Fabius: La France «pourra envisager» d’annuler la vente de Mistral à la Russie..

En ces temps de crise, où l’emploi est pratiquement introuvable, où les caisses de l’état sont vides, voilà que ces « ir-responsables » envisagent d’annuler la vente de navires à la Russie. On comprend que cette « menace » inquiète les ouvriers du chantier naval, déjà bien éprouvés par la baisse des commandes dans ce domaine. Donc le « n’importe quoi » continue de plus belle, n’attendons pas que ces « ir-responsables » essayent d’atténuer, à défaut de désamorcer, l’escalade de la crise avec la Russie. La France est si riche et bien portante financièrement, qu’elle peut cracher sur une commande de près d’1 milliard de dollars, puisqu’il s’agit de la commande de deux navires de la classe Mistral. Il ne reste plus que les urnes, pour leurs dire ce que nous pensons?…

Le Mistral (L9013) au mouillage à Brest.

DIPLOMATIE – Laurent Fabius a ajouté que les autres pays européens devraient aussi prendre des sanctions…

La France «pourra envisager» d’annuler la vente de navires militaires français Mistral à la Russie «si Poutine continue ce qu’il fait» en Ukraine, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, tout en soulignant que les autres pays européens devraient aussi prendre des sanctions.

«Si Poutine continue ce qu’il fait, nous pouvons envisager d’annuler ces ventes, mais nous demandons à d’autres (…) de faire l’équivalent», a déclaré Laurent Fabius sur TF1, précisant que de telles mesures de rétorsion économique faisaient partie «du troisième niveau de sanctions» envisagé contre la Russie.

Source AFP via 20Minutes

Voici ce qu’écrivait le 5 Mars 2014 le journal Libération

L’un des deux navires militaires de type «Mistral» vendus aux Russes par la France en 2011, le «Vladivostok», est parti faire ses premiers essais en mer mercredi alors que la question de son avenir a été posée ces derniers jours du fait de la crise ukrainienne.

Et dépit du regain de tension entre les pays de l’Otan et la Russie avec la crise ukrainienne, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius a estimé lundi que la question de la suspension des contrats de livraison d’armes françaises à la Russie était prématurée. 

«Nous n’en sommes pas là», a dit le ministre, interrogé sur une éventuelle suspension par Paris de la vente des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type «Mistral» à Moscou par la DCNS, qui en a sous-traité la construction aux chantiers STX de Saint-Nazaire.

Le «Vladivostok», baptisé en présence de l’état-major de la marine russe le 15 octobre 2013 lors de sa mise à flot, a pris la mer pour une première session d’essais de trois jours mercredi à 18H30, escorté par trois remorqueurs, tandis que plusieurs dizaines de curieux regardaient ce départ au soleil couchant depuis la jetée, a constaté l’AFP. Plusieurs d’entre eux interrogés par l’AFP se disaient «inquiets» à l’idée que le navire puisse être livré aux russes comme prévu.

En dépit du nom «Vladivostok» écrit en caractères cyrilliques sur la coque, le navire n’a pas encore changé de pavillon: un drapeau français et un autre au nom de STX France sont les seuls à flotter au milieu de ses tourelles.

La moitié arrière du Vladivostok a été construite par les chantiers russes OSK de Saint-Petersbourg (Russie), tandis que STX France construisait l’avant pour DCNS. Les deux parties ont été assemblées à Saint-Nazaire en juillet 2013.

– Le «Sebastopol» livré fin 2016 –

La livraison du «Vladivostok» est prévue fin 2014 et celle de son sistership le «Sebastopol», du nom de la ville de Crimée au coeur de la crise ukrainienne, fin 2016.

Aux termes du contrat entre la marine russe et DCNS, les deux futurs équipages de ces navires, soit 400 marins russes au total, sont attendus fin mai ou début juin à Saint-Nazaire pour y apprendre pendant six mois à manoeuvrer les BPC, avaient indiqué les deux partenaires en octobre 2013.

Lors de la signature en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, de ce marché controversé entre un pays de l’Otan et Moscou, le ministre du Commerce extérieur de l’époque Pierre Lellouche avait indiqué que son montant était de 1,12 milliard d’euros pour les deux navires.

Une option signée également en juin 2011 pour la construction, cette fois entièrement en Russie mais avec des équipements fournis par l’industrie française, de deux autres navires du même type, n’a pas encore été levée par les Russes. Les responsables de l’industrie de défense russe ont indiqué en octobre 2013 qu’elle n’était «pas caduque», mais qu’elle ne serait examinée qu’après un an d’exploitation du Vladivostok.

Trois premiers BPC, navires de 199 mètres et 22.000 tonnes pouvant se déplacer à une vitesse supérieure à 18 noeuds, le Mistral, le Tonnerre et le Dixmude, ont été livrés à la marine française entre 2006 et 2009.

AFP  Via Libération/économie

Ce qu’en pense Jean Yves le Gallou interrogé par La Voix de la Russie
(extrait).

LVdlR. Vous estimez donc que la position, mettons, de Laurent Fabius, est disproportionnée et révèle une diplomatie procédant du principe du deux poids deux mesures ?

Jean-Yves le Gallou. Les gouvernants français et européens d’une manière plus générale sont terrorisés par les référendums ! La condamnation du référendum de Crimée ne correspond jamais qu’à l’application du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. En même temps, cette condamnation est loin d’être elle aussi exceptionnelle puisque les leaders occidentaux ont dénoncé le référendum que les Suisses avaient lancé il y a un peu moins d’un mois pour définir de leur propre chef leur politique d’immigration sans tenir compte des oukases de l’UE. Quand les Français avaient voté il y a un peu moins de 10 ans contre le projet de Constitution de l’UE, le même projet a été voté un an plus tard par le Parlement alors que le peuple l’avait largement repoussé. Il y a donc une phobie patente du référendum parmi les oligarques occidentaux, le cas de la Crimée n’étant finalement qu’un cas particulier et l’attitude de M. Fabius, même s’il est ministre des Affaires étrangères français, ne correspondant pas aux intérêts de la France.

LVdlR. A ce propos, Laurent Fabius ne s’est pas encore prononcé sur les intentions de la Catalogne, de Venise ou de l’Ecosse ?

Jean-Yves le Gallou. Non, mais il y a déjà des pressions très fortes relatives au projet d’indépendance de l’Ecosse. L’UE a déjà commencé des manœuvres contre le projet de référendum écossais »…. […]

Lire la suite

Le poker menteur ukrainien de l’Occident

Un cimetière juif profané en Hongrie

Kosovo : le cynisme de la « démocratie européenne »

 

14 commentaires

  • georges57

    http://youtu.be/CMzgMva5ekk

    Tant qu’ils seront là, nous le peuple, nous seront mal !

  • Maverick Maverick

    Comme d’habitude, les entreprises et les emplois français sont sacrifiés au profit des intérêts US et autres. C’était bien la peine d’avoir un ministre su « Redressement Productif », si c’est pour … ça.

  • polemile

    C’est oublier que sans cette commande des deux Mistral, les chantiers de l’Atlantique étaient mort. Il n’y a eu aucune commande de navire civile pendant plus d’un an et demie.
    Maintenant qu’une commande pour un super paquebot et quelques autre bateaux ferry est effective, on se permet de jeter l’intérêt économique avec la Russie. C’est la ruine de notre économie qui est en jeu.
    Un paquebot commandé par la Lybie de 4000 places était au 3/4 achevé lorsque la France a décidé de supprimer Kadafi. Heureusement pour les chantiers de l’atlantique, un armateur a racheté le navire.
    Que penser de telles traitrises commerciales… tout simplement que la confiance en notre pays se perd, que l’on s’isole de plus en plus du monde, que nos dirigeants s’emploient activement à ruiner ce qui reste de notre pays, au non d’une « certaine folie des grandeurs » vide de toute substance.

  • Mamane_laouali

    Je savais pas si ya des cons en france comme lauran fabus, il a parfaitement raison il a son stylo et son ordinateur devan lui, et tout compte fait le problème d chomâge et la crise ne sont pas ses préocupations. ce le chao qu’il envisage pour l’u.e

  • xerthos

    Gouvernement d’amateur, la Russie pourrait très bien aussi décider de ne plus livrer de gaz vers la France.

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    poutine s’en balance de ton avis,lolo

    envisage tous les bla bla que tu veux,laquais impérialiste

  • les rats de laboratoire

    Pas un article sur le discours de poutine ?? Pourtant c’est bien la premiere fois que les americains et toute la clique (l’U.E bien sur)se fait ridiculiser voir sodomis.. En direct ! Pas un discours d’obama non plus ben dit les temps change fut une epoque ou le drapeau americain debarquer avec les chars et missile pour moins que sa..ou bien l’adversaire cette fois-ci est trop puissant.. Pour une fois. J’avoue je me fait un peu de soucis pour la suite mais quelle regale de voir ce Poutine les humiliée ce qui ve pas dire que jsois d’accord avec ses principe mais au moins c’est direct et sans sommation pas comme les fourberies habituel des USA..c’est dingue pas un article ni sur les autres site!