Une pluie de météorites fait plus de 700 blessés dans l’Oural (Mise à jour)

Hallucinant et impressionnant!!! C’est bien ici la preuve que non, nous ne sommes pas à l’abri!

Plus de 700 personnes ont été blessées, dont trois gravement, par la chute de météorites dans la région russe de l’Oural, a indiqué vendredi l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, citée par l’agence Interfax. Une pluie de météorites accompagnés d’éclairs incandescents et de violentes explosions, soufflant des murs et des fenêtres a semé la panique après avoir soufflé les fenêtres dans plusieurs localités. Six villes sont particulièrement touchées dans la région de Tcheliabinsk, Tioumen et de Sverdlovsk, mais aussi en République de Bachkirie et dans le nord du Kazakhstan. Certains médias avaient annoncé que des missiles de l’armée russe avaient été tirés sur une plus grande météorite, qui aurait explosé à une vingtaine de kilomètres au-dessus du sol, mais cette information a cependant été démentie par l’armée russe. Il semblerait qu’un météorite se soit écrasé dans un lac près Chebarkul.

« C’est un bolide qui a explosé au-dessus de Tcheliabinsk, et l’onde de choc a soufflé les fenêtres des immeubles et abattu en partie les murs d’une usine. Des fragments ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk », selon l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence.La seule ville de Chelyabinsk compterait déjà plus de 725 blessés, dont 112 ont été hospitalisés pour des blessures plus importantes. 84 enfants figurent parmi les blessés. « Nos informations font à cette heure état de plus de 500 blessés, dont trois blessés graves », a déclaré un peu plus tôt un porte-parole du ministère, ajoutant que des dégâts – essentiellement des coupures suite à l’explosion de vitres – avaient été enregistrés dans six villes de la région.
« Un météorite s’est désintégré au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk », a indiqué l’antenne locale du ministère russe des Situations d’urgence. Le météorite, un « bolide » qui se serait désintégré à 5.000 mètres au-dessus de l’Oural, faisait « des dizaines de tonnes », selon un spécialiste russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24. Ce « bolide » se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest, selon la télévision publique.L’armée russe a découvert trois sites d’impact, dont deux dans une zone proche du lac Chebarkul, à l’ouest de Tcheliabinsk. Le troisième site a été trouvé à quelque 80 kilomètres plus à l’ouest, près de la ville de Zlatoous. Un des fragments ayant frappé près de Chebarkul aurait laissé un cratère de six mètres de diamètre. Selon les estimations de l’Académie des sciences de Russie, l’objet spatial pesait environ 10 tonnes avant d’entrer dans l’atmosphère terrestre.Une autre météorite dans les prochaines heures?
Selon l’Agence spatiale fédérale russe, une météorite a en effet pénétré notre atmosphère « à une vitesse de 30 kilomètres par seconde ». « Il y a de fortes chances qu’une autre météorite pénètre dans l’atmosphère dans les heures à venir », a déclaré Sergey Smirnov, de l’observatoire de Poulkovo.Les images du cratère diffusées dans le JT de 1TV, première chaîne télévision libre du pays (voir ci-dessus), sont fausses. La chaîne a admis qu’il s’agissait d’images d’archives d’un cratère au Turkménistan. En 1971, des géologues soviétiques avaient découvert près du village de Darwaza, au Turkménistan, une accumulation de conduites souterraines de gaz qui avaient pris feu lors d’un forage et qui seraient toujours en flammes aujourd’hui…

Des témoins cités par les agences ont fait état de plusieurs violentes explosions entendues dans la région, qui ont semé la panique parmi la population. Le toit de l’hôtel City Park, à Tcheliabinsk, se serait effondré. A Emanzhelinsk, le toit d’une usine de viande a été endommagé et dans le village de Kopeysk l’école maternelle serait détruite.

Un grand bruit, ressemblant à une explosion, a retenti à Chelyabinsk aux environs de 09h20 (05h20 GMT). « C’était la panique » explique un habitant de la ville, M. Hametov. « Les gens n’avaient aucune idée de ce qui se passait. Tout le monde courait dans les maisons des gens pour vérifier si personne n’était blessé ».Andrei, un autre habitant, a déclaré à Reuters qu’il était à l’arrêt de bus quand il a vu s’approcher une énorme boule de lumière. « Puis, il y a eu un flash et j’ai vu une traînée de fumée dans le ciel et j’ai senti une onde de choc qui a fracassé les fenêtres ». 297 immeubles ont subi de lourds dégâts dans la ville qui compte 725 blessés. Les habitants retrouvent d’ailleurs « de nombreux fragments » de 0,5 à 1 cm de diamètre éparpillés sur le sol.À Ekaterinbourg, Viktor Prokofiev se rendait au travail quand il a été témoin de l’événement. « Il faisait très noir, mais soudainement tout est devenu aussi lumineux qu’en plein jour. J’étais complètement aveuglé ».

La pluie de météorites survenue ce vendredi 15 février au-dessus de l’Oural a fait de « nombreux » blessés, a rapporté l’agence Interfax citant l’administration de la région de Tcheliabinsk. Les impacts de ces météorites seraient étendus sur plus de 200 kilomètres.

« A 11H00 locales (5H00 GMT, ndlr), nous avons reçu de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions », a indiqué le gouvernement local cité par Interfax. Un habitant de Chelyabinsk a déclaré: « La lumière était si brillante que ça m’a brûlé les joues ». Dans la ville, la rivière Miass serait complètement asséchée.

Toute la région a été placée en état d’alerte et 20.000 soldats ont été appelés pour apporter leur aide aux habitants. Trois avions de l’armée seraient en route vers la région. « Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure », a indiqué l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, cité par Interfax. Les blessés ont pour l’essentiel été touchés par des éclats de verre, mais certains souffraient de traumatismes crâniens.

Les écoles ont été fermées dans toute la région, de nombreux établissements ayant eu leurs vitres soufflées par l’onde de choc, alors qu’il faisait -18 degrés vendredi dans l’Oural. Les autorités ont cependant appelé la population à ne pas céder à la panique, selon l’AFP. « Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique », a indiqué l’antenne locale du ministère des Situations d’urgence.

« Les unités de la protection radiologique, chimique et biologique ont été mis en état d’alerte ». La police et l’armée se chargent actuellement de sécuriser les infrastructures dites « critiques ». Le réseau GSM était totalement inutilisable depuis les explosions et Internet ne fonctionne plus dans une grande partie de la région. Il n’y aurait aucun lien entre cette pluie de météorites et l’approche de l’astéroïde baptisé 2012 DA 14.

Un représentant de Rosatom, l’Agence russe de l’énergie atomique, a souligné que les installations nucléaires de la région n’avaient pas été touchées. Le ministère russe de la Défense a confirmé avoir observé « la chute d’un objet non identifié (probablement d’un météorite) dans l’espace aérien, accompagnée d’explosions et d’éclairs », ajoute l’AFP.

Ce matin, une météorite. Ce soir, un astéroïde. Quelle est la différence? Un astéroïde est un petit corps du Système solaire fait de roche, de métaux et de glace qui voyage dans l’espace. Lorsqu’un astéroïde entre en collision avec un obstacle, de petits fragments peuvent être dispersés: ce sont des météorites. Quand ils atteignent notre atmosphère, ils sont appelés météores. La plupart des météores se consument dans l’atmosphère avant d’atteindre le sol.

Source, photos et vidéos supplémentaires: 7sur7.be

Une mise à jour principalement constituée de liens mais qui vous donnera un apport d’informations si jamais le sujet vous intéresse:

Drôle de coïncidence venue de l’espace: le jour même où l’astéroïde 2012 DA14 frôlera la Terre vers 14h30, une pluie destructrice de météorites s’est abattue vendredi matin sur la région russe de l’Oural, deux phénomènes sans lien entre eux, selon des spécialistes.

L’astéroïde 2012 DA14, une masse de 45 mètres et 135 000 tonnes, est le plus gros astéroïde jamais détecté à passer aussi près de la Terre, a souligné la NASA.

L’astéroïde survolera vers 14h30 (heure de Montréal) l’océan Indien, près de l’île de Sumatra. Les scientifiques assurent qu’il n’y a aucun risque de collision avec la planète, même si l’astéroïde s’approchera plus près de la Terre que de nombreux satellites météorologiques ou de télécommunications.

En guise de comparaison, l’astéroïde qui a anéanti les dinosaures il y a 65 millions d’années avait un diamètre d’environ 10 kilomètres.


CNN se demande si le frôlement de l’astéroïde… par lemondefr

 

  • Russie : les hôpitaux dépassés après le passage de la météorite

 

32 commentaires

  • Maverick Maverick

    Wow ! Ca décoiffe …

  • BlueMan

    Pleins d’autres vidéos de l’incident, dont une en Full HD, ici :

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=5164

  • derf.moi

    il me semble que le cratère dans la première vidéo n’est pas dû a la pluie de se matin Ca fait 35 ans que ce puit remplis de gaz brule. Rien à voir avec une météorite

    http://www.google.fr/search?q=C'est+hell's+gate,+au+turkmenistan&hl=fr&tbo=d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=IEYeUYHmBIaDhQfetIGYCw&sqi=2&ved=0CAcQ_AUoAQ&biw=1440&bih=767#hl=fr&tbo=d&tbm=isch&sa=1&q=+hell%27s+gate%2C+au+turkmenistan&oq=+hell%27s+gate%2C+au+turkmenistan&gs_l=img.12…227.227.0.3441.1.1.0.0.0.0.915.915.6-1.1.0…0.0…1c..3.img.fEHKNUA-fz0&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&bvm=bv.42553238,d.Yms&fp=cadab4c9bc02abb3&biw=1440&bih=767

  • Simsi

    Rien à voir avec 2012DA???

    Qu’en savent-il?

    Dans le même alignement que l’astéroïde qui nous survolera,… juste une coïncidence?

    Les corps célestes sont souvent accompagnés de petit corps satelites.

    D’autre pourraient arriver dans les heures qui suivent… !!!

    Ils savent évidement de quoi il s’agit. Pourquoi ne pas être plus précis.

  • WeAreAnimals WeAreAnimals

    Alors comme ça, on ne risque rien !

    Si quelqu’un est calé dans le domaine, je voudrais bien savoir si cette météorite a un rapport avec la comète qui nous à frôler aujourd’hui. la comète C/2012 F6 Lemmon, car franchement, le hasard de cette pluie de météorites et le passage au même moment de la comète me laisse perplexe.
    D’autant qu’ils attendent à nouveau en Russie une seconde vague probable de pluie de météorites…

  • Les débris de météorite rapportent cher, va y avoir dans pas longtemps beaucoup de gens pour fouiller les environs et récolter les bouts de cailloux :p

  • yael

    1 millier de blessés… il mesurait 10 mètres…

  • Bigpit

    Et pendant ce temps, ils nous parlent des astéroïdes qui nous éviteront… Ca fait réfléchir…

  • Simsi

    News sur Rianovosti

    « …La puissance de l’explosion de la météorite dans le ciel de l’Oural aurait atteint plusieurs dizaines de kilotonnes d’équivalent TNT, a annoncé le spécialiste des météorites Andreï Olkhovatov. Près de 3.000 immeubles, dont 41 établissements médicaux et 361 éducatifs ont été touchés à des degrés divers. Les déflagrations ont soufflé près de 100.000 m2 de vitres.

    Le diamètre du cratère sur le lieu de la chute d’un fragment de la météorite au bord du lac de Tchebarkoul, dans la région de Tcheliabinsk, approche les huit mètres, rapporte vendredi la direction régionale du ministère russe de l’Intérieur.

    « Au début, une boule incandescente est apparue dans le ciel, se déplaçant à très grande vitesse et augmentant de volume. Ensuite, une puissante explosion a retenti, et environ sept fragments se sont éparpillés. L’un d’entre eux est tombé dans le lac, près du bord opposé à la ville, soulevant une colonne de glace, d’eau et de vapeur. Comme résultat, une éclaircie circulaire entre les glaces d’environ huit mètres de diamètre s’est formée ».

    D’après le spécialiste de l’Institut de la dynamique des géosphères (Moscou) Valeri Chouvalov, il s’agit probablement d’une météorite ferreuse, composée principalement de fer et de nickel. Le chef de l’antenne régionale du ministère russe des Situations d’urgence (MSU) Iouri Bourenko a lié l’incident au passage de l’astéroïde géocroiseur 2012 DA 14, qui devrait passer à 27.600 kilomètres de la Terre à 19h25 UTC. Cependant, l’Agence spatiale européenne a exclu tout lien entre l’incident dans l’Oural et le passage de l’astéroïde.

    © RIA Novosti.
    Les astéroïdes en approche de la Terre

    Selon l’antenne régionale du MSU, la météorite est passée au-dessus des régions de Tioumen, de Kourgan et d’Ekaterinbourg avant de se désintégrer. L’Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a ensuite confirmé la chute d’un objet céleste d’origine naturelle dans l’Oural méridional. Selon les autorités locales, le plus grand morceau de la météorite est tombé dans un lac près de la ville de Tchebarkoul.

    Pour sa part, le ministère russe de l’Intérieur a rapporté que trois débris de la météorite avaient été localisés à 70 et 110 km à l’est de Tcheliabinsk.

    Le diamètre du cratère sur le lieu de la chute d’un fragment de la météorite au bord du lac de Tchebarkoul, dans la région de Tcheliabinsk, approche les huit mètres, rapporte vendredi la direction régionale du ministère russe de l’Intérieur. « Au début, une boule incandescente est apparue dans le ciel, se déplaçant à très grande vitesse et augmentant de volume. Ensuite, une puissante explosion a retenti, et environ sept fragments se sont éparpillés. L’un d’entre eux est tombé dans le lac, près du bord opposé à la ville, soulevant une colonne de glace, d’eau et de vapeur. Comme résultat, une éclaircie circulaire entre les glaces d’environ huit mètres de diamètre s’est formée ».

    La chute d’une météorite sème la panique en Russie
    Zoom InAdd to blog

    Ajouter video à blog
    Afin d’insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

    La chute d’une météorite sème la panique en Russie

    Zoom Out

    Les habitants du Kazakhstan voisin ont été les premiers à observer la pluie de fragments de la météorite. Des témoins oculaires de la région de Koustanaï indiquent avoir vu « une sphère brûlante tomber sur la terre ».

    « La chute d’un corps céleste sur la ville de Tcheliabinsk a été enregistrée le 15 février. Selon des estimations préliminaires, il s’agit d’un objet céleste d’origine naturelle qualifié de météorite se déplaçant à une vitesse de 30 km/s à basse altitude », lit-on dans un communiqué de l’Agence.

    D’après l’antenne régionale du ministère des Situations d’urgences, le niveau de radioactivité reste dans la norme. Le président russe Vladimir Poutine a ordonné d’apporter une « aide immédiate » aux personnes blessées.

    ©Média-groupe Spetszakaz, studio Télévision de l’Oural
    Pluie de météorites en Russie
    Zoom InAdd to blog

    Ajouter video à blog
    Afin d’insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

    Pluie de météorites en Russie

    Zoom Out

    Près de 520 personnes ont subi des blessures de gravité variable suite à l’explosion d’une météorite au-dessus de la région russe de Tcheliabinsk, à environ 1.500 kilomètres à l’est de Moscou, rapporte vendredi le ministère russe de la Santé.

    Selon le ministère, 524 personnes, dont une centaine d’enfants, ont été blessées par des éclats de verre, suite à l’onde de choc générée par une explosion dont la puissance est provisoirement estimée à plusieurs dizaines de kilotonnes d’équivalent TNT. 32 personnes, dont 13 enfants, ont été hospitalisées. Dans le même temps, les autorités locales indiquent que dans la seule ville de Tcheliabinsk, des centaines de personnes ont demandé une aide médicale.

    Selon les dernières informations, la chute du météorite qui s’est abattu ce matin sur la région de Tcheliabinsk (Oural méridional) a fait près de 1.000 victimes, a annoncé vendredi à RIA Novosti une porte-parole du ministère russe de l’Intérieur.

    « Selon les dernières informations, il y a eu 1.000 victimes, dont 200 enfants », a indiqué l’interlocutrice de l’agence.

    Il a précisé que deux débris avaient été trouvés dans la région de Tchébarkoulsk (70 kilomètres à l’est de Tcheliabinsk) et un dans la région de Zlatooust (110 km à l’est de Tcheliabinsk)…. »

    Zlatooust esty à l’ouest de la ville impactée alors que les autres débris ont été retrouvés à l’est.

  • labichedesbois labichedesbois

    en tout cas , il ne l’avait pas vu arriver celle là et si elle n’avait pas explosé dans l’atmosphere , que ce serait il passé !!
    on ne serait peut etre pas là pour en parler !!

  • Simsi

    Que dire… le personnage n’a pas toujours eu tort… mais il a déjà eu tort…

    http://french.ruvr.ru/2013_02_15/Pluie-de-meteorites-menees-des-Americains/
    Photo: RIA Novosti

    La pluie de météorites qui s’est abattue sur l’Oural était en réalité un essai militaire d’armes réalisé par les Américains, a déclaré Vladimir Jirinovski, vice-président de la Douma d’Etat russe.

    « Il ne s’agit pas de météorites, mais de l’essai d’un nouvel arme américain. Kerry (John Kerry, secrétaire d’Etat américain, ndlr.) avait l’intention de prévenir Lavrov (Sergueï Lavrov, chef de la Diplomatie russe ndlr.), mais celui-ci était en mission. Kerry voulait prévenir d’une provocation de la part des Etats-Unis qui aurait pu toucher la Russie », a indiqué M. Jirinovski, connu pour ces déclarations choquantes.

  • BlueMan

    Allons bon.. il y aurais (je dis bien au conditionnel) une autre météorite qui serait tombée sur Cuba…

    http://fr.globedia.com/chute-une-meteorite-cuba-maj

  • Pipotron

    Pour info !
    Pluie de météorites à Tcheliabinsk : On parle de menace de microbes extratérrestres et d’éssai militaire américain : http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/02/pluie-de-meteorites-tcheliabinsk-on.html

    et en commentaire de Rorschach : « Je sais pourquoi ils veulent que les gens restent chez eux. Patience… « 

  • criminalita

    La terre est’elle rentrée dans une zone météoritique ? Une sorte de nuage qu’on ne voit pas. Les Mayas, nous ont fait bien rigoler mais peut-être qu’ils en savait plus et nous ont laissé la surprise. A moins que leur explications nous soient cachées par leur découvreurs voulant éviter une panique préalable.
    Si ça continue faudra que la Nasa s’explique.

  • Emy Emy

    béééé les mayas se sont trompés que de quelques mois.

  • melany

    Cela dit, que de dire que cette météorite qui a explosé n’est pas en relation avec l’astéroïde qui a frôlé notre planète est pour un scientifique plutôt à tourner à la dérision ! Tout est lié dans cet univers, par conséquent, d’une manière ou d’une autre, les 2 faits sont liés l’un à l’autre !

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Tout à fait, mais uniquement dans l’origine (lointaine) du phénomène certes, mais pas dans ces deux faits. En revanche il a été observé que ce genre de caillou est souvent accompagné dans son sillage, d’autres objets de taille plus réduite. Ce qui pourrait être le cas pour celui-ci, il semblerait qu’il y ait sept fragment qui le suivent. Mais leur taille trop petite, ne nous permet pas de les détecter sinon que par visuel via un matériel plus rudimentaire.

  • p197

    Un livre sorti récemment et qui s’intitule Comets and the Horns of Moses (en anglais) explique avec brio l’histoire des comètes et des astéroïdes et leur interaction avec notre planète à travers les âges. Ce livre fournit aussi la preuve que les événements majeurs d’impacts
    cométaires n’ont rien de « rare ». Une lecture essentielle pour ceux qui veulent s’informer sur ce sujet de plus en plus crucial. Votre vie, ou celle de vos proches, en dépendra peut-être ! Autre lecture cruciale : Hiver cosmique, de l’astrophysicien Victor Clube.
    http://www.amazon.fr/Comets-Horns-Moses-Laura-Knight-Jadczyk/dp/1897244835/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1361015256&sr=8-1
    http://www.amazon.fr/Hiver-Cosmique-Victor-Clube/dp/291456936X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1361016041&sr=8-1