« Newsweek » aligne les clichés sur la France, le web se gausse

Les américains ont de très grosses lacunes, notamment au niveau des livres d’histoires truffés d’erreurs parfois assez aberrantes, mais leurs journalistes ne sont pas tellement mieux quand il s’agit de parler de la France, à moins qu’il y ait derrière celui-ci des enjeux stratégiques bien précis pour orienter l’opinion de leurs lecteurs, ce qui n’est pas impossible non plus…

france

La France, ce pays où, depuis deux ans, les taxes sont devenues si lourdes que tous les talents quittent le pays. Un exil qui rappellerait celui des Huguenots, les protestants qui durent s’exiler après la révocation de l’édit de Nantes, en 1685, par Louis XIV. Ce tableau pour le moins simpliste est brossé par le magazine américain Newsweek, dans un article publié vendredi 3 janvier.

Le lait à 6 euros le litre, et autres énormités

L’article, sobrement intitulé « The Fall of France », (« La chute de la France »), mélange les critiques sur la politique économique de la France avec une bonne dose de clichés et d’inexactitudes. Ainsi, l’auteure de l’article, la journaliste Janine di Giovanni, critique le coût de la vie quotidienne à Paris, devenu « astronomique ». Selon elle, le prix d’un demi-litre de lait atteindrait « près de 4 dollars » (soit 3 euros). Ce qui n’a pas manqué de faire réagir les réseaux sociaux.

Je ne sais pas où la journ. de Newsweek achète son 1/2l de lait à 4$, ms chez Monop’ c’est 5€ les 6l. Faut lui dire. http://t.co/S9xepqeO2p

— Amandine Rebourg (@Amandiine) January 5, 2014

La journaliste, qui vit depuis dix ans dans le très huppé 6e arrondissement de Paris et qui scolarise son fils dans la prestigieuse Ecole alsacienne, évoque les Français qui profiteraient des largesses de l’Etat-providence, ses « amis syndicalistes » qui se paient deux mois de vacances avec leurs allocations chômage, cette banquière qui a passé son congé maternité à faire de la voile en Guadeloupe.

Et enfile au passage de jolies perles : elle assimile ainsi la prise en charge de la rééducation périnéale par la sécurité sociale pour les jeunes accouchées à une vaste politique visant à rendre les femmes en question à nouveau désirables pour leurs maris (« C’est tellement français ! »).

De l’origine du mot « entrepreneur »

Janine di Giovanni est particulièrement sévère avec le gouvernement socialiste. Pierre Moscovici est décrit comme « le ministre tant détesté des Finances ». François Hollande, « rondelet et plan-plan », est critiqué pour n’avoir jamais mis les pieds en Chine avant de devenir président. Quant à la ministre déléguée à l’Economie numérique « Fleur Pellegrin » (sic), elle a été dépêchée au Forum économique mondial de Davos car elle serait la seule membre du gouvernement à parler couramment anglais.

Citant plusieurs hauts responsables du monde institutionnel et entrepreneurial français – qui, curieusement, restent tous anonymes – déplorant le déclin rapide de la France, Newsweek se demande où sont les Richard Branson et Bill Gates français.

Et de s’étonner, reprenant un vieil adage américain, que la langue française ne compte aucun mot pour le terme anglais « entrepreneur ». Alors même que le mot vient précisément du français, reconnaissent les dictionnaires britanniques… Sur Twitter, le chef d’entreprise Marc Simoncini, fondateur notamment du site Meetic, apprécie.

Article complet sur France tv info via Informaction

11 commentaires

  • walter kurtz walter kurtz

    Comme dirait patrick willis dans cette belle video en anglais http://youtu.be/HWjDxBbRtu0
    Il y a deux types de choses que l’on puisse acheter dernièrement , l’une est de la merde de bas prix , et l’autre est de la merde a prix chère ,mais les deux choses sont la même chose ; de la merde…
    Trouvez donc la critique de cette pauvre journaliste , du genre fourest .

  • Maverick Maverick

    Mouais…
    Bof…
    Meuh.
    Un lien entre les Huguenots et les W.A.S.P. , peut-être ? Les deux sont blancs, protestants et plutôt friqués … Elle ne parle même pas du TAFTA (Traité Transatlantique). Comme disait Chirac : « Ca m’en touche une sans faire bouger l’autre » …

  • Fenrir

    3 à 4 millions de lecteurs américains touchés.

    « Calomniez ! Calomniez, Monsieur ! Il en restera toujours quelque chose… »

    Talleyrand

    ;0D

    • Nevenoe Nevenoe

      Je crois que c’est de Francis Bacon.

      Ceci dit elle reproche à Hollande de n’être jamais allé en Chine avant d’être président mais alors que dire de Bush qui lui n’était jamais sorti des USA ?

  • supermouton supermouton

    Si sa femme de ménage lui ramène du lait a 4$ le demi-litre, c’est qu’elle se fait entuber, et ne s’en rend même pas compte…
    En voila une brave et futée américaine :-)

  • Elle est conne ! et faut voir en Italie ou en GB, Usa etc. comment ils reprennent la quenelle, qu’ils synthétisent en geste antisémite ! e basta; C’est lamentable !

  • Natacha Natacha

    Les Américains n’ont pas forcément une observation très « accurate » de nos cultures européennes … Il en existe certains néanmoins.

  • lolita

    aïe!
    je ne savais pas que j’avais autant d’argent!
    je consomme environ 3/4 de litres de lait journellement, je dois être riche sans le savoir!
    bon, faut dire qu’elle ne doit pas faire ses courses elle même, et si son employée lui fait croire que le lait coûte aussi cher…. j’ose pas dire qu’elle est futée , mais………

  • nuronuro nuronuro

    Encore un article qui attire l’œil droit pour mieux poché l’œil gauche , non????

  • confucius

    Bonjour,

    Il y a un autre enfumage plus subtil, non cité, c’est le nom de la journaliste.
    « JANINE di Giovanni », tout comme celui de « Panetta », peut faire croire à une origine italienne.
    Là, ça devient fatigant !
    Pour panetta on trouve même sur « tontube » une vidéo confirmant son origine de calabre.
    Mais quand je les regarde attentivement, je ne retrouve pas les traits des gens de ce pays, que je connais « trop » bien.
    Ouais…, c’est vraiment facile de modifier un nom…après avoir émigré dans une terre d’accueil.
    Il y a des raisons d’être amer !