L’Union Européenne autorise le braquage des mafias

img3395godfather

Le Parlement européen a voté mardi à Strasbourg à une très large majorité des dispositions pour permettre aux autorités nationales de confisquer et geler plus facilement les avoirs des organisations criminelles dans l’UE.
Ces nouvelles règles ont été adoptées par 631 voix, avec 19 voix contre et 25 abstentions. Elles ont déjà fait l’objet d’un accord avec les Etats dans le cadre d’une stratégie plus large pour combattre la fraude et la corruption.
Ces avoirs issus du trafic de drogue ou d’armes, de la traite d’êtres humains et de la contrefaçon pourront être confisqués à la suite d’une condamnation définitive.
Mais une procédure par défaut permettra aussi la confiscation lorsque des poursuites sont impossibles parce que la personne incriminée est malade ou a fui.
Les États pourront confisquer des avoirs acquis dans des cas de corruption active ou passive dans le secteur privé, de corruption active ou passive impliquant des responsables d’institutions européennes ou de pays de l’UE, de participation dans une organisation criminelle, de pédopornographie ou de cybercriminalité.

Sachant que le monde mafieux réinvestit ses gains dans l’économie réelle à travers des prête-noms, les Etats pourront aussi récupérer des avoirs de parties tierces lorsque celles-ci auront connaissance du fait que les biens en question leur ont été confiés pour échapper à la confiscation, notamment si elles en bénéficient à titre gratuit ou à un prix très inférieur à celui du marché.
Les biens confisqués pourront être utilisés dans l’intérêt public ou à des fins sociales.
Le montant de ces gains et des biens liés à ces activités est estimé à plusieurs centaines de milliards d’euros dans l’UE. Moins de 1% font actuellement l’objet de confiscation.
La commissaire européenne chargée de la Sécurité intérieure, Cecilia Malmström, a « salué » le vote du Parlement dans un communiqué. La nouvelle loi va « faciliter la tâche de la police pour frapper le crime organisé là où cela fait vraiment mal: en s’attaquant à ses profits », a-t-elle relevé.
Ces règles devraient être formellement approuvées par le Conseil, représentant les Etats, dans les prochaines semaines. Les Etats, sauf le Royaume-Uni et le Danemark qui ont obtenu des dérogations, auront 30 mois pour transposer cette directive dans leur législation.

 Source: AFP via lesechos.fr

10 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Hahahahah
    Ils prennent les loups pour des chiens hahahaahah..

  • Il va y avoir du sport…

    Va falloir que l’UE commence par se braquer elle-même puisqu’il est établi qu’elle est une organisation criminelle aux services d’une minorité de ploutocrates ou « d’illuminés »…

  • robertespierre

    IL FAUT BRAQUER

    LES PARACHUTES DORES D’AREVA

    POUR INDEMNISER

    L’ABANDON (FAILLITE DE L’EPR DE FINLANDE)

    HORS DE QUESTION QU’ON PAIE POUR EUX

    PUISQU’ILS SONT « INTERESSES AUX RESULTATS »

    PROGLIO SES SUCCESSEURS ET COLLABORATEURS

    CONFISCATION

  • michel06

    Cette réforme voté n’ai t’elle pas pour des homme du parlement qui conteste les décisions ou qui dénonce les abus
    du système. Ou il rentre dans les rang ou il confisque.

    L’espérance con vois peut t’on l’espérer encore.

  • tarzan

    Ce vote est un prétexte juridique pour réquisitionner les biens des entreprises et des citoyens après l’effacement par l’Union européenne des comptes bancaires.

    Les mafias s’ils s’en souciaient vraiment ils auraient fermé les frontières aux clandestins de Lampedusa… ils auraient modulé Schengen, ils auraient installé des commissariats de police dans les zones sensibles, ils auraient instauré l’élection des magistrats par le peuple etc.

    Tout ceci n’est donc qu’un prétexte, comme en Argentine, en Russie ou en Chine.

    En Argentine aujourd’hui, des lois antiterroristes ont été votées de telle sorte que tous vos biens peuvent être saisis et vous pouvez être mis en prison, si on vous surprend à utiliser des dollars.

    Tout le monde en Argentine utilise des dollars, car le Pesos argentin est une monnaie moribonde. Cette loi permet donc de liquider les opposants politiques, les journalistes, ou tout citoyen qui contesterait les crimes commis par le pouvoir (pédophilie, centrales atomiques etc.), au prétexte qu’il utilise des dollars.

    Vous comprenez le manège ?

    Ils votent des lois qu’il est impossible de respecter, de telle sorte que n’importe qui peut être accusé d’avoir commis du blanchiment d’argent ou une activité mafieuse.

    Ainsi, ils s’assurent qu’ils peuvent mettre en prison n’importe qui et voler ses biens au passage.

    Donc les gogos tombent encore dans le piège de toutes ces lois de l’Union Européenne soit disant faites pour protéger les peuples des méchants, alors qu’entre les mains de ces gens, elles sont comme en Russie ou comme en URSS, des outils de tyrannie déguisée.

    C’est l’Union européenne qui a créé les mafias en créant les zones sensibles, par la politique migratoire compassionnelle qui a été menée et par la politique qui consiste à vider les prisons (Madame Taubira, la reine du vidage de prisons, sur ordre de Bruxelles).

    L’Union européenne et la république vide volontairement les prisons, ne condamne plus les crimes, pour créer le crime qui justifie qu’on vote des lois qui vont être détournées CONTRE LE CITOYEN.

    Car en fait les mafias, elles servent à justifier le nouvel ordre mondial.

    Comment faire accepter des lois tyranniques s’il n’y a pas de violence dans les rues ?

    La violence commise par les mafias et les zones sensibles, sert à justifier l’espionnage, les lois liberticides, le pouvoir de l’Union européenne etc.

    Ces lois ne sont jamais appliquées contre ces mafias.

    Dans ma ville en banlieue parisienne le Domino’s pizza du centre ville a été incendié par un mafieux qui rachète ainsi tous les restaurants du centre ville, il menace les restaurateurs et si le restaurateur refuse de vendre à un prix très faible, son restaurant est incendié ou pire…
    Tous les policiers nationaux et municipaux connaissent le nom de ce mafieux, mais il n’y a aucune suite.

    A Paris, le préfet a l’ordre de ne jamais intervenir dans les magasins du quartier de la goutte d’or, chez une série de coiffeurs et dans d’autres officines louches… ni contrôle fiscal, ni intervention de police, ils sont intouchable.

    Pourtant c’est là, en plein Paris que se fait le blanchiment d’argent !

    AVEC LA COMPLICITE DE LA REPUBLIQUE.

    Parce qu’il ne faut surtout pas risquer l’émeute comme en 2005.

    Pourtant c’est leur politique migratoire qui a volontairement créé ces zones sensibles et ces émeutes !

    Des histoires comme celle-ci il n’y a plus que cela en Europe et aux USA…

    PLUS QUE CELA.

    Cela ne peut-être possible qu’avec la complicité et / ou l’incompétence de la Mairie, du Ministre de l’intérieur et des magistrats.

    Donc avec ces lois de l’Union européenne, on va mettre un opposant politique en fuite et on va lui saisir tous ses biens, on va violer vos enfants, puis on va vous accuser de les avoir violé vous-même, comme cela on saisira tous vos biens, on vous mettra en prison et on vous volera tous vos biens.

    Savez-vous qu’en France au cours de leur carrière plus de la moitié des entrepreneurs feront plusieurs fois de la garde à vue ?

    Il y a des millions d’entrepreneurs en France, vous croyez vraiment qu’il y a la moitié de ce million qui soit des criminels et des mafieux ?

    Alors que le type qui va tuer quelqu’un, lui, il n’aura même pas d’emprisonnement préventif !

    Alors que Nicolas qui manifestait pacifiquement à la Manif Pour Tous il a fait plusieurs semaines de prison après avoir été torturé par les policiers (il a déposé plainte pour acte de torture, ce qui a été reconnu par le juge, qui pour cela n’a condamné les policiers qu’à 3000 euros de dommages et intérêts !).

    Que croyez vous que l’Union européenne va faire avec ce pouvoir de saisie sur les biens, lorsque un acte de torture commis sur un opposant politique n’est condamné qu’à 3000 euros pour la forme et lorsque le préfet a ordre de ne pas intervenir dans les réseaux de blanchiment d’argent qui travaillent en plein coeur de Paris ?

    Si un entrepreneur désir financer une monnaie privée par exemple, on l’accusera de blanchiment d’argent, comme ils l’ont fait avec la monnaie « Liberty Reserve » aux USA qui commençait à trop bien marcher et à trop menacer la banque centrale, on mettra l’entrepreneur en prison et on en profitera pour voler tous ses biens, au motif inventé de toute pièce qu’il a fait du blanchiment d’argent.

    On arrive donc à un système qui est exactement celui qu’on a en Russie.

    En apparence toutes les lois protègent les citoyens, mais dans les faits elles sont retournées contre ces derniers par un pouvoir hypocrite et mafieux.

    L’Union européenne n’est qu’une mafia qui avec cette loi s’accorde le droit de saisir les biens de tous les individus et de toutes les entreprises sur le continent européen.

    Comme en Russie ou en Chine, on tient un double discours sur la nature des lois votées.

    Ne l’oubliez pas, nous avons voté NON à la constitution européenne et la constitution européenne renommée traité de Lisbonne par Sarkozy, a été adoptée !

    Toute loi de lutte contre les mafias, votée par la mafia européenne et républicaine, n’est donc qu’un outil détourné pour voler les biens des citoyens et des entrepreneurs au motif inventé qu’ils feraient du blanchiment d’argent.

    C’est exactement comme la réforme financière. Officiellement ils nous disent que la finance a été assainie.

    Mais qu’on-t-ils fait ?

    Est-ce qu’ils ont séparé les banques d’affaires des banques de dépôts ?

    NON.

    Ils ne le peuvent pas, parce qu’ils ont certainement utilisé les dépôts pour financer les détournements de fonds sur les banques d’affaires, à 50/50 avec les politiques.

    Donc, qu’ont-ils fait ?

    Ils ont créé une nouvelle taxe de 0.2% sur les achats d’actions, ce qui a induit l’arrêt des hausses de salaires pour les salariés des grosses boites et ils ont remonté le plafond pour créer une banque à 80 millions d’euros !

    80 millions d’euros, voilà la somme qu’il faut investir pour obtenir la licence pour avoir le droit de créer une banque !

    Toute personne qui crée une monnaie privée ou qui veut créer une banque honnête sera donc accusée de blanchiment d’argent et ses biens seront désormais saisis, si elle ne dispose pas de 80 millions d’euros !

    Et vous savez qu’elle est le seul but de cette licence ?

    Maintenir le monopole de la banque centrale, vous interdire de créer des monnaies libres et privées.

    Donc, non seulement ils n’ont pas assaini la finance, mais c’est pire, ils ont augmenté le prix de la licence de telle sorte que plus personne ne puisse plus jamais créer de nouvelles banques saines, pour faire concurrence aux banques corrompues utilisées par les politiques pour la corruption (affaire Cahuzac, affaire Karachi dans le commerce d’armements, réseaux pédocriminels etc.).

    Vous ne vous êtes jamais demandé à quoi servait la franc-maçonnerie et les réseaux pédocriminels qui semblent se confondre ?

    Sa sert à recruter des criminels qui seront aux ordres de la république lorsqu’ils seront au pouvoir.

    Sa sert à recruter un pédophile par exemple, qu’on va nommer à un poste de magistrat, pour s’assurer que ce magistrat sera docile à l’égard de la mafia républicaine au pouvoir.
    Sa sert à recruter des Hommes de paille qui seront docile, qu’on va placer à des postes de haute responsabilité, magistrat, commissaire de police, haut fonctionnaire, général d’armée, directeur d’université, président d’une chaîne de télévision etc.

    C’est à cela que sa sert la franc-maçonnerie de haut niveau, c’est une agence de recrutement pour des postes à très haute responsabilité, qui ne sont ouverts qu’à des gens qui auront commis des crimes, pour qu’on puisse les faire chanter lorsqu’ils seront en poste. C’est pour cela qu’on demande à celui qui entre pour la première fois dans la franc-maçonnerie, de prêter serment sans savoir sur quoi il prête serment, car il ne s’appartient plus à lui-même, il appartient alors à ses maitres. Et les franc-maçons de base ne sont que des idiots utiles, pauvres endoctrinés manipulés comme dans une secte.

    Tout comme le citoyen gogo, qui croit que l’Union européenne vient vraiment de voter une directive contre les mafias.

    ON NE LACHE RIEN.