une fois de plus que ces 500 pages de photos de terroristes ne couvrent qu’un seul mois : octobre 2013. Je pourrais vous montrer des dizaines de registres similaires sur les opérations terroristes en Syrie, exécutées selon les instructions de leurs manipulateurs et maîtres, lesquels ne sont autres que certains des membres influents du Conseil de sécurité et du Conseil des droits de l’homme.

        Questions/Réponses

        Suite : http://www.voltairenet.org/article186882.html

      • Balou

        Lettre de la Syrie au Conseil de sécurité par Bachar al-Jaafari
        29 décembre 2014
        http://www.voltairenet.org/article186395.html

      • 108

        merci, je vais voir ça avec attention.

  • Balou

    L’aide américaine à DAESH se confirme : des Marines et des hélicoptères Apaches chez les djihadistes

    Les Irakiens continuent de détecter des contacts entre les Américains en Irak et Daesh (Etat islamique-EI) dans les régions que celui-ci occupent.

    Contrairement aux allégations américaines de combattre cette milice wahhabite takfiriste dans le cadre de la coalition internationale, de plus en plus d’accusations sont proférées par des dirigeants irakiens sur des liens qu’ils entretiennent avec elle.

    Selon le site d’information Arabi-Press, deux nouveaux faits ont été révélés cette semaine par le chef des forces de mobilisation populaire qui comptent dans ses rangs les jeunes volontaires irakiens, depuis la prise de Mossoul et d’al-Anbar par Daesh.

    Ces agissements coincident avec les avancées de l’armée irakienne et de ses supplétifs des forces paramiltaires populaires dans ces régions. Mercredi, le ministère irakien de la Défense a affirmé avoir libéré deux régions situées entre les deux provinces Diyala et Salaheddine, Albou Baker et Albou Awwad.

    Selon Thamer al-Khafaji qui s’exprimait pour la correspondante du site d’information Arabi-Press, trois Marines américains ont été parachutés dans la province de Babel , et deux hélicoptères d’origine inconnue ont atterri dans deux régions de la province de Diyala, à deux moments différents.

    S’agissant des parachutistes, ils ont été vus à l’aube de mercredi dernier, en train de se jeter à partir d’un hélicoptère Apache dans la région al-Obaidate, dans le caza de Moussayyab, au nord de la province de Babel.

    Concernant le deuxième évènement, il est question d’abord d’un Apache qui avait été vu dans la nuit de mardi à mercredi en train d’atterrir dans les parages du village al-Safra , dans le prolongement de la région al-Azim, au nord de Diyala

    Quelques heures plus tard, mercredi matin un hélicoptère d’origine inconnu est descendu à son tour au sud de la région de Bahraz du côté de Kanaane, au sud de la province de Diyala. Il y est resté quelques 15 minutes avant de décoller de nouveau.

    Nombreux sont les responsables locaux dans cette province qui ont assuré avoir vu des hélicoptères non identifiés atterrir dans les bastions de Daesh au nord-est de Diyala et avoir largué des armes et des approvisionnements.

    Suite : http://reseauinternational.net/laide-americaine-a-daesh-se-confirme-des-marines-et-des-helicopteres-apaches-chez-les-djihadistes/

  • Balou

    Le Parlement irakien demande des explications à Londres sur son soutien à Daesh

    Le Parlement irakien a demandé des explications à Londres après que deux avions britanniques ont été descendus par l’armée irakienne dans la province d’al-Anbar, le 22 février 2015.

    Les photographies des carcasses attestent que les deux avions transportaient des armes que les Irakiens pensent destinées à l’Émirat islamique (« Daesh »).

    Depuis l’invasion de l’Irak par l’Émirat islamique, la Coalition internationale contre Daesh, conduite par le Pentagone, a largué au moins quatre fois des armes à l’organisation terroriste. Chaque fois, le porte-parole de la Coalition a reconnu une « erreur » lors des largages.

    Le gouvernement britannique n’a pas émis de protestation après la destruction des deux avions.

    Source : http://www.voltairenet.org/article186887.html

  • Balou

    Des Américains pacifiques en Syrie, ça existe

    Ramsey Clark et la mission exploratoire: nous saluons la bataille héroïque du peuple syrien contre le terrorisme

    http://lesakerfrancophone.net/des-americains-pacifiques-en-syrie-ca-existe/

  • verdad

    Je trouve en effet qu’il y a beaucoup de moutons car tout cet article est uniquement basé sur des propos tenus par des personnes inconnues… Je peux aussi faire un article disant untel a dit que, un autre a dit que… et après j’appelle cela de preuves ;) Facile facile, je dis pas que c’est faux, je dis juste que cet article vaut rien du tout niveau preuves !