Rennes : une manifestation antifasciste dégénère en marge d’un meeting du FN

Une question s’impose en voyant de tels événements: les antifas doivent-ils avoir le droit de manifester? Car il est facile de hurler sur un parti politique, aussi discutable soit-il, mais est-ce une raison pour casser des vitrines (entre autres), brûler une voiture et reproduire un climat de guerre civile? Vouloir lutter contre le fascisme important, sauf si c’est pour se montrer plus facho encore que les « fachos » visés. Dernier point, bien beau de cibler le FN, mais n’est-ce pas là encore se tromper de cible?

2_6834c5a84a

Des heurts ont opposé, samedi soir, 600 à 700 manifestants, hostiles au Front national, à 300 CRS, gendarmes et policiers, à proximité d’une salle municipale du centre-ville où se tenait un meeting du FN.

Des centaines de manifestants, hostiles au Front national, aux forces de l’ordre ont affronté les forces de l’ordres, samedi 8 février au soir, à Rennes (Ille-et-Vilaine). Les affrontements ont éclaté à proximité d’une salle municipale du centre-ville où se tenait un meeting du FN. Il n’y a pas eu de blessés mais quatre militants ont été interpellés, selon la préfecture.

Les antifascistes se sont réunis à 18h30 aux abords de la salle où devait se tenir le meeting du candidat FN aux municipales, Gérard de Mellon. Les forces de l’ordre les ont repoussés. Les forces de l’ordre ont été la cible de jets d’objets selon le préfet. Ils ont répliqué avec des lances à eau et des lacrymogènes. Les manifestants ont ensuite tenté d’investir les permanences du PS et du FN. Mais ils ont de nouveau été repoussés par les forces de l’ordre. Les manifestants se sont dispersés vers 21h20, selon le préfet.

Vitrines brisées et voiture incendiée

Certains manifestants, cagoulés et armés de barres de fer, arrachés aux barrières d’un chantier proche, mais aussi de pavés, se sont ensuite séparés en petits groupes et ont investi les rues du centre-ville, se mêlant aux passants du samedi soir. Deux vitrines de banques, d’une agence immobilière ainsi que d’un poste de police ont été brisées, selon le préfet. Des manifestants de retour près de la salle de la Cité ont bloqué une rue avec une voiture qu’ils ont retournée avant de l’incendier.

Environ 300 hommes étaient mobilisés : des CRS, des gendarmes mobiles et des policiers. Au plus fort de la manifestation, les antifascistes étaient environ 600 à 700, selon le préfet.

Militants du NPA et du Front de Gauche mobilisés

Des appels avaient été lancés par des associations antiracistes, des syndicats et des partis politiques d’extrême gauche pour venir manifester contre la présence du FN dans cette salle considérée comme la « Maison du peuple, symbole du mouvement ouvrier », a écrit le syndicat Solidaires dans un communiqué. Un petit groupe de militants du NPA et du Front de Gauche étaient notamment présents sur place et scandaient « A bas le FN ». Selon une source policière, ces manifestants « officiels » n’étaient qu’une centaine.

La location de cette salle municipale au FN avait fortement ému. Mais « une autre décision aurait permis au FN de se présenter en victime des règles qui président à la démocratie locale. Nous ne voulons pas leur faire ce cadeau », a expliqué le PS d’Ille-et-Vilaine dans un communiqué de soutien à la municipalité socialiste, avant la tenue du meeting.

Source: Francetvinfo.fr

Mais ce n’est malheureusement pas une première puisqu’il y a quelques jours encore, un conférencier a été victime d’une violente agression, les médias en général ne se sont pas bousculé pour donner des informations relatives à cette affaire alors qu’il s’est retrouvé à l’hôpital, une différence de traitement qui commence à devenir habituel dans ce pays, quoi qu’on en dise…

Info du 07/02/2013 : l’organisateur de la conférence, blessé à l’oeil hier, souffre toujours de fortes douleurs et ne peut plus ouvrir un de ses yeux. Il pourrait ne pas récupérer toute son acuité visuelle. La police semble prendre avec sérieux cette affaire.

06/02/2014 – 19H15 Rennes (Breizh-info.com) –Une quinzaine d’individus cagoulés ont pénétré hier dans un amphithéâtre de l’Université de Rennes 2. Ils ont aspergé d’ammoniaque un conférencier, Philippe Perchirin, ainsi que G.G, l’organisateur de la conférence intitulée « Des sciences naturelles aux arts classiques : une métamorphose des cycles cosmiques – Pour une compréhension païenne Celte ».
Cinq personnes, qui assistaient à la conférence, ont également été incommodées par cette agression. L’organisateur de la conférence a été transporté à l’hôpital. Il a  reçu  de l’ammoniaque dans les yeux, ce qui aurait pu lui entrainer de graves lésions. Le matériel informatique et téléphonique des deux hommes a été saccagé.

Il s’agit d’une nouvelle agression ciblée, émanant de l’extrême gauche radicale rennaise. Elle vise un conférencier spécialiste du monde celtique. Accusé d’appartenance à « l’extrême droite » (qualificatif attribué par l’extrême gauche  à tous ceux qui ne pensent pas comme eux) , il s’est toujours défini comme étant un démocrate de droite. Un tract, reprenant cette accusation, a d’ailleurs été retrouvé dans l’amphithéâtre où s’est déroulée cette attaque (voir notre photo).

Article complet sur breizh-info.com

Une question quand même, si leur but est de lutter contre la bêtise, le racisme, l’islamophobie, les amalgames, la haine de l’autre, alors pourquoi ne pas dénoncer également le site du CRIF qui dans une analyse explique sur son site que la montée de l’antisémitisme en France depuis l’an 2000 est due aux islamistes et aux quartiers sensibles notamment? 

2_7d4cbd5be9

2_10cfb88a5f

2_30e51dade2

2_883f02dee7

2_73725fac29

2_5ed6bed0e1

2_7aefd12c61

 

40 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    Donc il va y avoir dissolution du NPA et du Front de Gauche et de tous ces groupes et syndicats liés à cette manifestation, n’est ce pas Manu ?

    W. Churchill : « les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes ».

  • Vieille histoire entre les « fas » et les « antifas » à Rennes (je sais j’y suis ^^). Dans les années 80-90 c’était pire c’était régulièrement des batailles rangées. Ils s’attendaient sans doute à une opposition hier soir, y en avait pas, alors il restait les vitrines, les voitures et les CRS.

    • Fenrir

      Les extrémistes de Droite comme de Gauche, ont toujours employés les mêmes méthodes.

      Staline n’a rien à envier à Hitler, tout comme Pinochet à Pol-Pot. (Quoique ce dernier doit détenir un record…).

      Ces individus ne sont au final que des dictateurs en puissance.

      Le combat contre le « fascisme » focalise, détourne, et exploite des énergies qui seraient fort mieux employées ailleurs.

      Il existe malheureusement une confusion soigneusement entretenue entre la notion de « fascisme » et celle de dictature liée à un pouvoir totalitaire.

      Comme il apparaît simple et facile de manipuler des individus afin de les diviser puis les opposer.

      Le comportement outrancier des uns ne faisant que renforcer les autres dans des va et vient d’un balancier lobotomiseur.

      Ces groupuscules minoritaires (de l’extrême-droite comme de l’extrême-gauche) ne sont que des dictateurs en puissance.

      Ils se trompent tous de combat, mais ils devraient être conscient que les Citoyens Démocrates s’opposeront toujours à toute forme de dictature : Rouge ou Brune.

      • pourpour

        Parce que vous situez le FN, comme extrémiste ???

      • Fenrir

        Je n’évoquais pas le FN qui n’est qu’un parti réactionnaire bourgeois, mais les groupuscules qui s’agitent sur sa droite, de type Ordre Nouveau, Troisième Voie, Parti Nationaliste Français, GUD, et autres, qui sont de la même engeance dictatoriale et totalitaire que les prétendus anti-fa, et autres apprentis Pol-Pot.

    • Nevenoe Nevenoe

      Et si elle y croit penses tu qu’elle va le dire publiquement ?

      Le fait qu’elle ai tenté d’obtenir, en vain, la bénédiction d’organisations juives en France, en Israël et aux Etats Unis avant les présidentielles de 2012 n’est pas anodin.

    • pourpour

      Guy, Ce n’est pas elle qui est naïve, c’est toi !

      • rouletabille rouletabille

        La valeur réelle du FN seras évident quand ELLE démissionnera de son siège au Parlement Européen qu’elle cautionne la GUEUZE..

      • @pourpour
        Merci pour les leçons de morale mais je n’ai pas proposé cette vidéo comme une vérité établie, c’est pour info c’est tout. Chacun l’analyse comme il veut. Pour moi, ils font tous parti du système donc chacun joue son rôle.

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        Exact Guy Fawkes
        « ils font tous parti du système donc chacun joue son rôle. »
        Elle a bien de la chance MPL de pouvoir se promener tranquillement des studios de Tv à des meeting à Bruxelles sans avoir à s’inquiéter .
        Demandez aux dirigeants D’Amérique latine, Manduro, Corréas … comment ils doivent se protéger pour éviter des attentats.

  • quidam31

    « si leur but est de lutter contre la bêtise, le racisme, l’islamophobie, les amalgames, la haine de l’autre, alors pourquoi ne pas dénoncer également le site du CRIF »
    Parce que le mouvement « antifa » est éternellement lié à Israël… quand même !

  • .Mario-Bros.

    ça arrange bien la gauche non ? ils savent qu’ils ont perdu le pouvoir à la fin du manda de François mou 1er ! y’aura pas de mou 2èm : au chiotte la gauche t’a rose pue le merde …

    je soupçonne fortement le consentement voir l’organisation de tout ça par la gauche .

    évidemment Valls 1er con de France bis n’aura rien à redire c’est normal comme les femen pourrie .

  • Schtroumpf Schtroumpf

    C’est ennuyeux pour les antifas parisiens, ça, sur une pancarte ils déclarent la guerre au FN et aussi au PS.

    C’est vrai que le l’union européenne et donc le PS soutiennent les vrais fascistes néonazis à croix gammée ukrainiens, ceux que les journalistes vendus décrivent comme les « gentils révolutionnaires ».

    D’après une enquête de journalistes, si ma mémoire est bonne, les antifas parisiens sont abrités dans des locaux de la PJ et protégés par ceux-ci lors de leurs réunions.

    Si les FEMEN, les fascistes antifa se retournent également contre le pouvoir, toutes ces contradictions vont rendre tout discours vraiment intenable et révéler l’hypocrisie du pouvoir au yeux de tous.

    On récolte ce que l’on sème.

    Bien fait.

    Nâ.

    • Nevenoe Nevenoe

      « vrais fascistes néonazis à croix gammée  »

      Justement j’en ai contacté 1, le principal qui est Svoboda.
      Il s’avère qu’ils estiment que l’UE va les aider à « dérussifier » l’Ukraine.
      C’est le deal qui a été passé : l’Ukraine aux ukrainiens.
      Je leur ai expliqué qu’ils pactisaient avec le diable et qu’à la fin c’est toujours lui qui gagne.
      Au final ils vont se faire avoir et que leur situation sera encore pire qu’avant.
      L’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami.

  • sparta

    « Deux vitrines de banques, d’une agence immobilière ainsi que d’un poste de police »
    Oh les pauvres!! On ne va tout de meme pas plaindre les banques quand meme.. faut pas deconner.. Et les agence immo… quand on voit le prix des commissions et ce qu’ils demandent pour vous louer un appart c’est des beaux salops aussi.. Ensuite 300 crs pour 600 manifestants ca remet en question les declarations de « flics » qui disent qu’on doit pas toucher aux antifas..
    Pour finir ce mouvement se declare revolutionnaire, avec ce que ca implique, je suppose qu’on ne fait pas la revolution en postant sur des blogs ou en lancant des fleurs a la police.. La question qui se pose est plus sur la legalite de ces mouvements, (quelle que soit la mouvence, l’ideologie) et si il y a une alternative pacifique au desordre et a la corruption politique qui reigne au sein de notre pseudo democratie..

  • marco marco

    hahaha
    on est bien mieux et tranquille dans nos campagnes loin de tous ces agités!

    la politique c’est d’la merde!

  • Niakine Yapatchef Niakine Yapatchef

    Je ne peux évidemment pas rester sans réagir, il est faux de dire que les antifas sont protéger par le système. La police par exemple, qui compte en ses rangs de nombreux sympathisants d’extrême droite n’y va généralement pas avec le dos de la cuillères quand il s’agit de casser du gauchiste. Secundo, il est faux de prétendre que la mouvance d’extrême gauche serait complaisante envers les crimes d’Israël. Lors des mouvements populaires contre les guerres impérialistes et les injustices perpétrée par Israël à Gaza, l’extrême gauche était toujours présente!
    Quant à cette action envers les meetings du FN, je la trouve tout à fait justifiée. Le FN est, ne l’oublions surtout pas, un parti d’extrême droite nationaliste aux idées nauséabondes.

    • pourpour

      Allez, « nauséabond », vous ne pourriez pas, vous les gauchistes, enrichir votre vocabulaire !? Le FN est trop à gauche !

    • Fenrir

      Désolé Niakine,

      mais autant je partage la première partie de ton analyse, où effectivement l’extrême-gauche à toujours soutenue la cause Palestinienne contre la politique d’Apartheid et d’extrême-droite du gouvernement Israélien ; autant je suis contre l’idée de chercher à empêcher le FN de s’exprimer.

      Surtout de force.

      Il serait bien plus efficace de les laisser s’exprimer et de démonter leurs propositions qui ne tiennent absolument pas la route.

      La force du FN, tient dans sa dénonciation structurée (mais partielle et orientée) du fonctionnement de ce système.

      Ce qui fait croire que comme ces propos sont exactes, leurs propositions le seraient également.

      Le FN pose correctement certains problèmes, mais il n’apporte pas les bonnes solutions.

      Ils ont le droit de s’exprimer, et nous le devoir de démontrer leur compromission dans ce système.

      C’est exactement la même chose concernant Asselineau…

      Tous les politiques professionnels, et les structures partisanes sur lesquels ils s’appuient, participent de la kleptocratie élective actuellement au pouvoir.

      « Ils » nous veulent comme électeurs.

      Pas comme Citoyen…

  • marco marco

    etant pres de Rennes, ce comportement me désole, mais fait partie de la suite logique des evenements à venir.

    je connais un crs de Rennes, certain sont du FN et ont pas dut se gener pour taper.

    une petite vidéo de ouest france pour ce rendre compte de visue

    http://www.dailymotion.com/video/x1bjk0r_rennes-manif-anti-fn-guerilla-urbaine_news?start=50

  • robertespierre

    « On » vous gave avec des couillonnades
    et vous avalez Tout comme des gloutons!!!!!!!!!!!

    Les SIONISTES vous font avaler des chaises et des tables « des lois »
    qu’ils adaptent en fonction de vos réactions

    FASCISIONISTES

    Et maintenant:….une réflexion

    mais bon Dimanche à tous

    Dernièrement 70 000 foyers sans électricité
    on arrive petit à petit à
    quelques millions…de Français qui ne s’en laissent plus compter
    Vous pouvez compter sur cette FORCE INCREDULE

    pour « casser la baraque »

  • criminalita

    Hello les européeens !
    J’ai de bonnes nouvelles venant de Suisse.
    Comme je l’avais prévu et pour une courte majorité, le peuple à voté oui, à 50,34%, pour l’interdiction de la libre circulation des personnes étrangères sur le sol suisse. Ce qui veut dire qu’à partir de 2015 tout non Suisse devra être munit d’un permis pour venir travailler en Suisse et ces permis seront limités. Juste retour des années avant les accords avec l’union européenne.
    Les extrêmes droite de France ou d’Angleterre doivent se réjouir de voir les suisses donner un signal fort à cette immigration de masse incontrôlée par l’Europe.

  • Nevenoe Nevenoe

    Manif anti-FN à Rennes : les quatre personnes interpellées ont été relâchées
    Les quatre personnes interpellées, samedi soir à Rennes, lors de la manifestation violente contre une réunion du Front national, ont été relâchées.

    Tout le monde a été remis dehors. » Les quatre personnes interpellées, samedi soir, à Rennes (Ille-et-Vilaine), lors de la manifestation violente contre une réunion du Front national, ont été relâchées, lundi 10 février, a indiqué la police. Une enquête est toutefois en cours, après les incidents qui ont fait cinq blessés légers dans les rangs des forces de l’ordre.

    Bloqués par la police à l’approche de la salle, des casseurs s’en sont pris à des vitrines et à un commissariat, avant d’incendier un véhicule. Des policiers ont été atteints par des jets de pavés, avant de faire usage de gaz lacrymogènes et d’un canon à eau. « Des enquêtes vont suivre sur ces événements », prévient la police.

    Dans un communiqué, le maire PS de Rennes, Daniel Delaveau, a condamné ces violences, tout en accusant le FN d’avoir choisi la provocation en organisant la réunion dans un lieu symbolique des luttes sociales à Rennes . De son côté, le FN a accusé, dimanche, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, de « protéger les voyous ‘antifas' » qui déploient une « violence inouïe » comme à Rennes, et lui a demandé de dissoudre ces groupes, qu’il compare à des « milices du pouvoir ».

    http://www.francetvinfo.fr/france/manif-anti-fn-a-rennes-les-quatre-personnes-interpellees-ont-ete-relachees_526389.html

    On se marre bien devant leur logo

    Heberger image

  • AELIG

    dsl marco, j’ai pas compris l’allusion