Comment faire de la levure ?

Une petite astuce cuisine pour changer, pourquoi pas? Vous êtes conscients de ce qu’il se passe actuellement, vous savez où en est l’économie, et pas la votre mais l’économie en général avec les risques que cela comporte. Et peut-être comme-moi vous recherchez une consommation « plus responsable » pour ne pas dire plus intelligente, en produisant son propre pain par exemple, et en réduisant ses achats de produits déjà prêts. Et pourquoi ne pas utiliser une levure faite-maison plutôt que de l’acheter dans le commerce? Histoire de réduire encore un peu plus votre dépendance au système?

La levure est nécessaire dans de très nombreux plats de la cuisine courante, voire même le pain. Mais elle a aussi une durée de vie limitée. Comment faire sa propre levure dans un environnement de survie ?

Lorsqu’ils commencent à se préparer, beaucoup de survivalistes se tournent vers les aliments qui possèdent la plus longue durée de stockage, c’est-à-dire pouvant se conserver le plus longtemps possible.

Parmi ces aliments figurent en première place les céréales, et notamment le Blé, connue pour être la championne toute catégorie en durée de conservation, jusqu’à plusieurs dizaines d’années si stockée dans des conditions appropriées.

Je me souviens avoir lu à ce sujet que l’on avait retrouvé du blé dans des tombes égyptiennes qui avait encore la capacité de germer après 2000 ans passés dans des jarres !

Le blé est donc une céréale exceptionnelle à tout point de vue, et en particulier pour les ménagères qui aiment à cuire leur pain (ou les pizzas). Le seul problème dans un contexte de survie pouvant être le manque de levure, à moins d’aimer les pavés de blé dur comme de la pierre…


En effet, un sachet de levure possède une date limite d’utilisation d’une année environ, après quoi les champignons qui la constituent se dessèchent et meurent.

Je tiens cette recette d’un ami qui a cherché pendant des années un moyen de fabriquer sa propre levure, jusqu’à ce qu’il tombe par hasard sur les écrits d’un auteur passionné de cuisine qui l’avait ramenée du Japon.

Dans cet article, je vais donc vous montrer comment faire votre propre levure à partir d’ingrédients ordinaires que vous pourrez trouver dans votre garde-manger ou dans les champs.

De la levure maison !

Le plus surprenant est que la levure se développe naturellement sur la peau de la plupart des fruits (frais ou séchés), sur les légumes, et même certaines herbes aromatiques que l’on trouve dans la nature (comme la menthe), y compris le thé ! On peut la cultiver de la même manière en suivant ce procédé :

Etape 1 : remplir un bocal en verre jusqu’à la moitié avec des fruits coupés en morceaux, des légumes ou des herbes. Si vous utilisez des fruits (des pommes ou des raisins conviennent très bien pour un premier essai), ou encore des légumes, veillez à ne pas les peler (toujours choisir une qualité Bio, de manière à ne pas cultiver par la même occasion les insecticides présents dans la peau…)



Etape 2 : remplir le bocal avec de l’eau jusqu’au 3/4.

Etape 3 : fermer le bocal et le placer à un endroit chauffé (au soleil ou près du four). Laisser le bocal ainsi pendant environ 3 jours, ou jusqu’à ce qu’une bonne quantité de bulles commencent à se former. Les bulles indiquent que la levure est entrain de réagir avec les hydrates de carbone présents dans les fruits ou les légumes (une fois la levure faite, le bocal peut être placé au réfrigérateur et l’eau utilisée pendant un mois environ).

Voici une vue rapprochée du procédé.

Etape 4 : utiliser « l’eau de levure » à la place de l’eau nécessaire dans la recette.

Etape 5 : pétrir la pâte comme à l’accoutumée, et laisser reposer…

Etape 6 : jusqu’à ce qu’elle gonfle, comme avec de la vraie levure commerciale !

Etape 7 : enfourner et savourer.

Bon appétit !

Source: femininsurvie.blogspot.fr, nouveau blog de survivalisme au féminin.

19 commentaires

  • vanvoght

    absolument génial et LA vraiment utile .

  • castelcerf

    Génial.
    Mais n’y a t’il pas un risque d’empoisonnement quand même ?
    n’est il pas plus sûr de simplement faire son levain de façon tradi ?

    • luffy luffy

      Bonjour, pour moi le top du top c’est vraiment le levain,il est facile à faire et s’il est nourri tous les jours il peut durer très longtemps! de plus il donne un bon gout au pain et il est un atout santé depuis des millénaires.

      • Natacha Natacha

        Je crois aussi que le levain est plus facile à conserver. Moins impressionnant que la levure, mais allié fidèle. :)

      • confucius

        Bonjour @luffy,

        Tout à fait d’accord, c’est effectivement la recette traditionnelle des bons boulangers qui font du bon pain.
        Quand on fait sa pétrée, on en garde l’équivalent de 10%, à garder dans un récipient couvert d’un linge, dans le bac à légumes du frigo. La fermentation continue lentement(via la basse température), et sera bonne pour le prochain pain.
        A la prochaine pétrée on l’intègre, et on en retire 10% pour la fois prochaine.
        Ainsi de suite, plus le temps passe, plus le pain a bon goût.
        Pour ce qui est de la farine, éviter la type 55(pain à mie blanche) lui préférer la type 65(pain à mie bistre), rajouter un peu de farine de seigle(après avoir retiré les 10% pour le levain) pour plus de saveur.
        Adieu les produits chimiques et bienvenu le bon pain !
        Pour plus de précision demandez à votre boulanger, surtout s’il n’est pas jeune, qui se fera un plaisir de vous donner des recettes.
        Aujourd’hui plus personnes ne s’intéresse au travail manuel et ceux qui le pratiquent, voir en ont du mépris.
        Mais quand on demande à nos vieux travailleurs(patron ou ouvrier), c’est avec plaisir qu’ils parlent de ce qu’ils font, et c’est toujours d’actualité.

      • luffy luffy

        Malheureusement des savoirs faire se sont perdus et d’autres se perdent encore aujourd’hui! De nos jours il n’est pas facile de trouver du pain de bonne qualité, le standard maintenant c’est « le pain blanc » qui n’as plus aucun intérêt nutritionnel, si ce n’est de remplir l’estomac et nous empoisonner petit à petit. Alors mettons la main à la pâte! à moins de connaitre un bon artisan …

  • Maverick Maverick

    Top moumoute !

  • kris de kerg. kris de kerg.

    Fait des crêpes ou des galettes et en cas de crise …. pas de soucis…..;-)

  • kris de kerg. kris de kerg.

    Le plus simple sans frigo ( en cas de crise), et d’avoir un levain naturel un reste eau /farine sel de plus de 36 heures.

  • Chegoku Chegoku

    Si vous voulez risquer une intoxication alimentaire, allez-y.

    Ce procédé est extrêmement dangereux.
    Le bouillon qu’il crée par putréfaction pourrait contenir des germes pathogènes et autres souches fongiques toxiques.

    Et puis levure ça ne veut rien dire. Il existe une multitude d’espèces de levures. Dont certaines sont pathogènes. D’ailleurs l’auteur raconte des trucs dangereux. Comparer une levure de bière avec une levure de peau comme Candida est farfelu.

    Ne faites pas n’importe quoi.

    Moi je vous conseille de pasteuriser au minimum le jus de résidus de fruits et d’y mélanger le fond d’une bière blanche. Laissez reposer en agitant de temps en temps et utiliser le dépôt du fond comme ensemencement pour faire le levain.

    Et je veux aussi préciser qu’il existe des levures lyophilisées dont la durée de vie est extrêmement longue.

    • kris de kerg. kris de kerg.

      tout à fait d’accord, NE FAITES PAS N’IMPORTE QUOI, dans certain cas extrêmes ( survivalime) avec une vielle bière ( 25 cl) voutes faite au moins 4 pains.

  • Itsmie

    Aaaaah voilà un truc super utile!
    Merci!

    • kris de kerg. kris de kerg.

      NON, c’est dangereux, apprenez a faire un levain a base de farine, a base de bière, sinon faites des galettes, des chapatis, NE METTEZ PAS EN DANGER VOS PROCHES. VOUS ETES EN DEVOIR DE PROTEGER VOTRE CLAN !!!!!!!!!!!!! Dans le cadre de la survie, du survivalisme, le mondes des bisousnours est exclu.

  • Yanne Hamar

    Ah si je trouvais une recette de levain qui marche…Pour l’instant je n’ai jamais réussi à en fabriquer. Snif

    • luffy luffy

      Salut l’ami! je t’assure qu’il n’y a rien de sorcier à faire du levain, seulement voilà ce levain est vivant, il faut donc en prendre soin, le nourrir chaque jour. Il y a beaucoup de livres et de sites qui traitent du sujet, il faut donc tester des méthodes et ne pas désespérer!!

      d’ailleurs je conseille fortement ce site http://www.cfaitmaison.com/levain/crea-levain.html pour le levain et beaucoup d’autres choses à faire soi-mm!!

  • la.vie.en.roze la.vie.en.roze

    1 c de bicarbonate de soude et 1 jus de citron : ca a fait gonfler mes accras de morue… A essayer dans un gateau ?

    • luffy luffy

      Salut! le bicarbonate est parfait pour remplacer la « levure chimique » à ne pas confondre avec le « levain » ou la « levure boulangère fraiche ou déshydratée ».
      Utilise le bicarbonate plutôt pour les gâteaux, cakes,pâtisseries diverses et utilise levain et levure boulangère pour les pains, pâtes levées et levées feuilletées et autres.
      Tu peux obtenir un ersatz de pain en utilisant levure chimique ou bicarbonate mais le résultat ne sera pas à la hauteur de tes espérances,j’imagine!