Espagne: les descendants des Juifs expulsés en 1492 pourront être naturalisés

« L’initiative correspond à un désir de « recouvrer la mémoire de l’Espagne qu’on a fait taire » nous dit le bon monsieur Ruiz-Gallardon, vraiment? Ou bien est-ce histoire d’attirer une population qui a plus d’argent que celle issue de l’immigration classique, donc plein de sous-sous pour le pays… Franchement, 1492, et pourquoi ne pas remonter au temps d’Abraham, cela en ferait encore plus des portefeuilles et des comptes en banques pour sauver l’Espagne!!!

C'est "une procédure pour des retrouvailles", a déclaré le ministre, Alberto Ruiz-Gallardon, en présentant au Centro Sefarad-Israel de Madrid cette "procédure sur l'attribution de la nationalité espagnole aux étrangers séfarades par lettre de naturalisation".

C’est « une procédure pour des retrouvailles », a déclaré le ministre, Alberto Ruiz-Gallardon, en présentant au Centro Sefarad-Israel de Madrid cette « procédure sur l’attribution de la nationalité espagnole aux étrangers séfarades par lettre de naturalisation ».

Madrid va offrir à tous les descendants des Juifs qui furent expulsés d’Espagne en 1492 la possibilité d’obtenir la nationalité espagnole, a annoncé jeudi le ministre espagnol de la Justice.

C’est « une procédure pour des retrouvailles », a déclaré le ministre, Alberto Ruiz-Gallardon, en présentant au Centro Sefarad-Israel de Madrid cette « procédure sur l’attribution de la nationalité espagnole aux étrangers séfarades par lettre de naturalisation ».

En 1492, les souverains Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon ordonnèrent l’expulsion de tous les Juifs qui refuseraient de se convertir au catholicisme.

« Il s’agit d’un mécanisme légal qui répond à la volonté de l’Espagne de faciliter les aspects légaux du processus d’acquisition de la nationalité espagnole par les citoyens séfarades de la diaspora », a précisé dans un communiqué le Centro Sefarad-Israel.

Aux termes de ce nouveau mécanisme juridique, il sera considéré que la condition de séfarade est « en elle-même une circonstance exceptionnelle qui donne droit à la nationalité (espagnole, ndlr) indépendamment du lieu de résidence du demandeur », a expliqué le ministre de la Justice.

Le candidat devra toutefois démontrer des liens objectifs avec l’Espagne, « que ce soit par les noms, la langue familiale, la descendance directe, ou un lien de parenté collatéral » avec des séfarades auxquels la nationalité espagnole a déjà été accordée.

L’initiative correspond à un désir de « recouvrer la mémoire de l’Espagne qu’on a fait taire », a estimé pendant la présentation officielle de cette initiative le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia Margallo, qui en sa qualité de chef de la diplomatie préside le Centro Sefarad-Israel de Madrid.

Il est difficile d’établir le nombre des personnes qui pourraient demander à bénéficier de la nouvelle mesure, a déclaré M. Ruiz-Gallardon, signalant toutefois que selon des études, il y a actuellement dans le monde environ 250.000 personnes qui parlent le dialecte judéo-espagnol.

Source: Le point

6 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    et les descendants des victimes de l’inquisitions iks ont que dalles eux :)

  • walter kurtz walter kurtz

    Ces gens là ont une culture appart,ils parlent un vieux castellan.Ne sont pas issues du kazastan.
    Ils ont influencés l’art , créer des villes etc…
    Andalousie = mélange de trois cultures,islamique,judaique et catholioque = al andalus.

  • azteck

    Sont balaise en généalogie en plus parce que pour les retrouver les descendants…
    C’est vrai que nous sommes tous frère donc celui qui sera frère et juif!

  • rouletabille rouletabille

    Quand ils mettent leur fric dans un paradis fiscal,il demandent la nationalité ?

  • Nevenoe Nevenoe

    Ahahah c’est complètement idiot.

    Et puis les Juifs avaient le choix : ou bien ils seconvertissaient au christianisme ou bien ils partaient. Ils ont choisit de partir.
    Par ailleur je ne peut que m’étonner que ce soit réservé aux Juifs.
    La même chose est arrivée aux Arabes et Berbères qui étaient en Espagne après sa reconquête: ou ils se convertissaient ou ils partaient …

  • Pic et Puce

    Justement en Catalogne ce sont de grandes familles juives qui tiennent l’économie, comme partout ailleurs… Ce sont elles d’ailleurs qui souhaitent l’indépendance de la Catalogne…et la fragmentation, entre autre, de l’Espagne…