Accueil » Géopolitique » La Bolivie prête à offrir l’asile à Edward Snowden

La Bolivie prête à offrir l’asile à Edward Snowden

Il y a quand même certains pays plus courageux que d’autres…

© epa.

Le président bolivien, Evo Morales, a annoncé samedi qu’il offrirait l’asile politique à l’ex-consultant américain de la NSA, Edward Snowden, si celui-ci le lui demandait, lors d’un discours devant des agriculteurs à Oruro, dans le sud-ouest de la Bolivie.

« En signe de protestation, je voudrais dire aux Européens et aux Américains du nord: maintenant, nous allons accorder l’asile si cet Américain persécuté par ses compatriotes nous le demande. Nous n’avons pas peur », a assuré le président bolivien.

M. Morales a précisé qu’il était disposé à accorder l’asile « pour des raisons humanitaires aux personnes persécutées politiquement pour avoir dénoncé l’espionnage pratiqué par les Etats-Unis ».

Selon le site WikiLeaks, qui soutient Edward Snowden, ce dernier a déposé des demandes d’asile auprès de 27 pays.

Le Venezuela et le Nicaragua ont déclaré vendredi être disposés à accorder l’asile à Edward Snowden bloqué depuis 14 jours dans la zone de transit d’un aéroport de Moscou.

Edward Snowden, un ex-consultant de l’agence américaine de renseignement NSA, est recherché par la justice de son pays qui l’accuse d’espionnage pour avoir remis à la presse des informations sur un programme mondial de surveillance mis en place par Washington.

Source: 7sur7.be

6 réponses à La Bolivie prête à offrir l’asile à Edward Snowden

  1. Faut il encore qu’il arrive à rejoindre l’un de ces 3 pays …

  2. Et une leçon de démocratie à la France, et au Portugal… Une!

    • Ce type est un cheval de Troie,je crois pas dans ce ciné feuilleton,c’est vraiment des nazes à la NSA pour engager un type loser,hahaah.
      Bientôt un film..

      • C’est possible… Il n’empêche que fort peu de pays osent aller contre les envies des usa, en lui tendant la main…
        Evidemment on sait depuis longtemps qu’on est surveillés, fichés… Mais ça à quand même « officialisé » l’espionnage individuel pour tous les moutons non enragés… Ce qui en a réveillé certains..

        • En réveiller quelques uns… peut-être.

          Le plus grave est que beaucoup ont conscience que tout ce qu’il se passe est dingue… mais justement parce que c’est dingue, ils préfèrent continuer leur petite vie pépère… La leçon de l’autruche n’est pas bien comprise…

  3. Longue vie à Evo Morales.