Le niveau de la dette inquiète la Cour des comptes

Et cela par contre, ce n’est pas assez important pour que les médias nous en parlent… Et pourtant, aucune économie de la part de ce gouvernement socialiste quand il s’agit de verser des primes aux employés de ministères. Pour eux, ce n’est pas la crise, puisque c’est notre argent!

La France est dans une zone dangereuse en raison de la taille de sa dette publique et les efforts entrepris ces dernières années ne lui ont pas permis d'en sortir, selon le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile

Reuters/Reuters – La France est dans une zone dangereuse en raison de la taille de sa dette publique et les efforts entrepris ces dernières années ne lui ont pas permis d’en sortir, selon le premier président …plus 

PARIS (Reuters) – La France est dans une zone dangereuse en raison de la taille de sa dette publique et les efforts entrepris ces dernières années ne lui ont pas permis d’en sortir, a déclaré jeudi le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud.

Lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour, il a mis en garde les autorités françaises contre l’impact sur les comptes publics de « la remontée prévisible des taux d’intérêt qui accompagnera tôt ou tard le retour de la croissance ».

Une hausse d’un point de pourcentage des taux entraînerait un surcoût pour l’Etat de 2 milliards d’euros la première année et 15 milliards d’euros au bout de dix ans, a-t-il souligné.

« Le niveau atteint par la dette place notre pays dans une zone dangereuse. Les efforts jusqu’ici engagés ne suffisent pas à nous en dégager », a déclaré Didier Migaud, rappelant que les documents budgétaires prévoient une dette publique équivalente à 93,4% du PIB fin 2013, soit 1.931 milliards d’euros.

Il a qualifié ce constat de « décevant et préoccupant ».

« Ce qui n’a pas été fait en 2011, 2012 et 2013, c’est autant de chemin supplémentaire à parcourir pour les années à venir. Et cette partie du chemin à parcourir ne sera pas la moins exigeante, tout au contraire », a-t-il poursuivi.

Le déficit public de la France devrait être légèrement supérieur à 4% du PIB fin 2013, un niveau que les autorités se sont engagées à réduire sous 3% fin 2015. La dette exprimée en proportion du PIB devrait baisser à partir de 2015, après avoir culminé à 95,1% fin 2014.

La France prévoit cette année un effort de 18 milliards d’euros pour réduire le déficit, concentré sur la maîtrise des dépenses plutôt que sur la hausse des prélèvements.

Quinze milliards d’économies sont ainsi prévus par rapport à la croissance tendancielle des dépenses, dont 9 milliards d’euros pour l’Etat et 6 milliards sur la sécurité sociale.

Article complet sur fr.news.yahoo.com

15 commentaires

  • lololasticot

    j’ai édité mon commentaire pour corriger des fautes et il a été considéré comme un spam et a disparu, c’est normal docteur Benji ?

  • lololasticot

    je remets mon commentaire, tant pis si ça fait doublon

    Pendant que le terrain médiatique est occupé par Dieudonné, Michael Schumarer et les nibards-à-Nabila, la loi de finance 2014 nous glisse en toute discrétion une jolie quenelle :

    Quand vous recevrez votre déclaration d’impôt préremplie cette année, le montant qui y figurera sera supérieur à celui qui figure en bas de votre bulletin de paie de décembre 2013 dans la partie cumul net imposable.
    Le conseil constitutionnel vient de valider le fait que la part patronale des cotisations de prévoyance doit rentrer dans le net imposable.

    http://rfpaye.grouperf.com/depeches/30402.html

    http://lentreprise.lexpress.fr/remuneration/la-fiscalisation-des-cotisations-patronales-frais-de-sante-visera-les-salaires-2013_43931.html

    http://formulepaie.fr/cotisations-sante-et-net-imposable-2013-a-modifier/

    http://www.dynamique-mag.com/actualite/cotisation-patronale-salaires-projet-lois-finance-complementaire-sante.2031

    c’est ça qu’on appelle le fisc-fucking ?

    • Lilith Lilith

      et Dieudonné est l’arbre qui cache la fôret, en attendant c’est un jeu dangereux car les opinion se radicalisent et les veilles rancoeurs refont surface…

      • rouletabille rouletabille

        S’exprimer librement en dehors de la propagande des Merdias avec Humour,tu trouves cela dangereux chère LILITH,toi qui te revendique ANARCHISTE..

      • Lilith Lilith

        non, dans le cas de Dieudonné il est clair (pour moi)qu’il est le pantin involontaire du gouvernement qui par cette affaire cache des informations autrement plus compromettantes et qui se sert de lui pour cachè les vrais problèmes!

        quand a la liberté d’expression je suis totalement pour! mème lorsque on utilise des propos nauseabonds – blasphematoire mon humoriste préfère reste Déproge et en la matière il n’était pas en reste!! je te rappel qu’il disait on peu rire de tout mais pas avec n’importe qui.

        ne te trompe pas mème si n’apprècie pas Dieudonné c’est le gouvernement Français que je condamne :-) car ces lui qui joue a un jeu dangereux en réveillant la haine entre les communautés

      • rouletabille rouletabille

        Bof,merci quand maime(en expert),tu tournes autour du pot et fait semblant de partitionner en parlant de JEU,hahaahh,bravo,des anarchistes comme toi c’est pour RIRE.

    • Maverick Maverick

      FISC-fucking, joli :-P

      C’est effectivement une jolie petite quenelle fiscale que le gouvernement vient de nous enfiler discrètement (avec effet dés les revenus 2013, genre rétroactif), pendant que tous les meRdias s’aoccupent avec Diedonné, Schumacher, maintenant la maîtresse de Hollande, demain quoi ? La Grippe H1N1, le retour ?

      Et ce n’est pas fini. Pendant ce temps, entre autres entourloupes, le Traité Transatlantique avance, et tous ces veaux ne se réveilleront que quand il leur chatouillera les amygdales. Dieudonné est un idiot utile, et pas seulement au Gouvernement; Copé et Valls marchent la main dans la main pour mener la danse de la Diversion. Entre Fillon, Lagarde, Pécresse, Valls … ça commence à faire beaucoup de monde qui a été auditionné au Bilderberg, ne l’oublions pas.

  • PhildeFer

    Plutôt que de raisonner en % du PIB, si on raisonne en % des recettes fiscales, la France est obligée d’emprunter chaque année +/- 30% de son budget…
    Dit d’une autre façon, chaque mois, l’état français doit emprunter, par exemple, près de 33% du salaire qu’il verse à chaque fonctionnaire…
    Comme disait la mère de Napoléon et que peut se dire aujourd’hui chaque fonctionnaire: « Pourvou qué ça doure….. »

    En réussissant (pour encore combien de temps?…) à emprunter au taux ridiculement bas de 2,5%, le service de la dette est d’environ +/- 50 milliards € par an… Si, ce qui est tout à fait envisageable à +/- court terme, les taux remontent à…. 3,75% ce qui restera encore très bas par rapport aux 5/6% auquel empruntent les Italiens Espagnols… et bien notre service de la dette sera alors de 75 milliards € par an… Hollande devra donc trouver 25 milliards € de plus dans son budget déjà en déséquilibre de 30% soit plus de 100 milliards €…
    Pourra t il les emprunter?…. ou devra t il réduire le nombre des fonctionnaires et baisser les salaires de ceux qu’il gardera et les retraites ainsi que les prestations sociales de 33%? ce qui ne sera que le scénario grec…

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    j’en connais un qui n’a pas fini de cirer les pompes

  • Fenrir

    En fait, ils ne s’inquiètent pas de la Dette qui n’existe pas, mais plutôt pour leurs têtes quand les citoyens comprendront enfin le mécanisme de cette Dette…

    Et la Dette, Alouette…

    Gentille Alouette,

    Alouette, Epargnette,

    Tu seras plumée…

    • rouletabille rouletabille

      DELAMARCHE aussi dit qu’on est endetter quand meme ,hahahaah..
      BAF TV (BFM)un interrupteur pour éteindre ceux qui l’allument.

      • Fenrir

        Finalement, il m’apparait clairement qu’il n’y a ni race ni religion qui compte.

        Mais seulement deux profils d’individus.

        Les porteurs de lanterne en plein jour, et les allumeurs de réverbères respectant la consigne…

  • Sangha

    COMPRENEZ QUE TANT QUE VOUS N’AUREZ PAS INTEGRÉ DANS VOTRE CERVEAU MALADE QUE VOUS DEVEZ VOUS RÉAPPROPRIER LA CRÉATION MONÉTAIRE INUTILE DE PLEURNICHER SUR LES CONSÉQUENCES DE L’ARGENT DETTE PRIVÉ.

    L’ARGENT C’EST COMME LE SPERME SI TU N’EN AS PAS TU NE PEUX RIEN ENTREPRENDRE RIEN GÉNÉRER, RIEN CRÉER COMME UN HOMME SANS SPERME. ET UN CERVEAU DANS UN CORPS STÉRILE EST UN CERVEAU MALADE, UN CERVEAU IMPUISSANT QUI PÉDALE DANS LE VIDE DE LA COMPLAINTE VICTIMAIRE.

    L’ETAT-CHATRÉ FRANÇAIS N’A DONC PLUS DE VOLONTÉ POSSIBLE POUR INVESTIR DANS L’AVENIR DES FRANÇAIS. UN ETAT CHATRÉ NE PEUT FÉCONDER SON PEUPLE, SA MARIANNE.

    Les banques ont financé Hitler pour couler Staline et détruire la Russie et par voie de conséquence financé la Shoa. Alors qui est responsable,… Dieudonné?

    S’attaquer à la sacralisation immortelle de la Shoah c’est prendre le risque que le peuple découvre ce que cela cache. Car une fois ouverte la boite de pandore, ils savent très bien que la vérité en sortira.

    La vrai question que vous devez vous poser est : Que se cache derrière toute sacralisation quand il s’agit d’un événement historique. Car le sacré ne peut concerner que l’immortel dans l’éternité. La sacralisation dans le temps ne peut être qu’une supercherie et je ne parle pas que de la Shoah. Aucun événement de l’histoire ne doit être sacré, c’est de l’imposture exécutée par des apostats, des menteurs, des illusionnistes, des marionnettistes pour des marionnettes.

    La dette n’est qu’une stratégie pour récupérer l’énorme pactole des 30 glorieuses, l’épargne des Français et ses richesses réelle et détruire l’état avec leur monnaie de singe. Les banquiers veulent un état privé, comme la commission de Bruxelles avec un parlement de potiches.

    Et cela par contre, ce n’est pas assez important pour que les merdias nous en parlent… Et pourtant, aucune économie de la part de ce gouvernement socialiste quand il s’agit de verser des primes aux employés de ministères. Pour eux, ce n’est pas la crise, puisque c’est notre argent!

    Savez vous qu’une hausse d’un point de pourcentage des taux entraînerait un surcoût pour l’Etat de 2 milliards d’euros la première année et 15 milliards d’euros au bout de dix ans, a-t-il souligné?

    Savez-vous qu’avant 1973 l’état empruntait à lui-même à 0%?

    Savez-vous que vos impôts ne servent pas au bien commun mais engraissent directement les banquiers. Vos impôts tirés de votre labeur ne remboursent que l’intérêt de la dette?

  • BA

    Vendredi 10 janvier 2014 :

    Dette des ménages, dette des entreprises, dette publique : les bulles gonflent, gonflent, gonflent, gonflent …

    Et nous savons comment finissent les bulles.

    Chine : la dette totale atteint 215 % du PIB.

    L’agence Fitch, qui fit figure de pessimiste lorsqu’elle annonça que la dette cumulée, privée et publique, pourrait atteindre 218 % du PIB à la fin 2013 (contre 131 % cinq ans plus tôt), ne s’est finalement pas beaucoup trompée. L’Académie chinoise des sciences sociales a en effet établi que le montant avoisinait 215 % du PIB. Un niveau très élevé pour un pays en développement, à l’Etat providence encore embryonnaire et dont la population va vieillir rapidement. Mais c’est surtout la croissance fulgurante de cette dette qui inquiète.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203231697514-la-chine-tente-de-remettre-de-l-ordre-dans-un-systeme-financier-nebuleux-641853.php

    En utilisant les chiffres d’Eurostat, nous pouvons additionner ces trois dettes :

    dette des ménages + dette des entreprises + dette publique.

    1- Médaille d’or : Irlande : dette totale de 432,2 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Chypre : dette totale de 394,7 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal : dette totale de 356,3 % du PIB.

    4- Luxembourg : dette totale de 340,5 % du PIB.

    5- Grèce : dette totale de 299,4 % du PIB.

    6- Pays-Bas : dette totale de 294,9 % du PIB.

    7- Royaume-Uni : dette totale de 291 % du PIB.

    8- Espagne : dette totale de 287,9 % du PIB.

    9- Danemark : dette totale de 284,7 % du PIB.

    10- Italie : dette totale de 260,1 % du PIB.

    11- Suède : dette totale de 255,1 % du PIB.

    12- Belgique : dette totale de 251,4 % du PIB.

    13- France : dette totale de 234,1 % du PIB.

    14- Malte : dette totale de 231,5 % du PIB.

    15- Autriche : dette totale de 222,6 % du PIB.

    16- Finlande : dette totale de 217,7 % du PIB.

    Source pour la dette des ménages et la dette des entreprises :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do?tab=table&init=1&language=fr&pcode=tipspd20&plugin=0

    Source pour la dette publique :

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-23102013-AP/FR/2-23102013-AP-FR.PDF