France – Restriction de l’accès à l’enseignement à distance public

Vous vous souvenez de cet article expliquant que « l’école à domicile » allait devenir illégal pour bon nombre d’enfants? Et bien on continue d’avancer dans le domaine en France semble-t-il…

Le Centre national d’enseignement à distance est un établissement public français du ministère de l’Éducation nationale offrant des formations à distance.

cap_petite_enfance_distance© Inconnu

Le Cned propose des classes complètes et des cours à la carte pour l’enseignement élémentaire, le collège, le lycée général, technologique et professionnel, ainsi que pour l’enseignement des élèves en difficulté à besoins éducatifs particuliers.

De nombreuses familles conservatrices y ont recours. Depuis l’interdiction du voile à l’école « de la République », le CNED connaît un certain succès auprès des musulmans de France. Voir Le Monde du 11 février 2004 : « Alma et Lila Lévy-Omari, les deux jeunes filles du lycée d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) exclues [pour raison de voile] en octobre 2003, ont eu de la chance : leur père a obtenu de l’inspection académique qu’un professeur rémunéré vienne donner une heure de tutorat par semaine aux deux sœœurs, qui sont inscrites au CNED. »

Devant l’imposition de la théorie du genre (inexistante en 2014 pour le gouvernement après l’avoir défendue en 2011), des parents se sont organisés. Une organisation nommée Journée de retrait de l’école milite pour l’interdiction de cette théorie et pour un retour de la pudeur à l’école « républicaine ». Des retraits mensuels de l’école publique ont lieu depuis deux mois, malgré des menaces faites aux parents par les autorités, 17 924 enfants ont été retirés au cours de la journée de protestation de février.

D’autres parents préfèrent retirer leurs enfants de l’école publique et les inscrire au CNED (ce qui est gratuit en France) pour éviter le climat impudique qui y règne selon eux. C’est ce genre de « repli communautaire » qui a incité certains députés à présenter une proposition de loi visant à interdire l’école (l’instruction) à domicile sauf cas de force majeure.Même si cette proposition de loi n’en est qu’au stade de première relecture, le CNED a pris le parti d’anticiper et de limiter les services gratuits qu’il propose aux familles pratiquant l’instruction en famille pour les motifs suivants :

  • Raisons médicales ;
  • Pratiques sportives ou artistiques ;
  • Déplacements professionnels des parents en France ;
  • Départ à l’étranger (frais à la charge des parents dans ce cas).

Avec l’accord de l’inspecteur d’académie, les familles avaient auparavant la possibilité d’inscrire gratuitement au CNED sans devoir justifier de leurs motivations. Différente de l’inscription payante toujours accessibles à tous, elle permettait notamment d’éviter les contrôles de l’inspection académique. « Les dérogations personnelles ne seront plus acceptées », précise le CNED. La phrase de conclusion des courriers envoyés aux familles qui demandaient l’inscription au CNED est tout aussi étonnante : « Nous vous invitons donc à prendre vos dispositions pour la scolarisation de votre enfant dans son collège de secteur pour la rentrée 2014 ». Le ton est donné.

cned_restriction

Il existe des options au CNED :

Source+graphiques: Republiquedebananes.com via Sott.net

6 commentaires

  • valerie

    En plus des raisons mentionnees dans l’article et meme si ceux-ci sont moins nombreux, cette interdiction a l’enseignement a distance va etre encore un bon moyen de faire rentrer au bercail les brebis egarees =

    Et oui beaucoup de parents qui sont en ce moment meme (ou qui avaient l’intention de) en voyage autour du monde pour une annee ou 3 ou plus (j’en ai rencontre plusieurs) et qui ne sont pas au courant que l’ecole formate leurs gamins et qui donc leur font suivre leur scolarite via le CNED renonceront a leur projet et pour ceux deja partis ils devront etre rentres pour la rentree scolaire 2014. Voila avec la finance bloquee intra muros un autre bon moyen de faire rentrer les moutons a la maison et de les empecher, si l’idee leur en prenait, de partir. Bienvenus dans le meilleur des monde !!!

  • labichedesbois labichedesbois

    le calendrier est respecté !! il ne faut pas qu’un seul gamin echappe à la théorie du genre !!

  • engel

    Tiens tiens,Comme c’est bizarre.

    Quand c’est « l’éducation nationale », la télédiffusion du savoir grâce à internet, c’est mauvais.

    Pourtant le concept du prof génial. Oui, oui ça existe, mais il le cache ou l’enterre.
    Bon je disais. Le concept du prof génial qui dispense son savoir à toute la France via internet. C’est pourtant une super idées!
    D’autant plus, que ce moyen peut-être sacrement interactif, voir ludique.

    Rappelons nous, cela n’a pas déranger beaucoup de monde, quand les ouvriers se sont retrouvés au chômage pour cause d’évolution technologique.

    Alors, pourquoi en serait-il différemment avec nos nantis de « l’éducation nationale »???

    Certains disent que c’est du clientélisme socialiste.
    Mais bien sûr, ce sont des mauvaises langues, voir des fascistes, des nazis, des réactionnaires, des soraliens, si ce n’est des complotistes névrosés.

    Comme quoi, suivant que l’on soit enseignant ou ouvrier…