Antifas vs Étienne Chouard

La bêtise me fatigue, et au nom de valeurs imposées par une bien-pensance pseudo-bienveillante qui souhaite avant tout la mondialisation et la mise en place d’une gouvernance mondiale, chaque individu n’entrant pas « dans le moule » et donc ne correspondant pas aux objectifs à atteindre, est de ce fait un « ennemi de la république », de « la France et de ses intérêts »… De toute façon, « tout le monde il est d’extrême-droite » dès qu’il est contre l’Europe, contre le système, contre tout ce que vous voulez, c’en devient classique et fatiguant! Et ces antifas multiplient les listes noires, ce blog en fait d’ailleurs partie (c’en est un honneur)! P**ain, on est vraiment pas prêts de s’unir avec tout ça…

Chouard---Citation-de-SIEYES

Eux mêmes qui se disent de gauche ,  s’en prennent à des membres responsables du Parti de Gauche de vouloir  fricoter avec Chouard !… qui en prend encore plein la vue, en passant  !!

Le PG n’est déjà pas en bon état depuis les exclusions récentes suite aux listes pour les municipales ! .. déjà divisé ,  ils vont l’achever…  ces clowns du net , qui se prennent pour des justiciers !  ..sachant qu’au PG , s’il y a des détracteurs de Chouard , il y a aussi des adeptes  !

je vous le dis ,  comme prédit , ils se bouffent la gueule entre gens du même parti !  ..

Eh oui,  çà  manque pas !  ..quel désastre !!!   Dans un article antérieur  , je mettais justement  en garde  par ce lien   »

 » Pour un antifa, ce qui compte, ce sont les apparences. Ainsi, quand Chouard a été invité par Pierre Rabbhi pour le lancement de la révolution des colibris, selon le principe de contagion expliqué plus haut, c’est Pierre Rabbhi lui-même et tout son mouvement qui ont été entachés d’une réputation nauséabonde.


Il y a une autre constante dans le comportement de l’antifa moyen : il ne remet jamais en doute son algorithme.

Bien sûr, on trouve beaucoup d’antifas dans le parti de gauche, chez les décroissants et écolos radicaux. Mais c’est là aussi qu’on trouve le plus de clients de Chouard, de Rabbhi, et d’autres étiquetés « fascistes » (genre Hervé Kempf, dernièrement et le site Reporterre et puis aussi François Ruffin de Fakir voire même Attac) selon la théorie de la contagion.  

L’antifa se trouve alors obligé de dénoncer ses propres petits camarades pour garder toute la cohérence de sa pensée débile. Je vous laisse imaginer les conséquences dans les collectifs en question, les partis se déchirent et l’UMP et le PS se frottent les mains.  »

Et c’est ce qui se passe !

Jugez vous même de la lutte fratricide !!!   il fallait encore çà à gauche  !    et pendant ce temps la misére continue de s’installer de plus belle dans les chaumiéres !

C’est ici :

Gard : à quoi joue le Parti de Gauche avec Chouard ?

vous trouverez au passage , dans les commentaires de cet article  , la petite crotte de  » gauche de combat  » avec qui j’avais déjà eu un débat à ce sujet

Source: larepubliquedupeuple.over-blog.com

17 commentaires

  • carlos angeles

    vu dans les commentaires du lien Gard : à quoi joue le Parti de Gauche avec Chouard ?
    « on ne debat pas avec l’extrême droite, on la combat! »

    Fin du dialogue = début de la guerre civile?

    Y’en a qui se frottent les mains de toute cette connerie très équitablement partagée, ceux qui tirent tranquillement les ficelles, divisant pour mieux régner, impunément…

    C’est désespérant.

  • engel

    Ah bon!
    Un gars qui prône le tirage au sort électoral est un fervent adepte de la dictature.

    Y a quelque chose qui m’échappe là dedans.
    …à moins que, comme le disait Sardou :
    « Ils sont devenus fou »,… mais malheureusement pour eux, Lénine ne se réveillera pas!

  • Fenrir

    Des partisans de l’extrême-gauche, tout comme des tenants de l’extrême-droite, se rejoignent dans la mise en oeuvre de systèmes dictatoriaux, autoritaires, et au sens du terme tyrannique dans le culte de la personnalité du « Leader Maximo », du « Petit Père du Peuple », du « Guide », ou de l' »Homme Providentiel ».
    Au nom de leur Vérité, ils imposent un système qu’ils prétendent combattre.
    C’est quasiment un abus de terme de limiter la lutte contre toutes les formes d’oppressions et de despotisme au seul fascisme.
    Toutes les dictatures de droite, comme de gauche, qu’elle se parent des oripeaux du communisme, du socialisme, du nationalisme, de la démocratie élective, du fascisme, ou même se camouflent sous des chasubles religieuses, n’en demeurent pas moins des systèmes despotiques, et des tyrannies.
    Bons nombres d’antifas sont dans ce cadre là, en se focalisant sur le fascisme, et en niant la réalité de leur attitude qui rejoint celle qu’il prétendent combattre.

    Etienne Chouard est le précurseur de la remise en cause de se qu’il nous a été vendu comme étant la démocratie.

    Il met à jour la fausseté de cette limitation, et propose la mise en oeuvre d’une véritable démocratie permettant à terme de se débarrasser de tous ces extrêmes et de leurs prétendues solutions.

    Les propos d’Etienne Chouard sont récupéré par une certaine droite pour sa dénonciation du fonctionnement électif en vigueur actuellement.

    Alors même que tout son propos transcende le clivage droite-gauche, sa dénonciation du système oligarchique et aristocratique au pouvoir ne peut pas lui attirer que des sympathies…

    Tout est bon, dés lors qu’il faille attaquer l’idée même de se poser la question de ce qu’est la Démocratie, et mieux encore une République.

    Cela m’interpelle encore une fois, en tant que citoyen spolié de bons nombres de mes Droits Fondamentaux dans ce système électif et ploutocratique de la dictature européenne.

  • Fenrir

    Pour mémoire, nous approchons des 3000 signatures pour cette pétition concernant la convocation d’une Assemblée Constituante issue du Tirage au Sort…..

    https://secure.avaaz.org/fr/petition/Une_Assemblee_Constituante_tiree_au_sort/?tlillbb

    Ne serait-ce pas cela la véritable idée d’un « Printemps Français » ? …..

    • Chegoku Chegoku

      Je vais me faire l’avocat du diable mais même cette forme de démocratie serait une dictature du nombre envers les minorités…
      La politique peut elle contenter tout le monde? Y aura-t-il toujours des gens qui seront en marge et qui lui adresseront les mêmes critiques qu’aujourd’hui?
      A méditer.

      Personnellement, j’ai beau tourner le problème dans tout les sens, je ne parviens pas à trouver la proposition qui contenterait tout le monde. Peu importe le système, il y aura toujours une forme de dictature subie envers certains. Est-il seulement possible de faire autrement quand on vit en groupe?

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        ce n’est effectivement pas la manière de diriger qu’il faut revoir mais le mode de vie….
        Plus on sera nombreux à un même endroit moins ça sera gérable et plus il y aura de mécontents quelque soit le mode de direction aussi juste que celui-ci vous semblera.
        Nos diversités culturels c’est là que réside une pseudo solution, mais au nom de la domination des peuples que se soit par les cultes ou l’argent nombre d’entre elle ont disparu nous condamnant doucement à un nom vie.
        Imaginons quelques instants un monde peuplé de centaines de cultures il serait plus simple à chacun de trouver celle qui lui conviendrait gommant bon nombre de conflits.
        Hors nous nous dirigeons vers un peuple avec un mode de vie unique sachant que celui-ci est en parfaite opposition avec notre mode de fonctionnement……

      • Fenrir

        Le respect mais de l’avis minoritaire, et des minorités dans leur ensemble, n’est pas antinomique d’une démocratie fonctionnant par le tirage au sort.
        De même, ne serait-ce que de l’avis d’un individu.
        Il est évident que l’intérêt général se heurtera toujours, non seulement aux débats, mais et surtout à des intérêts particuliers.
        Faut-il, au nom de ceux-ci, instaurer la dictature des minorités ?
        C’est ce que nous subissons depuis des siècles, voire des millénaires !
        Il y aura toujours des mécontents, notamment ceux qui perdront leurs « privilèges », avantages, et prérogatives, exceptions diverses et (a)variées, etc,…
        Pensez-vous que la classe, voire les classes et castes au pouvoir seront satisfaites de le perdre ?
        Croyez-vous que ceux qui l’ont perdu, au profit de la Bourgeoisie Financière, soient heureux de voir leur échapper le contrôle dont ils rêvent ?
        Les factions aristocratiques, et religieuses, sont toujours présentent dans les cercles des pouvoirs, et elles prétendent à reprendre les rênes à leur profit.
        Nous sommes la majorité.
        Ne pouvons-nous nous unir dans un but commun ?
        Donner réellement, enfin, le pouvoir au peuple !
        A l’écrasante majorité de la population, en ayant simplement confiance dans le bon sens qui sait normalement prévaloir…

      • Chegoku Chegoku

        D’accord.
        Moi je suis partisan de la dictature éclairée (qui peut être dirigée par un groupe de tirés au sort). Dans cette analyse très juste que tu poses, ce système peut aussi être envisagé si on comprend que l’intérêt général nécessite de trancher parfois dans le vif.
        J’ai pas le temps de développer. sorry.

      • ROL39

        Moi j’essaie d’imaginer ces ‘tirés au sort’ gérer une nation comme la France, une région comme la mienne, un département…, mais avec quelle compétence et quelle majorité…. là je commence à frémir.

      • Fenrir

        Tu connais ma réaction face à l’idée même d’une dictature…

        Qu’elle soit « éclairée », n’enlève rien à son « Coté Obscur »…

        La séparation des pouvoirs est là pour l’empêcher.

        Le pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peuple.

        L’idée majoritaires des représentants du peuple tirés au sort devant être confirmée par référendum.

        Là, nous aurons l’expression et la confirmation de l’intérêt général par l’expression majoritaire.

        N’avez-vous donc pas conscience de l’impact sur notre société que cela aurait ?

        Les femmes auraient enfin l’influence qui devraitêtre la leur dans la vie publique, et dans la société.

        Ce serait la disparition de la « classe » politique, et de ses professionnels aristocrates, oligarques, et ploutocrates (en plus, ils cumulent…), mais également, la fin du financement des partis politiques par les contribuables, ainsi que des syndicats, et pour l’ensemble des subventions distribuées en notre nom, avec la richesse que nous avons produit.

        De même, nous aurions un système de quasi-proportionnelle de toutes les idées actuelles qui devront s’acclimater à un nouveau paradigme, ou disparaître à terme, victime de leur propres vacuité.

        Pour le reste, c’est une question d’information, de réflexion, de communication, puis d’action.

        Celles-ci doivent permettre d’enclencher un « effet papillon », un « buzz », sur le sujet, puis sur la revendication, et enfin l’obtention sous la pression de la majorité qui au besoin pourra passer à l’action avec la légitimité de l’expression majoritaire.

        Quel autre cause ? Quel autre combat serait-il susceptible de mobiliser une majorité ?

        Hormis le fait de se lever afin de prendre le pouvoir qu’elle n’a jamais eu…

      • ROL39

        Bonjour,

        Tout a fait d’accord avec vous.
        Il ne suffit pas de mettre ce qui ne nous convient pas à la poubelle et imposer ses propres idées par un quelconque moyen plus ou moins(surtout moins) accepté par un groupe pour ne pas aussitôt déclenché la rébellion de ceux qui sont hors du groupe.
        Alors réinventons la démocratie, elle nous permet de nous exprimer jusque là librement, donc à nous de trouver les personnes non polluées par la société actuelle pour nous représenter.
        En conclusion, structurons nos idées pour organiser cette société si complexe et battons nous de façon démocratique pour les imposer et arrêtons de tirer sur tout ce qui bouge, sinon nous ne serons que des dénonciateurs et je pense que si nous en restons là, nous ne ferons pas vraiment évoluer le shimilibling.bling.
        PS: Je ne dis pas non plus qu’il faut cesser de dénoncer les travers, mais qu’il faut en parallèle, sans cesse essayer de trouver des solutions intelligentes…..

  • lechampguillaume

    texte très con

  • robertespierre

    Vote,petit homme vote
    Dans toutes les listes t’as un banquier
    Vote,petit d’homme vote
    T’aurais tort,ne sois pas inquiet

    A moins qu’tu veuilles les virer,vote mon petit homme
    Sauf si tu n’veux plus les payer,en bon Français vote

    Et tu pourras te la fermer
    un quinquennat c’est vite passé
    vote pour te faire enfler
    Tous ceux qui trouvent des combines
    sûr ils me font marrer

    Faut commencer par tout raser
    et là on plantera des vrais
    Un groupe de bons,d’incorruptibles
    dans les jardins de l’Elysée
    Pour que nous pousse un’République
    Chouard,Hillard,pour commencer
    pas des véreux,faites le tri
    mettez m’en vingt et c’est parti
    On trouvera une grosse équipe
    On vote pour des gens qui veulent notre bien
    Nos employés
    pasque le peuple est souverain

    Ni relu ni corrigé

  • vanvoght

    un système politique parfait n’existe pas . simplement parce que l’homme est individualiste , et heureusement , sinon il nous suffirais de vivre comme les fourmis OU LES ABEILLES ; .
    en attendant , pour moi , a l’heure actuelle le meilleur model est le model suisse . LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE . essayons dejas d’y arriver chez nous et nous auront fais un énorme progrès .
    hélas je crois que ce ne sera possible qu’en cas de guerre , comme en 44 ou le CNR fut créé et inventa avec des chrétiens démocrates , des gaullistes , des communistes etc …. cette république qui malheureusement a ete complètement édulcoré , depuis , de ce qu’il y avait de mieux .

  • Fenrir

    La difficulté ne vient pas du fait que les individus soient individualistes, ce qui est en un sens logique, mais de l’égoïsme généré par l’approche néo-libérale.
    L’individualisme n’exclue pas la solidarité, et la prise en compte des autres individus, au contraire.
    Je commence juste à m’intéresser à la Constitution Suisse, et il est exact que leur système est intéressant.
    Mais n’avons-nous pas la possibilité de faire mieux ?
    L’image de la France, même si elle est largement écornée, et a pris une teinte sépia, reste malgré, envers et contre tout, attachée aux Droits de l’Homme et du Citoyen.
    Nous devrions pouvoir prétendre à mettre en oeuvre un systéme démocratique qui le soit vraiment et le proposer à la face du Monde…
    Allons-y, nous n’avons rien à perdre, et tout à gagner.
    Devons-nous rester là à attendre une guerre pour espérer, peut-être qu’un système réellement démocratique arrive ?
    Croyez-vous que la guerre, vers laquelle, ils cherchent à nous entraîner permettra cela ?
    Nous assisterons plutôt à la prise du pouvoir par une nouvelle minorité, et très certainement autoritaire, et tyrannique.
    Nous avons un créneau pour diffuser cette idée, la promouvoir, et tâcher de l’imposer au pouvoir en place, avant le collapse économique qui s’annonce.
    Pour celles et ceux qui ont ouvert les yeux sur les potentialités que recèle le tirage au sort, il n’y a qu’une seule perspective, être contagieux, et faire passer le message :
    http://www.le-message.org/
    Pour infos, la pétition sur Avaaz, vient de passer le cap des 3000 signatures hier soir, nous sommes en route pour les 5000.
    Continuons !
    Ici, ailleurs, autour de vous, parlez-en, évoquez l’idée, et vous serez surpris de voir vos interlocuteurs ouvrir de grands yeux au fur et à mesure qu’ils intégrent l’idée, et le concept…
    Vous serez surpris…