Plus de deux milliards pour éviter à l’Europe un défaut de paiement

Le défaut de paiement à été évité, mais jusqu’à quand au final? Car c’est arrivé une fois, cela arrivera de nouveau, bien beau de balancer de l’argent à tout va pour sauver la situation les apparences et de traire les vaches à lait que nous sommes, mais cela ne durera pas éternellement non plus…

© belga.

La commission du Budget du Parlement européen a approuvé mardi à la libération d’une enveloppe de 2,7 milliards d’euros supplémentaires afin d’éviter le défaut de paiement pour les politiques européennes.

Selon la Commission européenne, l’UE pourrait être à sec mi-novembre si des fonds supplémentaires ne sont pas injectés. Ce supplément de 2,7 milliards d’euros est nécessaire pour compenser une chute d’une des ressources propres traditionnelles de l’Union, à savoir les droits de douane perçus aux frontières du Vieux Continent.

Cette bouée de sauvetage financière doit faire l’objet d’un accord entre Etats membres, mais aussi recevoir l’aval du Parlement européen. Mardi, les conservateurs pro-européens du PPE ainsi que les socialistes ont assuré la majorité nécessaire en commission.

Le Parlement devrait entériner leur décision jeudi en plénière. Ces 2,7 milliards pourraient toutefois ne pas suffire à maintenir le budget européen à flot. Tant la Commission que le Parlement estiment que des fonds supplémentaires seront encore nécessaires.

Le Parlement chiffre ces besoins à 4 milliards d’euros. Mardi devant le Parlement, le commissaire européen en charge du Budget, Janusz Lewandowski, a répété que si l’UE se trouvait dans cette situation difficile, c’est parce que les Etats membres ont systématiquement accordé des moyens insuffisants au bon fonctionnement de l’UE ces dernières années.

Lire aussi

Source: 7sur7.be

18 commentaires

  • Passetec Passetec

    Je HUE l’UE, avec H c’est mieux

  • Chegoku Chegoku

    Ce ne sont que des manoeuvres comptables.
    Il s’agit plus d’un problème administratif que structurel.

    MAIS ce qu’il faut retenir, c’est que la commission européenne exige des déficits nuls aux états avec mise en place de la règle d’or. Alors qu’ils sont pas foutus de montrer l’exemple. Le plus scandaleux est là. Ils ont dépensé plus que le budget alloué et n’appliquent donc pas à eux même les règles qu’ils imposent aux états membres.

  • gentil bombus

    quand il n’y a plus de lait il n’y a plus de lait…..les moutons se tarissent plus vite que les vaches……

    mais il y a plein de lait dans les paradis fiscaux…..les cuves n’ont jamais été aussi remplies…..

    bon je vais me contenter d’eau…..de terre…. d’air…(même si il est de plus en plus difficile d’avoir de la qualité dans ces 3 éléments indispensables à la survie……

  • Mortimer Mortimer

    Cette assemblée est un véritable gouffre financier.
    Outre les indemnités très juteuses accordées aux députés il faut ajouter les traitements (aussi très juteux) des fonctionnaires qui y travaillent. J’avais lu par exemple que l’UE comptait un nombre incalculable de traducteurs.
    Car il en faut du monde pour traduire les 28 langues représentées.
    On a des traducteurs Allemand-Italien, Français-Finlandais, Finlandais-Bulgare, etc, etc.

  • robertespierre

    bla bla bla …milliards…bla bla bla ….saucisses….bla bla bla…. cac 40 …..bla bla bla …..do. jaune bla bla bla

    il y a 50 ans on payait tout en espèces
    c’est ce que je fais
    le reste …bla bla bla banques …sous …
    .bla bla bla
    payez en especes
    et envoyez les tous chier

  • Lilith Lilith

    voila pour ceux que cela intéresse comment cela fonctionne
    car contrairement a les Etats Unis le budget de EU n’est pas en déficite et n’a pas de dette vu qu’il est financer par les états membres.

    http://ec.europa.eu/budget/index_fr.cfm

    pour faire simple:

    1 – la commission propose le PB projet du budget (sur reccommenttion et en accord avec les états membres)
    2 – le Conseil étudie le PB et indiidque sa position
    3 – ammendement de Parlement suivant la position du Conseil

    je sais que EU est loin d’être parfaite et je n’apprécie pas particulièrement ce qu’elle est devenue mais j’aimerai quand mème insisté que Les institutions est composer de 28 états membres et que c’est les dirigeants de ses états qui décide de la politique Européenne.

    la question qu’il faut vraiment ce poser est pourquoi ce double langage quand a la commission tout est vérifiable il suffit de taper dans google le sujet qui vous intéresse et vous le trouver.

    • Chegoku Chegoku

      Si, on peut parler de déficit. Car dans le cas présent, le budget alloué est trop court. Il s’agit donc bien d’un déficit par rapport au budget planifié.
      Ce qui est vrai, c’est que la dette est portée par les états et non l’UE car comme tu le dis, le budget émane des cotisations des états membres.
      Mais quand l’enveloppe budgétaire alloué est à sec et qu’il faut une rallonge, il s’agit bien d’un déficit. Et cette rallonge sera à charge des états sur leur propre dette puisque les états sont eux même en déficit budgétaire. Le déficit budgétaire des états sera donc alourdi.

      • Lilith Lilith

        salut Che,

        sache que géénralement les budgets sont calculé au plus juste mais voila la crise financière étant passée par la il est difficile de défendre un budget devant les 28 donc il ont faits des concessions sur le budget initiale tout en sachant le montant exacte de la rallonge……..cela a été dit et su mais la presse étant ce qu’elle est ne retiens que le sensationel la preuve est que le problème est déjà résolu, les états membres ne font pas de cheque en blanc…………

      • rouletabille rouletabille

        HAhahahaha
        comme si c’est VRAIS ?
        Ils se foutent de nous et inventent des truc comme « BUDGET et autres conneries hahahah »
        Les gens se disent ,c’est grave,on n’en sortiras pas avec ce budget….
        Demain ce sera une Rohm et un cyclope qui feront la UNE…

  • robertespierre

    Depuis le vol de notre dernier référendum
    Je certifie que nous avons à faire à une bande d’escrocs organisée
    et j’affirme que le PEULE SOUVERAIN
    REFUSE TOUTE AUTORITE ILLEGITIME DEPUIS CE VOL

    CONTINUEZ A LE VOLER
    et vous verrez où ça vous mène

  • laspirateur

    La taxe télé des 27 000 000 de français la payant multiplié par 131 euros on a 3 500 000 000 d’Euros!

  • nuronuro nuronuro

    bonjour

    on va encore s’en prendre une aie aie aie
    on nous promet la lune aie aie aie
    et on nous pique notre tune aie aie aie

    pfff marre de cet europe des banquiers

  • rouletabille rouletabille

    lentement les ailes déployés je le vis tournoyé.
    De son bec il à sortit la dette .
    Dans mes rêves d’enfants surgit un Aigle NOIR..
    SOUDAIN,venus de nulle part la dette un beau jour,une nuit,venus de NULLE PART….

  • derdesders

    Sans rire

    Nos cleptocrates trouvent encore des poches à vider !

    Une enquête de l’INSEE de Septembre 2013 établit qu’une grande partie de la population française continue de s’appauvrir. Le revenu des 10 % les plus pauvres est inférieur à 877 euros par mois. Le nombre de personnes vivant avec moins de 977 euros passe de 14 à 14,5 % soit 8,7 millions d’habitants.

    « L’augmentation des durées de chômage et des conditions d’emplois moins favorables expliquent pour partie que ces populations soient plus affectées », précise l’enquête. Les jeunes de 18 à 29 ans voient leur situation se dégrader.

    À l’opposé, les 10 % les plus riches voient leur revenu continuer à croitre.

    Selon Reuters ( numéro du mois de septembre « RSA conjoncture » ) Le revenu de solidarité active (RSA) était versé fin juin à près de 2,23 millions de foyers en France, soit une hausse de 7% sur un an, notamment en raison de la dégradation de l’emploi, indique la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf).

    Les effets sont maintenant ressentis par une masse qui devrait atteindre le point critique de la réflexion sur les causes pour pouvoir toutes affaires cessantes prendre des contre-mesures radicalesoui ? … non ?

  • il y a 2 moyen de conquerire et d asservire une nation:
    par l épée,
    par la dette.
    Creve sale €urope, personne n est europhain nous sommes bretton, normand, savoyard, – soyez fier de vos origines, coutumes et traditions,