France: Le FN au plus haut, le PS encaisse

Pour les intéressés, tous les résultats sont disponibles en direct sur Elections.interieur.gouv.fr. Pour ce qui est des analyses et des statistiques en général, on va attendre qu’ils sortent compilés, plus pratique… ;)

media_xll_6598217

Dans un climat de vive défiance vis-à-vis du gouvernement français, le Front national a réalisé une spectaculaire poussée dans plusieurs villes dimanche, dans un scrutin où la gauche est en recul et la droite en légère progression, selon les premières estimations. A Henin-Beaumont, le FN a même remporté la marie dès le premier tour. Selon un sondage de l’Institut BVA pour le quotidien Le Parisien Aujourd’hui en France, la droite obtiendrait en moyenne 48% des voix au 1er tour de ce scrutin dans les communes de 3.500 habitants au moins, et la gauche 43%. Le FN obtiendrait 7% des suffrages, mais ce parti n’est pas présent partout, et l’extrême gauche 2%. L’abstention atteint un niveau record.

Le FN en tête dans plusieurs villes

Les premiers résultats ont été révélés vers 20h00. Le Front national est arrivé en tête du scrutin dans plusieurs villes du pays, et obtenant même la victoire au premier tour à Hénin Beaumont (Nord), ville où Marine Le Pen était candidate en position non éligible.

La présidente du Front national Marine Le Pen a aussitôt salué « un cru exceptionnel » et « la fin de la bipolarisation de la vie politique ».

Le candidat du Front national Steeve Briois a été élu dès le premier tour maire d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) avec 50,26% des suffrages dimanche, selon des résultats définitifs. Le maire sortant divers gauche Eugène Binaisse n’a récolté que 32,04% des voix, devant l’ancien maire Gérard Dalongeville (9,77%), alors que la participation s’élève à 64,59%. Steeve Briois, le secrétaire général du parti, va s’installer à la mairie de la ville minière, illustration de l’implantation du FN dans certains anciens bastions ouvriers.

Louis Aliot (FN) est en tête à Perpignan face à Jean-Marc Pujol (droite), avec 34,4% contre 29,8%, selon une estimation Ipsos. A Avignon, le FN arriverait en tête avec 29,4% des voix, devant la socialiste Cécile Helle (27,5%) et l’UMP Bernard Chaussegros (22,3%). La socialiste pourrait du coup profiter de cette triangulaire.

A Fréjus, le frontiste David Rachline serait aussi en tête avec 40,2% des suffrages. A Béziers, l’ancien président de RSF, Robert Ménard, devenu l’une des têtes de pont du Rassemblement Bleu-Marine de Marine Le Pen, est en tête avec 45% des suffrages, selon le CSA.

Le candidat du Front national à Forbach (Moselle), Florian Philippot, est arrivé en tête au premier tour des élections municipales dimanche, avec 35,75% des suffrages exprimés. Le maire sortant, le socialiste Laurent Kalinowski, qui a mené une campagne discrète, largement éclipsée par la médiatisation de celle de M. Philippot, a recueilli pour sa part 33% des voix. Eric Diligent, dissident de l’UMP, a obtenu 18,99% des suffrages, s’offrant le luxe de distancer largement le candidat investi par l’UMP, Alexandre Cassaro (12,26% des voix). « Le Front était jusqu’ici un vote national, nous sommes en train de démontrer qu’il est aussi un vote local, un vote qui s’est enraciné », a déclaré le vice-président du parti d’extrême-droite, Florian Philippot.

Cette progression de l’abstention reflète un rejet du personnel politique, amplifié par les dernières affaires », a estimé Frédéric Dabi, politologue à l’Ifop. « Mais elle illustre également la désillusion des électeurs à l’égard de la capacité des politiques de pouvoir changer les choses ». « La gifle attendue est bien arrivée pour la gauche », a commenté Gaël Sliman, le directeur de l’institut BVA.

Pour Jean-Yves Camus, chercheur spécialiste de l’extrême droite, interrogé par l’AFP, le FN réalise des « scores particulièrement plus hauts que ce que donnaient les sondages, il y a vraiment des surprises ». Sylvain Crépon, sociologue spécialiste du FN, a estimé auprès de l’AFP que « visiblement l’électorat FN s’est mobilisé, les autres très peu, alors qu’on disait tout le temps que l’abstention pénalisait le FN ». Malgré une abstention qui devrait être record, les électeurs du FN semblent donc avoir suivi la consigne de Marine Le Pen, qui avait multiplié depuis un mois les appels à voter.

Mais là où la présidente du FN a voulu nationaliser le scrutin, proclamant sur TF1 « la fin de la bipolarisation de la vie politique française », M. Crépon a rappelé que « les candidats du FN ont fait vraiment campagne sur des thématiques locales: ils n’ont pas essayé de nationaliser le vote. » « On a souvent brandi l’amateurisme des candidats FN, mais beaucoup ont fait campagne là où il y avait de la corruption, du clientélisme ou de la mauvaise gestion », a-t-il aussi souligné.

L’enjeu désormais est de regarder vers dimanche prochain: le FN devrait maintenir ses candidats, « sauf cas exceptionnels », partout où il sera au second tour, a prévenu tout au long de la campagne Marine Le Pen. Le parti devrait être présent dans plus d’une centaine de triangulaires, dépassant son précédent de 1995 où il s’était maintenu dans 119 villes de plus de 30.000 habitants au second tour. 1995, c’était l’année où le FN avait fait élire trois maires, à Toulon, Marignane (Bouche-du-Rhône) et Orange (Vaucluse), un score qu’il semble en mesure de dépasser cette année. Au sujet de ces triangulaires, « la vie politique ne se résume pas à faire gagner la droite ou à faire gagner la gauche », a déjà prévenu la patronne du FN. « Le sujet, c’est d’avoir le plus grand nombre de conseillers municipaux ».

Source et article complet sur 7sur7.be

Petit rajout, un résumé clair de la situation finale après ce jour d’élections:

La droite est arrivée dimanche soir en tête des élections municipales en France, avec 48 %, devant la gauche à 43 %, selon une estimation de l’institut BVA. Mais le scrutin est marqué par une percée du Front National (FN), qui obtient 7 % mais qui ne présente des listes que dans près de 600 municipalités.

Les listes d’extrême gauche obtiennent 2 % des voix, selon cette estimation.

« La ‘gifle’ attendue est bien arrivée pour la gauche, au moins s’agissant de son score national », écrit l’institut dans un communiqué. « Même si elle parvient à résister dans nombre de grandes villes, cela ne saurait masquer un recul impressionnant sur l’ensemble du territoire », ajoute-t-il.

Première manche

« Ce n’est qu’une première manche. Avec un FN à un tel niveau, les triangulaires provoquées dans de nombreuses villes permettront à la gauche de souvent l’emporter au second tour alors qu’elle sera minoritaire », nuance-t-il toutefois.

Le Front national est en tête dans plusieurs grandes villes. Il frôle la majorité absolue à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), bastion de Marine Le Pen. La présidente du parti Marine Le Pen a salué dimanche soir un « cru assez exceptionnel ».

NKM en tête à Paris

La candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet arrive elle en tête à Paris, mais toutefois seulement deuxième dans le 14e arrondissement où elle se présente.

Mme Kosciuzko-Morizet obtiendrait 34,8 %, devant la candidate du PS Anne Hidalgo à 33,6 %, selon des estimations de l’institut IPSOS. En revanche, elle ne recueille elle-même que 32,20 % dans le 14e arrondissement, devancée par la candidate PS Carine Petit à 39,3 %.

A Marseille, le maire UMP de Marseille Jean-Claude Gaudin est en ballotage très favorable avec 40 % des voix, selon les instituts IPSOS et IFOP. Il devance le Front national Stéphane Ravier (22 à 22,5 %) et le socialiste Patrick Mennucci (20 à 21,2 %).

Source: Agence de presse via Romandie

30 commentaires

  • originalteil

    Après avoir pris connaissance des résultat et notamment de ceux d’henin beaumont, et en voyant la quasi engueulade entre ps et ump sur un plateau tv sur la question des reports de voix, Marine arborait un large sourire, et semblait rajeunie de 10 ans… J’attend de voir la suite, histoire de voir si elle a retrouvé son frais minois de jeune fille, celui qu’elle avait quand elle assistait dans l’assistance sur les plateau tv aux prestations de son papa.
    Elle était très jolie…

  • zeke24

    Faut dire aussi que le FN (du moins dans ma région) était très loin d’être présent partout et que beaucoup n’avaient le choix que d’une liste…. sans parler de l’abstention qu’on dit « record ».
    Ce qui m’étonne c’est que certains sont encore capables de voter PS&co, à croire qu’à force d’en avoir plein le cul la vaseline les soulagent :) .

    • Itsmie

      Oui, ici malheureusement, pas de choix dans pas mal de villages!
      Une seule liste!

      • lumpenproletariat

        Dans ma ville, le FN a fait moins qu’aux présidentielles.
        Les municipales, c’est assez spécial, par contre aux européennes là je crois que certains vont avoir mal au cul.

  • Fenrir

    Ben, au final, en regardant les résultats d’Hénin-Beaumont, ce sont les abstentionnistes qui arrivent en tête avec plus de 35 %.

    Donc se seraient eux qui devraient être les représentants de la population.

    Donc un tirage au sort parmi eux pour les représenter.

    CQFD, non ?

    ;0D

    Cela ne serait-il pas intéressant de remouliner ainsi tous les résultats … ??? …

    Après tout, j’ai l’impression que c’est au final l’abstention qui est en tête dans bon nombre de villes…

    Héhéhéhé…

  • Fenrir

    Cela se confirme d’ailleurs avec les résultats de Bordeaux…

    Juppé raflant la mise avec 46489 voix face à 62 760 abstentionnistes sur 140 358 inscrits.

    Etonnant, non ?

    Vive la Kleptocratie !

  • zeke24

    Le système fait que même si 10% des personnes votent, ben les 90% d’abstentionnistes compteront pour du beurre et subiront le vote de la majorité des 10% en question.

    En ajoutant aussi que « les abstentionnistes » comptent son lot de personnes qui se contentent de ce que l’on choisit pour elles, des « sans avis », des « je m’en foutiste » etc… ; pas non plus que des anti-politicards et autres « rebelles » de la société qui rêvent de changement.

    Bref pas quoi représenter quoi que se soit, du moins pour le moment (et encore…).

    Pour preuve cette « majorité » je ne la vois pas souvent sortir dans les rues contester (et c’est dommage, imaginez +/- 55% des français dans les rues) bien qu’il y ait motif à le faire ; donc à y réfléchir…..

    • Fenrir

      Bonjour Zeke,

      Je vois que mon commentaire ne s’est pas affiché…

      Je récidive donc. Un petit bug ne m’affole plus…

      Donc, pour te répondre, je te renvoie à la lecture de ce Topic sur le Forum :

      http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=7148

      J’y évoquais le fait qu’il faudrait l’adhésion d’un peu plus de 22 millions de Citoyennes et Citoyens pour légitimer le fait d’imposer la Convocation d’une Assemblée Constituante issue du Tirage au Sort.

      Les véritables vainqueurs de ces élections sont les abstentionnistes avec 16 millions d’électeurs, et sont en tête (en nombre d’individus) dans quasiment toutes les villes, même là où des listes sont passées dès le 1er tour.

      Cf : les résultats d’Hénin-Beaumont ou de Bordeaux…

      La démonstration éclatante que ce système pseudo-démocratique est une kleptocratie.

      Bonnes réflexions, donc…

      Au plaisir de te lire :0)

      • zeke24

        Salut Fenrir ;)

        « il faudrait l’adhésion d’un peu plus de 22 millions de Citoyennes et Citoyens pour légitimer le fait d’imposer la Convocation d’une Assemblée Constituante issue du Tirage au Sort. »

        Tu dis « légitimer » mais le système fait que la question de ce qui est légitime ou pas ne tient qu’à eux seuls (les exemples ne manquent pas).

        Sinon c’est possible mais de mon avis « les révolutions » et autres changement de régimes comptent autant sinon plus par la motivation, l’implication des personnes et des limites qu’elles s’imposent vis à vis de leurs convictions que par leurs simple nombre.
        L’implication « personnelle » et sans failles de leurs « leaders » (il en faut forcement) compte au moins autant sinon plus.

        Un exemple imagine rassemblé dans les rues 5 à 10 millions « de furieux convaincus » qui y croient quoi qu’il en coute , représentés par des gens « infaillibles à leurs causes » qui menaceraient de « tout cramer » au sens propre.
        Situation ingérable pour l’état (contrairement à 22 millions d’abstentionnistes) qui n’y pourrait rien et négocierait sans aucuns doutes mais de mon avis ce scénario n’est à ce jour que pure fiction car les préoccupation personnelles de chacun ne vont généralement pas dans ce sens.

        Pour le reste je vois mal l’état ainsi que ses hauts dirigeants se tirer une balle dans le pied parce qu’on leur demande et qu’importe le nombre faut croire.
        Pour les détails faut voir du coté des syndicats comment ils exploitent, formatent, détournent et surtout canalisent quelques millions de « naïfs » en achetant leurs représentants.

        Le résultat c’est qu’aussi mal que sa va, c’est toujours les mêmes au volant, ces élections n’y feront pas exceptions.

        C’est bien regrettable, et notre entrée dans l’Europe complique encore plus le problème.

        « Les véritables vainqueurs de ces élections sont les abstentionnistes »

        C’est bien vrai, comme les fois précédentes d’ailleurs.
        Et cela n’a strictement rien changé si ce n’est des débats sur le vote obligatoire afin de faire rentrer de force la majorité de la « populace » dans le moule du « système ».

        Au sujet des abstentionnistes, les médias veilleront aussi toujours à les moraliser pour banaliser/enjoliver la situation, de sorte qu’ils acceptent implicitement leurs sorts (et le défendent même!) bref la routine.

        Je pense qu’on « change le monde » de manière collective et non pas de façon individualiste (là on le refait ;)).
        On en est encore à se battre contre nous et notre jeu fait leurs affaires….. nous sommes encore les perdants des ces élections et nous seul en payerons le prix.

      • Fenrir

        Je m’emploie à proposer une alternative pouvant éviter les excès que tu évoques.

        Sans grandes illusions et conscient de mon utopique bonne volonté.

        Je suis prêt si besoin, un jour, à descendre dans la rue, voire à prendre les armes.

        Mais ce ne sera jamais pour imposer ma vision des choses.

        Uniquement pour imposer celle de la majorité au service de l’intérêt général.

        J’ai haussé les épaules la première fois que j’ai entendu parler du tirage au sort, et me suis dit : « sont débiles, marchera jamais leur truc, etc, etc… »

        Puis, j’ai pris le temps de me renseigner et de lire. D’y réfléchir et d’échanger sur ce concept qu’est la Démocratie.

        Cela m’a permis de comprendre énormément de choses sur le fonctionnement de nos institutions, de l’oligarchie qui nous exploite, sur sa liaison avec la Finance, etc également…

        Depuis, je m’emploie à expliquer aux Citoyennes et Citoyens de ce pays, notre responsabilité collective et individuelle.

        Nous pouvons changer les choses.

        Ensemble ! Pour nous et nos enfants.

        C’est une nouvelle approche qui s’étend. Se répand de plus en plus et qu’intègrent peu à peu les individus.

        Ainsi que tu le soulignes, c’est nous qui payons la note.

        Pourquoi ne pouvons-nous faire le choix des achats et de leurs utilisations ?

        Les médias se focalisent sur le FN, et ne creusent pas sur la quasi majorité abstentionniste.

        Nous sommes dérangeant, et il est tellement plus simple d’évacuer la question en cherchant à nous culpabiliser pour « incitoyenneté »…

        Alors que la réalité est tout autre.

        C’est tout simplement que les individus ne savent pas encore exprimer ce qui les chiffonne et ne leur convient pas dans ce système.

        Beaucoup baissent les bras, se lamentent, râlent, se mettent en colère, mais sont en fait résignés et fatalistes.

        Alors que leur destin est entres leurs mains.

        D’abord en tant qu’individus, puis collectivement avec d’autres individus.

        Libres et égaux en droits et devoirs.

        Ne faisant pas aux autres ce qu’ils ne voudraient pas subir.

        Dans le respect et la tolérance.

        Est-ce si utopique que cela ?

      • zeke24

        Ne le prends pas mal Fenrir mais je me surprends à être en accord avec toi bien qu’on soit loin du temps de la démocratie Grec et de l’égalité entre citoyens ;)

        Étant du genre réaliste cette vision me laisse rêveur.

        En revanche je pense que « les excès » seront un passage obligés pour espérer un vrai changement.
        Ces gens n’ont pas de morales et n’hésitent pas à créer des guerres ou à faire lyncher leurs citoyens sur la place publique sous couvert de propagandes pour défendre leurs intérêts personnels ; alors je doute qu’ils acceptent un jour de plier valises juste parce que l’on demande….

        « La démocratie » moderne c’est d’avoir remplacer un roi par des rois ; une révolution pour n’en renverser qu’un donc pour plusieurs…

    • Maverick Maverick

      Comme quoi, la reconnaissance du vote blanc est un premier pas, mais cela reste insuffisant; il faudrait instaurer des quorums : En dessous de « X » % de votants non blanc et non nul par rapport au total des inscrits, annulation et réorganisation de l’élection.
      Ce système marche déjà pour les syndics de copropriété, les Assemblées Générales d’actionnaires etc …

      • Fenrir

        Bonjour Maverick,

        Le vote blanc n’est qu’une arnaque de plus.

        Une timide concession faîte par nos oligarques afin de minimiser l’influence du FN dans leur jeu de pouvoir.

        Le vote ne peut se légitimer que lorsqu’il s’applique à un texte, mais pas pour des individus kleptocrates.

      • zeke24

        « Le vote blanc n’est qu’une arnaque de plus.  »

        +1

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    En résumé, France -RESULTAT DES ERECTIONS MESMICHESAPOIL : [ENCORE 61,5 % de COLLABOS !]

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Enfin, …bonne nouvelle quand même pour les Collabos Marseillais, GODIN a promis qu’il fournirait la Vaseline en cas de réérection ;o)

  • pourpour

    Ce n est pas assez, les scores du PS m effarent…les veaux continuent a en étre…

  • Jujusmart

    Les gens ont beau conscientiser petit à petit que de voter ne sert à rien mais ils n’ont pas encore compris que tant qu’un seul ira voter, le pouvoir sera satisfait ? Avant le pouvoir avait l’honnêteté de dire que le bas-peuple n’avait droit qu’au silence … cela a permis au bas-peuple de réagir. Grâce aux pseudo droit de voter, ils ont trouvé le moyen de calmer le peuple tout en continuant de plus belle leurs petits arrangements entre amis. Etre pacifique et suivre l’ordre établit, c’est tout ce que le pouvoir attend de nous

  • Maverick Maverick

    Faut dire que la fessée, le PS l’a quand même réclamée; à force de présenter les Municipales comme une occasion de sanctionner …

    • zeke24

      Les français ont la mémoire sélective et très courte… donc je ne vois pas l’avantage de « sanctionner » sur une élection si le résultat c’est toujours de « se taper » continuellement les mêmes bandes de bandits qui marche généralement main dans la main hors élection!
      Surtout que « le sanctionné » n’est jamais sanctionable et ce depuis bien longtemps en passant….

  • Itsmie

    Sidérée de voir le nombre de moutons qui adorent la sodomie et qui ont ENCORE voté PS!!!!!
    Ils n’en ont pas encore pris assez ???
    Ils en redemandent???

    C’est stupéfiant…:(

    Les Français n’ont vraiment que ce qu’ils méritent!

    Pacte de Sodomie…

  • odin29

    Bonjour les M.E.
    Sidérant en effet!…
    J’y perds mon latin.
    Comme tu le dis Itsmie…ils doivent aimer ça, se faire en… c’est pas explicable autrement.
    Effarant tout de même !!!
    Ici la plupart des B.R se sont abstenus…j’appelle ça laisser le champ libre à l’adversaire.
    et ils viendront se plaindre ensuite…
    Franchement c’est décourageant.

    • Fenrir

      Bonsoir Odin,

      Excuse moi, mais les B.R, c’est qui ou quoi ?

      Brigades Rouges ? LOL

      Bretons Résignés ?

      Plus sérieux, je n’ai simplement pas compris cet acronyme.

      Vu le score du FN et de la droite traditionnelle, je me demande également ce que tu entends par « laisser le champ libre à l’adversaire » ???

      Je considère pour ma part qu’il est encourageant de voir le nombre d’abstentionnistes continuer de grimper.

      Cela promet pour les Européennes…

      J’ai hâte de voir la réaction si nous parvenions à 80 % d’abstention, et 15 % de vote blanc…