Accueil » Écologie, environnement et animaux, Manipulation » Abattage d’animaux en zone radioactive de Fukushima

Abattage d’animaux en zone radioactive de Fukushima

Les animaux errants de Fukushima sont abattus pour éviter toute contamination humaine qui pourrait mener à un véritable désastre, mais y a-t’il réellement besoin de ces animaux pour qu’il y ait une catastrophe au vu du nombre de vies sacrifiées? Car pour rappel, ce sont des SDF qui sont envoyés là-bas pour décontaminer ce qui est devenu à l’heure actuelle impossible à décontaminer, et avec l’aide de la mafia soit dit en passant… Par contre, si la contamination est toujours possible, cela n’empêche pas le gouvernement de renvoyer les populations chez elles.

1c30a34c64d0e9a39170d2491723761e_article© RIA Novosti Konstantin Chalabov

La zone autour de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima a été envahis par les sangliers, les porcs et les ratons laveurs, de sorte que les autorités japonaises ont ordonné l’abattage pour prévenir les infections chez les humains radioactives.

Le ministère japonais de l’Environnement élabore un plan d’action visant à tuer ces animaux qui errent maintenant depuis 3 ans près de la centrale nucléaire de Fukushima, là où les citoyens ont été évacués en raison des niveaux élevés de rayonnement.

Les experts estiment que le contact accidentel d’une personne avec un de ces animaux pourrait finir en tragédie, il faut donc éviter que les animaux rôdent pour cette zone. Selon le journal « Mainichi », 120 sangliers errent seulement dans la région de Tomioka.

Les populations de Tomioka, Namie, Futaba et Okuma ont été évacuées après le séisme et le tsunami du 11 Mars 2011 et qui a conduit à la catastrophe, la pire depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986,  laissant plus 18 000 morts et disparus. Les experts nucléaires japonaises ont fait savoir que la mauvaise gestion après la catastrophe de Fukushima est responsable des énormes quantités d’eau toxiques issues des fuites plus des six derniers mois.

Article complet sur Russia Today
Traduction: les moutons enragés

9 réponses à Abattage d’animaux en zone radioactive de Fukushima

  1. que dire devant tant d’incurie, de négligence???

  2. et qui c’est qui va bouffer tout ça !! je serais japonaise , j’y regarderais en deux fois avant d’acheter de la viande !!

  3. En retraçant chronologiquement chacun des évènements qui a conduit au désastre – le tremblement de terre, puis, une heure après, le tsunami qui entraîne une première panne de courant, puis la deuxième panne qui paralyse le système de refroidissement du réacteur, causant la fonte de celui-ci et l’explosion d’hydrogène -, le film soulève d’importantes questions techniques. Comment et pourquoi, après le tsunami, une panne complète de courant a-t-elle pu se produire au sein du réacteur de Fukushima ? Dans quelle mesure les travailleurs de la centrale ont-ils été informés des dommages causés aux installations ? Étaient-ils vraiment préparés à faire face à une telle situation ? La décision des responsables de la centrale de lâcher de la vapeur radioactive dans l’atmosphère était-elle inéluctable ? Pour réponde à ces questions, NHK a recueilli les témoignages des ingénieurs de la centrale qui étaient présents dans la salle de contrôle au moment de l’accident. Grâce à ces interviews et à des scènes reconstituées, le documentaire révèle un système de sécurité défaillant, le manque de préparation des équipes et, surtout, la vulnérabilité des réacteurs nucléaires.

    http://eco2013.eklablog.com/fukushima-chronique-d-un-desastre-a106728934

  4. Tout ceci est un tissu de connerie.

    On nous prend vraiment pour des triples cons.
    …Et pourquoi pas des sangliers lumineux?

    Cette gestion de crise atomique est criminelle et n’a aucun sens.

    Malheureusement, le jour où chez nous…Halte!
    ..Chez nous c’est impossible que ça arrive. Enfin voyons!

    • Je suis d’accord avec toi Engel, on nous prend vraiment pour des cons ! Au point où nous en sommes, laissons les tous vivre !!! S’ils sont contaminés, nous le sommes aussi… Ils donnent le « change » : mangeons sain à l’extérieur de la « zone » et nous serons « sauvés » ! Ils ont dû bouffer des « champis » avant de prendre leur décision à la con !!! Bah… Les « hallus » sont peut-être plus sympas que les radionucléides ? Qui sait ?!… En, tous cas, on est vraiment mal barré avec ces génies qui pensent à notre place… Ils sont vraiment payés pour penser ces gens là ?… Otez-moi du doute ! PLEASE !!!!

  5. […] Les animaux errants de Fukushima sont abattus pour éviter toute contamination humaine qui pourrait mener à un véritable désastre, mais y a-t’il réellement besoin de ces animaux pour qu’il y ait une catastrophe au vu du nombre de vies sacrifiées? Car pour rappel, ce sont des SDF qui sont envoyés là-bas pour décontaminer ce qui est devenu à l’heure actuelle impossible à décontaminer, et avec l’aide de la mafia soit dit en passant… Par contre, si la contamination est toujours possible, cela n’empêche pas le gouvernement de renvoyer les populations chez elles.  […]

Laisser un commentaire